Saint-Denis-sur-Ouanne

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Saint-Denis-sur-Ouanne
Saint-Denis-sur-Ouanne

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 49′ 23″ N, 3° 07′ 52″ E
Superfícia 10,21 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
206 m
147 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
89
Yonne Armas deu Departament d'Yonne
Arrondiment Auxerre
Canton Charny
Intercom
248900730
de la Région de Charny
Cònsol Martine Moreau (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 89120
Còde INSEE 89343

Saint-Denis-sur-Ouanne es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yonne e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Denis-sur-Ouanne
Comuna amb 166 abitants (2000)Malicorne (2,1km)
Comuna amb 363 abitants (2000)Grandchamp (2,4km)
Comuna amb 298 abitants (2000)Perreux (4,5km)
Comuna amb 1683 abitants (2000)Charny (7,6km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Fòrça dels pòbles de Puisaye datan de l'epòca gallo-romaine. Qualques bastissas en portar #èsser alavetz édifiés sus "mottes" (de nautors) per susvelhar la vallée de la Ouanne (lo "dessús" de Sant-Denis-sus-Ouanne vòl pas pas dire "al bòrd de" mas "a lo-dessus de") e los "ferriers", aqueles ancêtres dels "forges" #que, dempuèi los ancians tempses gaulois, i produsissián del fèrre (coma Donzy).

A la lisière d'un immens bòsc trucat Luparia (freqüentada pels lops), #que donarà lo sieu nom a la Ferté-Loupière, lo vilatge de Sant-Denis (Sanctus Dionisius) s'es aital constituit, en fasent part del pagus (país) de Sens.

Cap a 630, lo celèbre rei Dagobert #far present de la region de Grandchamp a la abbaye reiala Santa-Colombe de Sentit, fondada una desena d'ans mai d'ora (sant Colombe, una jove crestiana assassinada a Sens pels Romains a Modèl:La s-, es una de las totas primièras santas veneradas en la region). Los fraires de Senses an alavetz fondat un prieuré sul luòc del ermitage de sant Val (ont s'anarà longtemps implorer los favors del sant près d'una fontaine miraculosa). Aquel prieuré, a lo sieu torn, a fondat de divèrsas parròquias, coma Champignelles (#que la glèisa n'es dédiée a santa Colombe) e, un pauc abans 845, Sant-Denis-sus-Ouanne.

Una primièra glèisa paroissiale li a calgut èsser bastida a aquela epòca. L'actuala glèisa Sant-Lop (sant Lop #èsser un fòrça popular avesque de Sens a Modèl:La s-), #que las fondacions ne datan de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, a #èsser reconstruite jos la Renaissance : d'aquela epòca subsisteix una rèsta d'estatua de sant Denis #que figura a lo-dessus del portail en brique. (La glèisa a #èsser de divèrsas fes restaurada, a Modèl:La s- e a nòu l'an 1996).

A Modèl:La s-, lo vilatge es lèu écartelé entre los comtats rivales del Gâtinais e del Sénonais #que se disputan lo contraròtle d'aquela region. Mas una dobla catastròfa fond sus Sant-Denis al mièg de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, quand lo pòble patís a las fes los estralls de la guèrra de #Cent Ans e aqueles de la peste negra (1349). dins lo sègle seguent e pendent la Renaissance, la region #èsser repeuplée per familhas vengudas d'en un autre luòc, #qu'an sovent daissat los sieus noms a las "separacions" (caserius) : los Rémonds, los Gaudins, los Blats, los Gallichets, los Darbois, èca. Los autres luòcs-dichas pòrtan de noms de luòcs : las Prèssas (alineacions de vinhas), la Boulassière (bòsc de bouleaux), la Masure (vièlh ostal), èca.

La Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, se se exceptua qualques epidèmias de peste limitadas (en 1587 e 1596), #èsser un periòde de prospérité. Es a aquela epòca #que Guillaume de Montigny, los fils del fondator del castèl del meteis nom, épousa la filha de Texans de Martinet, senhor dels Pinabeaux…

La municipalitat produsissiá alavetz del vin - òc celèbre, dicha-se, que lo jove Louis XIV n'arribava comanda per la siá taula reiala. Las vinhas (#qu'auràn arrancat a la s-|XIX|e}}), avián situat la longitud del ru en s'escapant del étang dels Pinabeaux e suls coteaux en dominant lo Ouanne.

Sant-Denis-sus-Ouanne, #que dépendit longtemps de la châtellenie de la Cóser (una de las doas châtellenies de la Ferté Loupière) de contunh de la distincion de Grandchamp, #levar de 1768 a 1789 del domeni dels Texier de Hautefeuille, comtes de Charny. A la Revolucion, la tèrra i aguèt pres e partejada entre las cultivateurs del pòble. Fins alavetz, coma tota aquela part de la Puisaye, Sant-Denis fasiá partida de la província de Champagne - amb Sens - mas la siá inclusion en lo departament del Yonne, en 1790, ligarà definitivament lo pòble e los sieus environs a la Bourgogne.

Tèxte originau de l'article francés

Beaucoup des villages de Puisaye datent de l'époque gallo-romaine. Des bâtiments en dur furent alors édifiés sur des "mottes" (hauteurs) pour surveiller la vallée de l'Ouanne (le "sur" de Saint-Denis-sur-Ouanne ne veut pas dire "au bord de" mais "au-dessus de") et les "ferriers", ces ancêtres des "forges" qui, depuis les anciens temps gaulois, y produisaient du fer (comme à Donzy).

À la lisière d'une immense forêt appelée Luparia (hantée par les loups), qui donnera son nom à la Ferté-Loupière, le village de Saint-Denis (Sanctus Dionisius) s'est ainsi constitué, faisant partie du pagus (pays) de Sens.

Vers 630, le célèbre roi Dagobert fit cadeau de la région de Grandchamp à l'abbaye royale Sainte-Colombe de Sens, fondée une dizaine d'années plus tôt (sainte Colombe, une jeune chrétienne assassinée à Sens par les Romains au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, est une des toutes premières saintes vénérées dans la région). Les moines de Sens ont alors fondé un prieuré sur le lieu de l'ermitage de saint Val (où l'on ira longtemps implorer les faveurs du saint auprès d'une fontaine miraculeuse). Ce prieuré, à son tour, a fondé plusieurs paroisses, comme Champignelles (dont l'église est dédiée à sainte Colombe) et, un peu avant 845, Saint-Denis-sur-Ouanne.

Une première église paroissiale a dû être bâtie à cette époque. L'actuelle église Saint-Loup (saint Loup fut un très populaire évêque de Sens au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle), dont les fondations datent du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, a été reconstruite sous la Renaissance : de cette époque subsiste un reste de statue de saint Denis qui figure au-dessus du portail en brique. (La glèisa a été plusieurs fois restaurée, au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et à nouveau en 1996).

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, le village est bientôt écartelé entre les comtés rivaux du Gâtinais et du Sénonais qui se disputent le contrôle de cette région. Mais une double catastrophe fond sur Saint-Denis au milieu du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, lorsque le village subit à la fois les ravages de la guerre de Cent Ans et ceux de la peste noire (1349). Au siècle suivant et pendant la Renaissance, la région fut repeuplée par des familles venues d'ailleurs, qui ont souvent laissé leurs noms aux "écarts" (hameaux) : les Rémonds, les Gaudins, les Blés, les Gallichets, les Darbois, etc. Les autres lieux-dits portent des noms de lieux : les Hâtes (alignements de vignes), la Boulassière (bois de bouleaux), la Masure (vieille maison), etc.

Le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, si l'on excepte quelques épidémies de peste limitées (en 1587 et 1596), fut une période de prospérité. C'est à cette époque que Guillaume de Montigny, le fils du fondateur du château du même nom, épousa la fille de Jean de Martinet, seigneur des Pinabeaux…

La commune produisait alors du vin - si célèbre, dit-on, que le jeune Louis XIV en passait commande pour sa table royale. Les vignes (qui seront arrachées au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle), étaient situées le long du ru s'échappant de l'étang des Pinabeaux et sur les coteaux dominant l'Ouanne.

Saint-Denis-sur-Ouanne, qui dépendit longtemps de la châtellenie de la Coudre (une des deux châtellenies de La Ferté Loupière) puis de la seigneurie de Grandchamp, releva de 1768 à 1789 du domaine des Texier d'Hautefeuille, comtes de Charny. À la Révolution, la terre fut saisie et partagée entre les cultivateurs du village. Jusqu'alors, comme toute cette partie de la Puisaye, Saint-Denis faisait partie de la province de Champagne - avec Sens - mais son inclusion dans le département de l'Yonne, en 1790, rattachera définitivement le village et ses environs à la Bourgogne.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Martine Moreau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
348 316 299 363 367 377 396 361 377
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
387 403 408 367 362 368 374 320 293
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
311 282 275 260 245 271 225 218 238
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
238
191
140
141
152
134
155
147
138
2009 2010
129
132
126
128
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]