Mouthiers-sur-Boëme

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Mouthiers-sur-Boëme

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Mouthiers-sur-Boëme - Eglise.JPG
La glèisa de Saint-Hilaire
Blason ville fr Mouthiers-sur-Boême 16.svg
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 33′ 20″ N, 0° 07′ 27″ E
Superfícia 34,71 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
153 m
59 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
75
Nòva Aquitània BlasonNouvelleAquitaine.svg
Departament
16
Charanta Blason département fr Charente.svg
Arrondiment Engoleime
Canton Blanzac-Porcheresse
Intercom
241600469
de Charente Boëme Charraud
Cònsol Cécile Forgeron (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
2 493 ab.
Evolucion de la populacion

2 554 ab.
Densitat 71,82 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Monastériens (en francés)
Còde postal 16440
Còde INSEE 16236

Mouthiers-sur-Boëme es una comuna francesa, situada dins lo departament de Charanta e la region de Novèla Aquitània.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMouthiers-sur-Boëme
Comuna amb 273 abitants (2000)Voulgézac (4,9km)
Comuna amb 7037 abitants (2000)La Couronne (5,9km)
Comuna amb 879 abitants (2000)Claix (6,3km)
Comuna amb 517 abitants (2000)Chadurie (6,7km)
Comuna amb 231 abitants (2000)Bécheresse (6,9km)
Comuna amb 764 abitants (2000)Torsac (7,1km)
Comuna amb 652 abitants (2000)Fouquebrune (7,4km)
Comuna amb 2401 abitants (2000)Puymoyen (7,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Un fris sculptée d'unitat|3|m {{}} de longitud, d'epòca magdalénienne doncas en datant de dintre Modèl:Nombre a nombre|18500|ans {{}}, testifica de la fòrça anciana aucupacion umana del luòc.

L'abric jos ròca
Lo fris

Çò abric jos ròca de la Chaire-a-Calvin, deu lo sieu nom a Jean Calvin #que i seriá vengut predicar la reforma de la nautor d'una chaire talhada en lo rocher. I a pas cap de pròva autentica de lo sieu passatge mas es plausible, si que non versemblant (Calvin i aguèt recebut pel curé de Claix, comuna limitrophe).

Pierre David #qu'a descobèrt lo fris l'an 1926 l'a descricha d'esquèrra a drecha « un bovidé sens cap, de contunh un équidé a ventre gravide e una scèna de accouplement de cavals ». Es la sola œuvre d'art pariétale encara en luòc en Charanta e visible pel promeneur[1].

Lo abric dels Reis compòrta d'objèctes datats del Aurignacien ancian e de las rèstas d'Homo sapiens[2].

Un abitat fortificat a #èsser ocupat pendent lo Neolític e l'edat de Bronze, al nòrd-es de la municipalitat, lo Fòrt dels Angleses #qu'es un retranchement préhistorique (esperó barrat).

Una primièra glèisa i auriá #èsser bastida a la Modèl:Vida sègle pels sants Cosme e Damien (legenda represa sus una vidriera de la glèisa). Guillaume de la Ròca-Chandry la dona en 1094 a la abbaye bénédictine de Sant-Martial de Limòtges|Limòtges #que i fonda un prieuré o moustier d'ont ven lo nom de Mouthiers donat dins lo vilatge #que s'establís a l'entorn.

La fontaine de Sant Damien, près de l'abitatge de Forja #que se truca de los nòstres jorns font de las Cassottes, #èsser un luòc de pélerinage.

L'existéncia dels senhors de la Rochandry es pas pas testificada abans mas es versemblant #qu'es Chanderic, lo senhor de Santas en guèrra contra lo comte de Angoulême, #qu'al Sègle IX,i auriá bastit la primièra châtellenie, sul rocher ont se tròba lo castèl actual, d'ont lo nom de La Ròca Chandéric, vengut La Ròca-Chandry, de contunh La Rochandry o Rochandry.

Pendent la guèrra de #Cent Ans lo castèl i aguèt pres e represes e en 1387 Louis de Sancerre, maréchal de França en caça los Angleses e ordonne la siá demolicion, mas los Angleses lo reprenon, ne son de contunh a nòu caçats l'an 1416 pel sire de Barbazan, capitani de Charles VII #que lo fach démolir.

thumb|Lo castèl de Rochandry vist de l'oèst Jean de la Rochandry lo reconstruit al Sègle XV passa de contunh al Sant-Congelava en 1445, als Tison de Argence e, cap a 1580, als Forgues de Lavedan #que lo rénovent entre 1613 e 1616 dins castèl Renaissance. Vendut l'an 1681 a Étienne Chérade, comte de Montbron. En 1766, la madama de Rouffiac lo fach descobrir e fa abatre una part dels murs.

Quand en 1781 l'abitatge de Forja a crompat per Bernard Sazerac, (faïencier e mèstre de forgis), #que ven vassal del baron de la Rochandry. Fonda una papeterie a Forja ont, cap a 1830, se fabricava del papièr de granda qualitat #qu'aquel de cèrts bilhets de banc de las Tsars de Russia.

En 1814, lo castèl de la Rochandry n'es racheté per Lacourade #qu'utiliza las siás pèiras pel bastiment de la papeterie de la Rochandry l'an 1845. En 1850 lo banquier en Servint, de Angoulême, crompa las ruïnes e fa bastir lo castèl actual. Se arruïna en aquela operacion.

En 1852 la linha de camin de fèrre Angoulême-Bordeaux a inaugurat. Passa per Mouthiers e a agut de besonh un détournement de la Boëme e lo bastiment del viaducte.

Lo primièr molin conegut sus la Boëme, data de 1561 a la Rochandry. En 1841 François Fougeret associat a Pèira Laroche fa démolir aquel molin a blat, aital coma lo vièlh molin a papièr, e fa bastir en amont una papeterie, bastissa en pèiras de talha d'unitat|500|m|2 {{}} al sòl e d'unitat|11|m {{}} de nautor, amb dos nivèls de grandas fenèstras en plen-cintre en façada #qu'es ponduda en rota l'an 1843. De contunh los fraires Laroche se separan en 1881 : lo un garda la fabrica a papièr e l'autre s'installa dins una bastissa mai recenta. Lo anciana papeterie La Ròca es ara barrada.

Modèl:Article connexe

Tèxte originau de l'article francés

Une frise sculptée de 3 m de long, d'époque magdalénienne donc datant d'entre Modèl:Nombre à Modèl:Nombre, atteste de la très ancienne occupation humaine du lieu.

l'abri sous roche
la frise

L'abri sous roche de la Chaire-à-Calvin, doit son nom à Jean Calvin qui serait venu prêcher la réforme du haut d'une chaire taillée dans le rocher. Il n'y a aucune preuve véritable de son passage mais c'est plausible, sinon vraisemblable (Calvin fut reçu par le curé de Claix, commune limitrophe).

Pierre David qui a découvert la frise en 1926 l'a décrite de gauche à droite « un bovidé sans tête, puis un équidé à ventre gravide et une scène d'accouplement de chevaux ». C'est la seule œuvre d'art pariétale encore en place en Charente et visible pour le promeneur[3].

L' abri des Rois comporte des objets daté de l'Aurignacien ancien et des restes d'Homo sapiens[2].

Un habitat fortifié a été occupé durant le Néolithique et l'âge de Bronze, au nord-est de la commune, le Fort des Anglais qui est un retranchement préhistorique (éperon barré).

Une première église aurait été construite au Modèl:VIe siècle par les saints Cosme et Damien (légende reprise sur un vitrail de l'église). Guillaume de la Roche-Chandry la donne en 1094 à l'abbaye bénédictine de Saint-Martial de Limòtges|Limòtges qui y fonde un prieuré ou moustier d'où vient le nom de Mouthiers donné au village qui s'établit autour.

La fontaine de Saint Damien, près du logis de Forge que l'on appelle de nos jours source des Cassottes, fut un lieu de pélerinage.

L'existence des seigneurs de La Rochandry n'est pas attestée avant mais il est vraisemblable que c'est Chanderic, le seigneur de Saintes en guerre contre le comte d'Engoleime|Engoleime, qui au Modèl:IXe siècle,aurait construit la première châtellenie, sur le rocher où se trouve le château actuel, d'où le nom de La Roche Chandéric, devenu La Roche-Chandry, puis La Rochandry ou Rochandry.

Pendant la guerre de Cent Ans le château fut pris et repris et en 1387 Louis de Sancerre, maréchal de France en chasse les Anglais et ordonne sa démolition, mais les Anglais le reprennent, puis en sont à nouveau chassés en 1416 par le sire de Barbazan, capitaine de Charles VII qui le fait démolir.

Le château de Rochandry vu de l'ouest

Jean de La Rochandry le reconstruit au Sègle XV puis il passe aux Saint-Gelais en 1445, aux Tison d'Argence et, vers 1580, aux Forgues de Lavedan qui le rénovent entre 1613 et 1616 en château Renaissance. Vendu en 1681 à Étienne Chérade, comte de Montbron. En 1766, la dame de Rouffiac le fait découvrir et fait abattre une partie des murs.

Quand en 1781 le logis de Forge est acheté par Bernard Sazerac, (faïencier et maître de forges), qui devient vassal du baron de la Rochandry. Il fonde une papeterie à Forge où, vers 1830, on fabriquait du papier de grande qualité dont celui de certains billets de banque des Tsars de Russie.

En 1814, le château de La Rochandry est racheté par Lacourade qui utilise ses pierres pour la construction de la papeterie de La Rochandry en 1845. En 1850 le banquier Servant, d'Angoulême, achète les ruines et fait construire le château actuel. Il se ruine dans cette opération.

En 1852 la ligne de chemin de fer Angoulême-Bordeaux est inaugurée. Elle passe par Mouthiers et a nécessité un détournement de la Boëme et la construction du viaduc.

Le premier moulin connu sur la Boëme, date de 1561 à la Rochandry. En 1841 François Fougeret associé à Pierre Laroche fait démolir ce moulin à blé, ainsi que le vieux moulin à papier, et il fait construire en amont une papeterie, bâtiment en pierres de taille de 500 m2 au sol et de 11 m de haut, avec deux niveaux de grandes fenêtres en plein-cintre en façade qui est mise en route en 1843. Puis les frères Laroche se séparent en 1881 : l'un garde l'usine à papier et l'autre s'installe dans un bâtiment plus récent. L'ancienne papeterie La Roche est maintenant fermée.

Modèl:Article connexe

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Cécile Forgeron    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 2493, totala: 2554
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 282 1 428 1 161 1 485 1 485 1 396 1 639 1 529

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 608 1 578 1 540 1 508 1 544 1 526 1 511 1 396 1 331

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 290 1 304 1 366 1 164 1 259 1 249 1 297 1 096 1 238

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 297
1 270
1 400
1 864
2 260
2 260
2 431
2 442
2 450
2 506
2009 2010
2 462
2 517
2 473
2 527
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. http://pagesperso-orange.fr/mouthiers.boeme/Jòc2.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 22 d'abril de 2009)
  2. 2,0 et 2,1 André Debénath, los tempses glaciaires en la conca de la Charanta, CroitVif, 2006, ISBN 2-916104-00-3 Error de citacion : Etiqueta <ref> no vàlida; el nom «Debénath» està definit diverses vegades amb contingut diferent.
  3. J.Lathière, « Présentation de Mouthiers-sur-Boëme » (consultat en 22 avril 2009)