Saint-Denis-de-Jouhet

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Saint-Denis-de-Jouhet
Saint-Denis-de-Jouhet

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Saint-Denis-de-Jouhet Monument-aux-morts et clocher 1.jpg|center|280px|link=|border]]
L'église et le monument aux morts.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 31′ 53″ N, 1° 52′ 09″ E
Superfícia 43,48 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
382 m
227 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
24
Centre e Vau de Léger Blason fr Centre-Val de Loire.svg
Departament
36
Indre Armas del Departament d'Indre
Arrondiment La Châtre
Canton Aigurande
Intercom
200007052
de la Marche Berrichonne
Cònsol Marie-Thérèse Renault (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
951 ab.
Evolucion de la populacion

ab.
Densitat 21,87 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Dionisiens (en francés)
Còde postal 36230
Còde INSEE 36189
saintdenisdejouhet.fr

Saint-Denis-de-Jouhet es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Indre e la region dau Centre.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat a situat en lo sud del departament, en la region naturala del Boischaut Sud.

Se situa a : 41 km de Châteauroux, 15 km de La Châtre e 12 km de Aigurande.

Las municipalitats limitrophes son : Cluis, Mouhers, Neuvy-Sant-Sépulchre, Fougerolles, Chassignolles, Crozon-sus-Vauvre e La Buxerette.

Los caserius e luòc-dich principal son : Los Bouchauds, Lo Pichon Jouhet e La Tèrra de Ivry.

Lo territòri communal a adaigat pel riu Gourdon.

Lo territòri communal es desservi per las rotas départementales : 19, 19f, 54, 72, 74 e 75.

La parca ferroviaire la mai prèpa es la parca de Argenton-sus-Creuse, situada a unitat|33|km {{}}. La municipalitat es desservie per la linha H de la ret L'Ala Bleue. L'aeropòrt mai prèp es çò aeropòrt de Châteauroux-Centre, situat a aperaquí 45 km.

Lo territòri communal a traversat per 3 recorregut[1] De randonnée, #qu'un n'es accessible a las personas a mobilitat redusida.

Tèxte originau de l'article francés

La commune est située dans le sud du département, dans la région naturelle du Boischaut Sud.

Elle se situe à : 41 km de Châteauroux, 15 km de La Châtre et 12 km d'Aigurande.

Les communes limitrophes sont : Cluis, Mouhers, Neuvy-Saint-Sépulchre, Fougerolles, Chassignolles, Crozon-sur-Vauvre et La Buxerette.

Les hameaux et lieu-dit principaux sont : Les Bouchauds, Le Petit Jouhet et La Terre d'Ivry.

Le territoire communal est arrosé par la rivière Gourdon.

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 19, 19f, 54, 72, 74 et 75.

La gare ferroviaire la plus proche est la gare d'Argenton-sur-Creuse, située à 33 km. La commune est desservie par la ligne H du réseau L'Aile Bleue. L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre, situé à environ 45 km.

Le territoire communal est traversé par 3 parcours[2] de randonnée, dont un est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Denis-de-Jouhet
Comuna amb 320 abitants (2000)Fougerolles (3,6km)
Comuna amb 113 abitants (2000)La Buxerette (6,6km)
Comuna amb 722 abitants (2000)Crevant (7,7km)
Comuna amb 985 abitants (2000)Le Magny (7,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Las originas de la municipalitat son pas pas conegudas mas #portar de nombroses noms (Jogat, Joguet, Juhé, Jouhé, Johec, Jho[3]) Abans de se veire accoler lo nom del primièr avesque de París, sant Denis.

Lo vilatge medieval se trobava en la mouvance dels senhors de Cluis-Dessous. Lo poderós senhor Pierre 1er Achard, espós d'una Madama de Jouhet, #far don amb ela del vilatge e de la siá glèisa al prieuré Sant-Jean lo Evangéliste de Aureil cap a 1100[4]. Aquel ostal canoniale dels environs de Limoges i aviá ganhat una image de sainteté mercés a lo sieu fondator Gaucher, en s'atrasent aital los dons dels aristocrates fins al sud del Berrí.

N'efièch, Jean Achard, un dels fils de Pierre 1er vendiá de dintrar al prieuré. Qualques bastissas d'espleitacion, tot almens, an installat a una data desconeguda defòra de de lo pòble, sus la rota de Crevant, al luòc-dich « lo Prieuré ». Pauc a pauc, lo prieuré de Sant-Denis de Jouhet #ganhar en poténcia e en riquesa, en se permetent de prene una relativa independéncia. Lo poder se morcelle sus la parròquia a l'entorn de sires a las Gotas, a las Fougères mas sustot dins lo castèl de Villemort, uèi sus la municipalitat de Chassignolles (Indre), en bordure d'un grand bòsc longtemps recorregut pels lops.

A la Revolucion, lo pòble fa pas pas que cambiar de nom. Lo prieuré a abandonat del temps que los ostals fòrts de las fiefs de las Fougères e de las Gotas an destruit l'an 1793[5].


Tèxte originau de l'article francés

Les origines de la commune ne sont pas connues mais elle porta de nombreux noms (Joué, Jouet, Juhé, Jouhé, Johec, Jho[6]) avant de se voir accoler le nom du premier évêque de Paris, saint Denis.

Le village médiéval se trouvait dans la mouvance des seigneurs de Cluis-Dessous. Le puissant seigneur Pierre 1er Achard, époux d’une Dame de Jouhet, fit don avec elle du village et de son église au prieuré Saint-Jean l’Evangéliste d’Aureil vers 1100[7]. Cette maison canoniale des environs de Limoges avait gagné une image de sainteté grâce à son fondateur Gaucher, s’attirant ainsi les dons des aristocrates jusqu’au sud du Berry.

En effet, Jean Achard, un des fils de Pierre 1er venait d’entrer au prieuré. Des bâtiments d’exploitation, tout au moins, sont installés à une date inconnue hors du village, sur la route de Crevant, au lieu-dit « le Prieuré ». Peu à peu, le prieuré de Saint-Denis de Jouhet gagna en puissance et en richesse, se permettant de prendre une relative indépendance. Le pouvoir se morcelle sur la paroisse autour de sires aux Gouttes, aux Fougères mais surtout au château de Villemort, aujourd’hui sur la commune de Chassignolles (Indre), en bordure d’un grand bois longtemps parcouru par les loups.

A la Révolution, le village ne fait pas que changer de nom. Le prieuré est abandonné tandis que les maisons fortes des fiefs des Fougères et des Gouttes sont détruites en 1793[8].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Marie-Thérèse Renault    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 951, totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 450 1 400 1 377 1 774 1 832 1 837 1 902 1 928 1 924

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 900 1 831 1 796 1 770 1 900 1 940 1 981 2 015 2 116

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 057 2 174 2 102 1 912 1 852 1 849 1 782 1 688 1 577

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 521
1 436
1 348
1 289
1 200
1 008
959
957
955
964
2009 2010
954
965
954
964
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. La mapa dels sentiers de randonnées sul luòc oficial de la comuna.
  2. La carte des sentiers de randonnées sur le site officiel de la commune.
  3. Robert Lachâtre, St-Denis de Jouhet - 10 sègles de la siá Istòria, 1954, p8.
  4. Gaston de Senneville, « Cartulaire dels prieurés de Aureuil e del Artige en Limousin », en Bulletin de la Societat archéologique e istorica del Limousin, t48, 1900 (XLVIIII, p.V-XII & pàg.1-500), p160 e 275.
  5. Robert Lachâtre, St-Denis de Jouhet - 10 sègles de la siá Istòria, 1954, p63.
  6. Robert Lachâtre, St-Denis de Jouhet - 10 siècles de son Histoire, 1954, p8.
  7. Gaston de Senneville, « Cartulaire des prieurés d’Aureuil et de l’Artige en Limousin », dans Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, t48, 1900 (XLVIIII, p.V-XII & p.1-500), p160 et 275.
  8. Robert Lachâtre, St-Denis de Jouhet - 10 siècles de son Histoire, 1954, p63.