Phlin

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Phlin
Phlin

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Defautoc.png
Defautoc.png
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 54′ 46″ N, 6° 16′ 40″ E
Superfícia 3,7 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
273 m
184 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
54
Meurthe e Mosèla Armas de Meurthe e Mosèla
Arrondiment Nancy
Canton Nomeny
Intercom
245400775
de Seille et Mauchère
Cònsol Olivier Michel (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 54610
Còde INSEE 54424

Phlin es una comuna francesa, situada dins lo departament de Meurthe e Mosèla e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Aquela municipalitat #èsser un pòbli-frontièra amb l'Alemanda dintre 1871 e 1914.

Tèxte originau de l'article francés

Cette commune fut un village-frontière avec l'Allemagne entre 1871 et 1914.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgPhlin
Comuna amb 291 abitants (2000)Abaucourt (2,2km)
Comuna amb 39 abitants (2000)Vulmont (2,4km)
Comuna amb 85 abitants (2000)Foville (3,5km)
Comuna amb 195 abitants (2000)Secourt (3,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • Preséncia gallo-romaine del bas Empèri.
  • Damatges al cors de la guèrra 1914-1918.

Phlin, Trucat successivament Filicionis curtis l'an 775, Felis en 1158, Félix, Félin en 1243 e 1327, Felain en 1463, Flin o Félin en 1530 e 1580, e de contunh Phlin, es un vilatge situat sus la Seille a 6 quilomètres de Nomeny e a 10 de Delme; lo sieu territòri, enclavé en lo Temporal del Evêché de Mètz, compreniá un fief, #que levava de Comtes de Bar, e lo vilatge #que dépendait dels Evêques de Mètz.

  • Las familhas principalas #que #possedir aquel fief, erigit probablament dins lo XIII sègle, #èsser:
  1. La familha de Phlin o Félin, de 1240 a 1400. Phlin A #èsser la distincion d'un Felin chevalier. Colard Es lo primièr maillon conegut d'aquela familha. Es descendent dels senhors de Finstingen (près de Fénétrange) e de Créhange. En 1246, Jacob de Félin, avesque de Mètz, recoit de Colard de Felin lo Abbaye de Sant-Martin de Glandières (Longeville-Lo-Sant-Avold). Apareisson egalament,lo chevalier Simon de Felin en 1277, lo chevalier Jean de Felin en 1380, aital coma Gérard de Felin en 1327, genet al servici de la vila de Mètz. Aquel aurà tres filhas #que Alix maridada a Henry III de Chérisey. Aital se apagarà aquela familha #que la distincion ne passarà a las Chérisey.;
  2. Las familhas de Chérisey e de Liocourt, de 1400 a 1500. Henri III de Chérisey #èsser inhumé amb la siá esposa e los sieus fils Bertrand a la capèla del prieuré de Phlin apertenent als Prémontrés de Sant-Ostal #que fasián desservir la capèla per un sacerdòt del veïnat; a aquel prieuré avián ligat una granja, divèrses ostals e lo drech de persec en la Seille. Aquela capèla li cal manièra versemblant #èsser destruida pendent la guèrra de trenta ans de contunh en 1779;
  3. Las familhas de Hunolstein e de Gennes, de 1500 a 1719;
  4. La familha Lo Duchat de Rurange, de 1719 a 1780;
  5. La familha de Domgermain, de 1780 a 1858 #que #far reconstruire la glèisa;
  6. La familha de la Sala.

Los Senhors de Phlin, #que levavan de Comtes de Bar per l'Ostal fòrt e de las Evêques de Mètz per la vouerie del pòble, possedissián los dreches d'anautita, mièja e bassa justícia, creacion de officiers, potence e signe patibulaire, riu, étangs, forn banal, colombier, multas, levat de crida al bailliage de Sant-Mihiel; los abitants de la tèrra e pòble de Phlin, en defòra dels redevances e corvées abituals, avián agut de far lo guet e la guarda ordinària dins l'Ostal fòrt [1].


Tèxte originau de l'article francés
  • Présence gallo-romaine du bas Empire.
  • Dommages au cours de la guerre 1914-1918.

Phlin, appelé successivement Filicionis curtis en 775, Felis en 1158, Félix, Félin en 1243 et 1327, Felain en 1463, Flin ou Félin en 1530 et 1580, et ensuite Phlin, est un village situé sur la Seille à 6 kilomètres de Nomeny et à 10 de Delme; son territoire, enclavé dans le Temporel de l'Evêché de Metz, comprenait un fief, qui relevait des Comtes de Bar, et le village qui dépendait des Evêques de Metz.

  • Les familles principales qui possédèrent ce fief, érigé probablement au XIII siècle, furent:
  1. La famille de Phlin ou Félin, de 1240 à 1400. Phlin a été la seigneurie d'un Felin chevalier. Colard est le premier maillon connu de cette famille. Il est descendant des seigneurs de Finstingen (près de Fénétrange) et de Créhange. En 1246, Jacob de Félin, évêque de Metz, recoit de Colard de Felin l'Abbaye de Saint-Martin de Glandières (Longeville-Les-Saint-Avold). Apparaissent également,le chevalier Simon de Felin en 1277, le chevalier Jean de Felin en 1380, ainsi que Gérard de Felin en 1327, écuyer au service de la ville de Metz. Celui-ci aura trois filles dont Alix mariée à Henry III de Chérisey. Ainsi s'éteindra cette famille dont la seigneurie passera aux Chérisey.;
  2. Les familles de Chérisey et de Liocourt, de 1400 à 1500. Henri III de Chérisey fut inhumé avec son épouse et leur fils Bertrand à la chapelle du prieuré de Phlin appartenant aux Prémontrés de Sainte-Marie qui faisaient desservir la chapelle par un prêtre du voisinage; à ce prieuré étaient attachés une ferme, plusieurs maisons et le droit de pêche dans la Seille. Cette chapelle a vraisemblablement été détruite durant la guerre de trente ans puis en 1779;
  3. Les familles d'Hunolstein et de Gennes, de 1500 à 1719;
  4. La famille Le Duchat de Rurange, de 1719 à 1780;
  5. La famille de Domgermain, de 1780 à 1858 qui fit reconstruire l'église;
  6. La famille de la Salle.

Les Seigneurs de Phlin, qui relevaient des Comtes de Bar pour la Maison forte et des Evêques de Metz pour la vouerie du village, possédaient les droits de haute, moyenne et basse justice, création d'officiers, potence et signe patibulaire, rivière, étangs, four banal, colombier, amendes, sauf appel au bailliage de Saint-Mihiel; les habitants des terre et village de Phlin, en dehors des redevances et corvées habituelles, étaient tenus de faire le guet et la garde ordinaire en la Maison forte [2].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Olivier Michel    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
89 107 140 159 161 152 144 143 163

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
195 209 - 158 170 139 156 141 112

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
111 141 117 67 72 63 49 45 48

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
40
48
30
35
39
38
42
43
45
2009 2010
46
46
43
43
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Extrach de "Nòta sus Phlin, per la abbé Th. Sanson, curé De Aulnois-sus-Seille".
  2. Extrait de "Notice sur Phlin, par l'abbé Th. Sanson, curé d'Aulnois-sur-Seille".