Tonnerre (Yonne)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Tonnerre
Tonnerre

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Tonnerre.jpg|center|280px|link=|border]]
Glèisa La nòstra-Madama de Tonnerre, monument classificat MH en 1920.
[[Fichièr:Blason gueules-bande or.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 51′ 20″ N, 3° 58′ 27″ E
Superfícia 58,27 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
323 m
129 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
89
Yonne Armas deu Departament d'Yonne
Arrondiment Avallon
Canton Tonnerre
(capluòc)
Intercom
248900888
du Tonnerrois
Cònsol André Fourcade (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Tonnerrois (en francés)
Còde postal 89700
Còde INSEE 89418

Tonnerre es una comuna francesa administrada per lo departament d'Yonne de la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Traversada pel Canal de Bourgogne, la municipalitat se situa a la encreuament :

  • de la RD 965 (anciana RN 65), ais en connectant Aussèrra a 35 km a l'oèst e Tròias a 65 km al nòrd
  • de la RD 905 (anciana RN 5), ais en connectant Sentit a 70 km al nòrd-oèst e Dijon a 125 km al sud-es
Tèxte originau de l'article francés

Traversée par le Canal de Bourgogne, la commune se situe au carrefour :

  • de la RD 965 (ancienne RN 65), axe reliant Auxerre à 35 km à l'ouest et Troyes à 65 km au nord
  • de la RD 905 (ancienne RN 5), axe reliant Sens à 70 km au nord-ouest et Dijon à 125 km au sud-est


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Modèl:Seccion a sourcer

Tonnerre apareis a l'epòca romaine jol nom de Tornodurum, « fortalesa » per las Lingons, èra lo capital del Pagus tornodorensis. Aicí, sus la vallée de la Armançon, s'es creat lo Comtat de Tonnerre, #qu'a servit de ponch de passatge entre París e Dijon, a l'epòca ont çò rei de França aviá apuntadas sul duché de Bourgogne.

Los étymologies de Tonnerre vendrián, per l'epòca celte, de Torn, en derivant de la appellation d'una escura divinitat locala ; d'autras l'informan a Douros : fortalesa, fin finala una autra denominacion correspondriá a Dour en connexion amb un luòc près de de lo torrent. Es egalament possible que las tres solucions se prenon en una sòla :

  • Un luòc divinisé : 1782, ponduda a jorn dels cavités en contenent d'armas e decoracions, de monedas e bijoux ligats al culte de divinitats.
  • La fortalesa en dominant Tonnerre s'i seriá situat suls luòcs « Mont Bellant » e « Vièlhs Castells » en liurant de nombroses vestigis ancians.
  • Per çò qu'es de la « font divinisée », lo vestigi n'es d'una evidéncia flagrant, doncas que s'agís de la Fosse Dionne.

Constituís çò cap de-luòc del district de Tonnerre de 1790 a 1795 e del Arrondiment de Tonnerre de 1800 a 1926.

En 2005, de las investigacions al luòc-dich Los Pichons Ovis an permeses de descobrir que lo luòc i aviá ocupat per una nécropole en datant de la fin del edat del Bronze e un abitat aggloméré en datant del segond edat del fèrre. Al luòc-dich Entèrra de Vauplaine de las inhumations e de las incinérations en datant del periòde situat entre lo edat del bronze e lo edat del fèrre an #èsser meses a jorn. Un establiment rural gallo-romain, conegut mas mal localizat, a pogudas èsser circonscrit[1].

Tèxte originau de l'article francés

Modèl:Section à sourcer

Tonnerre apparaît à l’époque romaine sous le nom de Tornodurum, « forteresse » pour les Lingons, elle était le capitale du Pagus tornodorensis. Ici, sur la vallée de l’Armançon, s’est créé le Comté de Tonnerre, qui a servi de point de passage entre Paris et Dijon, à l’époque où le roi de France avait des visées sur le duché de Bourgogne.

Les étymologies de Tonnerre viendraient, pour l’époque celte, de Torn, dérivant de l'appellation d’une obscure divinité locale ; d’autres la rapportent à Douros : forteresse, enfin une autre dénomination correspondrait à Dour en liaison avec un lieu près du torrent. Il est également possible que les trois solutions se rejoignent en une seule :

  • Un lieu divinisé : 1782, mise à jour des cavités contenant armes et ornements, monnaies et bijoux liés au culte de divinités.
  • La forteresse dominant Tonnerre se serait située sur les lieux « Mont Bellant » et « Vieux Châteaux » livrant de nombreux vestiges antiques.
  • Quant à la « source divinisée », le vestige en est d’une évidence flagrante, puisqu’il s’agit de la Fosse Dionne.

Elle constitue le chef-lieu du district de Tonnerre de 1790 à 1795 et de l'Arrondissement de Tonnerre de 1800 à 1926.

En 2005, des recherches au lieu-dit Les Petits Ovis ont permis de découvrir que le site était occupé par une nécropole datant de la fin de l’âge du Bronze et un habitat aggloméré datant du second âge du fer. Au lieu-dit Terre de Vauplaine des inhumations et des incinérations datant de la période située entre l’âge du bronze et l’âge du fer ont été mis à jour. Un établissement rural gallo-romain, connu mais mal localisé, a pu être circonscrit[2].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 André Fourcade    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4 012 4 261 4 190 4 023 4 242 4 271 4 184 4 427 4 672

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4 692 4 789 5 429 5 332 5 536 5 681 5 095 4 734 4 749

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 685 4 522 4 384 4 373 4 463 4 484 4 433 4 237 4 345

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
5 595
5 834
6 336
6 007
6 008
5 979
5 322
5 274
5 260
2009 2010
5 246
5 495
5 243
5 492
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Inrap informe d'activitat, 2006, pagina 75.
  2. Inrap rapport d'activité, 2006, page 75.