Velanne

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Velanne
Velanne

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Velanne.png|center|280px|link=|border]]
Aficha D'en primièr del vilatge de Velanne
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 29′ 22″ N, 5° 38′ 55″ E
Superfícia 7,98 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
641 m
509 m
Geografia politica
Region istorica Daufinat Armas de Daufinat
Arpitània Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
38
Isèra Armas del Departament d'Isèra
Arrondiment La Tour-du-Pin
Canton Saint-Geoire-en-Valdaine
Intercom
243800984
du Pays Voironnais
Cònsol Denis Mollière (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
511 ab.
Evolucion de la populacion

ab.
Densitat 64,04 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Velannois (en francés)
Còde postal 38620
Còde INSEE 38531

Nom desconegut en arpitan (Velanne en francés) es una comuna arpitana dau Daufinat, situaa dins lo departament d'Isèra e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat se situa a panatòri d'ausèl a 25 quilomètres al sud-oèst de Chambery, a 35 quilomètres al nòrd de Grenòble e a 65 quilomètres al sud-es de Lion.
Lo vilatge aperten al País Voironnais, situat en los tèrras fredas a lo-dessus de la vallée de la Ainan, en un païsatge vallonné e a las pòrtas de la Chartreuse, Velanne es un pichon vilatge de campanha #que la ramaderia e l'agricultura n'ocupan encara la màger part de la superficie.
D'un punt d'enguarda altimètrique lo pòble possedís pas pas una granda amplitude, lo ponch mai elevat sus la municipalitat se situa a 641 mètres e çò de mès de bas a 509 mètres. Los principals reliefs d'aquel pòble son lo mont Charvet (541 mètres), lo mont Sant-Martin (despuntant a 582 mètres, a caval sus la municipalitat de Sant-Martin-de-Vaulserre) e lo mont Velanne en culminant a 647 mètres a lo-dessus del domeni de Cotagon sus la municipalitat de Sant-Geoire-en-Valdaine[1].
Costat hydrographie, podèm citar los dos principals ruisseaux #que travèrsan lo pòble, lo Bassarot e lo Malafossant. Aquel darrièr en presentant un interès ecologic, a classificat tota la longitud de lo sieu recorregut entre Velanne e de Sants-Texans-de Avelanne en ZNIEFF (Zòna naturala d'interès ecologic, faunistique e floristique)[2]. De mai la municipalitat compren qualques pichons marais e un cèrt nombre de potz estendut sus tot lo sieu territòri.

Tèxte originau de l'article francés

La commune se situe à vol d'oiseau à 25 kilomètres au sud-ouest de Chambery, à 35 kilomètres au nord de Grenoble et à 65 kilomètres au sud-est de Lyon.
Le village appartient au Pays Voironnais, situé dans les terres froides au-dessus de la vallée de l'Ainan, dans un paysage vallonné et aux portes de la Chartreuse, Velanne est un petit village de campagne dont l'élevage et l'agriculture occupent encore la majeure partie de la superficie.
D'un point de vue altimètrique le village ne possède pas une grande amplitude, le point le plus haut sur la commune se situe à 641 mètres et le plus bas à 509 mètres. Les principaux reliefs de ce village sont le mont Charvet (541 mètres), le mont Saint-Martin (pointant à 582 mètres, à cheval sur la commune de Saint-Martin-de-Vaulserre) et le mont Velanne culminant à 647 mètres au-dessus du domaine de Cotagon sur la commune de Saint-Geoire-en-Valdaine[3].
Côté hydrographie, nous pouvons citer les deux principaux ruisseaux qui traversent le village, le Bassarot et le Malafossant. Ce dernier présentant un intérêt écologique, il est classé tout le long de son parcours entre Velanne et Saint-Jean-d'Avelanne en ZNIEFF (Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique)[2]. De plus la commune comprend quelques petits marais et un certain nombre de puits répandu sur tout son territoire.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVelanne
Comuna amb 697 abitants (2000)Saint-Bueil (3,4km)
Comuna amb 1040 abitants (2000)Pressins (4,2km)
Comuna amb 1472 abitants (2000)Montferrat (4,4km)
Comuna amb 213 abitants (2000)Voissant (4,7km)
Comuna amb 470 abitants (2000)Merlas (4,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Velanne Es una pichona municipalitat del departament del Isère lo sieu nom, coma aquel de la municipalitat vesina de Sants-Texans-de Avelanne, vendriá del latin "nux abellana" #que designa una espècia de noisette. Malgrat aiçò una autra ipotèsi a avançat per André Plank, lo nom del pòble vendriá pas "nux abellana", mas auriá per origina la "villa" latina #qu'èra una granda proprietat rurala. Aquela raïtz se tròba clarament en lo toponyme #que qualificava lo pòble a Modèl:La s- : « Villana », #que i auriá aital donat mai tard Velanne[4].
Los mai ancianas traces d'activitats umanas datan romains, aqueles aurián erigit un camp, sus l'actual luòc-dicha "Las Bruyères" (luòc-dich a caval sus la municipalitat de Pressins), sus aqueles luòcs se #succedir una commanderie de las templiers e una abbaye de Bénédictines, el rèsta pas d'aquel passat #qu'un pan de mur e dels sosterranhes encara a prospecter #que las intradas n'aguèron descobèrt cap a 1972.
L'an 1877 signe la finala del bastiment de la glèisa de Velanne, aquela #èsser bénie l'an 1845. Tres ans mai tard (siá en 1848) lo abbé del pòble #crear l'escòla de filha e en 1850 l'escòla de gojat.
Aquel es pas que lo 16 d'abril de 1884 #que #nàisser la municipalitat de Velanne, per deslligament de la municipalitat de Sant-Geoire-en-Valdaine.
En 1890 la municipalitat se engrandeix de près de 5 ectaras continuament a la demanda de MM. Blain E Berthet (2 abitants de Sants-Texans-de Avelanne) #que #demandar a èsser ligats amb los sieus terrens a Velanne. Aquel meteis an voici coma èra descrich la municipalitat en lo diccionari géographique e administratiu de la França e de las siás colònias : Modèl:Començament citaVelanne, o Sant-Etienne-de-Velanne, Isère, comuna de 555 abitants (765 ectaras), compausada de tres parts : Grand-Velanne al nòrd, Pichon-Velanne al sud e Sant-Etienne al mièg, a 490-563 mètres, a l'origina d'un pichon afluent drech e a 4 quilomètres del Guiers. Costat e plaça de Sant-Geoire-en-Valdaine (5 quilomètres), arrondissement de lo Torn-de detlo-Pi (20 quilomètres). 49 - 34 quilomètres al nòrd de Grenòble, 2 escòlas Publicas.Modèl:Final cita[5]
Lo nom de Sant-Etienne-de-Velanne es de los nòstres jorns queigudi en désuétude, totun la fèsta patronale del pòble es totjorn lo 26 de decembre, jorn o es celebrar Sant-Étienne, primièr martir de la chrétienté[6].
Al luòc-dich del Mont de Velanne se tròba lo "Torn O'Mahony", de los nòstres jorns el rèsta pas d'aquel torn que dels vestigis al mièg dels bòsques. S'agissiá ailà d'un pabalhon de caça bastida a Modèl:La s- #que #servir a protegir un pichon deslligament de soldats pendent la Primièra Guèrra mondiala[7].

Tèxte originau de l'article francés

Velanne est une petite commune du département de l’Isère son nom, comme celui de la commune voisine de Saint-Jean-d'Avelanne, viendrait du latin "nux abellana" qui désigne une espèce de noisette. Cependant une autre hypothèse est avancée par André Plank, le nom du village ne viendrait pas de "nux abellana", mais aurait pour origine la "villa" latine qui était une grande propriété rurale. Cette racine se retrouve clairement dans le toponyme qui qualifiait le village au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle : « Villana », qui aurait ainsi donné plus tard Velanne[8].
Les plus anciennes traces d'activités humaines datent des romains, ceux-ci auraient érigé un camp, sur l'actuel lieu-dit "Les Bruyères" (lieu-dit à cheval sur la commune de Pressins), sur ces lieux se succédèrent une commanderie des templiers et une abbaye de Bénédictines, il ne reste de ce passé qu'un pan de mur et des souterrains encore à prospecter dont les entrées furent découvertes vers 1972.
L'année 1877 signe la fin de la construction de l'église de Velanne, celle-ci fut bénie en 1845. Trois ans plus tard (soit en 1848) l'abbé du village créa l'école de fille et en 1850 l'école de garçon.
Ce n'est que le 16 avril 1884 que naquit la commune de Velanne, par détachement de la commune de Saint-Geoire-en-Valdaine.
En 1890 la commune s'agrandit de près de 5 hectares suite à la demande de MM. Blain et Berthet (2 habitants de Saint-Jean-d'Avelanne) qui demandèrent à être rattachés avec leurs terrains à Velanne. Cette même année voici comment était décrit la commune dans le dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies : Modèl:Début citationVelanne, ou Saint-Etienne-de-Velanne, Isère, commune de 555 habitants (765 hectares), composée de trois parties : Grand-Velanne au nord, Petit-Velanne au sud et Saint-Etienne au milieu, à 490-563 mètres, à l’origine d’un petit affluent droit et à 4 kilomètres du Guiers. Canton et poste de Saint-Geoire-en-Valdaine (5 kilomètres), arrondissement de la Tour-du-Pin (20 kilomètres). 49 - 34 kilomètres au nord de Grenoble, 2 écoles Publiques.Modèl:Fin citation[9]
Le nom de Saint-Etienne-de-Velanne est de nos jours tombé en désuétude, toutefois la fête patronale du village est toujours le 26 décembre, jour ou est fêter Saint-Étienne, premier martyr de la chrétienté[10].
Au lieu-dit du Mont de Velanne se trouve la "Tour O'Mahony", de nos jours il ne reste de cette tour que des vestiges au milieu des bois. Il s'agissait là d'un pavillon de chasse construit au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle qui servit à abriter un petit détachement de soldats pendant la Première Guerre mondiale[7].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Denis Mollière    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 511, totala:
Picto infobox character.png


1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - - - - - 606 617 544
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
533 491 446 396 364 356 336 349 327
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
314
270
244
287
383
414
463
470
477
477
2009 2010
491
516
495
520
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Mapa géographique : ’’Fons IGN Scan 25 (C), escalièr 1/25.000 ‘’
  2. 2,0 et 2,1 Ficha de presentacion de la ZNIEFF de las "Boisements humides del Malafossant" sul luòc de la direccion regionala mieiambientala Rhône-Alpes. http://Www.rhone-alpes.ecologie.gouv.fr/include/patnat/znieff2g/38000121.pdf Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « ZNIEFF » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. Carte géographique : ’’Fonds IGN Scan 25 (C), échelle 1/25.000 ‘’
  4. PLANK André. L'origina del nom de las municipalitats del departament del Isère. P 262. Bourg-De Oisans : Lo talhièr, 2006. ISBN 2-84424-043-7
  5. Bibliografia: Diccionari géographique e administratiu de la França e de las siás colònias. 7, Se-Z / Publicada jos la direccion de Paul Joanne - París: Hachette 1890 Sus Gallica
  6. Modèl:Ligam rot
  7. 7,0 et 7,1 Bibliografia: Un pòble del bas Dauphiné, Sants-Texans-de Avelanne per Lucien e Marcelle Prudent Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « b » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  8. PLANK André. L'origine du nom des communes du département de l'Isère. p 262. Bourg-d'Oisans : L'atelier, 2006. ISBN 2-84424-043-7
  9. Bibliographie: Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies. 7, Se-Z / Publié sous la direction de Paul Joanne - Paris: Hachette 1890 sur Gallica
  10. Modèl:Lien brisé