Ilonça

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Occitania.png Vilatge d'Occitània Blason Languedoc.svg
Donadas
d · m
Ilonça
Ilonse
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Village Ilonse.JPG
Vilatge de Llonça
Geografia fisica
Occitania map.png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 01′ 59″ N 7° 06′ 01″ E / 44.0331, 7.1003 / 44.0331; 7.1003


Superfícia | 40,59 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
1 992 m
1 160 m
351 m
Geografia politica


Region istorica Comtat de Niça Nice Arms.svg
Estat Flag of France.svg França
Region
93
Provença-Aups-Còsta d'Azur Armas de Provença
Departament
6
Aups Maritims Armas deu Departament deus Aups Maritims
Arrondiment
Niça
Canton
Sant Salvaur de Tinèa
Intercom
240600510
de la Tinée
Cònsol

Richard Lions (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
167 ab.
Evolucion de la populacion

169 ab.
Densitat 4,11 ab./km²
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 06420
Còde INSEE 06072


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Ilonça.

Ilonça[1] (Ilonse en francés) es una comuna occitana dau Comtat de Niça, situada dins lo departament dei Aups Maritims e la region de Provença-Aups-Còsta d'Azur.

Geografia[modificar | modificar la font]

Ilonça Se situa a una ora de Niça siá 72 km.

Ilonça se situe à une heure de Nice soit 72 km.


Istòria[modificar | modificar la font]

Una via romaine connectava las doas capitalas successivas de la província de las Alpes-Maritimas, Cimiez e Bruma. Li caliá passar per la vallée de la Tinée e a partir de Sant-Salvador-sus-Tinée se dirigissiá cap al Var per Ilonça o Roubion.

Lo abbaye de Sant-Dalmas-de-Pedona aviá un prieuré mes jol vocable de sant Laurent e una capèla La nòstra-Madama a Ilonse.

Lo vilatge apareis en lo cartulaire del abbaye de Lérins a Modèl:La s, Ilontia, de contunh a Modèl:La s Ilonza en lo cartulaire de la catedrala de Niça.

Lo vilatge a en principi apertengut a la familha Féraud de Thorame, Thorame-Glandevès, de contunh a las Grimaldi de Bueil a Modèl:La s.

La peste de 1327 #emportar tota la populacion #que se trobava en lo vièlh castel.

En 1344, Astruge Grimaldi o Astruga Rostagni-Grimaldi[2], Venguda veusa, #crompar la distincion a las Glandevès mas li calguèsse far valer los sieus dreches près de la Comunitat dels abitants per la fòrça[3]. Lo 18 de febrièr de 1344, lo viguier de Tinée dona l'investidura de la distincion als barons de Beuil e ordonne als abitants de Ilonça de reconéisser/reconéisser Astruge Grimaldi. Los abitants passan l'acte de reconeissença mas refusent de pagar cèrtas redevances féodales, en particulara de participar al pagament de la dot de Tiburge Grimaldi a lo sieu matrimòni amb Ludovic o Louis Lascaris de Vintimille. Tractats durement pels agents de la madama Astruga, los abitants se amotinen. Faucon De Agoût al nom del sénéchal de Provence Hugues del Bazo ven a Ilonça amb los sieus milices e decidís de convocar un tribunal arbitral compausat del chevalier Guillaume del Puget e de Philippe Balbi, co-senhor de Sant-Salvador-sus-Tinée. Lo jutjament a prononciat per l'avesque de Niça e Philippe Balbi en preséncia de la madama Astruga, de lo sieu paire Guillaume Rostaing, de los sieus fils Barnabé Grimaldi e dels representants de la municipalitat, e publicat lo 9 d'agost de 1348. An condemnat lo 2 de mai de 1351 a pagar una indemnité.

Lo 29 de novembre 1390, Jean Grimaldi de Bueil renóncia contra 105 écus annals a totes los sieus dreches féodaux suls abitants de Ilonça levat d'excepcions énoncées.

En 1621, al continuament de l'execucion del darrièr comte de Beuil, Annibal Grimaldi, lo castèl es démoli. Ilonça Ven una distincion de las Badat, e los abitants fan aumenatge e prètent serment de fidélité lo 6 de julhet de 1621[4]

En 1729, Ilonça ven una distincion de las Pascalis amb lo títol de comte[5].

En 1848, lo masatge de Abeleria a destruit per un incendi.

En 1860, Ilonça, coma la mai granda part del comtat de Niça, a ligat a la França. La municipalitat fa alavetz partida del costat de Sant-Salvador-sus-Tinée.

La rota arriba a Ilonça en 1945. Una rota a inaugurat en setembre 1987 entre Ilonça e Pierlas.

Une voie romaine reliait les deux capitales successives de la province des Alpes-Maritimes, Cimiez et Embrun. Elle devait passer par la vallée de la Tinée et à partir de Saint-Sauveur-sur-Tinée se dirigeait vers le Var par Ilonça ou Roubion.

L'abbaye de Saint-Dalmas-de-Pedona avait un prieuré placé sous le vocable de saint Laurent et une chapelle Notre-Dame à Ilonse.

Le village apparaît dans le cartulaire de l'abbaye de Lérins au Sègle XI, Ilontia, puis au Sègle XII Ilonza dans le cartulaire de la cathédrale de Nice.

Le village a d'abord appartenu à la famille Féraud de Thorame, Thorame-Glandevès, puis aux Grimaldi de Bueil au Sègle XIV.

La peste de 1327 emporta toute la population qui se trouvait dans le vieux castel.

En 1344, Astruge Grimaldi ou Astruga Rostagni-Grimaldi[6], devenue veuve, acheta la seigneurie aux Glandevès mais dût faire valoir ses droits auprès de la Communauté des habitants par la force[7]. Le 18 février 1344, le viguier de Tinée donne l'investiture de la seigneurie aux barons de Beuil et ordonne aux habitants d'Ilonça de reconnaître Astruge Grimaldi. Les habitants passent l'acte de reconnaissance mais refusent de payer certaines redevances féodales, en particulier de participer au paiement de la dot de Tiburge Grimaldi à son mariage avec Ludovic ou Louis Lascaris de Vintimille. Traités durement par les agents de la dame Astruga, les habitants se révoltent. Faucon d'Agoût au nom du sénéchal de Provence Hugues del Bazo vient à Ilonça avec ses milices et décide de convoquer un tribunal arbitral composé du chevalier Guillaume du Puget et de Philippe Balbi, co-seigneur de Saint-Sauveur-sur-Tinée. Le jugement est prononcé par l'évêque de Nice et Philippe Balbi en présence de la dame Astruga, de son père Guillaume Rostaing, de son fils Barnabé Grimaldi et des représentants de la commune, et publié le 9 août 1348. Ils sont condamnés le 2 mai 1351 à payer une indemnité.

Le 29 novembre 1390, Jean Grimaldi de Bueil renonce contre 105 écus annuels à tous ses droits féodaux sur les habitants d'Ilonça sauf exceptions énoncées.

En 1621, à la suite de l'exécution du dernier comte de Beuil, Annibal Grimaldi, le château est démoli. Ilonça devient une seigneurie des Badat, et les habitants font hommage et prètent serment de fidélité le 6 juillet 1621[8]

En 1729, Ilonça devient une seigneurie des Pascalis avec le titre de comte[9].

En 1848, le hameau d'Abeleria est détruit par un incendie.

En 1860, Ilonça, comme la plus grande partie du comté de Nice, est rattaché à la France. La commune fait alors partie du canton de Saint-Sauveur-sur-Tinée.

La route arrive à Ilonça en 1945. Une route est inaugurée en septembre 1987 entre Ilonse et Pierlas.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Richard Lions    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 167, totala: 169
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
434 570 534 571 659 978 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
506 493 481 401 434 435 377 333 354
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
308 302 306 262 249 225 160 124 124
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
102
80
57
55
78
113
132
147
153
2009 2010
160
162
167
169
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 51: PlotData=

- PlotData invalid. No (valid) command 'Period' specified in previous lines.


Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Comunas dei Aups Maritims - Sit de Laurenç Revest
  2. Anòta 1 : Astruge Rostaing (tanben escrich Rostang) o Astruga Rostagni es la filha de Guillaume Rostaing (o Rostagni), senhor de Beuil. Aquel darrièr i aviá empench a la revòlta l'an 1258 los abitants de Beuil, i aviá de contunh #èsser aucit l'an 1315 pels abitants de Thiéry indignats perque a usat d'un pretengut drech de cuissage sus una notícia maridada. Astruge Se #maridar en 1315 amb Andaron Grimaldi, oncle de Rainier Eer Grimaldi, senhor de Mónegue. Es lo començament de la familha Grimaldi de Beuil. Los sieus fils Barnabé Grimaldi s'a retut celèbre per l'omicidi l'an 1353 de lo sieu vesin Bertrand de Caïs, fils de François Caïs #que i aviá crompat la distincion de Roure #qu'el convoitait. Lududes i aviá fach trancher la man drecha e crever los uèlhs. #Obténer lo perdon del sénéchal de Provence après pagament de 2 000 florins d'aur dins la cambra reiala. Per ruscar la siá consciéncia d'aquel crim #testar lo 18 d'abril de 1368 un don de 300 florins d'aur als eretièrs de Caïs. Barnabé Grimaldi es lo paire de Jean Grimaldi de Beuil.
  3. Philippe de Beauchamp, Pòbles & caserius isolats dels Alpes-Maritims, Modèl:Pàg. 86-87, d'Edicions Hivernacle, Niça, 1989 (ISBN 2-86410-131-9)
  4. Anòta 2 : Annibal Badat, governador de Villefranche, i aviá condusit l'armada del pòrti de Savoie contra Annibal Grimaldi retranché dins lo sieu castèl de Tourette-de detlo-Castèl per l'investir.
  5. En 1729, lo fief aperten al comte Charles-François Pascalis (o Charles-François Pascal, senhor de Ilonse). Los membres de la nòbla familha Pascalis (o Pascal, Pascale), procedenta de Coni en Piémont (Itàlia), èran de barons de Nucetto e de comptes de Ilonça (Ilonsa n'italian).
  6. Note 1 : Astruge Rostaing (aussi écrit Rostang) ou Astruga Rostagni est la fille de Guillaume Rostaing (ou Rostagni), seigneur de Beuil. Ce dernier avait poussé à la révolte en 1258 les habitants de Beuil, puis avait été tué en 1315 par les habitants de Thiéry indignés parce qu'il a usé d'un prétendu droit de cuissage sur une nouvelle mariée. Astruge se maria en 1315 avec Andaron Grimaldi, oncle de Rainier Ier Grimaldi, seigneur de Monaco. C'est le début de la famille Grimaldi de Beuil. Son fils Barnabé Grimaldi s'est rendu célèbre par le meurtre en 1353 de son voisin Bertrand de Caïs, fils de François Caïs qui avait acheté la seigneurie de Roure qu'il convoitait. Il lui avait fait trancher la main droite et crever les yeux. Il obtint le pardon du sénéchal de Provence après paiement de 2 000 florins d'or à la chambre royale. Pour laver sa conscience de ce crime il testa le 18 avril 1368 un don de 300 florins d'or aux héritiers de Caïs. Barnabé Grimaldi est le père de Jean Grimaldi de Beuil.
  7. Philippe de Beauchamp, Villages & hameaux isolés des Alpes-Maritimes, p.  86-87, Éditions Serre, Nice, 1989 (ISBN 2-86410-131-9)
  8. Note 2 : Annibal Badat, gouverneur de Villefranche, avait conduit l'armée du duc de Savoie contre Annibal Grimaldi retranché dans son château de Tourette-du-Château pour l'investir.
  9. En 1729, le fief appartient au comte Charles-François Pascalis (ou Charles-François Pascal, seigneur d'Ilonse). Les membres de la noble famille Pascalis (ou Pascal, Pascale), originaire de Cuneo en Piémont (Italie), étaient barons de Nucetto et comptes de Ilonça (Ilonsa en italien).