Le Pont-de-Planches

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Le Pont-de-Planches
Le Pont-de-Planches

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 32′ 11″ N, 5° 55′ 21″ E
Superfícia 6,88 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
263 m
212 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
70
Nauta Sòna Armas del Departament de Nauta Garona
Arrondiment Vesoul
Canton Fresne-Saint-Mamès
Intercom
247000367
des Combes
Cònsol Roger Relange (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 70130
Còde INSEE 70418

Le Pont-de-Planches es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nauta Sòna e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

S'es descobèrt entre lo pont de planches e neuvelle, de las fondacions #que testifica qu'aquel luòc a #èsser viscut, 2 bustes en bronze an #èsser trobats jols décombres ; près de passava ailà la via romaine de la Ceba e de la Saône.

Los abitants #èsser affranchis lo 10 de setembre de 1436 per Jean e Antoine Oiselay, moyennant la cence annala de 60 écus d'aur (siatz 90frs anciana mièja moneda de bourgogne en 1664).

En 1569 incendi complet del vilatge per soldats del pòrti dels dos ponts.

A la cœur del vilatge una glèisa bastida l'an 1901 per un don de Madame la Comtesse De Sant Faron nascuda Lefort de Letondor en memòria de lo sieu espós.

Dos lavoirs son encara visible dins lo pòble, l'una envolopa la rota de Vezet l'autre sus la rota de Neuvelle.

Al centre del pòble una polida fontaine redonda amb la siá colomna centrala acanalada totalament en fonte e sortida de las fonderies de la Romaine l'an 1861.

La Romaine :eEn 1310 los fraires de la caritat #establir un foguet sus la Romaine #que lududes a donat lo sieu nom. En 1327 Guillaume De Arguel lo sieu #donar l'autorizacion d'extraire lo minaré de fèrre en lo bòsc de Bellevaivre la forja aurai #èsser fondada l'an 1333. Desapareis en 1760. Lo foguet produsissiá 400 tonas de fonte en 1788 e se apaga definitivament #qu'en 1872. Dos cubilots de segonda fusion #que lududes i aviá #èsser adjunt dels 1830 lududes survécurent e aguèron abandonat solament en 1936. Subsisteix Qualques bastissas. La Romaine seriá lo primièr establiment métallurgique de l'Anautita-Saône.

Tèxte originau de l'article francés

On a découvert entre le pont de planches et neuvelle, des fondations qui atteste que ce lieu a été habité, 2 bustes en bronze ont été trouvés sous les décombres ; près de là passait la voie romaine de l’Oignon et de la Saône.

Les habitants furent affranchis le 10 septembre 1436 par Jean et Antoine Oiselay, moyennant la cence annuelle de 60 écus d’or (soit 90frs ancienne moyenne monnaie de bourgogne en 1664).

En 1569 incendie complet du village par des soldats du duc des deux ponts.

Au cœur du village une église construite en 1901 par un don de Madame la Comtesse De Saint Faron née Lefort de Letondor en mémoire de son époux.

Deux lavoirs sont encore visible dans le village, l’un sur la route de Vezet l’autre sur la route de Neuvelle.

Au centre du village une belle fontaine ronde avec sa colonne centrale cannelée entièrement en fonte et sortie des fonderies de la Romaine en 1861.

La Romaine :eEn 1310 les moines de la charité établirent un fourneau sur la Romaine qui lui a donné son nom. En 1327 Guillaume D’Arguel leur donna l’autorisation d’extraire le minerai de fer dans le bois de Bellevaivre la forge aurai été fondée en 1333. Elle disparaît en 1760. Le fourneau produisait 400 tonnes de fonte en 1788 et s’éteint définitivement qu’en 1872. Deux cubilots de seconde fusion qui lui avait été adjoint des 1830 lui survécurent et furent abandonnés seulement en 1936. Il subsiste quelques bâtiments. La Romaine serait le premier établissement métallurgique de la Haute-Saône.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLe Pont-de-Planches
Comuna amb 186 abitants (2000)Vezet (2,9km)
Comuna amb 84 abitants (2000)Les Bâties (3,8km)
Comuna amb 51 abitants (2000)Lieffrans (4,0km)
Comuna amb 88 abitants (2000)Greucourt (4,4km)
Comuna amb 69 abitants (2000)La Vernotte (5,0km)
Comuna amb 130 abitants (2000)Saint-Gand (5,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

S'es descobèrt entre lo pont de planches e neuvelle, de las fondacions #que testifica qu'aquel luòc a #èsser viscut, 2 bustes en bronze an #èsser trobats jols décombres ; près de passava ailà la via romaine de la Ceba e de la Saône.

Los abitants #èsser affranchis lo 10 de setembre de 1436 per Jean e Antoine Oiselay, moyennant la cence annala de 60 écus d'aur (siatz 90frs anciana mièja moneda de bourgogne en 1664).

En 1569 incendi complet del pòble per soldats del pòrti dels dos ponts.

A la cœur del pòble una glèisa bastida l'an 1901 per un don de Madame la Comtesse De Sant Faron nascuda Lefort de Letondor en memòria de lo sieu espós.

Dos lavoirs son encara visible dins lo pòble, l'una envolopa la rota de Vezet l'autre sus la rota de Neuvelle.

Al centre del pòble una polida fontaine redonda amb la siá colomna centrala acanalada totalament en fonte e sortida de las fonderies de la Romaine l'an 1861.

La Romaine :eEn 1310 los fraires de la caritat #establir un foguet sus la Romaine #que lududes a donat lo sieu nom. En 1327 Guillaume De Arguel lo sieu #donar l'autorizacion d'extraire lo minaré de fèrre en lo bòsc de Bellevaivre la forja aurai #èsser fondada l'an 1333. Desapareis en 1760. Lo foguet produsissiá 400 tonas de fonte en 1788 e se apaga definitivament #qu'en 1872. Dos cubilots de segonda fusion #que lududes i aviá #èsser adjunt dels 1830 lududes survécurent e aguèron abandonat solament en 1936. Subsisteix Qualques bastissas. La Romaine seriá lo primièr establiment métallurgique de l'Anautita-Saône.

Tèxte originau de l'article francés

On a découvert entre le pont de planches et neuvelle, des fondations qui atteste que ce lieu a été habité, 2 bustes en bronze ont été trouvés sous les décombres ; près de là passait la voie romaine de l’Oignon et de la Saône.

Les habitants furent affranchis le 10 septembre 1436 par Jean et Antoine Oiselay, moyennant la cence annuelle de 60 écus d’or (soit 90frs ancienne moyenne monnaie de bourgogne en 1664).

En 1569 incendie complet du village par des soldats du duc des deux ponts.

Au cœur du village une église construite en 1901 par un don de Madame la Comtesse De Saint Faron née Lefort de Letondor en mémoire de son époux.

Deux lavoirs sont encore visible dans le village, l’un sur la route de Vezet l’autre sur la route de Neuvelle.

Au centre du village une belle fontaine ronde avec sa colonne centrale cannelée entièrement en fonte et sortie des fonderies de la Romaine en 1861.

La Romaine :eEn 1310 les moines de la charité établirent un fourneau sur la Romaine qui lui a donné son nom. En 1327 Guillaume D’Arguel leur donna l’autorisation d’extraire le minerai de fer dans le bois de Bellevaivre la forge aurai été fondée en 1333. Elle disparaît en 1760. Le fourneau produisait 400 tonnes de fonte en 1788 et s’éteint définitivement qu’en 1872. Deux cubilots de seconde fusion qui lui avait été adjoint des 1830 lui survécurent et furent abandonnés seulement en 1936. Il subsiste quelques bâtiments. La Romaine serait le premier établissement métallurgique de la Haute-Saône.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Roger Relange    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
280 379 406 332 490 457 443 488 471

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
415 450 446 410 409 453 536 498 482

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
404 426 430 350 343 341 297 182 175

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
185
153
135
145
132
169
219
222
225
2009 2010
220
227
214
220
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]