Viuz-la-Chiésaz

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Viuz-la-Chiésaz
Viuz-la-Chiésaz

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Viuz Image 4.JPG|center|280px|link=|border]]
Centre de Viuz-la-Chiésaz
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 48′ 42″ N, 6° 03′ 45″ E
Superfícia 13,91 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
1 699 m
585 m
440 m
Geografia politica
Region istorica Savòia (Arpitània) Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
74
Nauta Savòia Armas deu Departament de Nauta Savòia
Arrondiment Annecy
Canton Alby-sur-Chéran
Intercom
247400575
du Pays d'Alby sur Chéran
Cònsol Éliane Vire (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Viulan(e) (en francés)
Còde postal 74540
Còde INSEE 74310

Viuz-la-Chiésaz en arpitan (Viuz-la-Chiésaz en francés) es una comuna arpitana de Savòia, situada dins lo departament de la Nauta Savòia e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgViuz-la-Chiésaz
Comuna amb 677 abitants (2000)Mûres (2,0km)
Comuna amb 1390 abitants (2000)Gruffy (2,6km)
Comuna amb 1101 abitants (2000)Quintal (3,8km)
Comuna amb 739 abitants (2000)Chapeiry (4,4km)
Comuna amb 1634 abitants (2000)Cusy (5,6km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Çò toponyme « Viuz » Proven del nom latin « vicus », en significant una pichona aglomeracion a l'epòca romaineError de citacion : Clausura </ref> omesa per la balisa <ref>. Cette étymologie est confirmée par la découverte de vestiges de l’époque romaine.

La rectification du tracé de la route en 1865, puis d’autres travaux entrepris par la suite, permirent de retrouver la trace d’une villa romaine ainsi que divers objets. À proximité se trouvait une nécropole attribuée aux Burgondes.

Chef-lieu de Viuz dans les années 60


Des archives attestent de l’existence en 1337 et 1452 d’un prieuré d’obédience clunisienne dédié à St Jean Baptiste à La Chiésaz (qui signifie l’église dans le dialecte savoyard). Laissé à l’abandon, il fut détruit à la Révolution.

Seul vestige de ce prieuré au hameau de La Chiésaz : un bénitier incorporé dans un mur. La Chiésaz a été rattachée à la paroisse de Viuz au moment du Concordat, sous Napoléon 1er.

Maison forte d’Orlyer : Jusqu’au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, au sud-ouest du village au lieu-dit « grand maison » se dressait la maison forte de la famille D’Orlyé. Il ne reste que quelques pierres gravées à leurs armes incorporées dans des constructions nouvelles (grand maison, mairie) Les membres de la famille d’Orlyé ont choisi pour leur sépulture l’église de l’abbaye d’Hautecombe. Jacques d’Orlyé, entré chez les dominicains d’Annecy en 1445, sous le nom de père Guillaume, finit sa vie en ermite dans une grotte près d’Allèves. Les biens ont été vendus principalement aux habitants de la commune dans les années 1828 à 1833.

La maison forte de Barreau : Propriété privée, située au sud du village au hameau de barreau, certaines parties datent du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. En se temps là le noble Fenouillet épousa Suzanne de Gruffy, elle apporta en dot cette maison. Morts sans héritier ils lèguent leurs biens à sa sœur, épouse Portier de Bellair en 1651. Cette bâtisse abrite encore une chapelle. Au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, une aile est rajoutée à cette bâtisse.

La voie romaine pénétrait sur le territoire communal par le hameau de Lavy et le quittait, au sud, par les Rippes. On peut apercevoir depuis le Semnoz, dans les temps de sécheresse, une bande roussie ou blanchâtre, selon qu’elle traverse les champs ou les prés tracée presque en droite ligne du nord au midi, longeant à peu de distance l’ancienne route d’Annecy. On ne sait pas si elle rejoignait les Bauges ou Chambéry.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Éliane Vire    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
379 374 417 396 573 566 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
619 646 598 553 540 549 537 519 504
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
473 454 445 423 377 378 386 368 368
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
341
346
404
601
818
1 022
1 211
1 234
1 256
2009 2010
1 278
1 311
1 262
1 295
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]