Le Pêchereau

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Le Pêchereau
Le Pêchereau

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Château du Courbat.JPG|center|280px|link=|border]]
La mairie.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 34′ 44″ N, 1° 32′ 54″ E
Superfícia 20,94 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
256 m
103 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
24
Centre e Vau de Léger Blason fr Centre-Val de Loire.svg
Departament
36
Indre Armas del Departament d'Indre
Arrondiment Châteauroux
Canton Argenton-sur-Creuse
Intercom
243600228
du Pays d'Argenton sur Creuse
Cònsol Jean-Claude Andrieux (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
1 867 ab.
Evolucion de la populacion

ab.
Densitat 89,16 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Pescherelliens (en francés)
Còde postal 36200
Còde INSEE 36154
le-pechereau-mairie.fr

Le Pêchereau es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Indre e la region dau Centre.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat a situat en lo sud del departament, en la region naturala del Boischaut Sud.

Se situa a : 35 km de Châteauroux e 4 km de Argenton-sus-Creuse.

Las municipalitats limitrophes son : Argenton-sus-Creuse, Sant-Marcel, Estendut, Mosnay, Malicornay, Chavin, Lo Menoux e Ceaulmont.

Los caserius e luòc-dich son : Lo Vivier, Paumule, Los Reizes, Lo Grand Pêchereau, Lo Bas Vilaine, La Nautor Vilaine, Lo Castèl-Xaval, Los Jolivets, Los Thibaults, Lo Bas Verneuil, La Nautor Verneuil, Vilaine-Bouchard e Las Neuraux.

Lo territòri communal a adaigat pel riu Creuse.

left|thumb|Nauta=Vista generala de la comuna.|Vista generala de la comuna.

Lo territòri communal es desservi per las rotas départementales : 30, 30b, 48, 48a, 48d, 132 e 927.

Lo Pêchereau i aviá una halte ferroviaire sus la anciana linha de Argenton-sus-Creuse a la Cauçada, inaugurada lo 18 d'octòbre de 1903. Lo bastiment de la linha a #èsser condusida pel Sr. Nadalet, Menaire dels Ponts e cauçadas, paire de Louis-Émile Galey e pepin de Matthieu Galey. La parca ferroviaire la mai prèpa es la parca de Argenton-sus-Creuse, situada a unitat|3.4|km {{}}. La municipalitat es desservie per la linha J de la ret L'Ala Bleue. L'aeropòrt mai prèp es çò aeropòrt de Châteauroux-Centre, situat a aperaquí 40 km.

Lo territòri communal a traversat pel sentier de grand randonnée de país : Lo Val de Creuse.

Tèxte originau de l'article francés

La commune est située dans le sud du département, dans la région naturelle du Boischaut Sud.

Elle se situe à : 35 km de Châteauroux et 4 km d'Argenton-sur-Creuse.

Les communes limitrophes sont : Argenton-sur-Creuse, Saint-Marcel, Tendu, Mosnay, Malicornay, Chavin, Le Menoux et Ceaulmont.

Les hameaux et lieu-dit sont : Le Vivier, Paumule, Les Reizes, Le Grand Pêchereau, Le Bas Vilaine, Le Haut Vilaine, Le Château-Gaillard, Les Jolivets, Les Thibaults, Le Bas Verneuil, Le Haut Verneuil, Vilaine-Bouchard et Les Neuraux.

Le territoire communal est arrosé par la rivière Creuse.

left|thumb|alt=Vue générale de la commune.|Vue générale de la commune.

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 30, 30b, 48, 48a, 48d, 132 et 927.

Le Pêchereau avait une halte ferroviaire sur l'ancienne ligne d'Argenton-sur-Creuse à La Chaussée, inaugurée le 18 octobre 1903. La construction de la ligne a été pilotée par M. Nadalet, conducteur des Ponts et chaussées, père de Louis-Émile Galey et grand-père de Matthieu Galey. La gare ferroviaire la plus proche est la gare d'Argenton-sur-Creuse, située à 3,4 km. La commune est desservie par la ligne J du réseau L'Aile Bleue. L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre, situé à environ 40 km.

Le territoire communal est traversé par le sentier de grande randonnée de pays : Le Val de Creuse.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLe Pêchereau
Comuna amb 446 abitants (2000)Le Menoux (3,0km)
Comuna amb 1638 abitants (2000)Saint-Marcel (3,9km)
Comuna amb 292 abitants (2000)Chavin (5,2km)
Comuna amb 708 abitants (2000)Ceaulmont (6,4km)
Comuna amb 384 abitants (2000)Celon (7,3km)
Comuna amb 550 abitants (2000)Tendu (7,4km)
Comuna amb 187 abitants (2000)Malicornay (7,6km)
Comuna amb 464 abitants (2000)Mosnay (7,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo document mai ancian conservat a l'archiu départementales de l'Indre, que # a fach mencion d'aquela municipalitat remonta a 1226. A l'epòca, lo vilatge se trucava « Podio Cherelli », de contunh mai tard en 1291, sus un document conservat a la bibliotèca nacionala, « Podium Cherelli » « Territorium de Podio Chereau ». En 1456, lo territòri pren lo nom de « Peuchereau » e en 1498, lo nom actual de « Pêchereau ».

L'origina d'aquel nom vendriá de Podium, Puy, Pe, paraula en designant un luòc anautit. Se trobariá d'en un autre luòc una meteissa origina en d'unes autres noms de luòcs de la region coma « Puy de l'edat » a Celon, « Puy de Auzon » a Cluis. Coma lo Pêchereau, aqueles dos territòris correspondon a de luòcs anautits.

Aquela interpretacion es contestée per cèrts autors, en particular Stéphane Gendron #que pensa #que s'agís de « Puy » associat al nom d'una persona, « Chereau », #que i auriá donat Puy a Chereau, Puychereau de contunh Pêchereau[1].

Lo 12 de julhet de 2009, e pel primièr an, la municipalitat del Pêchereau amb l'ajuda de nombrós bénévoles reagrupats en l'associacion culturala del Pêchereau a organizat una granda fèsta medievala amb espectacles la serada e en serada e la preséncia de nombroses stands n'informi amb los mestièrs de la Mièja Edat, luthiers, vanniers, couteliers, tailleurs de pèira. En serada, un grand fuòc de artifici embrasa lo Castèl-Comuna del Pêchereau.

Tèxte originau de l'article francés

Le document le plus ancien conservé aux archives départementales de l'Indre, dans lequel il est fait mention de cette commune remonte à 1226. À l'époque, le village s'appelait « Podio Cherelli », puis plus tard en 1291, sur un document conservé à la bibliothèque nationale, « Podium Cherelli » « Territorium de Podio Chereau ». En 1456, le territoire prend le nom de « Peuchereau » et en 1498, le nom actuel de « Pêchereau ».

L'origine de ce nom viendrait de Podium, Puy, Pe, mot désignant un lieu élevé. On retrouverait d'ailleurs une même origine dans d'autres noms de lieux de la région comme « Puy de l'âge » à Celon, « Puy d'Auzon » à Cluis. Comme le Pêchereau, ces deux territoires correspondent à des lieux élevés.

Cette interprétation est contestée par certains auteurs, en particulier Stéphane Gendron qui pense qu'il s'agit de « Puy » associé au nom d'une personne, « Chereau », qui aurait donné Puy à Chereau, Puychereau puis Pêchereau[2].

Le 12 juillet 2009, et pour la première année, la commune du Pêchereau avec l’aide de nombreux bénévoles regroupés dans l’association culturelle du Pêchereau a organisé une grande fête médiévale avec spectacles l'après-midi et en soirée et la présence de nombreux stands en rapport avec les métiers du Moyen Âge, luthiers, vanniers, couteliers, tailleurs de pierre. En soirée, un grand feu d'artifice embrasa le Château-Mairie du Pêchereau.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Andrieux    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 1867, totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
830 945 874 881 557 928 964 922 991

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 007 1 003 1 036 1 038 1 051 1 138 1 209 1 195 1 266

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 238 1 247 1 217 1 109 1 041 1 018 1 016 1 104 1 121

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 177
1 239
1 335
1 726
1 887
1 884
1 988
2 002
2 010
2 055
2009 2010
2 028
2 073
1 968
2 026
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Gendron, Stéphane, Los Noms de Luòcs de l'Indre.
  2. Gendron, Stéphane, Les Noms de Lieux de l’Indre.