Vif

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Vif
Vif

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Mairie vif Isère.JPG|center|280px|link=|border]]
Comuna de Viu
[[Fichièr:Blason Vif.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 03′ 22″ N, 5° 40′ 15″ E
Superfícia 28,30 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
1 263 m
277 m
Geografia politica
Region istorica Daufinat Armas de Daufinat
Arpitània Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
38
Isèra Armas del Departament d'Isèra
Arrondiment Grenoble
Canton Vif
Intercom
243800901
Grenoble Alpes Métropole
Cònsol Jean Mourey (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
7 991 ab.
Evolucion de la populacion

ab.
Densitat 282,37 ab./km²
Autras informacions
Còde postal 38450
Còde INSEE 38545

Nom desconegut en arpitan (Vif en francés) es una comuna arpitana dau Daufinat, situaa dins lo departament d'Isèra e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Viu se situa en la vallée de la Gresse a 16 quilomètres a panatòri d'ausèl al sud de Grenòble, a 65 quilomètres al nòrd-oèst de Gap e a 65 quilomètres al nòrd-es de Valéncia.

D'un punt d'enguarda altimétrique la municipalitat possedís una amplitude importanta doncas que lo ponch çò de mès se situa bas a una altitud de 274 mètres al luòc-dich del Gròs Roure e lo ponch mai elevat près de 1 270 mètres sus la montanha de Uriol. Malgrat aiçò la gaireben totalitat de las abitacions se situan a 300 mètres d'altitud[1]. Los principals reliefs en se trobant sus la municipalitat son per òrdre creissenta lo Pichon Brion (537 m), lo Grand Brion (926 m), la Estaca (o lo Bemont) situat sus la montanha de Uriol e en culminant a 1270 mètres sus la municipalitat de Sant-Paul-de-Varces.

Costat hydrographie, Viu es longée a l'èst pel Dragon #que la separa de municipalitats de La nòstra-Madama-de-Commiers, Sant-Georges-de-Commiers e de Camp-sus-Dragon. La Gresse es per çò qu'es d'ela, un torrent #que s'estend al pè de la montanha de Uriol e #que travèrsa la municipalitat abans de se tirar en lo Dragon al nivèl de Varces-Allières-e-Risset. Divèrses autras ruisseaux serpentent sul territòri communal que # : lo ruisseau dels Rossinants, lo ruisseau de Charlet, lo ruisseau dels Soscaves...

Tèxte originau de l'article francés

La commune de Vif se situe dans la vallée de la Gresse à 16 kilomètres à vol d'oiseau au sud de Grenoble, à 65 kilomètres au nord-ouest de Gap et à 65 kilomètres au nord-est de Valence.

D'un point de vue altimétrique la commune possède une amplitude importante puisque le point le plus bas se situe à une altitude de 274 mètres au lieu-dit du Gros Chêne et le point le plus haut à près de 1 270 mètres sur la montagne d'Uriol. Cependant la quasi totalité des habitations se situent à 300 mètres d'altitude[2]. Les principaux reliefs se trouvant sur la commune sont par ordre croissant le Petit Brion (537 m), le Grand Brion (926 m), le Pieu (ou le Bemont) situé sur la montagne d'Uriol et culminant à 1270 mètres sur la commune de Saint-Paul-de-Varces.

Côté hydrographie, Vif est longée à l'est par le Drac qui la sépare des communes de Notre-Dame-de-Commiers, Saint-Georges-de-Commiers et de Champ-sur-Drac. La Gresse est quant à elle, un torrent qui s'étend au pied de la montagne d'Uriol et qui traverse la commune avant de se jeter dans le Drac au niveau de Varces-Allières-et-Risset. Plusieurs autres ruisseaux serpentent sur le territoire communal parmi lesquels : le ruisseau des Rossinants, le ruisseau de Charlet, le ruisseau des Caves...


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVif
Comuna amb 1855 abitants (2000)Le Gua (5,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Al Mièja Edat, Viu entre el es lo banc d'una distincion. Lo enquèsta de 1339, soslinha l'existéncia d'una ostal fòrt o d'un castèl « castèl de Texans del Guâ » : « Castrum johannis de vado - E primo ipsum castrum turrim appelatum es (...) » Descrich cossí : « fossatis maximis circumdatum »(ADI B 3120, f° 110) e « Castrum turris johannis de Vado - Dictum vero castrum situatum es (...) » Descrich cossí : « circumdatum magnis teralliis »(ADI B 4443, f° 80)[3]. Jean del Guâ es coseigneur de viu amb lo dauphin Humbert II[4].

  • Cap a l'an 1000 : preséncia testificada de la glèisa St-Jean Baptiste de Viu Centre.
  • Començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle : Modèl:1re mencion en revelant l'existéncia de la glèisa Ste-Ostal del Genevrey de Viu.
  • Final de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, primièr quatren del Sègle XVI: penche de la Vèrge a l'abric de la glèisa Ste-Ostal del Genevrey de Viu.
  • 1662 : los Ursulines fonden un nòu coan a Viu (a la localizacion de l'actuala perception).
  • 1710 : bastiment del primièr pont en bòsc sus la Gresse (en amont del pont actual).
  • 1778 : Pierre Berriat crompa la proprietat familiale Bonnot-Latour (actuala Ostal Champollion).
  • 1780 : dubertura del nòu cementèri de Viu #que remplaça #çò qu'environava la glèisa.
  • 1792 : Pierre Berriat crompa la proprietat de las Ursulines per i installar una filature de seda.
  • 1807 : Zoé Berriat, filha de Pèira Berriat, esposa Jacques-Joseph Champollion (dicha Champollion-Figeac), #que li apòrta a el en dot la proprietat familiale. Jean-François Champollion, égyptologue e fraire de Jacques-Joseph, fach de nombroses sojorns a Viu.
  • 1825-1828 : bastiment de la rota dicha de " Provence " (actuala RN 75) seccion Varces-Viu.
  • 1832 : Bastiment de l'actual pont en pèira sus la Gresse.
  • 1851 : creacion de la primièra brigada de gendarmerie.
  • 1853 : Joseph Vicat bastit al Genevrey la siá fabrica de ciment.
  • 1870-1873 : installacion de las escòlas de Viu dins l'actuala Comuna-Perception.
  • 1876 : inauguracion del camin de fèrre Grenòble-Viu e de la Parca de Viu.
  • 1879-1880 : bastiment de l'escòla del Genevrey.
  • 1886 : dubertura del cementèri al Genevrey.
  • 1890-1891 : installacion d'una primièra escòla maternal e bastiment de l'escòla de Reymure.
  • 1895 : primièra électrification de Viu pel Sr. Jules Bòsc.
  • 1907 : fondacion del cors complémentaire de Viu (ancêtre del collègi).
  • 1907 : lo 30 de març, dubertura al public de la linha del tramvia Varces-Viu.
  • 1923 : lo 14 de junh, prolongement del tramvia als Saillants.
  • 20 de julhet 1944 : assassinat dels onze otages per l'armada alemanda.
  • 21 d'agost 1944 : desliurança de Viu pels Aliats.
Tèxte originau de l'article francés

Au Moyen Âge, Vif est le siège d'une seigneurie. L'enquête de 1339, signale l'existence d'une maison forte ou d'un château « château de Jean du Guâ » : « Castrum johannis de vado - Et primo ipsum castrum turrim appelatum est (...) » décrit comme : « fossatis maximis circumdatum »(ADI B 3120, f° 110) et « Castrum turris johannis de Vado - Dictum vero castrum situatum est (...) » décrit comme : « circumdatum magnis teralliis »(ADI B 4443, f° 80)[5]. Jean du Guâ est coseigneur de vif avec le dauphin Humbert II[6].

  • Vers l'an 1000 : présence attestée de l'église St-Jean Baptiste de Vif Centre.
  • Début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle : Modèl:1re mention révélant l'existence de l'église Ste-Marie du Genevrey de Vif.
  • Fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, premier quart du Sègle XVI: peinture de la Vierge au manteau de l'église Ste-Marie du Genevrey de Vif.
  • 1662 : les Ursulines fondent un nouveau couvent à Vif (à l'emplacement de l'actuelle perception).
  • 1710 : construction du premier pont en bois sur la Gresse (en amont du pont actuel).
  • 1778 : Pierre Berriat achète la propriété familiale Bonnot-Latour (actuelle Maison Champollion).
  • 1780 : ouverture du nouveau cimetière de Vif qui remplace celui qui entourait l'église.
  • 1792 : Pierre Berriat achète la propriété des Ursulines pour y installer une filature de soie.
  • 1807 : Zoé Berriat, fille de Pierre Berriat, épouse Jacques-Joseph Champollion (dit Champollion-Figeac), auquel elle apporte en dot la propriété familiale. Jean-François Champollion, égyptologue et frère de Jacques-Joseph, fait de nombreux séjours à Vif.
  • 1825-1828 : construction de la route dite de " Provence " (actuelle RN 75) section Varces-Vif.
  • 1832 : Construction de l'actuel pont en pierre sur la Gresse.
  • 1851 : création de la première brigade de gendarmerie.
  • 1853 : Joseph Vicat construit au Genevrey son usine de ciment.
  • 1870-1873 : installation des écoles de Vif dans l'actuelle Mairie-Perception.
  • 1876 : inauguration du chemin de fer Grenoble-Vif et de la Gare de Vif.
  • 1879-1880 : construction de l'école du Genevrey.
  • 1886 : ouverture du cimetière au Genevrey.
  • 1890-1891 : installation d'une première école maternelle et construction de l'école de Reymure.
  • 1895 : première électrification de Vif par M. Jules Bois.
  • 1907 : fondation du cours complémentaire de Vif (ancêtre du collège).
  • 1907 : le 30 mars, ouverture au public de la ligne du tramway Varces-Vif.
  • 1923 : le 14 juin, prolongement du tramway aux Saillants.
  • 20 juillet 1944 : assassinat des onze otages par l'armée allemande.
  • 21 août 1944 : libération de Vif par les Alliés.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean Mourey    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 7991, totala:
Picto infobox character.png


1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008




Cercar
Cercar
7 855
8 050
8 088
8 088
2009 2010
8 092
8 274
8 053
8 238
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Mapa IGN TOP25, referencia 3335 OT.
  2. Carte IGN TOP25, référence 3335 OT.
  3. Élisabeth Sirot 2007, p. 32.
  4. Élisabeth Sirot 2007, p. 33.
  5. Élisabeth Sirot 2007, p. 32.
  6. Élisabeth Sirot 2007, p. 33.