Villeblevin

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Villeblevin
Villeblevin

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Villeblevin (89) Église.jpg|center|280px|link=|border]]
La glèisa paroissiale Sant-Médard e Sant-Michel.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 19′ 31″ N, 3° 04′ 57″ E
Superfícia 7,36 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
118 m
53 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
89
Yonne Armas deu Departament d'Yonne
Arrondiment Sens
Canton Pont-sur-Yonne
Intercom
248900896
Yonne Nord
Cònsol Marc Leruse (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 89340
Còde INSEE 89449

Villeblevin es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yonne e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

De per la siá superficie, Villeblevin es una pichona municipalitat de 737 ectaras.

Aquel territòri #que s'estend sul marge esquèrre de la Yonne fins als primièrs vessants del Gâtinais a constituit de 2 parts desparièras.

1 - Lo fons alluvial de la vallée del Yonne trucat "País-Bas", #que l'altitud mièja n'es de 55 m. Aquela part del territòri a #èsser espetada al cors dels darrièrs decenis pel extraction del sable sus gaireben 50 a. D'aquel fach, de nombroses plànols d'aiga subsisteixen uèi.

2 - La segonda part vallonnée se sarra del scenari del Gâtinais a una altitud de 170m aperaquí e pres la RD 606 en pendent doç. Lo jos-sòl a constituit d'una épaisse rusca de craie marneuse en contenent retalham de silex. De nombrosas soscaves an talhat en aquela craie e dels sosterranhes existisson encara, e mai se uèi condemnats. Segon relats reculhits près d'abitants de la municipalitat, al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle una part de la carrièra darrièr del presbytère (actuala Plaça) se effondra, en revelant un sosterranh en connectant probablament la glèisa dins lo castèl. Segon las meteissas fonts, un cercueil i auriá desaparegut en un sosterranh en lo moment de la siá ponduda dins tèrra (fins fin XIXena lo cementèri i aviá situat a l'entorn de la glèisa). (Sus aquel afar, veire Pierre Glaizal, Los sosterranhes del Yonne, legendas o realitats ? La Gaceta 89 Editions, 2009.)

Tèxte originau de l'article francés

De par sa superficie, Villeblevin est une petite commune de 737 hectares.

Ce territoire qui s'étend sur la rive gauche de l'Yonne jusqu'aux premiers versants du Gâtinais est constitué de 2 parties distinctes.

1 - Le fond alluvial de la vallée de l'Yonne appelé "Pays-Bas", dont l'altitude moyenne est de 55 m. Cette partie du territoire a été exploitée au cours des dernières décennies pour l'extraction du sable sur presque 50 ha. De ce fait, de nombreux plans d'eau subsistent aujourd'hui.

2 - La seconde partie vallonnée se rapproche du plateau du Gâtinais à une altitude de 170m environ et rejoint la RD 606 en pente douce. Le sous-sol est constitué d'une épaisse couche de craie marneuse contenant des rognons de silex. De nombreuses caves sont taillées dans cette craie et des souterrains existent encore, bien qu'aujourd'hui condamnés. Selon des récits recueillis auprès d'habitants de la commune, au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle une partie de la rue derrière le presbytère (actuelle Poste) s'effondra, révélant un souterrain reliant probablement l'église au château. Selon les mêmes sources, un cercueil aurait disparu dans un souterrain lors de sa mise en terre (jusque fin XIXena le cimetière était situé autour de l'église). (Sur ce sujet, voir Pierre Glaizal, Les souterrains de l'Yonne, légendes ou réalités ? La Gazette 89 Editions, 2009.)


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVilleblevin
Comuna amb 602 abitants (2000)Chaumont (1,8km)
Comuna amb 2038 abitants (2000)Champigny (3,3km)
Comuna amb 893 abitants (2000)Saint-Agnan (3,4km)
Comuna amb 1295 abitants (2000)Vinneuf (4,8km)
Comuna amb 173 abitants (2000)Barbey (4,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Modèl:A wikifier Sus un periòde de divèrses sègles se tròba lo nom de la municipalitat jos desparièras appellations. La mai anciana designacion data de la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle e s'escriu "Villapoplinam", "Villablovinam" o "Villablovanam". Al fil dels sègles lo nom a evolucionat.

La primièra part del nom se tròba fòrça en lo nòrd del departament: Villeneuve, Villecien, Villebougis, Villemanoche, èca. Lo Modèl:Quoi "villa" a començat a èsser emplegat cap a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, designava a l'origina una espleitacion agricòla (gallo-romain). A gardat aquel sens fins a Modèl:La s- ; a preses de contunh pauc a pauc lo sens de vilatge e fin finala lo sieu sens actual.

De per lo sieu suffixe es coutumier de dire #que s'agissiá del país del blat e del vin, #çò qu'es inexact perque del blat e de las vinhas, i n'aviá en tota la nòstra contrée. En lo sieu libre "toponymie general de la França" (1994) Ernest Negra cita per Villeblevin lo Modèl:Quoi. #Çò que donariá "la granja de Bobolenus".

Villeblevin #Levar successivament del abbaye de la Pommeraye, del prieuré de Vieupou, e del capítol de Sens a Modèl:La s-, de contunh #venir fief de la baronnie de Bray-sus-Seine a partir de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. (Font : Maurici Pignard-Péguet, Istòria de las municipalitats del Yonne, 1913.)

L'ostal de las Barras #èsser en possession d'aquela distincion a Modèl:La s mini-/Modèl:S mini- e i #far édifier una fortalesa. A aquela illustra familha #succedir a Modèl:La s mini-/Modèl:S mini- l'ostal de Bouville. A Modèl:La s-, lo lor Barrois de Lemery #far reconstruire lo castèl sus la localizacion del castèl fòrt primitif.

La glèisa Santa Médard e Sant Michel #que l'anautit torn cairada data de 1586 ne possedís 3 portails (defunta Modèl:S mini-) enquadrats per d'enòrmes contreforts. Possedís una tripla nef, dels arcades ogivales de la Modèl:S mini- e de las pilastres toscans. Lo sieu campanal convexe es surmonté d'un campanile. La siá chaire es de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. La glèisa alberga en lo sieu se, dempuèi 1887, un orgue a 8 registres fabricats pel postièr de orgue parisenc Aristide Cavaillé-Coll (veire l'article sus la glèisa en la rubrique "patrimòni communal"). A #èsser restaurat al cors dels ans 1990, jos la impulsió de l'associacion "Los Amics del orgue de Villeblevin" e se pòt la sentir en lo moment de nombroses concèrts donats dins la glèisa.

Al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, l'activitat de la populacion consistissiá sustot al trabalh de la tèrra : de pichonas granjas de qualques ectaras, qualques vacas, 1 o 2 cavals.

En 1954 i i aviá 23 espleitacions agricòlas. Las causas an plan cambiat amb lo machinisme e lo remembrement. Villeblevin A perdut progressivament lo sieu caractèr rural per venir una vila dortoir. La populacion es passada de 746 abitants l'an 1962 a 1708 uèi (Recensement de 2005).

La municipalitat compta un bar-tabac, un #forn# de pan, una crêperie (La Sarrasine, Granda carrièra), un restaurant (Lo Escale, D606 al Pichon-Villeblevin), aital coma de nombrós artesans.

Tèxte originau de l'article francés

Modèl:À wikifier Sur une période de plusieurs siècles on trouve le nom de la commune sous différentes appellations. La plus ancienne désignation date de la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et s'écrit "Villapoplinam", "Villablovinam" ou "Villablovanam". Au fil des siècles le nom a évolué.

La première partie du nom se retrouve beaucoup dans le nord du département: Villeneuve, Villecien, Villebougis, Villemanoche, etc. Le Modèl:Quoi "villa" a commencé à être employé vers la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, il désignait à l'origine une exploitation agricole (gallo-romain). Il a gardé ce sens jusqu'au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle ; ensuite il a pris peu à peu le sens de village et enfin son sens actuel.

De par son suffixe il est coutumier de dire qu'il s'agissait du pays du blé et du vin, ce qui est inexact car du blé et des vignes, il y en avait dans toute notre contrée. Dans son livre "toponymie générale de la France" (1994) Ernest Nègre cite pour Villeblevin le Modèl:Quoi. Ce qui donnerait "la ferme de Bobolenus".

Villeblevin releva successivement de l'abbaye de la Pommeraye, du prieuré de Vieupou, et du chapitre de Sens au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, puis devint fief de la baronnie de Bray-sur-Seine à partir du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. (Source : Maurice Pignard-Péguet, Histoire des communes de l'Yonne, 1913.)

La maison des Barres fut en possession de cette seigneurie aux Modèl:S mini-/Modèl:S mini- et y fit édifier une forteresse. À cette illustre famille succéda aux Modèl:S mini-/Modèl:S mini- la maison de Bouville. Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, les Le Barrois de Lemery firent reconstruire le château sur l'emplacement du château fort primitif.

La glèisa Saint Médard et Saint Michel dont la haute tour carrée date de 1586 possède 3 portails (fin Modèl:S mini-) encadrés par d'énormes contreforts. Elle possède une triple nef, des arcades ogivales du Modèl:S mini- et des pilastres toscans. Son clocher convexe est surmonté d'un campanile. sa chaire est du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. L'église héberge en son sein, depuis 1887, un orgue à 8 registres fabriqué par le facteur d'orgue parisien Aristide Cavaillé-Coll (voir l'article sur l'église dans la rubrique "patrimoine communal"). Il a été restauré au cours des années 1990, sous l'impulsion de l'association "Les Amis de l'orgue de Villeblevin" et on peut l'entendre lors de nombreux concerts donnés en l'église.

Au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, l'activité de la population consistait surtout au travail de la terre : petites fermes de quelques hectares, quelques vaches, 1 ou 2 chevaux.

En 1954 il y avait 23 exploitations agricoles. Les choses ont bien changé avec le machinisme et le remembrement. Villeblevin a perdu progressivement son caractère rural pour devenir une cité dortoir. La population est passée de 746 habitants en 1962 à 1708 aujourd'hui (Recensement de 2005).

La commune compte un bar-tabac, une boulangerie, une crêperie (La Sarrasine, Grande rue), un restaurant (L'Escale, D606 au Petit-Villeblevin), ainsi que de nombreux artisans.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Marc Leruse    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
862 838 837 862 933 910 896 862 855
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
890 906 876 890 878 921 965 932 931
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
886 826 757 642 731 772 800 742 771
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
686
740
888
1 141
1 340
1 580
1 740
1 772
1 793
2009 2010
1 808
1 840
1 822
1 853
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]