Achères (Yvelines)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Achères
Achères

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Chambourcy Vue d'Achères.jpg|center|280px|link=|border]]
Achères Vista dempuèi las nautors de Chambourcy
[[Fichièr:Blason ville fr Achères (Yvelines).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 57′ 47″ N, 2° 04′ 10″ E
Superfícia 9,44 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
32 m
18 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
78
Yvelines Armas deu Departament d'Yvelines
Arrondiment Saint-Germain-en-Laye
Canton Saint-Germain-en-Laye-Nord
Cònsol Alain Outreman (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Achérois (en francés)
Còde postal 78260
Còde INSEE 78005

Achères es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yvelines e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Achères se tròba en lo nòrd-es Yvelines, près del limit del Val-d'Oise, a sèt quilomètres aperaquí al nòrd de Sant-Germain-en-Laye, cap de-luòc de arrondissement e a vint quilomètres aperaquí al nòrd-oèst de Versailles, prefectura del departament. Es una municipalitat riveraine de la Seine en una sivella del fleuve, en marge esquèrre, cara al confluisson del Oise, en bordure e al nòrd de la bòsc de Sant-Germain-en-Laye.

Lo territòri communal #qu'esposa aquela sivella a un pauc la forma d'una banha, un creissent la longitud de la Seine amb una sòrta de renflement a l'oèst ont se tròba lo centre viscut. El pas llom totun pas lo fleuve sus tota la siá longitud, qualques municipalitats principalament situadas sul marge drech en possedint una « franja » de territòri sul marge drech, franja #que correspond a d'ancianas islas uèi soudées al marge esquèrre.

Pas mens de nòu comunas son limitrophes de Achères : d'Ostals-Laffitte al sud-sud-es, Sant-Germain-en-Laye al sud, Poissy al sud-es, de Carrièras-jos-Poissy a la extréme oèst-sud-oèst, Andrésy a l'oèst, Conflans-Santa-Honorine al nòrd, Herblay al nòrd-es, e La Frette-sus-Seine (Aquelas doas darrièras municipalitats fan partida del departament del Val-d'Oise).

Tèxte originau de l'article francés

La commune d'Achères se trouve dans le nord-est des Yvelines, près de la limite du Val-d'Oise, à sept kilomètres environ au nord de Saint-Germain-en-Laye, chef-lieu d'arrondissement et à vingt kilomètres environ au nord-ouest de Versailles, préfecture du département. C'est une commune riveraine de la Seine dans une boucle du fleuve, en rive gauche, face au confluent de l’Oise, en bordure et au nord de la forêt de Saint-Germain-en-Laye.

Le territoire communal qui épouse cette boucle a un peu la forme d'une corne, un croissant le long de la Seine avec une sorte de renflement à l'ouest où se trouve le centre habité. Il ne longe toutefois pas le fleuve sur toute sa longueur, certains communes principalement situées sur la rive droite possédant une « frange » de territoire sur la rive droite, frange qui correspond à d'anciennes îles aujourd'hui soudées à la rive gauche.

Pas moins de neuf communes sont limitrophes d'Achères : Maisons-Laffitte au sud-sud-est, Saint-Germain-en-Laye au sud, Poissy au sud-est, Carrières-sous-Poissy à l'extréme ouest-sud-ouest, Andrésy à l'ouest, Conflans-Sainte-Honorine au nord, Herblay au nord-est, et La Frette-sur-Seine (Ces deux dernières communes font partie du département du Val-d'Oise).


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo luòc de Achères a viscut dempuèi l'epòca neolític. S'a egalament levat traces d'abitats gallo-romains. Entre los personatges istorics, sant Louis i seriá nascut sul territòri de la municipalitat, al endroit encara trucat uèi la « Grange Sant-Louis »[1].

Al Mièja Edat, i i aviá doas distincions sul territòri de la municipalitat, aquela de Achères e aquela de Garennes, #qu'aguèron amassat l'an 1525. En 1553, aquela nòva distincion passa en possession de la familha Morlet del Museau ; vendrà pel continuament la proprietat de Texans de Massol, cap a 1720. En 1736, la anautita, mièja e bassa justícia de Achères aguèron amassat al domeni reial e a la prévôté de Sant-Germain. En 1749, la distincion a vendut a Jean-Baptiste de Machault de Arnouville ; lo vilatge ven per çò qu'es de lududa possession reiala l'an 1751.

Divèrses eveniments màgers an luòc a Modèl:La s. Aital, de 1847 a 1855 a luòc lo bastiment, pels agricultors de Achères, d'un disi de proteccion contra las inondacions a causa de las cregudas de la Seine. Aquela labor de sièis quilomètres de longitud, monumentala per l'epòca, s'estend alavetz entre lo pont de Conflans e Poissy. En 1882 a implantat l'estacion de triage en limit de la bòsc de Sant-Germain-en-Laye, al luòc-dich del Cormier. Aquela activitat va durablement ligar la municipalitat a la preséncia de las cheminots. Uèi, en sollicitant d'aquela de Trappes, l'estacion de triage a barrat. Ne remembrar d'aquel passat, un pichon vagon de merças bariolé a #èsser installat al mièg de l'espaci de circulacion entre las bastissas de l'otèl de vila. En 1889 son implantats camps de espargiment dels aigas de égouts de la vila de París suls terrens agricòlas, rachetés per expropriation.

Fichièr:Achères 78 Jamai contenta.jpg
Aficha del luòc La Jamai Contenta.

Pauc abans lo començament de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle, e mai exactament lo Data|29|d'abril|1899 {{}}, Achères ven celèbre quand Camille Jenatzy, al en volant de la Jamai Contenta, ressòrt per las primièras fes l'unitat|100|km/h {{}} al en volant d'una automobila. Lo sieu recòrd es justament establit a unitat|105.882|km/h {{}}. Lo nom de « La Jamai Contenta » a #èsser donat al luòc situat entre lo posterior de la glèisa e la comuna, del costat de l'intrada de la bibliotèca.

La station de épuration telefonada uèi « Seine-Aval », e #que s'estend en granda part sul territòri communal de Sant-Germain-en-Laye, a creat en 1940. Aquela station de épuration es la mai importanta d'Euròpa, lo segond dins lo mond après aquela de Xicago. La fabrica molzuda las déchets dels uèch milions d'abitants dels departaments de Nautors-de-Seine, Seine-Sant-Denis, Val-de-Marna e de París, repartits sus 180 comunas de la Isla-de-França, siatz 140 000 tonas de boues brutas déshydratées per an. Lo mèstre de labor es lo sindicat interdépartemental de assainissement de l'aglomeracion parisienne ; lo seguit del espargiment es per çò qu'es de lududes assegurat per la societat SEDE Entorn.

Tèxte originau de l'article francés

Le site d'Achères est habité depuis l'époque néolithique. On a également relevé des traces d'habitats gallo-romains. Parmi les personnages historiques, saint Louis serait né sur le territoire de la commune, à l'endroit encore appelé aujourd'hui la « Grange Saint-Louis »[2].

Au Moyen Âge, il y avait deux seigneuries sur le territoire de la commune, celle d'Achères et celle de Garennes, qui furent réunies en 1525. En 1553, cette nouvelle seigneurie passe en possession de la famille Morlet du Museau ; elle deviendra par la suite la propriété de Jean de Massol, vers 1720. En 1736, la haute, moyenne et basse justice d'Achères furent réunies au domaine royal et à la prévôté de Saint-Germain. En 1749, la seigneurie est vendue à Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville ; le village devient quant à lui possession royale en 1751.

Plusieurs événements majeurs ont lieu au Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Ainsi, de 1847 à 1855 a lieu la construction, par les agriculteurs d'Achères, d'une digue de protection contre les inondations dues aux crues de la Seine. Cet ouvrage de six kilomètres de long, monumental pour l'époque, s'étend alors entre le pont de Conflans et Poissy. En 1882 est implantée la gare de triage en limite de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, au lieu-dit du Cormier. Cette activité va durablement lier la commune à la présence des cheminots. Aujourd'hui, à l'instar de celle de Trappes, la gare de triage est fermée. En souvenir de ce passé, un petit wagon de marchandises bariolé a été installé au milieu de l'espace de circulation entre les bâtiments de l'hôtel de ville. En 1889 sont implantés des champs d'épandage des eaux d'égouts de la ville de Paris sur les terrains agricoles, rachetés par expropriation.

Panneau de la place La Jamais Contente.

Peu avant le début du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle, et plus exactement le Mes invalid (avril), Achères devient célèbre lorsque Camille Jenatzy, au volant de la Jamais Contente, dépasse pour la première fois les 100 km/h au volant d'une automobile. Son record est précisément établi à 105,882 km/h. Le nom de « La Jamais Contente » a été donné à la place située entre l'arrière de l'église et la mairie, du côté de l'entrée de la bibliothèque.

La station d'épuration appelée aujourd'hui « Seine-Aval », et qui s'étend en grande partie sur le territoire communal de Saint-Germain-en-Laye, est créée en 1940. Cette station d'épuration est la plus importante d’Europe, la seconde au monde après celle de Chicago. L’usine traite les déchets des huit millions d’habitants des départements de Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et de Paris, répartis sur 180 communes de l’Île-de-France, soit 140 000 tonnes de boues brutes déshydratées par an. Le maître d’ouvrage est le syndicat interdépartemental d’assainissement de l’agglomération parisienne ; le suivi de l’épandage est quant à lui assuré par la société SEDE Environnement.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Alain Outreman    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
349 415 416 433 479 506 508 553 585
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
595 660 648 715 853 874 847 801 944
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 158 1 260 1 496 1 703 2 374 3 109 3 641 3 936 4 459
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
5 390
10 444
15 172
15 351
15 039
18 942
19 850
19 789
19 733
2009 2010
19 533
19 635
19 626
19 754
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Roger Belègues, « Achères al fil dels sègles », 1982, 329 paginas
  2. Roger Belis, « Achères au fil des siècles », 1982, 329 pages