Longessaigne

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Longessaigne
Longessaigne

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 47′ 33″ N, 4° 25′ 29″ E
Superfícia 11,92 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
788 m
539 m
Geografia politica
Region istorica Arpitània Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
69
Ròse Armas deu Departament de Ròse
Arrondiment Lyon
Canton Saint-Laurent-de-Chamousset
Intercom
246900690
du Canton de Saint Laurent de Chamousset
Cònsol Michel Rampon (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 69770
Còde INSEE 69120

Longessaigne en arpitan (Longessaigne en francés) es una comuna arpitana, situada dins lo departament de Ròse e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Longessaigne A situat en los monts del Lionès, a l'oèst del departament del Rhône, als confins de la Loire. Distant De Lion de 45 km e de 60 km de Sant-Étienne, Longessaigne es membre del costat e de la comunitat de municipalitats de Sant-Laurent-de-Chamousset. Lo vilatge s'elèva a una altitud mièja de 700 m, lo sieu ponch en culminant en essent Molagy #qu'es a una altitud de 730 m, lo sieu ponch çò de mès de bas en essent la Brigadée e la Mazalière a 600 m. S'estend sus una superficie de 1191 ectaras. Lo territòri communal es desservi per 40 km de camins #que recorron los desparièrs caserius. Las rotas départementales connèctan Longessaigne dins los sieus pòbles vesins #que son : Villechenève al nòrd ; Montrottier a l'èst ; St Clément los Luòcs e Brullioles al sud e Chambost-Longessaigne a l'oèst. Lo vilatge s'estend en amphithéâtre al pè de Molagy, la campanha es vallonnée a las pendentas mai o viscas mens amb qualques replats. Lo sòl es silico-calcaire, arable sus una pichona prigondor ; lo jos-sòl es granitique. L'aiga es pertot, las fonts son prigondas, tres pichons ruisseaux serpentent al fons dels vallées, en reculhent sustot las aigas de ruissellement e son sovent shuts en #èsser.

Tèxte originau de l'article francés

Longessaigne est situé dans les monts du Lyonnais, à l’ouest du département du Rhône, aux confins de la Loire. Distant de Lyon de 45 km et de 60 km de Saint-Étienne, Longessaigne est membre du canton et de la communauté de communes de Saint-Laurent-de-Chamousset. Le village s’élève à une altitude moyenne de 700 m, son point culminant étant Molagy qui est à une altitude de 730 m, son point le plus bas étant la Brigadée et la Mazalière à 600 m. Il s’étend sur une superficie de 1191 hectares. Le territoire communal est desservi par 40 km de chemins qui parcourent les différents hameaux. Les routes départementales relient Longessaigne à ses villages voisins que sont : Villechenève au nord ; Montrottier à l’est ; St Clément les Places et Brullioles au sud et Chambost-Longessaigne à l’ouest. Le village s’étale en amphithéâtre au pied de Molagy, la campagne est vallonnée aux pentes plus ou moins vives avec quelques replats. Le sol est silico-calcaire, arable sur une petite profondeur ; le sous-sol est granitique. L’eau est partout, les sources sont profondes, trois petits ruisseaux serpentent au fond des vallées, recueillant surtout les eaux de ruissellement et sont souvent secs en été.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLongessaigne
Comuna amb 1388 abitants (2000)Montrottier (3,3km)
Comuna amb 315 abitants (2000)Affoux (6,1km)
Comuna amb 725 abitants (2000)Brullioles (6,7km)
Comuna amb 2853 abitants (2000)Panissières (6,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo pòble compòrta de bens fonciers bastits e qualques terrens a l'entorn dels immeubles :

- la glèisa e lo sieu presbytère vengut lo restaurant de mainats e la bibliotèca.

- La bastissa de la comuna protegís las salas municipalas e l'Agéncia Postala amb las siás dependéncias.

- La sala de las societats #qu'èra l'escòla communale de filhas alberga uèi un artesan céramiste. La municipalitat a pas mai d'escòla publica mas totes los mainats del primari an escolaritzat a l'escòla privada #que compòrta 3 classas.

- Lo cementèri a la siá localizacion actuala i aguèt creat l'an 1845. En lo sieu centre a erigit una granda crotz en fèrre forjat al socle de pèira #que se levava ja en lo cementèri de la glèisa. I aguèt engrandit al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle e un nòu terren contiguë #venir duplicar la pleta l'an 1990.

- A proximitat, lo luòc de Rampot (terren de puncha-nique) a #èsser condicionat a l'entorn de la crotz en datant de 1872.

- Al sud del pòble, la municipalitat a aquerits un vast terren ont a #èsser bastit una bastissa que # s'es installat la sala de cinèma.

- Una sala polivalenta i aguèt bastit l'an 1984. Domina lo lotissement « Los Primevères », environada d'un boulodrome e d'un terren d'espòrt. Al nòrd d'aquel domeni se tròba la residéncia Pinfolet ont an agropat los ostals en location de la OPAC del Rhône.

- Una zòna artesanala situada a Chancolan ont an implantat las societats « Los Tres Roures » e « IT CONCEPT ».

Bastit l'an 1920 lo lavoir communal a desaparegut. Al mièg del Luòc se tròba « lo Boidon » : aiçò èra un tilleul mémorable doncas que plantat a l'epòca de Sully. A survécu fins en 1970 a de contunh #èsser remplaçat per un autre tilleul. La siá denominacion evoca una istòria #que s'a desenrotllat cap a 1800. Al continuament d'una lucha entre los joves de Longessaigne e de Villechenève, aqueles darrièrs an volgut venjar-s'e son venguts de nuèch per fendre l'arbre a la pigassa. Per l'empedir de perir una aportacion de tèrra a #èsser fach al pè de l'arbre e los abitants de Longessaigne l'adaigavan en disent « Bòsc doncas » : es aital coma s'es perpétué lo appellation. Quand lo tilleul a #èsser remplaçat, la tèrra e lo mur de supòrt #èsser reconstruits sus la meteissa circumferència e amb los meteisses matériaux.

Tèxte originau de l'article francés

Le village comporte des biens fonciers bâtis et quelques terrains autour des immeubles :

- l’église et son presbytère devenu le restaurant d’enfants et la bibliothèque.

- le bâtiment de la mairie abrite les salles municipales et l’Agence Postale avec ses dépendances.

- la salle des sociétés qui était l’école communale de filles héberge aujourd’hui un artisan céramiste. La commune n’a plus d’école publique mais tous les enfants du primaire sont scolarisés à l’école privée qui comporte 3 classes.

- Le cimetière à son emplacement actuel fut créé en 1845. En son centre est érigée une grande croix en fer forgé au socle de pierre qui se dressait déjà dans le cimetière de l’église. Il fut agrandi au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et un nouveau terrain contiguë vint doubler l’enclos en 1990.

- À proximité, le site de Rampot (terrain de pique-nique) a été aménagé autour de la croix datant de 1872.

- Au sud du village, la commune a acquis un vaste terrain où a été construit un bâtiment dans lequel s’est installée la salle de cinéma.

- Une salle polyvalente fut bâtie en 1984. Elle domine le lotissement « Les Primevères », entourée d’un boulodrome et d’un terrain de sport. Au nord de ce domaine se trouve la résidence Pinfolet où sont groupées les maisons en location de l’OPAC du Rhône.

- Une zone artisanale située à Chancolan où sont implantées les sociétés « Les Trois Chênes » et « IT CONCEPT ».

Construit en 1920 le lavoir communal a disparu. Au milieu de la Place se trouve « le Boidon » : c’était un tilleul mémorable puisque planté à l’époque de Sully. Il a survécu jusqu’en 1970 puis a été remplacé par un autre tilleul. Sa dénomination évoque une histoire qui s’est déroulée vers 1800. À la suite d’une bagarre entre les jeunes de Longessaigne et de Villechenève, ces derniers ont voulu se venger et sont venus de nuit pour fendre l’arbre à la hache. Pour l’empêcher de périr un apport de terre a été fait au pied de l’arbre et les habitants de Longessaigne l’arrosaient en disant « Bois donc » : c’est ainsi que s’est perpétué l’appellation. Lorsque le tilleul a été remplacé, la terre et le mur de soutien furent reconstruits sur la même circonférence et avec les mêmes matériaux.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michel Rampon    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
700 545 624 733 791 921 1 038 1 057 1 023

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 028 1 048 1 065 958 973 955 1 018 921 881

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
830 865 800 731 732 692 705 679 654

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
561
508
457
444
483
511
578
588
597
2009 2010
604
622
598
617
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]