Châtillon-sur-Cluses

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Châtillon-sur-Cluses
Châtillon-sur-Cluses

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason ville fr Chatillon-sur-Cluses.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 05′ 16″ N, 6° 34′ 59″ E
Superfícia 9,18 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
1 347 m
520 m
Geografia politica
Region istorica Savòia (Arpitània) Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
74
Nauta Savòia Armas deu Departament de Nauta Savòia
Arrondiment Bonneville
Canton Cluses
Cònsol Bernard Cartier (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Cassandrin / cassandrine (en francés)
Còde postal 74300
Còde INSEE 74064

Châtillon-sur-Cluses en arpitan (Châtillon-sur-Cluses en francés) es una comuna arpitana de Savòia, situada dins lo departament de la Nauta Savòia e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Luòc de passatge principal entre la vallée del Giffre e la vallée de la Arve, es tot naturalament al caulet (altitud 793 m) #que s'es desvolopat la municipalitat de Châtillon, a l'entorn de lo sieu castèl.

Tèxte originau de l'article francés

Lieu de passage principal entre la vallée du Giffre et la vallée de l'Arve, c'est tout naturellement au col (altitude 793 m) que s'est développée la commune de Châtillon, autour de son château.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgChâtillon-sur-Cluses
Comuna amb 3441 abitants (2000)Taninges (2,3km)
Comuna amb 17880 abitants (2000)Cluses (3,1km)
Comuna amb 5421 abitants (2000)Thyez (3,2km)
Comuna amb 6753 abitants (2000)Scionzier (4,3km)
Comuna amb 5219 abitants (2000)Marnaz (5,2km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'istòria de Châtillon remonta a 1032, quand lo rei de Bourgogne met a l'emperaire Conrad II lo Salique la royauté de Bourgogne. L'emperaire confia alavetz als senhors locales lo suenh de gerir las siás fiefs a la siá gré[1].

La familha del Faucigny n'aprofècha alavetz afirmar las siás posicions sus lo sieu territòri, délimité pel relief montagneux e #que s'estend pendentes del Salève e dels Voirons al massís del Mont-Blanc e a environat per las províncias del Chablais, del Genevois e lo territòri dels comtes de Genève. Aquel territòri benlèu controtlat per divèrses ponches estrategics #que son lo Faucigny (residéncia principala de la familha de las Sires del Faucigny), Sallanches e Châtillon-sus-Cluses. Totes aqueles luòcs fòrtas son fortalesas de tipe defensiu, mas tanben dels verdaders luòcs de concentracion, centres administratius e economics.

Los Sires del Faucigny fan tanben de generosas donations a la glèisa. Guy de Faucigny fondarà en 1083 lo prieuré de Contamina-sus-Arve. Aymon E de Faucigny concèdera la vallée de Sixt a las chanoines de Sant-Augustin ont lo sieu fraire Ponce establir un monastèri. E en 1151, la vallée del Béol a ofrit a Jean d'Espanha #que i installarà lo monastèri del Reposoir.

Al començament de la XIIen sègle, la familha de Faucigny participa a doas oras primièras crosadas. Es alavetz considerada coma « familha de Granda Noblesa » per Pierre lo Vénérable, abbé de Clunhic. Per refortilhar lo sieu poder près del clergé, cada generacion installa una persona de la familha sus un banc episcopal.

La primièra mencion de Châtillon remonta a 1178 en un acte de l'avesque de Genève, Arducius, que # un Alimard de Châtillon e los sieus fils Turumbert an citat coma testimònis. Un Gérard, qualificat de vicomte de Châtillon a citat en 1210.

Aymon II de Faucigny nais en 1202 per èsser lo darrièr sire del Faucigny. Las guèrras entre los senhors de Savoie, de Genève e del Dauphiné son rudes. Lo Faucigny se tròba alavetz en plen mièg dels conflictes, #çò que lududes permetrà d'establir de bonas alliances en lo sieu interès. L'ostal de Genève es alavetz fòrça afeblida, e lo Faucigny n'aprofecharà per se liberar de lo sieu tutelle e de s'aliar amb l'ostal de Savoie. Es a aquel periòde #que Aymon II, farà de la fortalesa de Châtillon-sus-Cluses la siá residéncia principala.

Lo pape Célestin IV i morís en 1241.

De contunh, se pòt trobar traces de Châtillon-sus-Cluses en un estudi istoric « Cluses e lo Faucigny » (labor en doas tomes en 1888 e 1889) per la Abbé Lavorel. Fa en aquel escrit una descripcion completa e detalhada del castèl. S'i apren tanben #qu'un sistèma de senhals i aviá #èsser meses en marcha amb la fin de comunicat entre lo castèl de Châtillon-sus-Cluses e lo torn édifiée a Cluses sul calhau de Chessy.

Tèxte originau de l'article francés

L'histoire de Châtillon remonte a 1032, lorsque le roi de Bourgogne remet a l'empereur Conrad II le Salique la royauté de Bourgogne. L'empereur confie alors aux seigneurs locaux le soin de gérer leurs fiefs à leur gré[2].

Carte du Faucigny.

La famille du Faucigny en profite alors affirmer ses positions sur leur territoire, délimité par le relief montagneux et qui s'étend des pentes du Salève et des Voirons au massif du Mont-Blanc et est entouré par les provinces du Chablais, du Genevois et le territoire des comtes de Genève. Ce territoire peut-être contrôlé par plusieurs points stratégiques qui sont le Faucigny (résidence principale de la famille des Sires du Faucigny), Sallanches et Châtillon-sur-Cluses. Toutes ces places fortes sont des forteresses de type défensive, mais aussi des vrais lieux de rassemblement, centres administratifs et économiques.

Les Sires du Faucigny font aussi de généreuses donations à l'Église. Guy de Faucigny fondera en 1083 le prieuré de Contamine-sur-Arve. Aymon I de Faucigny concèdera la vallée de Sixt aux chanoines de Saint-Augustin où son frère Ponce établir un monastère. Et en 1151, la vallée du Béol est offerte à Jean d'Espagne qui y installera le monastère du Reposoir.

Au début du XIIen siècle, la famille de Faucigny participe aux deux premières croisades. Elle est alors considérée comme « famille de Grande Noblesse » par Pierre le Vénérable, abbé de Cluny. Pour renforcer son pouvoir auprès du clergé, chaque génération installe une personne de la famille sur un siège épiscopal.

La première mention de Châtillon remonte à 1178 dans un acte de l'évêque de Genève, Arducius, dans lequel un Alimard de Châtillon et son fils Turumbert sont cités comme témoins. Un Gérard, qualifié de vicomte de Châtillon est cité en 1210.

Aymon II de Faucigny naît en 1202 pour être le dernier sire du Faucigny. Les guerres entre les seigneurs de Savoie, de Genève et du Dauphiné sont rudes. Le Faucigny se trouve alors en plein milieu des conflits, ce qui lui permettra d'établir de bonnes alliances dans son intérêt. La maison de Genève est alors très affaiblie, et le Faucigny en profitera pour se libérer de leur tutelle et de s'allier avec la maison de Savoie. C'est à cette période qu'Aymon II, fera de la forteresse de Châtillon-sur-Cluses sa résidence principale.

Le pape Célestin IV y meurt en 1241.

Ensuite, on peut retrouver des traces de Châtillon-sur-Cluses dans une étude historique « Cluses et le Faucigny » (ouvrage en deux tomes en 1888 et 1889) par l'Abbé Lavorel. Il fait dans cet écrit une description complète et détaillée du château. On y apprend aussi qu'un système de signaux avait été mis en place afin de communiqué entre le château de Châtillon-sur-Cluses et la tour édifiée à Cluses sur le roc de Chessy.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Bernard Cartier    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
696 911 925 899 1 166 1 088 -

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
906 909 865 807 788 800 837 780 774

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
755 712 677 564 540 486 470 446 503

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
587
521
766
858
1 014
1 061
1 100
1 122
1 145
2009 2010
1 168
1 194
1 185
1 211
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. L'istòria de Châtillon-sus-Cluses a tirat de Òc Châtillon m'i aviá contat .., Escrich per Juliette Châtel
  2. L'histoire de Châtillon-sur-Cluses est tiré de Si Châtillon m'était conté .., écrit par Juliette Châtel