Lo Canet

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Occitania.png Vila d'Occitània Blason Languedoc.svg
Donadas
d · m
Lo Canet
Le Cannet
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Logo Le Cannet.jpg
Le Cannet - rue Saint Sauveur - 2.jpg
#Metre Bellevue
Geografia fisica
Occitania map.png
geolocalizacion
Coordenadas 43° 34′ 36″ N 7° 01′ 09″ E / 43.576616, 7.019120 / 43.576616; 7.019120


Superfícia | 7,71 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
285 m
70 m
12 m
Geografia politica


Region istorica Provença Armas de Provença
Estat Flag of France.svg França
Region
93
Provença-Aups-Còsta d'Azur Armas de Provença
Departament
6
Aups Maritims Armas deu Departament deus Aups Maritims
Arrondiment
Grassa
Canton
Canton de Lo Canet
+ Cantó de Mogins
Cònsol

Michèle Tabarot (UMP) (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
42 320 ab.
Evolucion de la populacion

42 780 ab.
Densitat 5 488,98 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 06110
Còde INSEE 06030


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Lo Canet.

Lo Canet (Le Cannet en francés) es una comuna situada dins lo departament dei Aups Maritims e la region de Provença-Aups-Còsta d'Azur.

Geografia[modificar | modificar la font]

Lo Cannet en los Alpes-Maritims La region alentours

Cap de-luòc de costat, la vila se situa a aperaquí 2 quilomètres de la mar Mediterrani, al nòrd dels plajas e dels pòrts de Bastons. Es tanben trucada « lo Madère de la França », subernòm #que se deu al mètge Pietra Santa, #que la #nomenar en descobrint aital la vila en 1862 del temps que tornava de l'isla de Madère. La vila beneficia d'una vista panoramique de las islas de Lérins fins al massís del Estérel.

Lo sieu climat es de tipe mediterranèu. Lo sieu luòc, plan protegit per un amphithéâtre de tucs cobèrts de pins, de oliviers, de mimosas, d'irangièrs e de eucalyptus, permet dins la vila de jouir d'un micro-climat, marcat per una flaca umiditat e dels periòdes de gèl rarissimes, quitament n'ivèrn. Aqueles caractéristiques en fan una station climatica e de villégiature força apreciada, e aiçò, dempuèi la fin del Sègle XIX. Lo sieu recòrd de calor es de 42,7°C, grauat lo 12 de Julhet de 1982, #çò que ne fa la 5eme vila la mai cauda de França.

En sollicitant de Roma (cf. Los sèt tucs de la Roma anciana), Lo Cannet pòrta sèt tucs sul territòri de la siá comuna : Lo Pézou, La Tusta, Lo Bosquet, Ressèga Capeou, Los Clauvins, Font-Marida e Los Bréguières. Una importanta rota romaine, la via Julia o « Via Julia » (aumenatge a la filha de l'emperaire Auguste) #que connectava Arles a Roma, passa pels tucs, e la siá traça es encara visibla de los nòstres jorns.

Le Cannet dans les Alpes-Maritimes La région alentours

Chef-lieu de canton, la ville se situe à environ 2 kilomètres de la mer Méditerranée, au nord des plages et des ports de Cannes. Elle est aussi appelée « le Madère de la France », surnom que l'on doit au docteur Pietra Santa, qui la nomma ainsi en découvrant la ville en 1862 alors qu'il revenait de l'île de Madère. La ville bénéficie d’une vue panoramique des îles de Lérins jusqu'au massif de l’Estérel.

Son climat est de type méditerranéen. Son site, bien abrité par un amphithéâtre de collines couvertes de pins, d’oliviers, de mimosas, d’orangers et d’eucalyptus, permet à la ville de jouir d'un micro-climat, marqué par une faible humidité et des périodes de gel rarissimes, même en hiver. Ces caractéristiques en font une station climatique et de villégiature fort appréciée, et ceci, dès la fin du Sègle XIX. Son record de chaleur est de 42,7°C, enregistré le 12 Juillet 1982, ce qui en fait la 5eme ville la plus chaude de France.

À l'instar de Rome (cf. les sept collines de la Rome antique), Lo Canet Cannet porte sept collines sur le territoire de sa commune : Le Pézou, La Colle, Le Bosquet, Serra Capeou, Les Clauvins, Font-Marie et Les Bréguières. Une importante route romaine, la voie Julia ou « Via Julia » (hommage à la fille de l'empereur Auguste) qui reliait Arles à Rome, passe par les collines, et sa trace est encore visible de nos jours.


Istòria[modificar | modificar la font]

Modèl:Seccion a sourcer

Fòrça d'ora, lo luòc del Cannet a #èsser ocupat pels Romains #que s'installan, plantan oliviers e cristianan lo endroit Olivetum. Lo Cannet ven fòrça rapidament una vila romaine, ont los viatgèrs s'arturan, n'efièch la via Julia, #que connècte Roma a Arles travèrsa lo territòri actual del Cannet, e la via Julia es totjorn present dins lo quartièr del Nautor Cannet.

Dintratz 400 e 410, lo fraire Sant-Onorat s'i #installar, i #fondar un monastèri, #qu'èra alavetz lo « pè sul continent » pels fraires dels Islas de Lérins, en la baia de Bastons.

Al Sègle XV, los fraires de Lérins fan venir de familhas en provenent del val de Oneille (uèi, un quartièr de la vila de Impèria) en Itàlia per défricher e metre en cultura las tèrras. En 1441, lo abbaye de Lérins concède a Sylvestre Calvy de las tèrras cultivables al Cannet (es #çò qu'a informat en çò de mès de vièlh document conegut de la vila). 140 familhas s'installan al Cannet entre 1441 e 1500 e qualques unas de dintre donaràn lo sieu nom dins los quartièrs de la vila : Los Damatges, los Ardisson, Calvy e unes autres Escarasse, Gourrin, Apie... En se repartint en caserius tot a l'entorn de las tèrras cultivables telefonadas « lo près » (actual centri vila e quartièr istoric) sustot en #çò qu'es uèi lo Square del Tivoli. Al Sègle XV los fraires e los abitants an bastit lo Torn dels Damatges, #qu'a essencialament foncions defensivas per protegir l'intrada de la vila. Aquel torn fach part intégrante del patrimòni istoric cannettant, se pòt la veire ne nautor de la carrièra de Bastons.

Jol Ancian Regim, la vila del Cannet èra essencialament centrada sus dos aisses, lo vièlh Cannet actual, e Rocheville. Es en lo centre del vièlh Cannet #que se trobava l'essencial de la populacion. Aquel centre èra alavetz retalhat en dos. Al sud, la glèisa Santa-Catherine #qu'es la quita fondacion del jos quartièr Santa-Catherine, e al Nòrd, lo jos quartièr Sant-Salvador. Lo nòrd en avent pas glèisa pròpria, las paroissiens an decidit de bastir la glèisa Santa-Philomène, aquela glèisa es doncas una proprietat privada #qu'aperten a la parròquia. Per çò qu'es de Rocheville, plan mens de personas i vivián, lo quartièr i aviá animat per lo sieu luòc, actual « luòc Foch », e per la siá glèisa, #qu'es çò de mès de grand bastissa religiosa cannettant : la glèisa Santa-Charles.

L'an de gràcia per la municipalitat cannettane es l'an 1774, lo 9 d'agost justament, data #que lo rei Louis XVI erigeix per una estancada reiala, lo Cannet en municipalitat independenta de Bastons e de Mougins, las municipalitats vesinas. Lo territòri cannettant li es a el d'en un autre luòc issu dels parcelles apertenent a aquelas doas comunas segon aquela estancada reiala. La parcelle mouginoise (nomenada « Las Bréguières »), i aguèt cedit l'an 1852. Malgrat aiçò, aquel es pas que lo 29 de genièr de 1777 que l'estancada reiala en instaurant la municipalitat del Cannet i aguèt grauat pel Parlament de Provence.

Lo Sègle XIX a permeses lo desvolopament d'aquela municipalitat, mas aquel es pas qu'en la segonda mitat del Sègle XX que la vila a preses la siá forma actuala. Sustot pel desvolopament del quartièr de Rocheville, #qu'es uèi lo centre de impulsió economica de la comuna. Egalament per la disposicion dels quartièrs del Aubarède e dels Mimosas. Mas tanben per la « conquista de l'Oèst » en los ans 1970, e lo regain d'interès pel quartièr de Garibondy, çò de mès d'occidental. N'efièch aquel quartièr i aviá isolat de la rèsta de la municipalitat, los abitants lor caliá passar per la municipalitat vesina de Bastons per prene la rèsta de la municipalitat del Cannet, mas a partir d'ans 1970 e del bastiment del « Camin de Carimaï » #que traça la frontièra cannettano-mouginoise, Garibonby #èsser fin finala ligat a la rèsta de la vila. Lo quartièr del Bas Cannet #que compren sustot lo boulevard Sadi Carnot a totjorn #èsser un ais principal, sustot en los ans 1930, quand lo tramvia lo traversava e connectava Lo Cannet a Bastons. Lo vièlh Cannet trucat egalament « Lo Cannet Comuna », a totjorn #èsser, per çò qu'es de lududes, lo centre de la vila, malgrat aiçò uèi aquel centre es un quartièr istoric ont fòrça d'artistas an los sieus talhièrs, i a egalament lo tot nòu musèu Pierre Bonnard, e l'Otèl de Ciutat. Aquel darrièr a #èsser crompat l'an 1933, per Maurici Jean-Pierre, alavetz cònsol del Cannet. Lo darrièr quartièr, lo Nautor Cannet a #èsser desvolopat mai recentament, es lo prolongement natural de Súpers Bastons e de la Califòrnia, a Bastons. A conegut per las siás grandas villas. [1]

Modèl:Section à sourcer

Très tôt, le site du Cannet a été occupé par les Romains qui s'installent, plantent des oliviers et baptisent l'endroit Olivetum. Lo Canet Cannet devient très vite une cité romaine, où les voyageurs s’arrêtent, en effet la voie Julia, qui relie Rome à Arles traverse le territoire actuel du Cannet, et la voie Julia est toujours présente dans le quartier du Haut Cannet.

Entre 400 et 410, le moine Saint-Honorat s'y installa, il y fonda un monastère, qui était alors le « pied sur le continent » pour les moines des Îles de Lérins, dans la baie de Cannes.

Au Sègle XV, les moines de Lérins font venir des familles provenant du val d'Oneille (aujourd'hui, un quartier de la ville d'Imperia) en Italie pour défricher et mettre en culture les terres. En 1441, l'abbaye de Lérins concède à Sylvestre Calvy des terres cultivables au Cannet (c'est ce qui est rapporté dans le plus vieux document connu de la ville). 140 familles s'installent au Cannet entre 1441 et 1500 et certaines d'entre elles donneront leur nom aux quartiers de la ville : Les Danys, les Ardisson, Calvy et autres Escarasse, Gourrin, Apie... se répartissant en hameaux tout autour des terres cultivables appelées « le près » (actuel centre ville et quartier historique) notamment dans ce qui est aujourd'hui le Square du Tivoli. Au Sègle XV les moines et les habitants ont construit la Tour des Danys, qui a essentiellement des fonctions défensives pour protéger l'entrée de la ville. Cette tour fait partie intégrante du patrimoine historique cannettant, on peut la voir en haut de la rue de Cannes.

Sous l'Ancien Régime, la ville du Cannet était essentiellement centrée sur deux axes, le vieux Cannet actuel, et Rocheville. C'est dans le centre du vieux Cannet que se trouvait l'essentiel de la population. Ce centre était alors découpé en deux. Au sud, l'église Sainte-Catherine qui est la fondation même du sous quartier Sainte-Catherine, et au Nord, le sous quartier Saint-Sauveur. Le nord n'ayant pas d'église propre, les paroissiens ont décidé de construire l'église Sainte-Philomène, cette église est donc une propriété privée qui appartient à la paroisse. Quant à Rocheville, bien moins de personnes y vivaient, le quartier était animé par sa place, actuelle « place Foch », et par son église, qui est le plus grand édifice religieux cannettant : l'église Saint-Charles.

L'an de grâce pour la commune cannettane est l'année 1774, le 9 août précisément, date à laquelle le roi Louis XVI érige par un arrêt royal, le Cannet en commune indépendante de Cannes et de Mougins, les communes voisines. Le territoire cannettant est d'ailleurs issu des parcelles appartenant à ces deux communes selon cet arrêt royal. La parcelle mouginoise (nommée « Les Bréguières »), fut cédée en 1852. Cependant, ce n'est que le 29 janvier 1777 que l'arrêt royal instaurant la commune du Cannet fut enregistré par le Parlement de Provence.

Le Sègle XIX a permis le développement de cette commune, mais ce n'est que dans la seconde moitié du Sègle XX que la ville a pris sa forme actuelle. Notamment par le développement du quartier de Rocheville, qui est aujourd'hui le centre d’impulsion économique de la commune. Également par l’aménagement des quartiers de l'Aubarède et des Mimosas. Mais aussi par la « conquête de l'Ouest » dans les années 1970, et le regain d'intérêt pour le quartier de Garibondy, le plus occidental. En effet ce quartier était isolé du reste de la commune, les habitants devaient passer par la commune voisine de Cannes pour rejoindre le reste de la commune du Cannet, mais à partir des années 1970 et de la construction du « Chemin de Carimaï » qui trace la frontière cannettano-mouginoise, Garibonby fut enfin rattaché au reste de la ville. Le quartier du Bas Cannet qui comprend notamment le boulevard Sadi Carnot a toujours été un axe principal, notamment dans les années 1930, lorsque le tramway le traversait et reliait Lo Canet Cannet à Cannes. Le vieux Cannet appelé également « Le Cannet Mairie », a toujours été, quant à lui, le centre de la ville, cependant aujourd'hui ce centre est un quartier historique où beaucoup d'artistes ont leurs ateliers, il y a également le tout nouveau musée Pierre Bonnard, et l'Hôtel de Ville. Ce dernier a été acheté en 1933, par Maurice Jean-Pierre, alors maire du Cannet. Le dernier quartier, le Haut Cannet a été développé plus récemment, il est le prolongement naturel de Super Cannes et de la Californie, à Cannes. Il est connu pour ses grandes villas. [2]


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michèle Tabarot (UMP)    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 42320, totala: 42780
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 189 1 289 1 229 1 433 1 480 1 532 1 546 1 480 1 591
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 596 1 676 1 762 1 722 1 738 2 563 2 552 2 572 2 593
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 097 3 642 4 166 3 883 6 244 10 016 10 056 10 299 11 601
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
15 499
23 231
33 892
37 411
41 842
42 158
42 531
42 207
40 940
2009 2010
41 725
42 148
42 320
42 780

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. http://Www.lecannet.fr/page-259-la-naissença-de-la-comuna.html
  2. http://www.lecannet.fr/page-259-la-naissance-de-la-commune.html