Argenton-sur-Creuse

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Argenton-sur-Creuse
Argenton-sur-Creuse

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Argenton-sur-Creuse rue Grande 3.jpg
La rue grande.
Blason ville fr Argenton-sur-Creuse (Indre).svg
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 35′ 23″ N, 1° 31′ 12″ E
Superfícia 29,34 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
234 m
99 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
24
Centre e Vau de Léger
Departament
36
Indre Armas del Departament d'Indre
Arrondiment Châteauroux
Canton Argenton-sur-Creuse
(capluòc)
Intercom
243600228
du Pays d'Argenton sur Creuse
Cònsol Michel Quinet (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
5 039 ab.
Evolucion de la populacion

ab.
Densitat 171,75 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Argentonnais (en francés)
Còde postal 36200
Còde INSEE 36006
ot-argenton-sur-creuse.fr

Argenton-sur-Creuse es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Indre e la region dau Centre.

Geografia[modificar | modificar la font]

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Los ostals en broa de Cruesa.

A sobrenomenat la Venècia del Berrí[1][2].

Argenton-Sus-Creuse a succedit dins la vila gallo-romaine de Argentomagus a Sant-Marcel.

Pendent la Mièja Edat, ven un luòc fortificat sul tuc en dominant la vallée. En 761, Pépin lo Brèu pren la vila fortificada de Argenton e lo sieu castèl al pòrti Waïfre.

Un talhièr monetari @frapper una moneda locala a la XIen sègle[3]. Lo desvolopament de la vila entrena l'installacion d'un coan de franciscans (los cordeliers) al Sègle XV[4].

Demòra uèi qualques vestigis del Torn del Miègjorn e del Torn de Héracle. Lo castèl a pres per Philippe Auguste en 1188, per Henri IV en 1589 e es fin finala desmantellat jos Louis XIII en 1632, per òrdre de Richelieu.

A partir de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle e fins a Modèl:La s-, la vila anautita de Argenton s'establís al pè de la fortalesa, sul marge esquèrre de la Creuse.

Dempuèi la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la vila bassa s'estend sul marge drech, connectada dins la vila anautita pel « Vièlh Pont ».

[[Fichier:Mémorial Argenton-Sus-Creuse (Indre).jpg|thumb|Naut=Lo mémorial de Argenton-sus-Creuse.|Lo mémorial de Argenton-sus-Creuse.]]

Dempuèi la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle s'elèvan la capèla Santa-Benoît e la glèisa Santa-Salvador. De polits sojorns an bastit dins la vila bassa, coma lo polit otèl particular Joseph Dupertuis, carrièra Dupertuis, de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle amb lo sieu torn en façada, o encara l'otèl de Scévole (Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle-Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle) #que lo parc a la francesa i n'aguèt diboishat per #Lo nòstre.

Argenton #Èsser cap de-luòc de district de 1790 a 1795, lo primièr president del district en avent #èsser Denis Panen de Scévole.

La , la 15en companhiá del panzergrenadier-regiment Der Führer de la 2en division SS Das Reich efectua una operacion de nettoyage sus Argenton. Seissanta sèt civils, resistentes e de soldats son massacrés[5].

Article detalhat : Massacre de Argenton-sus-Creuse.

Lo 31 d'agost de 1985, un tren Corail en connectant París-Austerlitz a Pòrt-Buòu déraille en parca de Argenton-sus-Creuse, del fach d'una velocitat excessiva. La velocitat i aviá #èsser limitada a 40 km/h per trabalhs de via, lo convoi es passat a aperaquí 100 km/h, del temps que lo freinage d'urgéncia se desencadenava en entrenant un descarrilament d'una bona part de las veituras del tren, sustot doas veituras #que comprometián lo gabarit de l'autra via. Al meteis moment arribava un tren postal en procedéncia de Brive-la-Xavala e a destination de París, en l'autre sens ; la locomotora d'aquel darrièr s'es encastrée en las doas veituras en comprometent lo gabarit. L'accident #far 43 mòrts. La causa es de la a una superposition de senhals, en avent retut fòrça malaisit la compréhension de la signalisation aplicabla pel menaire.

Tèxte originau de l'article francés

[[Fichier:Argenton sur creuse couleur.png|thumb|upright|alt=Les maisons en bord de Creuse.|Les maisons en bord de Creuse.]]

Elle est surnommée la Venise du Berry[6][7].

Argenton-sur-Creuse a succédé à la cité gallo-romaine d'Argentomagus à Saint-Marcel.

Durant le Moyen Âge, elle devient une place fortifiée sur la colline dominant la vallée. En 761, Pépin le Bref prend la ville fortifiée d’Argenton et son château au duc Waïfre.

Un atelier monétaire frappait une monnaie locale au XIen siècle[8]. Le développement de la ville entraîne l’installation d’un couvent de franciscains (les cordeliers) au Sègle XV[9].

Il reste aujourd’hui quelques vestiges de la Tour du Midi et de la Tour d’Héracle. Le château est pris par Philippe Auguste en 1188, par Henri IV en 1589 et il est enfin démantelé sous Louis XIII en 1632, par ordre de Richelieu.

À partir du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et jusqu’au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la ville haute d’Argenton s’établit au pied de la forteresse, sur la rive gauche de la Creuse.

Dès le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la ville basse s’étend sur la rive droite, reliée à la ville haute par le « Vieux Pont  ».

[[Fichier:Mémorial Argenton-sur-Creuse (Indre).jpg|thumb|alt=Le mémorial d'Argenton-sur-Creuse.|Le mémorial d'Argenton-sur-Creuse.]]

Dès la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle s’élèvent la chapelle Saint-Benoît et l’église Saint-Sauveur. De belles demeures sont construites dans la ville basse, comme le bel hôtel particulier Joseph Dupertuis, rue Dupertuis, du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle avec sa tour en façade, ou encore l’hôtel de Scévole (Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle-Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle) dont le parc à la française fut dessiné par Le Nôtre.

Argenton fut chef-lieu de district de 1790 à 1795, le premier président du district ayant été Denis Robin de Scévole.

Le Mes invalid (juin), la 15en compagnie du panzergrenadier-regiment Der Führer de la 2en division SS Das Reich effectue une opération de nettoyage sur Argenton. Soixante-sept civils, résistants et soldats sont massacrés[10].

Article detalhat : Massacre d'Argenton-sur-Creuse.

Le 31 août 1985, un train Corail reliant Paris-Austerlitz à Port-Bou déraille en gare d'Argenton-sur-Creuse, du fait d'une vitesse excessive. La vitesse avait été limitée à 40 km/h pour travaux de voie, le convoi est passé à environ 100 km/h, tandis que le freinage d'urgence se déclenchait entraînant un déraillement d'une bonne partie des voitures du train, notamment deux voitures qui engageaient le gabarit de l'autre voie. Au même moment arrivait un train postal en provenance de Briva et à destination de Paris, dans l’autre sens ; la locomotive de ce dernier s'est encastrée dans les deux voitures engageant le gabarit. L'accident fit 43 morts. La cause est du à une superposition de signaux, ayant rendu très difficile la compréhension de la signalisation applicable par le conducteur.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michel Quinet    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 5039, totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4 064 3 458 3 428 3 770 3 964 4 319 4 346 4 546 5 332
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
5 242 4 765 5 219 5 274 5 582 5 909 6 388 6 270 6 118
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
6 281 6 275 6 122 5 575 5 504 5 412 5 710 6 111 6 109
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
6 344
6 400
6 424
5 848
5 193
5 146
5 185
5 180
5 177
5 413
2009 2010
5 160
5 394
5 120
5 335
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. La Venècia del Berrí, poèma de Giselle Barbotin, Tota vida a lo sieu encant, 1933.
  2. Lucien Poyet, En la Venècia del Berrí, 68 pàg., Ora Gaignault, Issoudun, 1946.
  3. Archiu départementales de l'Indre, Berrí medieval : a la descobèrta de l'Indre a la Mièja Edat, catalòg d'exposicion, Châteauroux, Archiu départementales de l'Indre, 2009, pàg. 12.
  4. Berrí medieval, op. cit., pàg. 21.
  5. Veire sustot : Argenton, 9 de junh 1944, una tragique pagina d'istòria, Cercle d'istòria de Argenton, Argenton-sus-Creuse, 1994 ; Argenton-sus-Creuse en la guèrra, Pierre Brunaud, Alan Sutton, 2008.
  6. La Venise du Berry, poème de Giselle Barbotin, Toute vie a son charme, 1933.
  7. Lucien Poyet, Dans la Venise du Berry, 68 p., H. Gaignault, Issoudun, 1946.
  8. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 12.
  9. Berry médiéval, op. cit., p. 21.
  10. Voir notamment : Argenton, 9 juin 1944, une tragique page d'histoire, Cercle d'histoire d'Argenton, Argenton-sur-Creuse, 1994 ; Argenton-sur-Creuse dans la guerre, Pierre Brunaud, Alan Sutton, 2008.