Saint-Loup-sur-Semouse

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Saint-Loup-sur-Semouse
Saint-Loup-sur-Semouse

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason département fr Haute-Saône.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 53′ 08″ N, 6° 16′ 27″ E
Superfícia 16,54 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
315 m
231 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
70
Nauta Sòna Armas del Departament de Nauta Garona
Arrondiment Lure
Canton Canton de Saint-Loup-sur-Semouse ([[Chef-lieu]|Saint-Loup-sur-Semouse]] (Capluòc)
Intercom
247000797
du Val de Semouse
Cònsol Thierry Bordot (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Lupéens (en francés)
Còde postal 70800
Còde INSEE 70467

Saint-Loup-sur-Semouse es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nauta Sòna e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La vila de Sant-Lop-sus-Semouse a situat en lo nòrd del departament de la Anautita-Saône, pas luènh del departament dels Vòges.

A implantat en una ampla plana (a aperaquí 250 m d'altitud), a la confluence de tres rius : la Semouse, la Augronne e la Combeauté. Aqueles rius an participat al desvolopament de la vila al cors de la siá istòria.

Del temps que çò Augronne pres la Semouse en amont del centratz-vila, la Combeauté la pren qualque quilomètre en aval.

A situat a 11 km a l'oèst de Fougerolles, 12km al nòrd-oèst de la vila de Luxeuil-las-Bains, 18 km al sud de Bains-los-Bains e Plombières-los-Bains (Vòges) e 32 km de la prefectura anautita-saônoise, Vesoul

Aquela vila a dividit l'an 4 quartièrs : lo Vièlh castèl, lo Mont Pautet, lo centri vila e lo Chanois. -Lo Vièlh castèl : s'agís del quartièr mai modèrn de Sant Lop, en avent mens de 30 ans. Es totjorn n'expansion. -Lo Mont Pautet : establit sul tuc #que lududes donarà lo sieu nom, aquel quartièr a pas caracterizat la siá mixité : aperaquí la mitat de la populacion es d'origina estrangièra. -Lo centri vila : s'agís del quartièr mai poblat de Sant Lop, s'i tròba lo principal servici (comuna, plaça, e de nombrós comèrci) aital coma lo chatêau Maillard o castèl dels Bouly, #que précéde lo parc public en portant lo meteis nom. -Lo Chanois : es dins aquel quartièr #que se tròba çò de mès de personas d'originas estrangièras, en venent sustot païses del Magrèb (tales lo Marròc o l'Algèria). Sant Lop a impregnat d'una immigracion massiva, en avent coneguda lo sieu apogée en los ans 60. Urosament, la populacion d'origina estrangièra viu uèi en perfiècha armonia amb la populacion d'origina francesa. Aquela diferéncia d'origina entre los abitants de Sant Lop fach d'aquela darrièra una vila mixte.

Tèxte originau de l'article francés

La ville de Saint-Loup-sur-Semouse est située dans le nord du département de la Haute-Saône, non loin du département des Vosges.

Elle est implantée dans une large plaine (à environ 250 m d'altitude), à la confluence de trois rivières : la Semouse, l'Augronne et la Combeauté. Ces rivières ont participé au développement de la ville au cours de son histoire.

Alors que l'Augronne rejoint la Semouse en amont du centre-ville, la Combeauté la rejoint quelques kilomètre en aval.

Elle est située à 11 km à l'ouest de Fougerolles, 12km au nord-ouest de la ville de Luxeuil-les-Bains, 18 km au sud de Bains-les-Bains et Plombières-les-Bains (Vosges) et 32 km de la préfecture haute-saônoise, Vesoul

Cette ville est divisée en 4 quartiers : le Vieux château, le Mont Pautet, le centre ville et le Chanois. -Le Vieux château : il s'agit du quartier le plus moderne de Saint Loup, ayant moins de 30 ans. Il est toujours en expansion. -Le Mont Pautet : établi sur la colline qui lui donnera son nom, ce quartier est caractérisée pas sa mixité : environ la moitié de la population est d'origine étrangère. -Le centre ville : il s'agit du quartier le plus peuplé de Saint Loup, on y trouve les principaux service (mairie, poste, et de nombreux commerce) ainsi que le chatêau Maillard ou château des Bouly, qui précéde le parc public portant le même nom. -Le Chanois : c'est dans ce quartier que l'on trouve le plus de personnes d'origines étrangères, venant surtout des pays du Maghreb (tels le Maroc ou l'Algérie). Saint Loup est imprégnée d'une immigration massive, ayant connue son apogée dans les années 60. Heureusement, la population d'origine étrangère vit aujourd'hui en parfaite harmonie avec la population d'origine française. Cette différence d'origine entre les habitants de Saint Loup fait de cette dernière une ville mixte.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Loup-sur-Semouse
Comuna amb 440 abitants (2000)Magnoncourt (1,2km)
Comuna amb 434 abitants (2000)Bouligney (2,5km)
Comuna amb 1335 abitants (2000)Corbenay (4,0km)
Comuna amb 41 abitants (2000)La Pisseure (4,4km)
Comuna amb 152 abitants (2000)Cuve (4,4km)
Comuna amb 168 abitants (2000)Ainvelle (4,6km)
Comuna amb 165 abitants (2000)Anjeux (4,7km)
Comuna amb 252 abitants (2000)Hautevelle (4,8km)
Comuna amb 127 abitants (2000)Francalmont (5,3km)
Comuna amb 56 abitants (2000)Plainemont (5,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Divèrsas versions contradictòrias sus l' istòria anciana de Sant-Lop existisson :

  1. Sant-Lop existissiá ja jos l' Antiquitat jol nom de Grannum. Quand Attila ocupa la Gaule en 451, #destruir la vila. Sant Lop, avesque de Tròias, en avent arturat los progrèsses de Attila, i aguèt venerat pels sobrevivents de Grannum #que se #metre jos la siá proteccion. De data ailà lo nom de Sant-Lop donat a aquel bourg.
  2. Sant-Lop pas #èsser pas la vila gallo-romaine de Grannum. Cap a la Modèl:S2, i i aviá de pas « vila » : es una multitude de domenis #que se éparpillaient dintre Luxeuil e Cor. Al Modèl:VIIe sègle, Colomban s'installa en lo desèrt de Luxeuil. Los fraires començan a défricher e una nòva populacion s'installa progressivament. I a pas cap de granda vila en Anautita-Saône a aquela epòca. Al Mièja Edat, sant Lop i auriá #èsser popularisé de manièra versemblant a causa de lo sieu nom. A aquela epòca, las lops avián considerat coma lo diable en persona, lo nom de la vila auriá doncas un informe amb l'animal #que viviá en los bòsques environnantes.

Al Mièja Edat, la tèrra de Sant-Lop es tiraillée entre Bourgogne e Lorraine. Al Sègle XIII, Sant-Lop aperten dins l'Ostal de Faucogney. En 1477 : Sant-Lop ven « tèrra de surséance ».

A la Revolucion de 1789, Sant-Lop a per curé Jean-Joseph Claude Descharrières. Aquel curé de laspanada, procedenta del Val de Ajol, es un ancià aumônier militar. Organiza una milice per defendre lo bourg, mas poirà pas empedir lo saccage del trasplantació e de lo sieu presbytère pels « sens-culottes » de Fougerolles e Corbenay venguts destruir los títols de proprietats seigneuriaux.

Lo nom de la vila a conegut variantes « oficialas » o « usuelles » : de Sant-Lop a Sant-Lop los Luxeuil (sus la mapa de Cassini, en 1760), en transeünt per Sant-Lop-sus-Augronne (amb variantes de Augronne : Eaugronne, Augrogne) o encara : Sant-Lop en Vôge, lo nom oficial de Sant-Lop-sus-Semouse i auriá fixat per una lei de 1801.

Las fabricas Parisot a Sant-Lop

Sant-Lop-sus-Semouse possedís una vocacion industriala afirmada dempuèi lo Sègle XVII per la preséncia de tanneries, clouteries e de talhièrs de tissage.

La Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle acuèlh los artesans de la sabata, del capèl de palha e de la broderie.

Sant-Lop a dich Citat del mòble dempuèi qu'en 1860 s'es creat l'Indústria de la cadièra e del banc. Aquela existís totjorn, jol nom de Fabricas amassadas. Fabrica uèi de salons, de las cambras a coucher e de las salas a manjar.

Un talhièr de mòbles d'art, dobèrt en 1931, a ludut tanben totjorn n'activitat jos la direccion de Erik Lagrange, pichons-fils del fondator.

Es fin finala a Sant-Lop #que banc lo grop Parisot, fondat en 1936 e uèi primièr grop francés de fabricacion de mòbles.

Dempuèi lo 20 de setembre de 1981, la vila es jumelée amb Maulburg (Alemanha)

Tèxte originau de l'article francés

Plusieurs versions contradictoires sur l'histoire ancienne de Saint-Loup existent :

  1. Saint-Loup existait déjà sous l'Antiquité sous le nom de Grannum. Lorsque Attila envahit la Gaule en 451, il détruisit la ville. Saint Loup, évêque de Troyes, ayant arrêté les progrès d'Attila, il fut vénéré par les survivants de Grannum qui se mirent sous sa protection. De là date le nom de Saint-Loup donné à ce bourg.
  2. Saint-Loup ne fut pas la ville gallo-romaine de Grannum. Vers les Modèl:S2, il n'y avait pas de « ville » : c'est une multitude de domaines qui s’éparpillaient entre Luxeuil et Corre. Au Modèl:VIIe siècle, Colomban s’installe dans le désert de Luxeuil. Les moines commencent à défricher et une nouvelle population s’installe progressivement. Il n’y a aucune grande ville en Haute-Saône à cette époque. Au Moyen Âge, saint Loup aurait été popularisé vraisemblablement à cause de son nom. À cette époque, les loups étaient considérés comme le diable en personne, le nom de la ville aurait donc un rapport avec l'animal qui habitait dans les forêts environnantes.

Au Moyen Âge, la terre de Saint-Loup est tiraillée entre Bourgogne et Lorraine. Au Sègle XIII, Saint-Loup appartient à la Maison de Faucogney. En 1477 : Saint-Loup devient « terre de surséance ».

À la Révolution de 1789, Saint-Loup a pour curé Jean-Joseph Claude Descharrières. Ce curé de choc, originaire du Val d'Ajol, est un ancien aumônier militaire. Il organise une milice pour défendre le bourg, mais il ne pourra empêcher le saccage du greffe et de son presbytère par les « sans-culottes » de Fougerolles et Corbenay venus détruire les titres de propriétés seigneuriaux.

Le nom de la ville a connu des variantes « officielles » ou « usuelles » : de Saint-Loup à Saint-Loup les Luxeuil (sur la carte de Cassini, en 1760), en passant par Saint-Loup-sur-Augronne (avec des variantes de Augronne : Eaugronne, Augrogne) ou encore : Saint-Loup en Vôge, le nom officiel de Saint-Loup-sur-Semouse serait fixé par une loi de 1801.

Les usines Parisot à Saint-Loup

Saint-Loup-sur-Semouse possède une vocation industrielle affirmée dès le Sègle XVII par la présence de tanneries, clouteries et ateliers de tissage.

Le Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle accueille les artisans de la chaussure, du chapeau de paille et de la broderie.

Saint-Loup est dite Cité du meuble depuis qu'en 1860 s'est créée l'Industrie de la chaise et du siège. Celle-ci existe toujours, sous le nom d'Usines réunies. Elle fabrique aujourd'hui des salons, des chambres à coucher et des salles à manger.

Un atelier de meubles d'art, ouvert en 1931, est lui aussi toujours en activité sous la direction d'Erik Lagrange, petit-fils du fondateur.

Enfin c'est à Saint-Loup que siège le groupe Parisot, fondé en 1936 et aujourd'hui premier groupe français de fabrication de meubles.

Depuis le 20 septembre 1981, la ville est jumelée avec Maulburg (Allemagne)


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Thierry Bordot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 760 1 891 1 979 1 984 2 579 2 586 2 563 2 676 2 752

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 310 2 533 2 800 2 706 2 822 2 873 3 264 3 605 3 656

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 709 3 643 3 456 2 784 2 920 2 919 2 643 2 605 2 517

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 864
3 468
4 692
4 907
4 677
4 291
3 747
3 714
3 673
2009 2010
3 566
3 677
3 460
3 565
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]