Dieulouard

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Dieulouard
Dieulouard

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Château dieulouard en 2008.JPG|center|280px|link=|border]]
Çò Castèl de Dieulouard l'an 2008
[[Fichièr:Blason Dieulouard 54.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 50′ 26″ N, 6° 04′ 14″ E
Superfícia 17,69 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
307 m
177 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
54
Meurthe e Mosèla Armas de Meurthe e Mosèla
Arrondiment Nancy
Canton Dieulouard (capluòc)
Intercom
245400767
des Vals de Moselle et de l'Esch
Cònsol Henri Poirson (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Déicustodiens ou Scarponais (en francés)
Còde postal 54380
Còde INSEE 54157

Dieulouard es una comuna francesa, situada dins lo departament de Meurthe e Mosèla e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Dieulouard se situa entre Pont-à-Mousson e Nancy, sul marge esquèrre de la Mosèla, al pè d'una falaise calcaire a la reünion #que se'n tròba lo monument de La nòstra-Madama dels Aires. Aquela pichona vila d'aperaquí 5 000 abitants es fòrça plan desservie, sustot per la N411 #que va de Toul a Dieulouard. Per anar a Nancy o a Mètz, #que son pas #qu'a una trentena de minutas de Dieulouard, los abitants dispausan de nombroses mejans viaris (A31, N57) e ferroviaires (TER).

Dieulouard es la capitala de la bergamote, frucha #qu'a conreat sus la còsta de Dieulouard. Dintre los dos braces de la Moselle, en amont de Dieulouard, se tròban étangs ont se pòt se liurar al persec. Situada a la cœur de la pichona Soïssa lorraine, aquela vila verdoyante es lo ponch de sortida de divèrsas randonnées. Es egalament dotada de pichons comèrcis #qu'evitan als abitants de #far las siás carrièras a Nancy, a Toul o a Pont-a-Monsó.

Tèxte originau de l'article francés

Dieulouard se situe entre Pont-à-Mousson et Nancy, sur la rive gauche de la Moselle, au pied d'une falaise calcaire au sommet de laquelle se trouve le monument de Notre-Dame des Airs. Cette petite ville d'environ 5 000 habitants est très bien desservie, notamment par la N411 qui va de Toul à Dieulouard. Pour aller à Nancy ou à Metz, qui ne sont qu'à une trentaine de minutes de Dieulouard, les habitants disposent de nombreux moyens routiers (A31, N57) et ferroviaires (TER).

Dieulouard est la capitale de la bergamote, fruit qui est cultivé sur la côte de Dieulouard. Entre les deux bras de la Moselle, en amont de Dieulouard, se trouvent des étangs où l'on peut se livrer à la pêche. Située au cœur de la petite Suisse lorraine, cette ville verdoyante est le point de départ de plusieurs randonnées. Elle est également dotée de petits commerces qui évitent aux habitants d'aller faire leurs courses à Nancy, à Toul ou à Pont-à-Mousson.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgDieulouard
Comuna amb 257 abitants (2000)Bezaumont (3,3km)
Comuna amb 327 abitants (2000)Loisy (3,4km)
Comuna amb 1487 abitants (2000)Belleville (3,5km)
Comuna amb 937 abitants (2000)Jezainville (3,8km)
Comuna amb 170 abitants (2000)Ville-au-Val (3,9km)
Comuna amb 119 abitants (2000)Griscourt (4,1km)
Comuna amb 587 abitants (2000)Millery (5,3km)
Comuna amb 141 abitants (2000)Landremont (5,3km)
Comuna amb 165 abitants (2000)Gézoncourt (5,4km)
Comuna amb 774 abitants (2000)Atton (5,6km)
Comuna amb 1763 abitants (2000)Marbache (5,6km)
Comuna amb 1455 abitants (2000)Saizerais (5,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'actuala vila de Dieulouard a preses lo continuament de la vila anciana de Scarpone (Scarponna sus la mapa de Peutinger), situada sul un dels sols ponches de franchissement de la Moselle pendent lo periòde gallo-romaine. Aquela a donat lo sieu nom a la pòrta Serpenoise a Mètz.

Segon una legenda evocada per la abbé Melnotte en la siá nòta istorica sus Scarpone e Dieulouard (1895), la vila de Scarpone i auriá #èsser fondada per una colònia de Troyens fugitifs, en avent a lo sieu cap un @dénommer Serpanus. Al epòca celtique, èra una plaça avançada importanta, situat dins una isla al confluisson de la Moselle e de la Meurthe, al limit del país dels Médiomatriques e d'aquel dels Leuques. D'aquel fach, lo appartenance de Scarpone al un o l'autre d'aqueles pòbles es pas pas establida amb certitud, s'es quitament uèi generalament admeses que los Leuques serián a l'origina de la fondacion de la vila.

A l'epòca romaine, Scarpone fa partida de la província de Gaule belgique, #que la capitala n'es Durocortorum (Rems), de contunh de la província de Belgica Primièra, #que la capitala n'es Augusta Treverorum (Trèves). Descricha de còps coma la tresena vila de la region, ela rivalise alavetz amb Divodurum (Mètz), Tullum (Toul) e Verodunum (Verdun). En la siá nòta de 1895, la abbé Melnotte fa estat d'una tradicion locala que # lo famós « Labarum » en anonciant la victòria de Constantin i auriá aparegut segon el en los environs de Scarpone en 311.

Voici, Resumida en qualques datas, l'istòria de Scarpone dempuèi las primièras invasions barbaras fins a la destruccion de la vila, en essent besonh que la majoritat d'aquelas datas son approximatives :

  • 366 : Flavius Jovin desfach los Alamans près de Scarpone : ne serà recompensat l'an seguent pel títol de cònsol.
  • 451 : banc de Scarpone pels Huns.
  • 511 : Scarpone fa partida del reialme de Rems (o reialme de Austrasie), #que la capitala i n'aurà transferit a Mètz en 561.
  • 625 : creacion del comtat de Scarpone (« Pagus Scarponensis »), desligat de Toul #que dépendait alavetz del reialme de Bourgogne (data prepausada per l'istorian Louis Davillé).
  • 855 : lo comtat de Scarpone fa partida del reialme de Lotharingie, #que i aurà redusit al reng de duché germanique en 925.
  • 890 : incursion de las Vikings a Scarpone.
  • 945 : lo comtat de Scarpone passa a las mans de la ostal de Ardenne (o Ardenne-Verdun), d'ont son issus sustot Sigefroid, primièr comte de Luxemborg, e Godefroy de Bouillon, fondator del reialme latin de Jerusalem.
  • 954 : banc de Scarpone pels Hongrois.
  • 965 : lo comtat de Scarpone fa partida del duché d'Anautita-Lotharingie o Anautita-Lorraine (trucat tanben duché de Mosellane e en correspondent a pauc près a la Lorraine actuala).
  • 985 : lo rei de França, Lothaire, s'apodera de Verdun, fa presoèr lo comte Godefroy e ven metre lo banc davant Scarpone.
  • 997 : Frédéric, de fils de Godefroy lo Captiu, cedís lo comtat de Scarpone a Haymon (o Heimon), avesque de Verdun e fondator del vilatge de Dieu-lo-Wart (Dieulouard) : aquela cession vendrà efectiva a la mòrt de Frédéric, en 1022. La tradicion locala fa remontar a la meteissa epòca lo bastiment del castèl actual e lo érection de Dieulouard dins vilatge desparièr de Scarpone.
  • 1007 : paissièra e destruccion de Scarpone per Henri II, rei de Germanie.
  • 1112 : Renaud de Bar estrosseja la vila.

L'anciana vila gallo-romaine serà pas mai d'ara endavant #qu'un simple masatge caseriu en dependent de la prévôté de Dieulouard. Aquela i aurà amassat a la França per Henri II amb las Tres-Évêchés de Mètz, Toul e Verdun, en 1552. Compresa en lo departament de la Meurthe en 1790, la municipalitat de Dieulouard fa partida del departament de Meurthe-e-Moselle dempuèi 1871.

Tèxte originau de l'article francés

L'actuelle ville de Dieulouard a pris la suite de la cité antique de Scarpone (Scarponna sur la carte de Peutinger), située sur l'un des seuls points de franchissement de la Moselle pendant la période gallo-romaine. Celle-ci a donné son nom à la porte Serpenoise à Metz.

Selon une légende évoquée par l'abbé Melnotte dans sa notice historique sur Scarpone et Dieulouard (1895), la ville de Scarpone aurait été fondée par une colonie de Troyens fugitifs, ayant à leur tête un dénommé Serpanus. À l'époque celtique, elle était un poste avancé important, situé dans une île au confluent de la Moselle et de la Meurthe, à la limite du pays des Médiomatriques et de celui des Leuques. De ce fait, l'appartenance de Scarpone à l'un ou l'autre de ces peuples n'est pas établie avec certitude, même s'il est aujourd'hui généralement admis que les Leuques seraient à l'origine de la fondation de la ville.

À l'époque romaine, Scarpone fait partie de la province de Gaule belgique, dont la capitale est Durocortorum (Reims), puis de la province de Belgique Première, dont la capitale est Augusta Treverorum (Trèves). Décrite parfois comme la troisième ville de la région, elle rivalise alors avec Divodurum (Metz), Tullum (Toul) et Verodunum (Verdun). Dans sa notice de 1895, l'abbé Melnotte fait état d'une tradition locale selon laquelle le fameux « Labarum » annonçant la victoire de Constantin serait apparu dans les environs de Scarpone en 311.

Voici, résumée en quelques dates, l'histoire de Scarpone depuis les premières invasions barbares jusqu'à la destruction de la ville, étant précisé que la plupart de ces dates sont approximatives :

  • 366 : Flavius Jovin défait les Alamans près de Scarpone : il en sera récompensé l'année suivante par le titre de consul.
  • 451 : siège de Scarpone par les Huns.
  • 511 : Scarpone fait partie du royaume de Reims (ou royaume d’Austrasie), dont la capitale sera transférée à Metz en 561.
  • 625 : création du comté de Scarpone (« Pagus Scarponensis »), détaché de Toul qui dépendait alors du royaume de Bourgogne (date proposée par l'historien Louis Davillé).
  • 855 : le comté de Scarpone fait partie du royaume de Lotharingie, qui sera réduit au rang de duché germanique en 925.
  • 890 : incursion des Vikings à Scarpone.
  • 945 : le comté de Scarpone passe aux mains de la maison d'Ardenne (ou Ardenne-Verdun), d'où sont issus notamment Sigefroid, premier comte de Luxembourg, et Godefroy de Bouillon, fondateur du royaume latin de Jérusalem.
  • 954 : siège de Scarpone par les Hongrois.
  • 965 : le comté de Scarpone fait partie du duché de Haute-Lotharingie ou Haute-Lorraine (appelé aussi duché de Mosellane et correspondant à peu près à la Lorraine actuelle).
  • 985 : le roi de France, Lothaire, s'empare de Verdun, fait prisonnier le comte Godefroy et vient mettre le siège devant Scarpone.
  • 997 : Frédéric, fils de Godefroy le Captif, cède le comté de Scarpone à Haymon (ou Heimon), évêque de Verdun et fondateur du village de Dieu-le-Wart (Dieulouard) : cette cession deviendra effective à la mort de Frédéric, en 1022. La tradition locale fait remonter à la même époque la construction du château actuel et l’érection de Dieulouard en village distinct de Scarpone.
  • 1007 : prise et destruction de Scarpone par Henri II, roi de Germanie.
  • 1112 : Renaud de Bar ravage la cité.

L’ancienne cité gallo-romaine ne sera plus désormais qu’un simple hameau dépendant de la prévôté de Dieulouard. Celle-ci sera réunie à la France par Henri II avec les Trois-Évêchés de Metz, Toul et Verdun, en 1552. Comprise dans le département de la Meurthe en 1790, la commune de Dieulouard fait partie du département de Meurthe-et-Moselle depuis 1871.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Henri Poirson    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
925 1 294 1 333 1 291 1 332 1 430 1 420 1 513 1 601
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 460 1 507 - 1 315 1 650 1 782 1 806 1 918 1 993
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 245 2 397 2 571 1 953 2 657 3 026 3 303 3 453 3 536
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
4 854
5 332
5 372
5 212
4 903
4 767
4 609
4 616
4 571
2009 2010
4 568
4 625
4 558
4 620
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]