Landepéreuse

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Landepéreuse
Landepéreuse

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Landepereuse-10.JPG|center|280px|link=|border]]
Vilatge de Landepéreuse
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 00′ 19″ N, 0° 38′ 21″ E
Superfícia 8,92 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
187 m
139 m
Geografia politica
Region istorica Normandia Armas de Normandia
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
27
EureBlason d'Eure
Arrondiment Bernay
Canton Beaumesnil
Intercom
242700318
du Canton de Beaumesnil
Cònsol Agnès Van Den Driessche (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 27410
Còde INSEE 27362

Landepéreuse en normand (Landepéreuse en francés) es una comuna normanda, situada dins lo departament d'Eure e la region de la Nauta Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Landepéreuse Es un pichon vilatge rural del país de Ouche situat en lo sud oèst del Eure en Normandie. La siá superficie es de 892 a. Amb un dénivelé maximal d'unitat|48|m {{}} (altitud compresa entre 187 m al sud oèst e 139 m al nòrd-es ; comuna a unitat|170|m {{}}), aquela municipalitat leugièrament vallonnée es representativa dels territòris del País de Ouche #qu'anóncian ja los tucs del Portamantèl al sud e lo País de Auge a qualques quilomètres a l'Oèst. Es relativament bocagère, amb camps, herbages, òrtas e bòsques. Los parcelles son de còps separadas per barralhas vivas, que # las principalas esséncias son : lo Aubépine, l'espina negra (Prunellier) e la Charmille.
Lo territòri de la municipalitat a traversat per dos vallées seques (veire fòto aeriana aicí-contra).

  • La primièra,la mai importanta del punt d'enguarda topographique, passa al sud de la municipalitat a partir del Val del Theil (comuna de la Roussière) e travèrsa una pichona zòna del territòri, entre Los Câbles e La Dupinière e entre La Hiette e La Nobletière. Lo sieu dénivelé dins aquela zòna, sul vessant nòrd abrupte, arriba a unitat|20|m}}.
  • Lo segond, la mai desvolopada en superficie, dona l'ais (sud-oèst / nòrd-es) de la mai granda longitud de la comuna. Comença doncas al Pontaurey entre 186 e 187 m d'altitud, passa en contrebas de la Longa Pèira sus l'ancian territòri del Theil en Ouche cap a unitat|175|m {{}} d'altitud, travèrsa lo pichon diverticule nòrd de la municipalitat de Epinay (luòc-dich La Sbirée). La trobam entre La Pasnière e la Fortinière al Nòrd e Lo Hamel al Sud, cap a unitat|168|m {{}}. Passa al nòrd del bourg, en contrebas de la glèisa, cap a la quòta 165 m (s'i vesiá i a encara qualques ans, per la salvar, un pichon pont en bòsc la longitud de la via communale no 13. La siá localizacion se trobava a pauc près al nivèl del segond poteau téléphonique sus la fotografia de presentacion del pòble). Fin finala, abandona la municipalitat al Nòrd de la Boulaye a l'altitud d'unitat|158|m {{}}. La siá topographie es totjorn pro pauc marcada, mas lo dénivelé total observat es tot de meteis de près d'unitat|30|m {{}}. Es busée dempuèi lo mièg dels ans 1980.
La vallée flueix en genièr 2008

Aqueles dos vallées flueixen regularament cada an en lo moment de fòrtas pluèjas, pendent qualques oras a qualques jorns (cf. Aicí-dessous la vallée la mai longa en genièr 2008).

En lo moment de l'important episòdi humide del començament de 2001 (inondacions en la Soma), aquela la mai a l'èst a fluït pendent qualques meses.

Tèxte originau de l'article francés

Landepéreuse est un petit village rural du pays d'Ouche situé dans le sud ouest de l'Eure en Normandie. Sa superficie est de 892 ha. Avec un dénivelé maximal de 48 m (altitude comprise entre 187 m au sud ouest et 139 m au nord-est ; mairie à 170 m), cette commune légèrement vallonnée est représentative des territoires du Pays d'Ouche qui annoncent déjà les collines du Perche au sud et le Pays d'Auge à quelques kilomètres à l'Ouest. Elle est relativement bocagère, avec champs, herbages, vergers et bois. Les parcelles sont parfois séparées par des haies vives, dans lesquelles les principales essences sont : l'Aubépine, l'épine noire (Prunellier) et la Charmille.
Le territoire de la commune est traversé par deux vallées sèches (voir photo aérienne ci-contre).

  • La première,la plus importante du point de vue topographique, passe au sud de la commune à partir du Val du Theil (commune de La Roussière) et traverse une petite zone du territoire, entre Les Câbles et La Dupinière et entre La Hiette et La Nobletière. Son dénivelé dans cette zone, sur le versant nord abrupte, atteint 20 m.
  • La seconde, la plus développée en superficie, donne l'axe (sud-ouest / nord-est) de la plus grande longueur de la commune. Elle commence donc au Pontaurey entre 186 et 187 m d'altitude, passe en contrebas de la Longue Pierre sur l'ancien territoire du Theil en Ouche vers 175 m d'altitude, traverse le petit diverticule nord de la commune d'Epinay (lieu-dit La Sbirée). Nous la retrouvons entre La Pasnière et la Fortinière au Nord et Le Hamel au Sud, vers 168 m. Elle passe au nord du bourg, en contrebas de l'église, vers la cote 165 m (on y voyait encore il y a quelques années, pour l'enjamber, un petit pont en bois le long de la voie communale Modèl:Numéro13. Son emplacement se trouvait à peu près au niveau du second poteau téléphonique sur la photographie de présentation du village). Enfin, elle quitte la commune au Nord de La Boulaye à l'altitude de 158 m. Sa topographie est toujours assez peu marquée, mais le dénivelé total observé est tout de même de près de 30 m. Elle est busée depuis le milieu des années 1980.
La vallée coule en janvier 2008

Ces deux vallées coulent régulièrement chaque année lors de fortes pluies, durant quelques heures à quelques jours (cf. ci-dessous la vallée la plus longue en janvier 2008).

Lors de l'important épisode humide du début de 2001 (inondations dans la Somme), celle la plus à l'est a coulé durant quelques mois.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLandepéreuse
Comuna amb 267 abitants (2000)Épinay (2,6km)
Comuna amb 242 abitants (2000)Granchain (4,1km)
Comuna amb 527 abitants (2000)Beaumesnil (5,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Landepereuse (Limits actuales en ròsa) sus la mapa de Cassini als alentours de 1780

Landepéreuse a donat al abbaye de Bernay l'an 1027[1] per Richard II, pòrti de Normandie, pepin de Williame lo Bâtard (en normand; Guillaume lo Conquistador, mai tardivement e en francés).
Aquela localité a localizat sus las mapas de la França de Cassini a Modèl:La s-. Se tròba sus aquelas mapas qualqu'uns unes dels caserius actuales ja existents (Lo Breuil, La Silandière, La Hiette, La Cadièra, Lo Hamel, La Pannière…). La mapa de Cassini apòrta d'informacions sus l' importància del vilatge de Landepereuse. A aquela epòca cap de ais principal sembla pas traversar la municipalitat de l'epòca. Los dos aisses importants observats, passan per aquela, vesina del Tilleul-en-Ouche. Lo primièr es aquel dels Jonquerets a Chambord. Es vengut uèi d'un interès fòrça local. L'autre, aquel de Broglie a la Barra-ne-Ouche es encara importanta uèi. L'ais Bernay / La Barra-ne-Ouche, relativament freqüentat uèi, s'existís a l'epòca, es pas pas pro importanta per èsser anotat.
A Modèl:La s-, una briqueterie existissiá sul territòri de la comuna. Lo presbytère bastit a la fin d'aquel sègle a bastit amb briques de sortidas d'aquela fabrica locala.
En 1845, Landepereuse se engrandeix pel ajout del pichon pòble del Tilleul-en-Ouche[2] situat en lo diverticule al sud oèst de la municipalitat actuala. En los ans 1950, los abitants o los sieus representants an demandat oficialament lo cambiament del nom de la siá municipalitat de Landepereuse en Landepéreuse [3].

Tèxte originau de l'article francés
Landepereuse (limites actuelles en rose) sur la carte de Cassini aux alentours de 1780

Landepéreuse est donnée à l'abbaye de Bernay en 1027[4] par Richard II, duc de Normandie, grand-père de Williame le Bâtard (en normand; Guillaume le Conquérant, plus tardivement et en français).
Cette localité est localisée sur les cartes de la France de Cassini au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. On retrouve sur ces cartes quelques uns des hameaux actuels déjà existants (Le Breuil, La Silandière, La Hiette, La Chaise, Le Hamel, La Pannière…). La carte de Cassini apporte des informations sur l'importance du village de Landepereuse. À cette époque aucun axe principal ne semble traverser la commune de l'époque. Les deux axes importants observés, passent par celle, voisine du Tilleul-en-Ouche. Le premier est celui des Jonquerets à Chambord. Il est devenu aujourd'hui d'un intérêt très local. L'autre, celui de Broglie à La Barre-en-Ouche est encore important aujourd'hui. L'axe Bernay / La Barre-en-Ouche, relativement fréquenté aujourd'hui, s'il existe à l'époque, n'est pas suffisamment important pour être noté.
Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, une briqueterie existait sur le territoire de la commune. Le presbytère construit à la fin de ce siècle est construit avec des briques issues de cette fabrique locale.
En 1845, Landepereuse s'agrandit par l'ajout du petit village du Tilleul-en-Ouche[5] situé dans le diverticule au sud ouest de la commune actuelle. Dans les années 1950, les habitants ou leurs représentants ont demandé officiellement le changement du nom de leur commune de Landepereuse en Landepéreuse [3].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Agnès Van Den Driessche    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
361 369 386 413 385 390 378 493 515

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
503 500 421 398 398 378 365 330 315

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
331 315 330 268 268 260 261 284 278

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
252
263
253
243
233
248
268
281
304
2009 2010
327
337
349
360
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. [1]
  2. Archiu départementale de l'Eure
  3. 3,0 et 3,1 2001 - de JUNH Ch., Beaumesnil E lo sieu costat en los ans 1900, 135 pàg., éd. Pagina de Guarda, Caudebec-lès-Elbeuf. Error de citacion : Etiqueta <ref> no vàlida; el nom «ReferenceA» està definit diverses vegades amb contingut diferent.
  4. [2]
  5. Archives départementale de l'Eure