L'Étang-la-Ville

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

L'Étang-la-Ville
L'Étang-la-Ville

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:L'Étang-la-Ville Mairie.JPG|center|280px|link=|border]]
Otèl de vila
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 52′ 10″ N, 2° 04′ 19″ E
Superfícia 5,38 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
178 m
64 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
78
Yvelines Armas deu Departament d'Yvelines
Arrondiment Saint-Germain-en-Laye
Canton Saint-Nom-la-Bretèche
Cònsol Jean-Yves Bouhourd (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Stagnovillois (en francés)
Còde postal 78620
Còde INSEE 78224

L'Étang-la-Ville es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yvelines e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Posicion de la Étang-la-Vila en las Yvelines
Locator Dot.png

La municipalitat del Étang-la-Vila a situat a la cœur de la bòsc domaniale de Marly, a cinc quilomètres al sud-oèst de Sant-Germain-en-Laye. Versailles Se tròba a una desena de quilomètres a panatòri d'ausèl e a 15 quilomètres per la rota. La vila se tròba en un vallon dintrat dobèrt al nòrd-es cap a Marly-lo-Rei e Mareil-Marly. Los dénivellations son importants entre lo bas de la vila, a l'èst, a Unitat|65|mètres {{}} e lo scenari boisé, a l'oèst, #que culmini a Unitat|178|mètres}}.

Las municipalitats limitrophes ne son Mareil-Marly al nòrd-es, Marly-lo-Rei a l'èst, Bailly al sud-es sus aperaquí 400 mètres, Noisy-lo-Rei al sud, Sant-Nom-la-Bretèche a l'oèst e Fourqueux al nòrd-oèst.

Lo territòri communal es urbanisé sus un tèrç de la siá superfícia, la rèsta, en formant un grand arc de cercle a l'oèst de la vila, a ocupat pel bòsc.

La municipalitat a traversat per la expedís départementale 161 #que condusís a Sant-Germain-en-Laye cap al nòrd e a Noisy-lo-Rei cap al sud. Una pichona rota forestala, aquela de l'estacion de Sant-Nom, dobèrta solament en fin de setmana, permet de prene Sant-Nom-la-Bretèche. Del fach del encaissement del vallon, sòl lo centre del vilatge es relativament plan e la màger part de las carrièras son pentues.

La municipalitat a traversat per doas linhas de camin de fèrre desservies per la SNCF : la linha del Transilien L dintre Escomesas Santas-Lazare e Sant-Nom-la-Bretèche e la linha de la Granda cenh Oèst recentament dobèrta entre Sant-Germain-en-Laye e Noisy-lo-Rei. Dispausa de doas estacions a viatgèrs : lo Étang-la-Vila e Sant-Nom-la-Bretèche Bòsc de Marly. Aquela darrièra, ont las doas linhas se prenon, se tròba ne fa en lo bòsc, mai près del Étang-la-Vila #que de Sant-Nom-la-Bretèche.

Lo sentier de grand randonnée GR 1 (torn de la ïle-de-França) travèrsa la part boisée de la municipalitat en la siá mai granda longitud, longeant lo limit sud-oèst del territòri.

Tèxte originau de l'article francés
Position de L'Étang-la-Ville dans les Yvelines
Locator Dot.png

La commune de L'Étang-la-Ville est située au cœur de la forêt domaniale de Marly, à cinq kilomètres au sud-ouest de Saint-Germain-en-Laye. Versailles se trouve à une dizaine de kilomètres à vol d'oiseau et à 15 kilomètres par la route. La ville se trouve dans un vallon encaissé ouvert au nord-est vers Marly-le-Roi et Mareil-Marly. Les dénivellations sont importantes entre le bas de la ville, à l'est, à 65 mètres et le plateau boisé, à l'ouest, qui culmine à 178 mètres.

Les communes limitrophes en sont Mareil-Marly au nord-est, Marly-le-Roi à l'est, Bailly au sud-est sur environ 400 mètres, Noisy-le-Roi au sud, Saint-Nom-la-Bretèche à l'ouest et Fourqueux au nord-ouest.

Le territoire communal est urbanisé sur un tiers de sa surface, le reste, formant un grand arc de cercle à l'ouest de la ville, est occupé par la forêt.

La commune est traversée par la route départementale 161 qui conduit à Saint-Germain-en-Laye vers le nord et à Noisy-le-Roi vers le sud. Une petite route forestière, celle de la gare de Saint-Nom, ouverte seulement en fin de semaine, permet de rejoindre Saint-Nom-la-Bretèche. Du fait de l'encaissement du vallon, seul le centre du village est relativement plat et la majeure partie des rues sont pentues.

La commune est traversée par deux lignes de chemin de fer desservies par la SNCF : la ligne du Transilien L entre Paris Saint-Lazare et Saint-Nom-la-Bretèche et la ligne de la Grande ceinture Ouest récemment ouverte entre Saint-Germain-en-Laye et Noisy-le-Roi. Elle dispose de deux gares à voyageurs : l'Étang-la-Ville et Saint-Nom-la-Bretèche Forêt de Marly. Cette dernière, où les deux lignes se rejoignent, se trouve en fait dans la forêt, plus près de l'Étang-la-Ville que de Saint-Nom-la-Bretèche.

Le sentier de grande randonnée GR 1 (tour de l'ïle-de-France) traverse la partie boisée de la commune dans sa plus grande longueur, longeant la limite sud-ouest du territoire.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgL'Étang-la-Ville
Comuna amb 3468 abitants (2000)Mareil-Marly (1,7km)
Comuna amb 16606 abitants (2000)Marly-le-Roi (1,7km)
Comuna amb 4173 abitants (2000)Fourqueux (1,9km)
Comuna amb 8045 abitants (2000)Noisy-le-Roi (2,5km)
Comuna amb 7247 abitants (2000)Louveciennes (3,0km)
Comuna amb 3999 abitants (2000)Bailly (3,1km)
Comuna amb 15935 abitants (2000)Le Pecq (3,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Fichièr:Étang-la-Vila- Dolmen001.jpg
Albereda Cobèrta del Doncas que Arpent al començament del XXe sègle (faussement reconstruite en lo parc del castèl)

Lo luòc a viscut dempuèi la préhistoire, coma ne testifiquen la albereda tampa trobada a Modèl:La s- al luòc-dich lo « Doncas que Arpent » e lo menhir de l'Anautita Pèira, uèi desaparegut. Dètz lo sieu nom a un étang #qu'ocupava antany lo fons del vallon e èra alimenté per fonts a flanc de serral.

  1. Èsser en principi conegut jol nom latin de Stagno-Villa. Lo étang, dempuèi longtemps asséché, #èsser en principi ocupat per prés. Se trobava a la localizacion de l'actual « parc Fonton », situat ne centri vila. La municipalitat s'es brièvement telefonada pendent la Revolucion « La Étang-las-Fonts »[1].

La vila se trucava antany « Guilbert la Amaury ». Es en 1686 #que Louis XIV, de passatge en lo moment de la siá passejada dominicala dempuèi lo castèl de Marly, #donar dins la vila lo sieu nom actual. La legenda vòl #que #declarar : « Aquela vila a l'aire #perfièch per rire, rebategem ailà ! »[ref. necessària].

Lo castèl a #èsser bastit per Pierre Séguier a Modèl:La s-. Lo castèl e la distincion #èsser de contunh aquerits per la familha Fonton de Vaugelas #que i #demorar fins en 1790.

La municipalitat a #èsser ocupada pels Prussiens l'an 1870 e 1871.

En 1968, la comuna a transferit dins lo castèl.

Tèxte originau de l'article francés
Allée couverte du Cher Arpent au début du XXe siècle (faussement reconstruite dans le parc du château)

Le site est habité depuis la préhistoire, comme en témoignent l'allée couverte retrouvée au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle au lieu-dit le « Cher Arpent » et le menhir de la Haute Pierre, aujourd'hui disparu. Il doit son nom à un étang qui occupait autrefois le fond du vallon et était alimenté par des sources à flanc de coteau.

Il fut d'abord connu sous le nom latin de Stagno-Villa. L'étang, depuis longtemps asséché, fut d'abord occupé par des prés. Il se trouvait à l'emplacement de l'actuel « parc Fonton », situé en centre ville. La commune s'est brièvement appelée durant la Révolution « L'Étang-les-Sources »[2].

La ville s'appelait jadis « Guilbert l'Amaury ». C'est en 1686 que Louis XIV, de passage lors de sa promenade dominicale depuis le château de Marly, donna à la ville son nom actuel. La légende veut qu'il déclara : « Cette ville a l'air parfait pour rire, rebaptisons là ! »[ref. necessària].

Le château a été construit par Pierre Séguier au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Le château et la seigneurie furent ensuite acquis par la famille Fonton de Vaugelas qui y resta jusqu'en 1790.

La commune a été occupée par les Prussiens en 1870 et 1871.

En 1968, la mairie est transférée dans le château.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Yves Bouhourd    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
416 368 386 306 427 421 416 395 387
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
354 378 390 378 399 465 386 404 425
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
474 514 530 517 640 753 787 928 1 180
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 105
2 506
4 321
4 361
4 567
4 496
4 742
4 777
4 800
2009 2010
4 810
4 942
4 769
4 972
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. La granda istòria de las Yvelines, Monique Bardy, Édijac, 1989.
  2. La grande histoire des Yvelines, Monique Bardy, Édijac, 1989.