Villiers-les-Hauts

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Villiers-les-Hauts
Villiers-les-Hauts

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 43′ 38″ N, 4° 08′ 57″ E
Superfícia 19,12 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
306 m
177 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
89
Yonne Armas deu Departament d'Yonne
Arrondiment Avallon
Canton Ancy-le-Franc
Intercom
248900862
du Canton d'Ancy le Franc
Cònsol (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 89160
Còde INSEE 89470

Villiers-les-Hauts es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yonne e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVilliers-les-Hauts
Comuna amb 140 abitants (2000)Fulvy (2,3km)
Comuna amb 417 abitants (2000)Nuits (4,9km)
Comuna amb 236 abitants (2000)Étivey (5,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Nom d'origina romaine : Villare in Altis o Villare Altum

S'es descobèrt, en creusant en lo cementèri un mur #que las pèiras n'avián ligat per del ciment romain. Lo nom del vilatge a benlèu per étymologie "Villare in Altis", nom #que figura en los "Comentaris" de César. Se pòt endonviar una via romaine disposicion de Sens a Alise.

Villiers-Las-Nautors èra un fief en levant de la Châtellenie de Châtel Gérard. L'ostal fòrt existissiá dins lo XV° sègle. Lo vilatge e lo castèl aguèron incendiat per Fortépice en 1432. Lo castèl #èsser rebâti al XVII per la familha Oudry. Lo sojorn seigneuriale es en partida de rèsta, es uèi una granja. Existís en aquela granja l'intrada d'un sosterranh #que, segon tota vraisemblance, desbocava a Fulvy, ont de las traces èran encara visiblas en los ans cinquanta.

La familha Lo Cosquyno, procedent de Ancy-lo-Franc, #arribar a possedir la distincion de Fulvy. En 1691, una domaisèla Lo Cosquyno #aportar en dot una part de Fulvy a lo sieu espós Antoine del Escluse, senhor de Villiers-las-Nautors. Per continuament de matrimònis successius, los descendents dels Lo Cosquyno se #aliar a la familha de Pamplona. Un descendent #èsser Étienne Lenis de Pamplona de Grenouilly. Es nascut a Villiers-las-Nautors, i es arribat la siá mainadesa e #èsser senhor d'aquel luòc. Étienne Lenis De Pamplona #èsser chevau-leugièr de la guarda del rei de França Louis XV e genet cavalcadeur en comandant los écuries d'Ostal-Josèphe de Porcellana, esposa del dauphin e maire de Louis XVI, de contunh mai tard d'Ostal-Antoinette, reina de França.

En 1842, la familha seigneuriale (darrièra volontat de la Sra. Jacquinot De Pamplona de Genouilly) aviá fach dins l'espital de Tonnerre un don de 20 000 francs. Aquela soma li caliá permetre a la municipalitat de Fulvy d'una part e a aquela de Villiers-las-Nautors d'autra part, d'ocupar un lièch dins lo dich espital. Lo 18 de junh de 1847, lo receveur del hospice de Tonnerre #poder tocar los 20 000 francs convenguts siatz 5 ans après la lectura del testament. A una epòca ont las indigents èran pas pas escassas, la municipalitat de Villiers-las-Nautors a largament beneficiat d'aquel facilitat. E de lo sieu costat, l'espital a respectat los clauses d'aquel don fins en 1939. Los malauts indigents de Villiers-las-Nautors aguèron recebut dins l'espital e gardats sens limitacion de durada, e sens cap de demanda de fons a la comuna.

Qualques eveniments marquants en la vida del pòble (Archiu municipal) : - 1712 : un òme a aucit per la foudre en sonant las campanas. - 5 de març 1754 : benediccion del Tabernacle e de totas las figuras nouvellement bastidas de la glèisa - 1779 : benediccion de las doas campanas. - 1791 : Lo Abbé Ravier a condemnat a la déportation l'an 1791 pel tribunal de Tonnerre per aver en lo sieu serment assorti tròp de resèrva a la revolucion. Es démis de las siás foncions de cònsol del pòble. El se enfuit a Constance a Alemanha, e envia una longa carta als abitants de Villiers-las-Nautors "los exhortant a demorar en la fe catolica". Dintra e se réinstalle en las siás foncions l'an 1797. - 1822 : "La siá majestat Louis XVIII per ordonnance del mes de març present an a autorizat la venta de 48 li cal bòsc de Resèrva apertenenta a la comuna".

Tèxte originau de l'article francés

Nom d'origine romaine : Villare in Altis ou Villare Altum

On a découvert, en creusant dans le cimetière un mur dont les pierres étaient liées par du ciment romain. Le nom du village a peut-être pour étymologie "Villare in Altis", nom qui figure dans les "Commentaires" de César. On peut deviner une voie romaine allant de Sens à Alise.

Villiers-les-Hauts était un fief relevant de la Châtellenie de Châtel Gérard. La maison forte existait au XV° siècle. Le village et le château furent incendiés par Fortépice en 1432. Le château fut rebâti au XVII par la famille Oudry. La demeure seigneuriale est en partie de reste, c'est aujourd'hui une ferme. Il existe dans cette ferme l'entrée d'un souterrain qui, selon toute vraisemblance, aboutissait à Fulvy, où des traces étaient encore visibles dans les années cinquante.

La famille Le Cosquyno, originaire d'Ancy-le-Franc, parvint à posséder la seigneurie de Fulvy. En 1691, une demoiselle Le Cosquyno apporta en dot une partie de Fulvy à son époux Antoine de l'Escluse, seigneur de Villiers-les-Hauts. Par suite de mariages successifs, les descendants des Le Cosquyno s'allièrent à la famille de Pampelune. Un descendant fut Étienne Lenis de Pampelune de Grenouilly. Il est né à Villiers-les-Hauts, y a passé son enfance et fut seigneur de ce lieu. Étienne Lenis de Pampelune fut chevau-léger de la garde du roi de France Louis XV et écuyer cavalcadeur commandant les écuries de Marie-Josèphe de Saxe, épouse du dauphin et mère de Louis XVI, puis plus tard de Marie-Antoinette, reine de France.

En 1842, la famille seigneuriale (dernière volonté de Mme Jacquinot de Pampelune de Genouilly) avait fait à l'hôpital de Tonnerre un don de 20 000 francs. Cette somme devait permettre à la commune de Fulvy d'une part et à celle de Villiers-les-Hauts d'autre part, d'occuper un lit au dit hôpital. Le 18 juin 1847, le receveur de l'hospice de Tonnerre put toucher les 20 000 francs convenus soit 5 ans après la lecture du testament. À une époque où les indigents n'étaient pas rares, la commune de Villiers-les-Hauts a largement bénéficié de cette facilité. Et de son côté, l'hôpital a respecté les clauses de ce don jusqu'en 1939. Les malades indigents de Villiers-les-Hauts furent reçus à l'hôpital et gardés sans limitation de durée, et sans aucune demande de fonds à la commune.

Quelques événements marquants dans la vie du village (Archives municipales) : - 1712 : un homme est tué par la foudre en sonnant les cloches. - 5 mars 1754 : bénédiction du Tabernacle et de toutes les figures nouvellement construites de l'église - 1779 : bénédiction des deux cloches. - 1791 : L'Abbé Ravier est condamné à la déportation en 1791 par le tribunal de Tonnerre pour avoir dans son serment assorti trop de réserve à la révolution. Il est démis de ses fonctions de maire du village. Il s'enfuit à Constance en Allemagne, et envoie une longue lettre aux habitants de Villiers-les-Hauts "les exhortant à rester dans la foi catholique". Il rentre et se réinstalle dans ses fonctions en 1797. - 1822 : "Sa majesté Louis XVIII par ordonnance du mois de mars présente année a autorisé la vente de 48 ha de bois de Réserve appartenant à la commune".


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014      
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
529 538 531 452 432 401 393 370 366

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
360 345 369 350 347 345 350 322 303

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
286 289 272 251 245 232 205 186 197

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
168
172
150
155
171
143
144
145
141
2009 2010
147
149
151
153
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 3 errors found
Line 56: bar:1793 from:0 till: 529

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '529' not within range as specified by command Period.



Line 57: bar:1800 from:0 till: 538

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '538' not within range as specified by command Period.



Line 58: bar:1806 from:0 till: 531

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '531' not within range as specified by command Period.



Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]