Crézières

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Crézières
Crézières

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Crézières 1.jpg|center|280px|link=|border]]
La glèisa
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 05′ 01″ N, 0° 08′ 10″ O
Superfícia 4,25 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
149 m
96 m
Geografia politica
Region istorica Peitau Armas de Peitau
Estat Bandièra de França França
Region
75
Nòva Aquitània BlasonNouvelleAquitaine.svg
Departament
79
Doas Sèvras Armas deu departament de las Doas Sèvras
Arrondiment Niort
Canton Chef-Boutonne
Intercom
247900558
du Coeur du Poitou
Cònsol Jean-Claude Aubineau (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 79110
Còde INSEE 79107

Crézières es una comuna peitavina, situada dins lo departament de las Doas Sèvras e la region de Peitau-Charantas.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Crézières, Situada a 5 km de Cap de-Còrda (cap de-luòc de costat), es la mai pichona municipalitat del sud dels Dos Sèvres amb una superficie de 4,25 km² e compte 65 abitants, siatz una densitat de 15 abitants al km².

Altitud minimale : 96 m, altitud maximala : 149 m. Latitud : 45°05'01" N. longitude : 0°08'09" O.

La municipalitat se compausa de : Crézières (pòble en lo "void") e del masatge caseriu de Ouismes (pòble sus la "nautor") e empiète egalament sus Semoussais ont un sol ostal d'aquel caseriu a situat sus la municipalitat de Crézières.

Tèxte originau de l'article francés

Crézières, située à 5 km de Chef-Boutonne (chef-lieu de canton), est la plus petite commune du sud des Deux Sèvres avec une superficie de 4,25 km² et compte 65 habitants, soit une densité de 15 habitants au km².

Altitude minimale : 96 m, altitude maximale : 149 m. latitude : 45°05'01" N. longitude : 0°08'09" O.

La commune se compose de : Crézières (village dans le "creux") et du hameau de Ouismes (village sur la "hauteur") et empiète également sur Semoussais où une seule maison de ce hameau est située sur la commune de Crézières.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgCrézières
Comuna amb 81 abitants (2000)La Bataille (2,3km)
Comuna amb 216 abitants (2000)Aubigné (2,9km)
Comuna amb 169 abitants (2000)Loubigné (4,0km)
Comuna amb 135 abitants (2000)Chérigné (5,2km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Modèl:Fonts La municipalitat s'es trucada "Sanctus Grégorius de Crazeriis" (acte de 1119 e #que se tròba en lo cartulaire de St Jean d'I, Cresiéres al XIVe siecle, St Grégoire de Crésières, en lo pouillé de 1782 l'origina del nom ven sens dobte de l'indicacion de la localité #que se tròba en un "endroit void" (se référer a l'Istòria de totas las Municipalitats dels Dos-Sèvres per Georges Picard e Maurici Poignat") la comuna pòrta uèi lo nom de CREZIERES ; es doncas facha mencion per las primièras fes de la parròquia de Crézières, en l'acte cartulaire de Sants-Texans-de Angely datat de 1119, la glèisa de Crézières #èsser segon una charte de 1120 donada a la abbaye de St Jean de Angely per l'avesque de Peitieus, Guillaume Eer e i aviá dirigit pel doyen de la catedrala de Peitieus.

Demòra pas uèi que dels vestigis d'aquel monument. L'actuala capèla de Crézières i aguèt bastit als environs de 1860 amb fons en provenent dicha-se de la bona del curé de Crézières.

Los pelegrins de Sant-Jacques de Compostelle passavan tanben per Crézières #qu'èra un camin secondaire pel pelegrinatge.
Un luòc trucat "Lo Bourg Sagnant" en rason d'una terribla batalha entre las armadas de Foulques lo Réchin lo Angevin e #Jaire Geoffroy(de comtes d'Anjau) èra dicha-s'un endroit ont los pelegrins de St Jacques de Compostelle se fasián despossedir e aucir ; "Lo Bourg Sagnant" se situa sus las Municipalitats de Crézières e de Aubigné.

A la revolucion Crézières aperteniá al costat de Ensigné #que levava de la juridiction de Cap de-Còrda (documents tròbas a l'archiu déparementales de Niòrt) La glèisa St Grégoire i aguèt destruit de contunh venduda coma nombres de bastissas religiosas après la Revolucion Francesa ; se pòt encara veire sus la proprièté d'un abitant de Crézières los vestigis d'aquela glèisa. Lo curé de Crézières nomenat Dupont, #prestar serment a la constitucion, se #maridar e #venir cirurgian patenté.

Dempuèi lo 5 de genièr de 1955 Crézières aperten al costat de Cap de-Còrda a la demanda de las Crézièrois.

Fichièr:Lavoir De crézières.JPG
Lavoir De Crézières

Crézières èra un país de vinhas classificadas cognac, lo sieu appartenance a la Santonge ne fasiá un crus de renom. Las vinhas s'estendián sus 60 ectaras per una municipalitat de 425 ectaras. Uèi solas subsisteixen 4 vinhas en donant un vin de consomacion privada. Los paysans "gaulaient" los nòus récoltaient las pomas e las femnas broyaient lo canabàs en los corses de granja.

Fins en 1976 Crézières aviá la siá pròpria ret d'aiga, cada jorn la qualitat de l'aiga i aviá verificat ; una pichona bastissa désaffecté ont de las pompas servissián a la distribucion de l'aiga existís totjorn.

La municipalitat i aviá traversat per una linha de la Companhiá de camins de fèrre départementaux, una estancada facultativa i aviá previst, caliá per encobrir far signe al mecanic ; la municipalitat de Crézières èra desservie per la linha Santa-Texans-de Angely a Cap de-Còrda e Sant-Saviol.

Tèxte originau de l'article francés

Modèl:Sources La commune s'est appelée "Sanctus Grégorius de Crazeriis" (acte de 1119 et qui se trouve dans le cartulaire de St Jean d'Y, Cresiéres au XIVe siecle, St Grégoire de Crésières, dans le pouillé de 1782 l'origine du nom vient sans doute de l'indication de la localité qui se trouve dans un "endroit creux" (se référer à l'Histoire de toutes les Communes des Deux-Sèvres par Georges Picard et Maurice Poignat") la commune porte aujourd'hui le nom de CREZIERES ; il est donc fait mention pour la première fois de la paroisse de Crézières, dans l'acte cartulaire de Saint-Jean-d'Angely daté de 1119, l'église de Crézières fut selon une charte de 1120 donnée à l'abbaye de St Jean d'Angely par l'évêque de Poitiers, Guillaume Ier et était dirigée par le doyen de la cathédrale de Poitiers.

Il ne reste aujourd'hui que des vestiges de ce monument. L'actuelle chapelle de Crézières fut bâtie aux environs de 1860 avec des fonds provenant dit-on de la bonne du curé de Crézières.

Les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle passaient aussi par Crézières qui était un chemin secondaire pour le pèlerinage.
Un lieu appelé "Le Bourg Sanglant" en raison d'une terrible bataille entre les armées de Foulques le Réchin l'Angevin et Gui Geoffroy(comtes d'Anjou) était dit-on un endroit où les pèlerins de St Jacques de Compostelle se faisaient dépouiller et tuer ; "Le Bourg Sanglant" se situe sur les Communes de Crézières et d'Aubigné.

A la révolution Crézières appartenait au canton d'Ensigné qui relevait de la juridiction de Chef-Boutonne (documents trouves aux archives déparementales de Niort) La glèisa St Grégoire fut détruite puis vendue comme nombres d'édifices religieux après la Révolution Française ; on peut encore voir sur la proprièté d'un habitant de Crézières les vestiges de cette église. Le curé de Crézières nommé Dupont, prêta serment à la constitution, se maria et devint chirurgien patenté.

Depuis le 5 janvier 1955 Crézières appartient au canton de Chef-Boutonne à la demande des Crézièrois.

Lavoir de Crézières

Crézières était un pays de vignes classées cognac, son appartenance à la Saintonge en faisait un cru de renom. Les vignes s'étendaient sur 60 hectares pour une commune de 425 hectares. Aujourd'hui seules subsistent 4 vignes donnant un vin de consommation privée. Les paysans "gaulaient" les noix récoltaient les pommes et les femmes broyaient le chanvre dans les cours de ferme.

Jusqu'en 1976 Crézières avait son propre réseau d'eau, chaque jour la qualité de l'eau était vérifiée ; un petit bâtiment désaffecté où des pompes servaient à la distribution de l'eau existe toujours.

La commune était traversée par une ligne de la Compagnie de chemins de fer départementaux, un arrêt facultatif était prévu, il fallait pour cela faire signe au mécanicien ; la commune de Crézières était desservie par la ligne Saint-Jean-d'Angely à Chef-Boutonne et Saint-Saviol.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Aubineau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
158 111 160 202 205 182 194 221 220
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
210 186 200 176 174 187 161 152 118
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
121 153 121 128 122 102 99 104 127
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
106
76
68
72
54
65
59
58
57
2009 2010
57
59
55
57
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]