Pèunas

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Occitania.png Vilatge d'Occitània Blason Languedoc.svg
Donadas
d · m
Pèunas
Péone
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Defautoc.png
Geografia fisica
Occitania map.png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 07′ 07″ N 6° 54′ 33″ E / 44.1186, 6.9092 / 44.1186; 6.9092


Superfícia | 48,59 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
2 640 m
1 160 m
947 m
Geografia politica


Region istorica Comtat de Niça Nice Arms.svg
Estat Flag of France.svg França
Region
93
Provença-Aups-Còsta d'Azur Armas de Provença
Departament
6
Aups Maritims Armas deu Departament deus Aups Maritims
Arrondiment
Niça
Canton
Guilherme
Intercom
240600494
de Cians Var
Cònsol

Charles-Ange Ginésy (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
908 ab.
Evolucion de la populacion

932 ab.
Densitat 18,69 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Péoniens (en francés)
Còde postal 06470
Còde INSEE 06094


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Pèunas.

Pèunas[1] (Péone en francés) es una comuna occitana dau Comtat de Niça, situada dins lo departament dei Aups Maritims e la region de Provença-Aups-Còsta d'Azur.

Geografia[modificar | modificar la font]

Istòria[modificar | modificar la font]

La tradicion voldriá que lo comte Raimond Bérenger IV de Provence aja repeuplé a Modèl:La s lo vilatge amb familhas d'originas catalanas, tradicion a l'origina del subernòm de « Catalans » donats antany als abitants de Péone[2].

Una autra version voldriá qu'aquel siatz d'obrièrs de passatge en aqueles luòcs après aver-i trabalhat al bastiment de Barcelonnette, #qu'aurián fondat ailà, cap a 1240, un vilatge #que #nomenar d'après la vila natala de lo sieu cap, Péona en Catalonha[3].

Malgrat aquela tradicion en permetent d'explicar aquel coriós nom de berger espanhòl, lo nom de Péone deriva mai de manièra versemblant de Pédona (« nautor rocosa »), nom n'informi mai amb la topologie dels luòcs[3].

Jos l' autoritat de l'Ostal de Savoie de la dédition de 1388 al plébiscite de 1860 exceptuat lo periòde 1792 a 1814.

Per tot aquel periòde, se poirà se reportaire utilement a la part « 4 - Istòria » de l'article « Entraunes » redigit per l'essencial per André Payan-Passeron[4].

Pendent la guèrra de Trenta ans (1618-1648), los milices locales del capitani Boniface de Sauze, cernées pels Franceses, capitulèrent a Péone[3].

Francesa de 1792 a 1814, Péone es a nòu francesa dempuèi lo plébiscite de 1860

De 1870 a 1891, la municipalitat compta mai de 600 abitants e es après 1891 que los sieus efectius amendrisson. Diminucion indusida pel desvolopament general de las sciéncias, de las tecnicianas e dels transpòrts caracterizats sustot pel procès de industrialisation, lo acceleració de la division del trabalh coma de la productivité horaire del trabalh e de la concentracion del nombre de las espleitacions agricòlas a las dépens de las mai pichonas #que desapareisson. E diminucion de la populacion de Péone #que se participa en una manifestacion aicí tanben per un salda annal negatiu tant dels defalhiments per çò qu'es de las naissenças que de las sortidas per çò qu'es de las arribadas. S'agís del procès de èxode rural #qu'a debutat a França a partir de 1850, data #que lo maximal de populacion rurala li es arribat a el a amb 26,8 M de ruralas. Del fach del èxode rural, la municipalitat compta pas mai que 407 abitants l'an 1946. En 55 ans la municipalitat a doncas perdut un pauc mai d'un tèrç de los sieus efectius[5]. Mas, malgrat la persecucion de la èxode rurala als dépens de la pagesia, lo desvolopament de la station touristique e d'espòrts d'ivèrn de Valberg[6] Explica tant lo creissement dels efectius de la municipalitat a partir del recensement de 1962 que la persecucion de la mutation de la siá economia e doncas de la siá estructura sociala.

La tradition voudrait que le comte Raimond Bérenger IV de Provence ait repeuplé au Sègle XIII le village avec des familles d'origines catalanes, tradition à l'origine du surnom de « Catalans » donné autrefois aux habitants de Péone[7].

Une autre version voudrait que ce soient des ouvriers de passage dans ces lieux après avoir travaillé à la construction de Barcelonnette, qui auraient fondé là, vers 1240, un village qu'ils nommèrent d'après la ville natale de leur chef, Péona en Catalogne[3].

Malgré cette tradition permettant d'expliquer ce curieux nom de berger espagnol, le nom de Pèunas dérive plus vraisemblablement de Pédona (« hauteur rocheuse »), nom plus en rapport avec la topologie des lieux[3].

Sous l'autorité de la Maison de Savoie de la dédition de 1388 au plébiscite de 1860 excepté la période 1792 à 1814.

Pour toute cette période, on pourra se reporter utilement à la partie « 4 - Histoire » de l'article « Entraunes » rédigé pour l'essentiel par André Payan-Passeron[8].

Durant la guerre de Trente ans (1618-1648), les milices locales du capitaine Boniface de Sauze, cernées par les Français, capitulèrent à Péone[3].

Française de 1792 à 1814, Pèunas est à nouveau française depuis le plébiscite de 1860

De 1870 à 1891, la commune compte plus de 600 habitants et c'est après 1891 que ses effectifs diminuent. Diminution induite par le développement général des sciences, des techniques et des transports caractérisé notamment par le processus d'industrialisation, l'accélération de la division du travail comme de la productivité horaire du travail et de la concentration du nombre des exploitations agricoles aux dépens des plus petites qui disparaissent. Et diminution de la population de Pèunas qui se manifeste ici aussi par un solde annuel négatif tant des décès par rapport aux naissances que des départs par rapport aux arrivées. Il s'agit du processus d'exode rural qui a débuté en France à partir de 1850, date à laquelle le maximum de population rurale est atteint avec 26,8 M de ruraux. Du fait de l'exode rural, la commune ne compte plus que 407 habitants en 1946. En 55 ans la commune a donc perdu un peu plus d'un tiers de ses effectifs[9]. Mais, malgré la poursuite de l'exode rural aux dépens de la paysannerie, le développement de la station touristique et de sports d'hiver de Valberg[10] explique tant la croissance des effectifs de la commune à partir du recensement de 1962 que la poursuite de la mutation de son économie et donc de sa structure sociale.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Charles-Ange Ginésy    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 908, totala: 932
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
553 875 871 831 320 307 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
595 646 679 643 660 641 645 641 581
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
575 534 541 507 476 437 473 407 404
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
465
515
521
535
528
682
799
803
812
2009 2010
855
877
908
932
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 51: PlotData=

- PlotData invalid. No (valid) command 'Period' specified in previous lines.


Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Comunas dei Aups Maritims - Sit de Laurenç Revest
  2. http://www.guide-paca.com/vilas/alpes-maritimas/peone/index.html
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 3,5 Péone, berceau d'un emperaire e de doas reinas, d'après « Las Legendas e Cronicas insolitas de las Alpes Maritimas », Edmond Rossi, (Edicions Equinoxe)
  4. André Payan (dire. Jean Miège) in « La populacion del Nautor-Var - Estudi démographique de 1896 a 1962 », universitat de Niça, (memòria principala de de geografia), Niça, en octòbre 1967, 230 paginas, « Los marcs regionales » paginas 14 a 24
  5. André Payan in DELS de geografia citada « 6° - Péone » paginas 110 a 124.
  6. André Payan in DELS de geografia citada « Capítol quatren : la station de Valberg » paginas 157 a 171.
  7. http://www.guide-paca.com/villes/alpes-maritimes/peone/index.html
  8. André Payan (dir. Jean Miège) in « La population du Haut-Var - Étude démographique de 1896 à 1962 », université de Nice, (mémoire principal de DES de géographie), Nice, octobre 1967, 230 pages, « Les cadres régionaux » pages 14 à 24
  9. André Payan in DES de géographie cité « 6° - Péone » pages 110 à 124.
  10. André Payan in DES de géographie cité « Chapitre quatrième : la station de Valberg » pages 157 à 171.