La Crotz de Rodola

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Occitania.png Vilatge d'Occitània Blason Languedoc.svg
Donadas
d · m
La Crotz de Rodola
La Croix-sur-Roudoule
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Geografia fisica
Occitania map.png
geolocalizacion
Coordenadas 43° 59′ 18″ N 6° 52′ 33″ E / 43.9883, 6.8758 / 43.9883; 6.8758


Superfícia | 30,06 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
1 743 m
860 m
495 m
Geografia politica


Region istorica Comtat de Niça Nice Arms.svg
Estat Flag of France.svg França
Region
93
Provença-Aups-Còsta d'Azur Armas de Provença
Departament
6
Aups Maritims Armas deu Departament deus Aups Maritims
Arrondiment
Niça
Canton
Lo Puget Tenier
Intercom
240600569
des Vallées d'Azur
Cònsol

Mme Marie Martin (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
87 ab.
Evolucion de la populacion

88 ab.
Densitat 2,89 ab./km²
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 06260
Còde INSEE 06051


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus La Crotz de Rodola.

La Crotz de Rodola[1] (La Croix-sur-Roudoule en francés) es una comuna occitana dau Comtat de Niça, situada dins lo departament dei Aups Maritims e la region de Provença-Aups-Còsta d'Azur.

Geografia[modificar | modificar la font]


Istòria[modificar | modificar la font]

Lo vilatge a bastit sus un rocher abrupt surplombant las gargamèlas de la Roudoule. Un descendent de Clovis, Childebert II, amassa a la siá corona la region actuala de las Alpes-Maritimas. Mas, los Lombards, venguts d'Itàlia, jos la conducha de Aboin #destruir entièrament Cimiez (574), dévastèrent Niça, Vence e Glandèves. Per escapar als barbars, los abitants aguèron obligat de replegar-se dins las montanhas. Es del temps que los abitants de Glandèves #fondar Daluis, Sant-Leugièr, Auvare e La Crotz.

Mai tard aquel #èsser una Viguerie de las Templiers. Aquel òrdre #bastir a la reünion del vilatge un castèl fòrt #que la ne vira mèstra èra surmontée d'una immensa crotz #que se podiá veire llegües a la ronda, aiçò cap a 1137. Demòra pas mai d'aquela labor que d'escasses vestigis e se pensa que lo nom del pòble ven aquel aquela granda crotz « Castrum de Cruce ».

Pel continuament, a mesura que la seguretat en lo trabalh e dins las abitacions s'afirmava, que la vida defòra de la enceinte veniá mai segura, cèrts abitants se #fixar suls luòcs de lo sieu trabalh. Es aital coma aguèron creat los caserius de Léouvé, Amarine e Villars. Es a la Crotz #que passava la rota muletière dicha « via romaine » #que, pel caulet de Roua condusissiá a Guillaumes per contunhar fins a Barcelonnette pel caulet de la Cayolle. #Çò que fasiá d'aquel pòble un luòc de halte ont los viatgèrs podián se pausar e se restaurar en los auberges.

Quand las rotas carrossables #dobrir las vallées, tota aquela faiçon de desplaçament #desaparéisser. La via romaine #que se'n pòt encara veire las pavages en la pujada del caulet de Roua es pas mai utilizada uèi que per los toristas e las gents del país.

En 1388, al continuament de disturbis sobrevinguts après lo defalhiment de la reina Jeanne, lo país de Niça, i #comprene Puget-Théniers, se #metre jos la proteccion del Comte roge, Amédée VII de Savoie. Las municipalitats de la Crotz, Sant-Leugièr, Auvare, Puget-Rostang, La Penne, Sant-Antonin e Cuébris #demorar ligadas a la Provence e #far partida del bailliage de Guillaumes. En 1760, aquelas municipalitats #seguir la destinada de la Provence, del temps que lo Comtat de Niça seguissiá aquela del Pòrti de Savoie, vengut Rei de Sardenha. Jos Louis XV, après la guèrra de succession d'Àustria e lo tractat de Aix-la-Capèla (1748) , una rectification de frontièra i aguèt signat a Turin, lo 24 de març de 1760, #que donava dins l'ostal de Savoie, las municipalitats en escambi de Gattières, Bonson, Los Ferres, Conségudes, Aiglun e una part del pòble de Roquesteron #que pòrta uèi lo nom de Roquesteron-Grassa.

Lo comtat de Niça #èsser amassat a la França en 1793, retut al rei de Sardenha l'an 1815 pel tractat de París, e fin finala amassat definitivament a la França en 1860. La Crotz a pas doncas fach partida dels estats sardes que pendent mens de tres quatrens de sègle.

A Modèl:La s-, de 1860 a 1880, la Crotz #conéisser una fòrça grand prospérité mercés a l'espleitacion d'una veta de minaré de còder conegut dempuèi l'Antiquitat. A l'epòca, s'avalorava la populacion a cinc #cent abitantas e los registres de l'Estat-civil del moment testifiquen de 25 a 30 naissenças annalas. La mina #barrar las siás pòrtas, fauta de minaré, aquela populacion a queigut l'an 1914 a 300 abitants e la municipalitat compta pas mai uèi que 86 abitants.

Una succession de tres ponts salva las gargamèlas prigondas de la Roudoule. Testifica De l'avançada tecniciana. Fins a la fin de la Modèl:S-, per retre's a Daluis o Sant-Leugièr, los òmes en podent pas afranquir las gargamèlas de Daluis e del Cians, manlèvan lo pont medieval (calcaire - cap a la Modèl:S-) per traversar la vallée de la Roudoule. Aquel darrièr, n'arc plen cintre, restaurat, compòrta un tablier en V invertida.

En 1889, lo pont suspenut a 65m del sòl, es una sintesi d'innovacions tecnicas e pren lo relèu del pont muletier en datant de 1842. Qualques Bigas metallicas asseguran la rigidité del tablier. Los dispositius de fixacion, câbles de suspension e suspentes, son amovibles ; los fils dels câbles an trenat entre eles amb la fin d'assegurar la regularitat de la tension de las brins…

Tant de prouesses tecnicas #que faràn la célébrité de lo sieu inventeur, Ferdinand Arnodin.

Aquel pont a #èsser restaurat per la meteissa entrepresa tot recentament.

A Modèl:La s- aquel #èsser un fief dels Templiers de contunh dels Espitalaris de St-Jean de Jerusalem partejat amb una succession de co-senhors.

Le village est bâti sur un rocher abrupt surplombant les gorges de la Roudoule. Un descendant de Clovis, Childebert II, réunit à sa couronne la région actuelle des Alpes-Maritimes. Mais, les Lombards, venus d'Italie, sous la conduite d'Aboin détruisirent complètement Cimiez (574), dévastèrent Nice, Vence et Glandèves. Pour échapper aux barbares, les habitants furent obligés de se replier dans les montagnes. C'est alors que les habitants de Glandèves fondèrent Daluis, Saint-Léger, Auvare et La Croix.

Plus tard ce fut une Viguerie des Templiers. Cet ordre construisit au sommet du village un château fort dont la tour maîtresse était surmontée d'une immense croix que l'on pouvait voir des lieues à la ronde, ceci vers 1137. Il ne reste plus de cet ouvrage que de rares vestiges et on pense que le nom du village vient ce cette grande croix « Castrum de Cruce ».

Par la suite, à mesure que la sécurité dans le travail et dans les habitations s'affirmait, que la vie hors de l'enceinte devenait plus sûre, certains habitants se fixèrent sur les lieux de leur travail. C'est ainsi que furent créés les hameaux de Léouvé, Amarine et Villars. C'est à la Croix que passait la route muletière dite « voie romaine » qui, par le col de Roua conduisait à Guillaumes pour continuer jusqu'à Barcelonnette par le col de la Cayolle. Ce qui faisait de ce village un lieu de halte où les voyageurs pouvaient se reposer et se restaurer dans les auberges.

Lorsque les routes carrossables ouvrirent les vallées, tout ce mode de déplacement disparut. La voie romaine dont on peut encore voir les pavages dans la montée du col de Roua n'est plus utilisée aujourd'hui que par les touristes et les gens du pays.

En 1388, à la suite de troubles survenus après le décès de la reine Jeanne, le pays de Nice, y compris Puget-Théniers, se plaça sous la protection du Comte rouge, Amédée VII de Savoie. Les communes de La Croix, Saint-Léger, Auvare, Puget-Rostang, La Penne, Saint-Antonin et Cuébris restèrent attachées à la Provence et firent partie du bailliage de Guillaumes. En 1760, ces communes suivirent la destinée de la Provence, tandis que le Comté de Nice suivait celle du Duc de Savoie, devenu Roi de Sardaigne. Sous Louis XV, après la guerre de succession d'Autriche et le traité d'Aix-la-Chapelle (1748) , une rectification de frontière fut signée à Turin, le 24 mars 1760, qui donnait à la maison de Savoie, les communes en échange de Gattières, Bonson, Les Ferres, Conségudes, Aiglun et une partie du village de Roquesteron qui porte aujourd'hui le nom de Roquesteron-Grasse.

Le comté de Nice fut réuni à la France en 1793, rendu au roi de Sardaigne en 1815 par le traité de Paris, et enfin réuni définitivement à la France en 1860. La Croix n'a donc fait partie des états sardes que durant moins de trois quarts de siècle.

Au Modèl:S-, de 1860 à 1880, la Croix connut une très grande prospérité grâce à l'exploitation d'un filon de minerai de cuivre connu depuis l'Antiquité. À l'époque, on évaluait la population à cinq cents habitants et les registres de l'Etat-civil du moment témoignent de 25 à 30 naissances annuelles. La mine ferma ses portes, faute de minerai, cette population est tombée en 1914 à 300 habitants et la commune ne compte plus aujourd'hui que 86 habitants.

Une succession de trois ponts enjambe les gorges profondes de la Roudoule. Elle témoigne de l'avancée technique. Jusqu'à la fin du Modèl:S-, pour se rendre à Daluis ou Saint-Léger, les hommes ne pouvant franchir les gorges de Daluis et du Cians, empruntent le pont médiéval (calcaire - vers le Modèl:S-) pour traverser la vallée de la Roudoule. Ce dernier, en arc plein cintre, restauré, comporte un tablier en V inversé.

En 1889, le pont suspendu à 65m du sol, est une synthèse d'innovations techniques et prend le relais du pont muletier datant de 1842. Des Poutres métalliques assurent la rigidité du tablier. Les dispositifs de fixation, câbles de suspension et suspentes, sont amovibles ; les fils des câbles sont tressés entre eux afin d'assurer la régularité de la tension des brins…

Autant de prouesses techniques qui feront la célébrité de son inventeur, Ferdinand Arnodin.

Ce pont a été restauré par la même entreprise tout récemment.

Au Modèl:S- ce fut un fief des Templiers puis des Hospitaliers de St-Jean de Jérusalem partagé avec une succession de co-seigneurs.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Mme Marie Martin    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 87, totala: 88
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400 372 410 411 473 506 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
388 396 375 510 518 792 418 420 343
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
305 297 333 253 219 208 195 169 121
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
105
91
102
69
81
97
86
85
83
2009 2010
84
85
87
88
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 51: PlotData=

- PlotData invalid. No (valid) command 'Period' specified in previous lines.


Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Comunas dei Aups Maritims - Sit de Laurenç Revest