Paizay-Naudouin-Embourie

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paizay-Naudouin-Embourie
Paizay-Naudouin-Embourie

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:TaizéN2.JPG|center|280px|link=|border]]
La mairie à Paizay-Naudouin
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 01′ 52″ N, 0° 00′ 08″ O
Superfícia 25,42 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
155 m
78 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
75
Nòva Aquitània BlasonNouvelleAquitaine.svg
Departament
16
Charanta Blason département fr Charente.svg
Arrondiment Cofolents
Canton Villefagnan
Intercom
241600535
de Villefagnan
Cònsol Michel Gall (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
384 ab.
Evolucion de la populacion

402 ab.
Densitat 15,11 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Paizéens (en francés)
Còde postal 16240
Còde INSEE 16253

Paizay-Naudouin-Embourie es una comuna francesa, situada dins lo departament de Charanta e la region de Peitau-Charantas.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgPaizay-Naudouin-Embourie
Comuna amb 219 abitants (2000)Longré (3,3km)
Comuna amb 156 abitants (2000)Theil-Rabier (3,9km)
Comuna amb 119 abitants (2000)Empuré (4,5km)
Comuna amb 191 abitants (2000)Brettes (4,5km)
Comuna amb 368 abitants (2000)Loubillé (5,0km)
Comuna amb 251 abitants (2000)Hanc (5,1km)
Comuna amb 316 abitants (2000)Pioussay (5,4km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo luòc de Embourie a #èsser ocupat del Modèl:Ier s al Modèl:IIIe sègles per una importanta villa gallo-romaine, al luòc-dich las Châteliers.

Al Sègle XV lo castèl de Saveille èra la proprietat de la familha de la Rochefaton, anciana familha poitevine coneguda dempuèi Guy, senhor de la Rochefaton, #que viviá cap a la fin del Sègle XII. Aquel castèl i èra arribat entre las mans de la familha de la Rochefaton pel matrimòni, en 1411, de Thibaut de la Rochefaton, chevalier, amb Jeanne, madama de Montalembert e de Saveille. Aperteniá encara dins l'ostal de la Rochefaton en 1585, quand i aguèt pres e saccagé per l'armada del rei de Navarra, lo nòstre futur Henri VI.

Après la familha de la Rochefaton, la tèrra de Saveille i aviá destinat a quèir en quenouille. Jeanne De la Rochefaton, filha de Jean, senhor de Saveille, e de Jeanne de Albin de Valsergues, épousa, cap a 1600, Armand Nompar de Caumont, pòrti de la Fòrça, parelh e maréchal de França, e lududes #portar en dot la tèrra de Saveille. A lo sieu torn, una de las siás filhas, Charlotte de Caumont La Fòrça, #eretar de Saveille e #portar aquela tèrra a lo sieu espós Henri del Torn de Auvergne, vicomte de Turenne, maréchal de França. Aiçò èra lo grand Turenne e Saveille compta aital, entre lo sieu divèrs posseïdors, un dels mai illustres entre los nòstres òmes de guèrra.
Cap a la fin del Sègle XVII, la tèrra de Saveille #passar per succession dins l'ostal de Prévost, de contunh, pel matrimòni de Ostal Suzanne Prévost-Sansac de Touchimbert amb Henri de Bourdeille, comte de Matha, #venir la proprietat d'aquela darrièra familha.

Qualques autres fiefs mens importants son a soslinhar en la comuna: al caseriu de Tourteron se veson encara las rèstas d'un grand abitatge del Sègle XVI, flanqué de gròsses torns redondas. Aiçò èra, a la meteissa epòca, la possession d'una familha Marcirion, #que i auriá #èsser procedenta de la échevinage de Peitieus. La , Jacques de Chevreuse épousa Jeannette de Marcirion, filha de Louis, e #far dintrar lo domeni de Tourteron en la siá familha, #que lo #possedir fins a la Revolucion. Lo darrièr representant d'aquela familha, Louis de Chevreuse, viviá al sègle XIX e apareis pas s'èsser pas maridat. L'abitatge, experiéncia recentament per un privat, es en cors de restauracion.

Près del caseriu de Planchard, #que se tròba sul territòri de la municipalitat de Empuré, es un abitatge #que pòrta lo meteis nom, mas #qu'aperten a la municipalitat de Paizay-Naudouin-Embourie. Al Sègle XVIII, aiçò èra egalament una possession de la familha de Chevreuse. E, 1764, Antoine Alexandre de Chevreuse, genet, senhor de Tourteron e de Planchard, épousait Ostal de Massougnes dels Fontaines.

Fin finala, entre Saveille e Tourteron se trobava lo fief de Bramefan: al Sègle XVI, aquel fief aperteniá a Louis Hérard, genet, #que la veusa, Jeanne de Parthenay, épousait en segondas nòças, cap a 1580, Antoine Corgnol, senhor de Tessé. Lo fief de Bramefan n'èra encara a las mans de las Hérard, a l'epòca de la mantenuda de 1666, ont Charles Hérard i aguèt reconegut nòble[1].

Tèxte originau de l'article francés

Le site d'Embourie a été occupé du Modèl:Ier s au Modèl:IIIe siècles par une importante villa gallo-romaine, au lieu-dit les Châteliers.

Au Sègle XV le château de Saveille était la propriété de la famille de La Rochefaton, ancienne famille poitevine connue depuis Guy, seigneur de La Rochefaton, qui vivait vers la fin du Sègle XII. Ce château était passé entre les mains de la famille de La Rochefaton par le mariage, en 1411, de Thibaut de La Rochefaton, chevalier, avec Jeanne, dame de Montalembert et de Saveille. Il appartenait encore à la maison de La Rochefaton en 1585, lorsqu'il fut pris et saccagé par l'armée du roi de Navarre, notre futur Henri VI.

Après la famille de La Rochefaton, la terre de Saveille était destinée à tomber en quenouille. Jeanne de La Rochefaton, fille de Jean, seigneur de Saveille, et de Jeanne d'Albin de Valsergues, épousa, vers 1600, Armand Nompar de Caumont, duc de La Force, pair et maréchal de France, et lui porta en dot la terre de Saveille. À son tour, une de leurs filles, Charlotte de Caumont La Force, hérita de Saveille et porta cette terre à son époux Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, maréchal de France. C'était le grand Turenne et Saveille compte ainsi, parmi ses divers possesseurs, un des plus illustres parmi nos hommes de guerre.
Vers la fin du Sègle XVII, la terre de Saveille passa par succession dans la maison de Prévost, puis, par le mariage de Marie Suzanne Prévost-Sansac de Touchimbert avec Henri de Bourdeille, comte de Matha, elle devint la propriété de cette dernière famille.

Quelques autres fiefs moins importants sont à signaler dans la commune: au hameau de Tourteron se voient encore les restes d'un grand logis du Sègle XVI, flanqué de grosses tours rondes. C'était, à la même époque, la possession d'une famille Marcirion, qui aurait été originaire de l'échevinage de Poitiers. Le , Jacques de Chevreuse épousa Jeannette de Marcirion, fille de Louis, et fit entrer le domaine de Tourteron dans sa famille, qui le posséda jusqu'à la Révolution. Le dernier représentant de cette famille, Louis de Chevreuse, vivait au sègle XIX et ne paraît pas s'être marié. Le logis, acquis récemment par un privé, est en cours de restauration.

Près du hameau de Planchard, qui se trouve sur le territoire de la commune d'Empuré, est un logis qui porte le même nom, mais qui appartient à la commune de Paizay-Naudouin-Embourie. Au Sègle XVIII, c'était également une possession de la famille de Chevreuse. E, 1764, Antoine Alexandre de Chevreuse, écuyer, seigneur de Tourteron et de Planchard, épousait Marie de Massougnes des Fontaines.

Enfin, entre Saveille et Tourteron se trouvait le fief de Bramefan: au Sègle XVI, ce fief appartenait à Louis Hérard, écuyer, dont la veuve, Jeanne de Parthenay, épousait en deuxièmes noces, vers 1580, Antoine Corgnol, seigneur de Tessé. Le fief de Bramefan était encore aux mains des Hérard, à l'époque de la maintenue de 1666, où Charles Hérard fut reconnu noble[1].

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michel Gall    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 384, totala: 402
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
579 759 778 782 932 887 951 939
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
901 883 811 739 747 792 783 735 698
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
642 602 621 544 597 619 609 497 591
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
564
573
583
514
493
423
405
403
400
403
2009 2010
411
414
415
418
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0 et 1,1 Modèl:Ref-Charanta-MB3 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « buch » est défini plusieurs fois avec des contenus différents