Rigny

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Rigny
Rigny

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Mosaics Rigny.jpg
Estèla de mosaic gallo-romaine descobèrta a Rigny
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 28′ 24″ N, 5° 38′ 02″ E
Superfícia 12,72 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
246 m
189 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
70
Nauta Sòna Armas del Departament de Nauta Garona
Arrondiment Vesoul
Canton Autrey-lès-Gray
Intercom
247000029
du Val de Gray
Cònsol Alain Blinette (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 70100
Còde INSEE 70446

Rigny es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nauta Sòna e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Comunas confrontantas de Rigny
Rigny
Gray


Tèxte originau de l'article francés
Comunas confrontantas de Rigny
Chargey-lès-Gray Montureux-et-Prantigny Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur
Rigny
Arc-lès-Gray Gray Saint-Broing


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgRigny
Comuna amb 459 abitants (2000)Ancier (2,8km)
Comuna amb 6175 abitants (2000)Gray (4,2km)
Comuna amb 231 abitants (2000)Battrans (4,9km)
Comuna amb 243 abitants (2000)Vereux (5,5km)
Comuna amb 134 abitants (2000)Saint-Broing (5,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'istòria de Rigny es estretament ligada a aquela de lo sieu castèl. Una monographie establida per Raymond Fournier Sarlovèze en 1902, ne relata en detalh l'istòria[1].

L'existéncia de Rigny remonta a l'epòca gallo-romaine. Dempuèi 891, Rigny, alavetz trucat Rione, a destruit pels Normands #que Charles lo Gròs i n'aviá autorizat lo hivernage en, Bourgogne[2].

En 1286, las tropas del comte Othon IV de Bourgogne se #apoderar del castèl e entre los presoèrs, a fach mencion d'unes Texans de Rigny[3] Aiçò èra lo paire del famós Foulque de Rigny, sénéchal de Bourgogne, #que se #metre, dempuèi 1290, a reconstruire lo castèl[4].

Rigny #Èsser de nòu arruïnada l'an 1298, en lo moment de las luchas dintre Philippe lo Polit e los barons contois #qu'en acceptant pas pas los efièches del tractat de Vincennes (1295) #que cedissiá al Rei, l'administracion del comtat de Bourgogne, se #amotinar contra aquel. Al continuament d'aquelas évènement e en considerant « los grands trabalhs, mésaises, planhs e damatges que los sieus òmes e las siás gents de Rigny an aguts, sofèrts e encourus de carrièras d'armas e de paissièras de los sieus cavals e de los sieus bens per cap de gents e per divèrsas personas #que lududes étoient nuisants..... » Foulques De Rigny, en 1311, affranchit los sieus afars de la mainmorte[5]. Philippe lo Polit #confirmar e Charles VII #estendre aqueles privilègis, examptant los abitants de Rigny "totjorn fisèles e obedients d'afars del Rei de França....De totas talhas, aydes e subsydes e tanben de las gabelles[6].

En lo moment de la guèrra de #Cent Ans, los pichons-fils de Foulques, Hugues Eer, per s'èsser aliat amb Texans de Neufchâtel, s'i èra vist confisquer Rigny, #que Philippe VI i aviá donat a la siá femna Jeanne. Mas, en recompensa de los sieus servicis, Jean lo Bon lududes #retre lo sieu castèl l'an 1359[7]. La mòrt de Hugues a informat per Froissart, en lo relat del banc de Termonde pels Gantois[8].

Mai tard, quand la França i aguèt dividit pels partits dels Armagnacs e dels Bourguignons, los senhors de Rigny se #ordenar jos la bandièra de la siá suzerain. Es aital coma Antoine de Vergy, #que i èra vengut senhor de Rigny per continuament de lo sieu matrimòni amb Jeanne, la filha de Hugues II, i aguèt ferit en defendent Jean sens Paur a l'entrevista del pont de Montereau e "aussitost arturat e pres presoèr en duras taxem #que totun, el eschappa qualque temps après[9]".

En la tresena liga contra Louis XI, Guillaume de Vergycombatit als costats de charles lo Téméraire. #Prene part a la jornada de Morat (1446), de contunh, après la batalha de Nancy, i n'aguèt fach presoèr pels Franceses en defendent la filha del pòrti de Bourgogne. Louis XI, en reconeissent los sieus meritas, #saber se detla ligar en lududes en donant totes los bens dels Vergy e la #admetre al nombre dels los sieus conselhièrs. A lo avènement de Charles VIII, lo sire de Rigny #ofrir los sieus servicis a Maximilien d'Àustria, #que i aviá épousé la filha del Téméraire e i aguèt cargat per l'emperaire del commandement de las siás tropas en Bourgogne[10].

A aquela data, lo domeni de Rigny #passar als Pontailler, #que lo #gardar un sègle e lo #vendre, en 1608, per formatnum:25000 {{}} libres tournois al pòrti de Vendôme, de fils naturales de Henri IV[11]. Dotze ans mai après, Jacques Moriscan, senhor del Bocage, la crompava a lo sieu torn al pòrti de Vendôme[12].

Al chevalier Del Bocage succedís, en 1627, coma senhor de Rigny, J-J de Longueval, òme d'arma de monseigneur lo pòrti de Orléans, fraire del Roy e gentilhomme de la siá cambra[13].

Tèxte originau de l'article francés

L'histoire de Rigny est étroitement liée à celle de son château. Une monographie établie par Raymond Fournier Sarlovèze en 1902, en relate en détail l'histoire[14].

L'existence de Rigny remonte à l'époque gallo-romaine. Dès 891, Rigny, alors appelé Rione, est détruit par les Normands dont Charles le Gros avait autorisé l'hivernage en, Bourgogne[15].

En 1286, les troupes du comte Othon IV de Bourgogne s'emparèrent du château et parmi les prisonniers, il est fait mention d'un Jean de Rigny[16] C'était le père du fameux Foulque de Rigny, sénéchal de Bourgogne, qui se mit, dès 1290, à reconstruire le château[17].

Rigny fut de nouveau ruinée en 1298, lors des luttes entre Philippe le Bel et les barons contois qui n'acceptant pas les effets du traité de Vincennes (1295) qui cédait au Roi, l'administration du comté de Bourgogne, se révoltèrent contre celui-ci. À la suite de ces évènement et considérant « les grans travaux, mésaises, griefs et dommages que ses hommes et ses gens de Rigny ont eus, soufferts et encourus de courses d'armes et de prises de leurs chevaux et de leurs biens par aucun gens et par plusieurs personnes qui lui étoient nuisants..... » Foulques de Rigny, en 1311, affranchit ses sujets de la mainmorte[18]. Philippe le Bel confirma et Charles VII étendit ces privilèges, examptant les habitants de Rigny "toujours fidèles et obéissants sujets du Roi de France....de toutes tailles, aydes et subsydes et aussi des gabelles[19].

Lors de la guerre de Cent Ans, le petit-fils de Foulques, Hugues Ier, pour s'être allié avec Jean de Neufchâtel, s'était vu confisquer Rigny, que Philippe VI avait donné à sa femme Jeanne. Mais, en récompense de ses services, Jean le Bon lui rendit son château en 1359[20]. La mort de Hugues est rapportée par Froissart, dans le récit du siège de Termonde par les Gantois[21].

Plus tard, quand la France fut divisée par les partis des Armagnacs et des Bourguignons, les seigneurs de Rigny se rangèrent sous la bannière de leur suzerain. C'est ainsi que Antoine de Vergy, qui était devenu seigneur de Rigny par suite de son mariage avec Jeanne, la fille de Hugues II, fut blessé en défendant Jean sans Peur à l'entrevue du pont de Montereau et "aussitost arrêté et détenu prisonnier en dures prisons desquelles toutefois, il eschappa quelque temps après[22]".

Dans la troisième ligue contre Louis XI, Guillaume de Vergycombatit aux côtés de charles le Téméraire. Il prit part à la journée de Morat (1446), puis, après la bataille de Nancy, il fut fait prisonnier par les Français en défendant la fille du duc de Bourgogne. Louis XI, reconnaissant ses mérites, sut se l'attacher en lui donnant tous les biens des Vergy et l'admit au nombre des ses conseillers. A l'avènement de Charles VIII, le sire de Rigny offrit ses services à Maximilien d'Autriche, qui avait épousé la fille du Téméraire et fut chargé par l'empereur du commandement de ses troupes en Bourgogne[23].

À cette date, le domaine de Rigny passa aux Pontailler, qui le gardèrent un siècle et le vendirent, en 1608, pour 25 000 livres tournois au duc de Vendôme, fils naturel de Henri IV[24]. Douze ans plus après, Jacques Morin, seigneur du Bocage, l'achetait à son tour au duc de Vendôme[25].

Au chevalier Du Bocage succède, en 1627, comme seigneur de Rigny, J-J de Longueval, homme d'arme de monseigneur le duc d'Orléans, frère du Roy et gentilhomme de sa chambre[26].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Alain Blinette    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
613 569 638 625 702 794 757 732 759
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
720 715 691 658 630 592 558 556 530
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
500 472 442 453 465 438 395 403 395
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
385
475
501
516
529
586
606
609
613
2009 2010
616
632
616
632
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Anciana Carnet istoric e literari, 1902-01, Bibliotèca nacionala de França
  2. Roussel, Lo Diocèse de Langres, 4 panatòri, in-4°, L III, p 354
  3. Archiu del Doubs, B 485.
  4. . #Crompar, en 1284, la carga de sénéchal de bourgogne, #que #demorar héréditaire en la familha fins en 1388. A aquela data, #passar dins l'ostal de Vergy, pel matrimòni de Jeanne, filha de Hugue II de Rigny, amb Antoine Vergy. (L. Gollut, Memòrias istoricas de la republica séquanoise, edicion 1846.
  5. Archiu départementales de l'Anautita-Saône, N 635
  6. 22 de decembre 1450 (còpia de 1579 a l'archiu départementales de l'Anautita-Saône, seriá E)
  7. Duchesne, Istòria généalogique de l'ostal de Vergy, pàg. 228 - Bibliotèca nacionala, colleccion Bourgogne, panatòri 23, Folio 119.
  8. Froissart, édit. Brusselles, 1867-77.
  9. Duchesne, p 228 e p 299-391
  10. #Conservar aquela carga jos la archiduc Charles e Marguerite d'Àustria. I aviá succedit, en 1481, a Guillemette de Vergy, #que gardava lo castèl dempuèi 1470 - (Archiu del castèl de Rigny)
  11. 15 de genièr 1608. Adjudication De la tèrra de Rigny per decrèt e après surenchères successivas, per la soma d'Unitat|25000|l.T. {{}}, En benefici del pòrti de Vendôme (archiu del castèl, liguès B, cotitza 1)
  12. Archiu del castèl
  13. I aviá épousé madama Marida Moriscan, madama Del Bocage e de Rigny (Archiu del castèl)
  14. Ancien Carnet historique et littéraire, 1902-01, Bibliothèque nationale de France
  15. Roussel, Le Diocèse de Langres, 4 vol, in-4°, L III, p 354
  16. Archives du Doubs, B 485.
  17. . Il acheta, en 1284, la charge de sénéchal de bourgogne, qui resta héréditaire dans la famille jusqu'en 1388. À cette date, elle passa à la maison de Vergy, par le mariage de Jeanne, fille de Hugue II de Rigny, avec Antoine Vergy. (L. Gollut, Mémoires historiques de la république séquanoise, édition 1846.
  18. Archives départementales de la Haute-Saône, N 635
  19. 22 décembre 1450 (copie de 1579 aux archives départementales de la Haute-Saône, série E)
  20. Duchesne, Histoire généalogique de la maison de Vergy, p. 228 - Bibliothèque nationale, collection Bourgogne, vol 23, Folio 119.
  21. Froissart, édit. Bruxelles, 1867-77.
  22. Duchesne, p 228 et p 299-391
  23. Il conserva cette charge sous l'archiduc Charles et Marguerite d'Autriche. Il avait succédé, en 1481, à Guillemette de Vergy, qui gardait le château depuis 1470 - (Archives du château de Rigny)
  24. 15 janvier 1608. Adjudication de la terre de Rigny par décret et après surenchères successives, pour la somme de 25 000 l.t., au profit du duc de Vendôme (archives du château, liasse B, cote 1)
  25. Archives du château
  26. Il avait épousé dame Marie Morin, dame Du Bocage et de Rigny (Archives du château)