Cahagnes

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Cahagnes
Cahagnes

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 04′ 01″ N, 0° 46′ 03″ O
Superfícia 24,35 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
268 m
97 m
Geografia politica
Region istorica Normandia Armas de Normandia
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
14
Calvadòs Armas del Departament de Calvadòs
Arrondiment Vire
Canton Aunay-sur-Odon
Intercom
241400894
Aunay - Caumont - Intercom
Cònsol Marcel Bonnevalle (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Cahagnais (en francés)
Còde postal 14240
Còde INSEE 14120
cahagnes.fr

Cahagnes es una comuna normanda, situada dins lo departament de Calvadòs e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Cahagnes Se tròba al nòrd de la region naturala del Bocage virois, mai justament en una region uèi trucada Pré-Bocage, designacion recenta, sòrta de lindal del Massís armoricain. Lo atlas dels païsatges de la Bassa-Normandie lo luòc al sud-es de l'unitat del Bocage en tableaux situada a l'èst de Sant-Lô e caracterizada per « una sèria de vallées parallel sud-oèst/nòrd-es » als « amples tableaux paysagers »[1]. Lo sieu bourg es Modèl:A Unitat al sud-es de Caumont-lo Ventilat, a Unitat|9|km {{}} a l'oèst de Villers-Bocage, a Unitat|9.5|km {{}} al nòrd-es de Sant-Martin-de detlos-Besaces e a Unitat|13|km {{}} al nòrd-oèst de Aunay-sus-Odon[2]. Amb un territòri de 2 435 ectaras, es la municipalitat la mai estenduda del costat de Aunay-sus-Odon.

Lo autoroute A84, #que çò échangeur n 42 n'es accessibla sus la municipalitat de Coulvain vesina a l'èst, manlèva lo sud del territòri. Aquela autoroute gratuita i llom l'anciana rota nacionala 175, uèi descatalogada en départementale 675, #que lo bourg li a connectat a el per la D54. Aquela darrièra contunha al sud cap a Aunay-sus-Odon e permet al nòrd de prene Caumont-lo Ventilat. La D71 #que jonh Caumont a Villers-Bocage travèrsa lo nòrd de la municipalitat e a connectat al bourg per la D292. La D193 pres Sèt-Vents a l'oèst e Tracy-Bocage a l'oèst, la D292 Las Porterias al sud-oèst e la D291 Sant-Pierre-de detlo-Fresne e Jurques al sud.

La mai granda part del territòri de Cahagnes es en lo conca de la Seulles #que lo recor del sud-es al nòrd-es. Los sieus afluents lo Calichon e la Seulette collectent respectivament las aigas del nòrd e del sud-oèst de la comuna. Sòla la part a l'oèst dels caserius de la Londe e de la Angotière es en la conca de la Vire, per lo sieu jos-afluent lo ruisseau de la Rosière, afluent de la Drôme.

Lo ponch en culminant (268 m) se situa a l'extrèm-sud, en lo enclave limitrophe de Sant-Pierre-de detlo-Fresne. Lo ponch mai bas (97 m) correspond a las sortidas de la Seulles (al nòrd-es) e del Calichon (al nòrd) del territòri.

La pluviométrie annala entre 1970 e 2000 a avoisiné l'Unitat|1000|mm {{}}[3].

Tèxte originau de l'article francés

Cahagnes se trouve au nord de la région naturelle du Bocage virois, plus précisément dans une région aujourd'hui appelée Pré-Bocage, désignation récente, sorte de seuil du Massif armoricain. L'atlas des paysages de la Basse-Normandie la place au sud-est de l'unité du Bocage en tableaux située à l'est de Saint-Lô et caractérisée par « une série de vallées parallèles sud-ouest/nord-est » aux « amples tableaux paysagers »[4]. Son bourg est à 4 km au sud-est de Caumont-l'Éventé, à 9 km à l'ouest de Villers-Bocage, à 9,5 km au nord-est de Saint-Martin-des-Besaces et à 13 km au nord-ouest d'Aunay-sur-Odon[5]. Avec un territoire de 2 435 hectares, elle est la commune la plus étendue du canton d'Aunay-sur-Odon.

L'autoroute A84, dont l'échangeur n 42 est accessible sur la commune de Coulvain voisine à l'est, emprunte le sud du territoire. Cette autoroute gratuite y longe l'ancienne route nationale 175, aujourd'hui déclassée en départementale 675, à laquelle le bourg est relié par la D54. Cette dernière continue au sud vers Aunay-sur-Odon et permet au nord de rejoindre Caumont-l'Éventé. La D71 qui joint Caumont à Villers-Bocage traverse le nord de la commune et est reliée au bourg par la D292. La D193 rejoint Sept-Vents à l'ouest et Tracy-Bocage à l'ouest, la D292 Les Loges au sud-ouest et la D291 Saint-Pierre-du-Fresne et Jurques au sud.

La plus grande partie du territoire de Cahagnes est dans le bassin de la Seulles qui le parcourt du sud-est au nord-est. Ses affluents le Calichon et la Seulette collectent respectivement les eaux du nord et du sud-ouest de la commune. Seule la partie à l'ouest des hameaux de la Londe et de l'Angotière est dans le bassin de la Vire, par son sous-affluent le ruisseau de la Rosière, affluent de la Drôme.

Le point culminant (268 m) se situe à l'extrême-sud, dans l'enclave limitrophe de Saint-Pierre-du-Fresne. Le point le plus bas (97 m) correspond aux sorties de la Seulles (au nord-est) et du Calichon (au nord) du territoire.

La pluviométrie annuelle entre 1970 et 2000 a avoisiné les 1 000 mm[6].


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgCahagnes
Comuna amb 338 abitants (2000)Coulvain (3,6km)
Comuna amb 136 abitants (2000)Les Loges (4,0km)
Comuna amb 390 abitants (2000)Sept-Vents (4,0km)
Comuna amb 784 abitants (2000)Livry (4,6km)
Comuna amb 343 abitants (2000)Tracy-Bocage (5,5km)
Comuna amb 625 abitants (2000)Jurques (5,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge es fòrça tocat pels combats per liberar la region de l'aucupacion alemanda, fin en julhet 1944, al cors sustot de l'operacion « trouée de Caumont » (operacion Bluecoat). Los nombroses bombardements estrategics aliats amb la fin de facilitar las perforades per las divisions libératrices an destruit una granda part dels bastiments del vilatge #que la glèisa La nòstra-Madama del Sègle XIV. Cahagnes N'a liberat lo 31 de julhet per la Modèl:43e division de infanterie britanic[7]. Una nòva glèisa dotada d'un campanal abalançat en béton vibrat a bastit d'après los plànols d'un architecte suisse, Herman Bauer[8].

Tèxte originau de l'article francés

Le village est très touché par les combats pour libérer la région de l'occupation allemande, fin juillet 1944, au cours notamment de l'opération « trouée de Caumont » (opération Bluecoat). Les nombreux bombardements stratégiques alliés afin de faciliter les percées pour les divisions libératrices ont détruit une grande partie des constructions du village dont l'église Notre-Dame du Sègle XIV. Cahagnes est libéré le 31 juillet par la Modèl:43e division d'infanterie britannique[9]. Une nouvelle église dotée d'un clocher élancé en béton vibré est construite d'après les plans d'un architecte suisse, Herman Bauer[10].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Marcel Bonnevalle    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 875 2 036 2 022 1 835 1 904 1 938 1 843 1 804 1 764
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 683 1 638 1 642 1 563 1 512 1 501 1 454 1 401 1 312
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 274 1 241 1 165 1 108 1 147 1 096 1 070 1 016 1 092
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 059
1 005
902
945
934
1 065
1 263
1 291
1 319
2009 2010
1 356
1 381
1 373
1 398
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. [PDF] http://www.donnees.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr/pdf/UP/UP_433.pdf modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 23 de setembre de 2012)
  2. Distàncias viàrias los mai cuertas segon Viamichelin.fr
  3. http://wikiwix.Coma/cache/?url=http://Www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr/iso_album/pluvio_inter_4.jpg modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (arxiva Wikiwix del luòc www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  4. [PDF] « www.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr (Dreal Basse-Normandie) - Les unités de paysage : Unité 4.3.3 : Le Bocage en tableaux » (consultat en 23 septembre 2012)
  5. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  6. « Pluviométrie interannuelle. Normale 1970-2000 » (archive Wikiwix du site www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  7. http://www.normandie44lamemoire.Cossí/fichesvilles/cahagnes.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 6 de febrièr de 2012)
  8. http://www.lamanchelibre.fr/actualite-21634-passejadas-insolitas-lo-beffroi-#que-ranqueja-.html modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 23 de setembre de 2012)
  9. « Normandie 44 La mémoire - Cahagnes en Normandie 1944 » (consultat en 6 février 2012)
  10. « La Manche libre.fr - Promenades insolites : Le beffroi qui... cloche ! » (consultat en 23 septembre 2012)