Toet de Var

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Occitania.png Vilatge d'Occitània Blason Languedoc.svg
Donadas
d · m
Toet de Var
Touët-sur-Var
comuna francesa
Touet sur var.jpg
[[Imatge:|250px]]
Descripcion de la bandièra
Descripcion dau blason
Descripcion deu sagèth
Latitud
Longitud
Generalitats
Partida de
Sosclassa de
Nomenat d'aprèst
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Situat dens Canton de Vilar de Var (WikiData) e  Aups Maritims
País França
Sit oficial
Defautoc.png
Touet sur var.jpg
Touët-Sus-Var
Geografia fisica
Occitania map.png
geolocalizacion
Coordenadas 43° 56′ 53″ N 7° 00′ 25″ E / 43.9480555556, 7.00694444444 / 43.9480555556; 7.00694444444


Superfícia | 14,98 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
1 043 m
400 m
280 m
Geografia politica


Region istorica Comtat de Niça Nice Arms.svg
Estat Flag of France.svg França
Region
93
Provença-Aups-Còsta d'Azur Armas de Provença
Departament
6
Aups Maritims Armas deu Departament deus Aups Maritims
Arrondiment
Niça
Canton
Vilar de Var
Intercom
240600569
des Vallées d'Azur
Cònsol

Roger Ciais (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
661 ab.
Evolucion de la populacion

671 ab.
Densitat 44,13 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Touëtans / Touëtois (en francés)
Còde postal 06710
Còde INSEE 06143


Identificants
BNE


ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Toet de Var.

Toet de Var[1] (Touët-sur-Var en francés) es una comuna occitana dau Comtat de Niça, situada dins lo departament dei Aups Maritims e la region de Provença-Aups-Còsta d'Azur.

Geografia[modificar | modificar la font]

Modèl:A completar

Modèl:À compléter


Istòria[modificar | modificar la font]

Blotties Los unas contra los autres, los sieus ostals seculars a las segudas de pèira e als tets òcras de tuiles romaines lançan un rèpte al temps #que passa.

Lo nom coriós de Touët découle de la paraula ligure « Teba » #que significa « rocher ». N'efièch, los primièrs abitants d'aquela region #èsser las Ligures, qualque uèch #cent ans abans lo nòstre ère. Coneissián lo coeire e lo bronze. La ramaderia de las vegadas èra la granda aucupacion perque lo relief accidentat e una tèrra paura perque rocailleuse permetián pas pas una agricultura prospère. Barrejats als Cèltas, los nòstres Ligures #quèir jol domeni dels Eguituris, montagnards robusts e agils, afectuos per-dessus tota la caça e los combats. Pendent divèrses decenis, se baton contra los Romains mas an vencut per l'emperaire Auguste. La region ven una província romaine e de las traces levadas dins lo vilatge confirman aquel estat en fach.

Quand lo cristianisme s'installa en Gaule (de la Modèl:S mini a Modèl:La s), Touët lèva de la évêché de las Glandeves, prèpa de Entrevaux.

Invasions de las Lombards de contunh de las Sarrasins. De los sieus passatges demòran de noms tales #que Maurin, Maurel, en significant « negre-âtre, negre ». Los Sarrasins #èsser definitivament de caçats luòcs pel comte de Provence pendent la Modèl:S-. En recompensa, los sieus vassaux #recebre de tèrras e es aital coma Touët #tornar al comte de Beuil.

Al Sègle X, quand los Sarrasins son definitivament caçats de la region pel comte de Provence, aquel dona Touët al un de los sieus vassaux, lo comte de Beuil.

Al Sègle XIII, la populacion del vilatge es d'aperaquí quatre #cent armas #que se protegisson darrièr d'un pont-levis, en s'agropant a l'entorn del pichon castèl apertenent per mitat al comte de Provence e al comte de Beuil.

Dintratz la Modèl:S mini e la Modèl:S-, lo pòble patís successivament la servitud de las Templiers installats dins lo pòble prèp de Rigaud ont jòguen lo papièr de senhors los intempéries e los estralls provocats per la peste negra.

Toüet, Vengut francés l'an 1793, repassi jol domeni sarde l'an 1814, e vòta fin finala per unanimitat pel annexion a la França en 1860.

Una commanderie dels Templiers, installada a Rigaud - autre pòble a cinc quilomètres d'en jogant - aicí un papièr de senhors e en considerant los Touëtois coma dels serfs, requecta #dire e s'apròpria de bens un pauc pertot als alentours. Los Templiers fasián quitament pagar los servicis religioses alavetz celebrats en la capèla La nòstra-Madama-Santa-Ostal bastit a Modèl:La s- jos la ègida de la abbaye de Lérins.

En mai dels intempéries naturales saccageant las culturas de la vallée del Var a Modèl:La s-, las villageois lor cal patir las atrocités de la peste negra #que décime la populacion, en daissant un centenat de personas en vida.

Lo pòble seguís l'istòria de l'ostal de Beuil e, en consequéncia, ven proprietat de l'ostal de Savoie en 1388 abans d'èsser aquela dels Estats sardes mai tard.

Pendent la Modèl:S-, lo comte de Beuil en avent #èsser executat, los sieus castèls cremats e los sieus bens confisquès, lo pòble es inféodé a desparièrs senhors #que los darrièrs #èsser los comtes Claretti. Pendent aquelas aucupacions successivas, guèrras, pillages e d'incendis se'n multiplican.

En 1793, Touët ven francés mas redevient sarde l'an 1814. Demòra pas mai que quaranta abitants e la misèria es granda. Seguís un periòde de stagnation #que exaspera lo sieu amertume. En 1860, los Touëtois vòtan per unanimitat pel annexion a la França.

Lo abbé Desirat Niel, nascut l'an 1814 a Touët ont lo sieu paire exercissiá la profession de notaire e la foncion de cònsol jol Consulat, œuvra d'una manièra intensiva pel rattachement a la França. Deputat, inspector d'Academia, se retira a Touët en 1871. La siá generositat « municipala » lo fach participar financièrement al bastiment d'un pont sul Var a remplacement de l'anciana passarèla, aital coma als primièrs trabalhs en connectant la nautor amb la bas del pòble. D'ont l'avenguda Desirada-Niel acabada l'an 1890. Abandona lo nòstre mond l'an 1873, en legant divèrses de los sieus bens dins lo sieu pòble, aital coma una renda annala destinada al bastiment d'una escòla per las filhas, los gojats en essent sonque escolaritzats fins alavetz.

Lo camin de fèrre dessert Touët l'an 1888. Una expedís carrossable connècta Niça a Villars en 1860. De contunh a Touët en 1903. En 1908, Touët-de-Beuil ven Touët-sus-Var, en evitant una cèrta confusion en la distribucion del corrièr. Fin finala connectat a la còsta, lo pòble se moderniza pauc a pauc.

Lo desvolopament del torisme, las facilitadas comunicacions e lo gost de mai en mai prononciat vacanciers pels espòrts de nèu an fach de Touët un relèu ideal entre Niça e los stations d'ivèrn, aital coma un luòc de villégiature taxat pels vacanciers friands de sol. A una cinquantena de quilomètres de las plajas de la còsta, lo posterior-país niçois prepausa la siá calma en un luòc natural.

Blotties les unes contre les autres, ses maisons séculaires aux assises de pierre et aux toits ocres de tuiles romaines lancent un défi au temps qui passe.

Le nom curieux de Touët découle du mot ligure « Teba » qui signifie « rocher ». En effet, les premiers habitants de cette région furent les Ligures, quelque huit cents ans avant notre ère. Ils connaissaient le cuivre et le bronze. L'élevage des troupeaux était leur grande occupation car le relief accidenté et une terre pauvre car rocailleuse ne permettaient pas une agriculture prospère. Mêlés aux Celtes, nos Ligures tombèrent sous la domination des Eguituris, montagnards robustes et agiles, aimant par-dessus tout la chasse et les combats. Durant plusieurs décennies, ils se battent contre les Romains mais sont vaincus par l'empereur Auguste. La région devient une province romaine et des traces relevées dans le village confirment cet état de fait.

Lorsque le christianisme s'installe en Gaule (du Modèl:S mini au Sègle VI), Touët relève de l'évêché des Glandeves, proche d'Entrevaux.

Invasions des Lombards puis des Sarrasins. De leurs passages restent des noms tels que Maurin, Maurel, signifiant « noir-âtre, noir ». Les Sarrasins furent définitivement chassés des lieux par le comte de Provence durant le Modèl:S-. En récompense, ses vassaux reçurent des terres et c'est ainsi que Touët revint au comte de Beuil.

Au Sègle X, lorsque les Sarrasins sont définitivement chassés de la région par le comte de Provence, celui-ci donne Touët à l'un de ses vassaux, le comte de Beuil.

Au Sègle XIII, la population du village est d'environ quatre cents âmes qui se protègent derrière un pont-levis, se groupant autour du petit château appartenant pour moitié au comte de Provence et au comte de Beuil.

Entre le Modèl:S mini et le Modèl:S-, le village subit successivement la servitude des Templiers installés dans le village proche de Rigaud où ils jouent le rôle de seigneurs les intempéries et les ravages provoqués par la peste noire.

Toüet, devenu français en 1793, repasse sous la domination sarde en 1814, et vote enfin à l'unanimité pour l'annexion à la France en 1860.

Une commanderie des Templiers, installée à Rigaud - autre village à cinq kilomètres d'ici - jouant un rôle de seigneurs et considérant les Touëtois comme des serfs, perçoit des dîmes et s'approprie des biens un peu partout aux alentours. Les Templiers faisaient même payer les services religieux alors célébrés en la chapelle Notre-Dame-Sainte-Marie construite au Modèl:S- sous l'égide de l'abbaye de Lérins.

En plus des intempéries naturelles saccageant les cultures de la vallée du Var au Modèl:S-, les villageois doivent subir les atrocités de la peste noire qui décime la population, laissant une centaine de personnes en vie.

Le village suit l'histoire de la maison de Beuil et, en conséquence, devient propriété de la maison de Savoie en 1388 avant d'être celle des États sardes plus tard.

Durant le Modèl:S-, le comte de Beuil ayant été exécuté, ses châteaux brûlés et ses biens confisqués, le village est inféodé à différents seigneurs dont les derniers furent les comtes Claretti. Pendant ces occupations successives, guerres, pillages et incendies se multiplient.

En 1793, Touët devient français mais redevient sarde en 1814. Il ne reste plus que quarante habitants et la misère est grande. Suit une période de stagnation qui exaspère leur amertume. En 1860, les Touëtois votent à l'unanimité pour l'annexion à la France.

L'abbé Désiré Niel, né en 1814 à Touët où son père exerçait la profession de notaire et la fonction de maire sous le Consulat, œuvra d'une manière intensive pour le rattachement à la France. Député, inspecteur d'Académie, il se retire à Touët en 1871. Sa générosité « municipale » le fait participer financièrement à la construction d'un pont sur le Var en remplacement de l'antique passerelle, ainsi qu'aux premiers travaux reliant le haut avec la bas du village. D'où l'avenue Désiré-Niel achevée en 1890. Il quitte notre monde en 1873, léguant plusieurs de ses biens à son village, ainsi qu'une rente annuelle destinée à la construction d'une école pour les filles, les garçons seuls étant scolarisés jusqu'alors.

Le chemin de fer dessert Touët en 1888. Une route carrossable relie Nice à Villars en 1860. Puis à Touët en 1903. En 1908, Touët-de-Beuil devient Toet de Var, évitant une certaine confusion dans la distribution du courrier. Enfin relié à la côte, le village se modernise peu à peu.

Le développement du tourisme, la facilité des communications et le goût de plus en plus prononcé des vacanciers pour les sports de neige ont fait de Touët un relais idéal entre Nice et les stations d'hiver, ainsi qu'un lieu de villégiature prisé par les vacanciers friands de soleil. A une cinquantaine de kilomètres des plages de la côte, l'arrière-pays niçois vous propose son calme dans un site naturel.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Roger Ciais    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 661, totala: 671
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370 365 373 412 435 480 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
423 417 414 412 429 404 426 902 374
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
335 362 337 338 343 368 318 273 327
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
251
301
307
320
342
445
603
607
620
2009 2010
641
651
661
671
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 51: PlotData=

- PlotData invalid. No (valid) command 'Period' specified in previous lines.


Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Comunas dei Aups Maritims - Sit de Laurenç Revest