Saint-Andéol-le-Château

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Sent-Anduér
Saint-Andéol-le-Château

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Saint-Andéol69.jpg|center|280px|link=|border]]
La pòrta de Sant-Andéol vestigi de la muralla.
[[Fichièr:Blason ville fr Saint-Andéol-le-Château (Rhône).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 35′ 12″ N, 4° 41′ 45″ E
Superfícia 9,95 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
363 m
189 m
Geografia politica
Region istorica Arpitània Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
69
Ròse Armas deu Departament de Ròse
Arrondiment Lyon
Canton Givors
Intercom
246900740
du Pays Mornantais
Cònsol Gérard Faurat (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 69700
Còde INSEE 69179

Sent-Anduér en arpitan (Saint-Andéol-le-Château en francés) es una comuna arpitana, situada dins lo departament de Ròse e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Andéol-le-Château
Comuna amb 417 abitants (2000)Dargoire (3,5km)
Comuna amb 1203 abitants (2000)Chassagny (3,7km)
Comuna amb 1369 abitants (2000)Échalas (4,0km)
Comuna amb 734 abitants (2000)Tartaras (4,2km)
Comuna amb 5279 abitants (2000)Mornant (4,3km)
Comuna amb 692 abitants (2000)Trèves (5,3km)
Comuna amb 19345 abitants (2000)Givors (5,9km)
Comuna amb 681 abitants (2000)Saint-Sorlin (6,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Ogier En La França per Costat dich #qu'a Modèl:La s- s'es installat una comunitat religiosa de femnas trucadas « La nòstra-Madama dels Bòsques ». E mai se cap de element en confirmant aquela ipotèsi i aja pas #èsser trobat, es ordena tota pro probabla.

La primièra mencion escrich a datat de 984 (charte de Burchard - AD Rhône) #que desgrana las possessions del capítol St-Jean de Lion #que i aviá lo títol collectiu de Comtes de Lion. Lo vilatge aviá per nom « Sanctus Andeolus » suls actes en latin. A partir de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, se vei aparéisser/aparéisser los noms de « Sainct Andiol », « Sainct Anduel » de còps completat per « en Jarez » o « en Lionès ». Jos la Revolucion, los noms a connotation religiosa an totes #èsser cambiats e lo nom #venir alavetz « Andéol Liure ».

De 984 a la Revolucion, Sant-Andéol èra una distincion amb totes los dreches d'anautita e bassa justícia. Los chanoines del capítol St-Jean de Lion senhors collectius delegavan los sieus poders a un « capitani châtelain » #que i aviá cargat de l'administracion, un notaire assegurava lo enregistrament dels actes. Lo territòri actual èra a l'epòca dividida en tres fiefs independentas : « La Lévretière », « la Ròca » e « St-Andéol » pròpiament dicha.

Renaud De Forez (archevêque de Lion) fa fortificar lo bourg a Modèl:La s-.

Aiçò èra un vilatge prospère al Mièja Edat, las vignerons, los comerçants e artesans èran nombroses. Nosautres dénombrons en 1596 (terrier Loirivière – AD Rhône) 62 laboureurs, 15 artesans, 4 voituriers, 5 familhas nòblas, e de nombroses bourgeois de Lion en possedint d'ostals e de las vinhas.

Dempuèi la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle apareis una importanta activitat artesanala ligada al texil. Lo déclin se amorce après la Revolucion e se amplifica a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle amb la granda crisi del vignoble per arribar a lo sieu nivèl çò de mès de bas al mièg de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Pendent aquel periòde, los trabalhs industriales de Givors an permeses lo maintien d'un minim de vida e la pèrda de populacion a #èsser compensada per una fòrta immigracion italiana, espanhòla, portuguesa e fin finala citadine.

Mas dempuèi la crompa de la proprietat Souchon Neuvesel (Grop Danone) per i installar la nòva comuna, la ponduda a disposicion de localas per societats de servici a dynamisé l'activitat economica del pòble.

Tèxte originau de l'article francés

Ogier dans La France par Canton dit qu'au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle s'est installée une communauté religieuse de femmes appelée « Notre-Dame des Bois ». Bien qu'aucun élément confirmant cette hypothèse n'ait été trouvé, elle est somme toute assez probable.

La première mention écrite est datée de 984 (charte de Burchard - AD Rhône) qui énumère les possessions du chapitre St-Jean de Lyon qui avait le titre collectif de Comtes de Lyon. Le village avait pour nom « Sanctus Andeolus » sur les actes en latin. À partir du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, on voit apparaître les noms de « Sainct Andiol », « Sainct Anduel » parfois complété par « en Jarez » ou « en Lyonnais ». Sous la Révolution, les noms à connotation religieuse ont tous été changés et le nom devint alors « Andéol Libre ».

De 984 à la Révolution, Saint-Andéol était une seigneurie avec tous les droits de haute et basse justice. Les chanoines du chapitre St-Jean de Lyon seigneurs collectifs déléguaient leurs pouvoirs à un « capitaine châtelain » qui était chargé de l'administration, un notaire assurait l'enregistrement des actes. Le territoire actuel était à l'époque divisé en trois fiefs indépendants : « La Lévretière », « la Roche » et « St-Andéol » proprement dit.

Renaud de Forez (archevêque de Lyon) fait fortifier le bourg au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle.

C'était un village prospère au Moyen Âge, les vignerons, les commerçants et artisans étaient nombreux. Nous dénombrons en 1596 (terrier Loirivière – AD Rhône) 62 laboureurs, 15 artisans, 4 voituriers, 5 familles nobles, et de nombreux bourgeois de Lyon possédant des maisons et des vignes.

Dès le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle apparaît une importante activité artisanale liée au textile. Le déclin s'amorce après la Révolution et s'amplifie à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle avec la grande crise du vignoble pour atteindre son niveau le plus bas au milieu du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Pendant cette période, les emplois industriels de Givors ont permis le maintien d'un minimum de vie et la perte de population a été compensée par une forte immigration italienne, espagnole, portugaise et enfin citadine.

Mais depuis l'achat de la propriété Souchon Neuvesel (Groupe Danone) pour y installer la nouvelle mairie, la mise à disposition de locaux pour des sociétés de service a dynamisé l'activité économique du village.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Gérard Faurat    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
630 536 600 750 670 735 709 711 755

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
728 750 699 672 657 653 621 557 566

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
582 585 561 466 440 533 463 403 482

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
537
677
840
937
1 158
1 379
1 516
1 536
1 555
2009 2010
1 550
1 583
1 564
1 585
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]