Cahagnes

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Cahagnes
Cahagnes

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Defautoc.png
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 04′ 01″ N, 0° 46′ 03″ O
Superfícia 24,35 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
268 m
97 m
Geografia politica
Region istorica Normandia Armas de Normandia
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
14
Calvadòs Armas del Departament de Calvadòs
Arrondiment Vire
Canton Aunay-sur-Odon
Intercom
241400894
Aunay - Caumont - Intercom
Cònsol Marcel Bonnevalle (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Cahagnais (en francés)
Còde postal 14240
Còde INSEE 14120
cahagnes.fr

Cahagnes es una comuna normanda, situada dins lo departament de Calvadòs e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Cahagnes Se tròba al nòrd de la region naturala del Bocage virois, mai justament en una region uèi trucada Pré-Bocage, designacion recenta, sòrta de lindal del Massís armoricain. Lo atlas dels païsatges de la Bassa-Normandie lo luòc al sud-es de l'unitat del Bocage en tableaux situada a l'èst de Sant-Lô e caracterizada per « una sèria de vallées parallel sud-oèst/nòrd-es » als « amples tableaux paysagers »[1]. Lo sieu bourg es Modèl:A Unitat al sud-es de Caumont-lo Ventilat, a Unitat|9|km a l'oèst de Villers-Bocage, a Unitat|9.5|km al nòrd-es de Sant-Martin-de detlos-Besaces e a Unitat|13|km al nòrd-oèst de Aunay-sus-Odon[2]. Amb un territòri de 2 435 ectaras, es la municipalitat la mai estenduda del costat de Aunay-sus-Odon.

Lo autoroute A84, #que çò échangeur n 42 n'es accessibla sus la municipalitat de Coulvain vesina a l'èst, manlèva lo sud del territòri. Aquela autoroute gratuita i llom l'anciana rota nacionala 175, uèi descatalogada en départementale 675, #que lo bourg li a connectat a el per la D54. Aquela darrièra contunha al sud cap a Aunay-sus-Odon e permet al nòrd de prene Caumont-lo Ventilat. La D71 #que jonh Caumont a Villers-Bocage travèrsa lo nòrd de la municipalitat e a connectat al bourg per la D292. La D193 pres Sèt-Vents a l'oèst e Tracy-Bocage a l'oèst, la D292 Las Porterias al sud-oèst e la D291 Sant-Pierre-de detlo-Fresne e Jurques al sud.

La mai granda part del territòri de Cahagnes es en lo conca de la Seulles #que lo recor del sud-es al nòrd-es. Los sieus afluents lo Calichon e la Seulette collectent respectivament las aigas del nòrd e del sud-oèst de la comuna. Sòla la part a l'oèst dels caserius de la Londe e de la Angotière es en la conca de la Vire, per lo sieu jos-afluent lo ruisseau de la Rosière, afluent de la Drôme.

Lo ponch en culminant (268 m) se situa a l'extrèm-sud, en lo enclave limitrophe de Sant-Pierre-de detlo-Fresne. Lo ponch mai bas (97 m) correspond a las sortidas de la Seulles (al nòrd-es) e del Calichon (al nòrd) del territòri.

La pluviométrie annala entre 1970 e 2000 a avoisiné l'Unitat|1000|mm [3].

Tèxte originau de l'article francés

Cahagnes se trouve au nord de la région naturelle du Bocage virois, plus précisément dans une région aujourd'hui appelée Pré-Bocage, désignation récente, sorte de seuil du Massif armoricain. L'atlas des paysages de la Basse-Normandie la place au sud-est de l'unité du Bocage en tableaux située à l'est de Saint-Lô et caractérisée par « une série de vallées parallèles sud-ouest/nord-est » aux « amples tableaux paysagers »[4]. Son bourg est à 4 km au sud-est de Caumont-l'Éventé, à 9 km à l'ouest de Villers-Bocage, à 9,5 km au nord-est de Saint-Martin-des-Besaces et à 13 km au nord-ouest d'Aunay-sur-Odon[5]. Avec un territoire de 2 435 hectares, elle est la commune la plus étendue du canton d'Aunay-sur-Odon.

L'autoroute A84, dont l'échangeur n 42 est accessible sur la commune de Coulvain voisine à l'est, emprunte le sud du territoire. Cette autoroute gratuite y longe l'ancienne route nationale 175, aujourd'hui déclassée en départementale 675, à laquelle le bourg est relié par la D54. Cette dernière continue au sud vers Aunay-sur-Odon et permet au nord de rejoindre Caumont-l'Éventé. La D71 qui joint Caumont à Villers-Bocage traverse le nord de la commune et est reliée au bourg par la D292. La D193 rejoint Sept-Vents à l'ouest et Tracy-Bocage à l'ouest, la D292 Les Loges au sud-ouest et la D291 Saint-Pierre-du-Fresne et Jurques au sud.

La plus grande partie du territoire de Cahagnes est dans le bassin de la Seulles qui le parcourt du sud-est au nord-est. Ses affluents le Calichon et la Seulette collectent respectivement les eaux du nord et du sud-ouest de la commune. Seule la partie à l'ouest des hameaux de la Londe et de l'Angotière est dans le bassin de la Vire, par son sous-affluent le ruisseau de la Rosière, affluent de la Drôme.

Le point culminant (268 m) se situe à l'extrême-sud, dans l'enclave limitrophe de Saint-Pierre-du-Fresne. Le point le plus bas (97 m) correspond aux sorties de la Seulles (au nord-est) et du Calichon (au nord) du territoire.

La pluviométrie annuelle entre 1970 et 2000 a avoisiné les 1 000 mm[6].

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
CahagnesCahagnes
Comuna amb 338 abitants (2000)Coulvain (3,6km)
Comuna amb 136 abitants (2000)Les Loges (4,0km)
Comuna amb 390 abitants (2000)Sept-Vents (4,0km)
Comuna amb 784 abitants (2000)Livry (4,6km)
Comuna amb 343 abitants (2000)Tracy-Bocage (5,5km)
Comuna amb 625 abitants (2000)Jurques (5,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge es fòrça tocat pels combats per liberar la region de l'aucupacion alemanda, fin en julhet 1944, al cors sustot de l'operacion « trouée de Caumont » (operacion Bluecoat). Los nombroses bombardements estrategics aliats amb la fin de facilitar las perforades per las divisions libératrices an destruit una granda part dels bastiments del vilatge #que la glèisa La nòstra-Madama del Sègle XIV. Cahagnes N'a liberat lo 31 de julhet per la Modèl:43e division de infanterie britanic[7]. Una nòva glèisa dotada d'un campanal abalançat en béton vibrat a bastit d'après los plànols d'un architecte suisse, Herman Bauer[8].

Tèxte originau de l'article francés

Le village est très touché par les combats pour libérer la région de l'occupation allemande, fin juillet 1944, au cours notamment de l'opération « trouée de Caumont » (opération Bluecoat). Les nombreux bombardements stratégiques alliés afin de faciliter les percées pour les divisions libératrices ont détruit une grande partie des constructions du village dont l'église Notre-Dame du Sègle XIV. Cahagnes est libéré le 31 juillet par la Modèl:43e division d'infanterie britannique[9]. Une nouvelle église dotée d'un clocher élancé en béton vibré est construite d'après les plans d'un architecte suisse, Herman Bauer[10].

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Marcel Bonnevalle    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 875 2 036 2 022 1 835 1 904 1 938 1 843 1 804 1 764

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 683 1 638 1 642 1 563 1 512 1 501 1 454 1 401 1 312

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 274 1 241 1 165 1 108 1 147 1 096 1 070 1 016 1 092

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 059
1 005
902
945
934
1 065
1 263
1 291
1 319
2009 2010
1 356
1 381
1 373
1 398
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. [PDF] http://www.donnees.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr/pdf/UP/UP_433.pdf modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 23 de setembre de 2012)
  2. Distàncias viàrias los mai cuertas segon Viamichelin.fr
  3. http://wikiwix.Coma/cache/?url=http://Www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr/iso_album/pluvio_inter_4.jpg modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (arxiva Wikiwix del luòc www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  4. [PDF] « www.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr (Dreal Basse-Normandie) - Les unités de paysage : Unité 4.3.3 : Le Bocage en tableaux » (consultat en 23 septembre 2012)
  5. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  6. « Pluviométrie interannuelle. Normale 1970-2000 » (archive Wikiwix du site www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  7. http://www.normandie44lamemoire.Cossí/fichesvilles/cahagnes.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 6 de febrièr de 2012)
  8. http://www.lamanchelibre.fr/actualite-21634-passejadas-insolitas-lo-beffroi-#que-ranqueja-.html modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 23 de setembre de 2012)
  9. « Normandie 44 La mémoire - Cahagnes en Normandie 1944 » (consultat en 6 février 2012)
  10. « La Manche libre.fr - Promenades insolites : Le beffroi qui... cloche ! » (consultat en 23 septembre 2012)