Beaurepaire (Oise)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Beaurepaire
Beaurepaire

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason beaurepaire.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 17′ 40″ N, 2° 34′ 20″ E
Superfícia 5,07 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
107 m
28 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
60
Oise Armas del Departament d'Oise
Arrondiment Senlis
Canton Pont-Sainte-Maxence
Intercom
246000921
des Pays d'Oise et d'Halatte
Cònsol Christian de Luppé (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Belliripariens, Belliripariennes (en francés)
Còde postal 60700
Còde INSEE 60056
Beaurepaire60.fr

Beaurepaire es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Oise e la region de Picardia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Beaurepaire a situat en lo departament de l'Oise, sul marge esquèrre de la Oise, a la lisière nòrd de la Bòsc de Halatte, a ieu-camin entre Pont-Santa-Maxence e Verneuil-en-Halatte, e pas luènh de Creil. Existís pas de vilatge del nom de Beaurepaire, los abitants en essent partits entre tres caseriux. Dempuèi l'èst, se tròba en principi La Crotz-Roja #que deu lo sieu nom a un calvaire. Se en contunhant sus la RD 120 en direccion de Creil, se tròba una pichona granja, l'intrada del domeni de castèl de Beaurepaire e lo cementèri ; es lo masatge caseriu de Beaurepaire. Un pauc ne retrai de la rota, se tròba de contunh Heumont. Sul plànol del païsatge, lo territòri communal a partejat entre lo bòsc de Halatte, #qu'ocupa tota la part al sud de la RD 120, e las planas alluviales en la vallée de l'Oise, entre la RD 120 e lo riu. S'i tròba de pradas, de las superfícias agricòlas, quatre étangs de persec artificial, un marais e dels pichons bòsques, a una altitud en variant entre unitat|28|m}} e 39 m solament. Lo ponch culminant de la municipalitat a localizat a la extremitat sud-oèst del territòri communal, al encreuament del Forn en bòsc de Halatte, a unitat|107|m {{}}. La RD 120 es l'unica rota en traversant Beaurepaire, sens comptar los camins rurales e de rotas forestalas. I li cal pas desserte pels transpòrts en comun. Entre las quatre municipalitats limitrophes, Brenouille a situat sul marge opausat de l'Oise, e Fleurines a separat de Beaurepaire pel bòsc.

Comunas confrontantas de Beaurepaire[1]
Beaurepaire[1]
Fleurines

Lo bòsc de Halatte a protegit per una ZNIEFF tipe 1, « Massís forestal de Halatte » n° nacionala 220005064[2], E per un luòc natural classificat « Bòsc de Halatte e los sieus glacis agricòlas », creat per decrèt del 5 d'agost 1993[3]. Aqueles luòcs excluson lo sector al nòrd de la RD 120. Si que non, l'ensems del territòri communal dintre en lo luòc inscrich « Vallée de la Nonette » creat per decrèt del 6 de febrièr 1970[4]. Fin finala, Beaurepaire es membre a despart entièra del Parc natural regional Oise-País de França, instaurat per decrèt del 13 de genièr 2004[5].

Tèxte originau de l'article francés
Carrefour des Veneurs dans la forêt d'Halatte.

La commune de Beaurepaire est située dans le département de l'Oise, sur la rive gauche de l'Oise, à la lisière nord de la Forêt d'Halatte, à mi-chemin entre Pont-Sainte-Maxence et Verneuil-en-Halatte, et non loin de Creil. Il n'existe pas de village du nom de Beaurepaire, les abitants étant repartis entre trois hameaux. Depuis l'est, on trouve d'abord La Croix-Rouge qui doit son nom à un calvaire. On continuant sur la RD 120 en direction de Creil, on trouve une petite ferme, l'entrée du domaine de château de Beaurepaire et le cimetière ; c'est le hameau de Beaurepaire. Un peu en retrait de la route, on trouve ensuite Heumont. Sur le plan du paysage, le territoire communal est partagé entre la forêt d'Halatte, qui occupe toute la partie au sud de la RD 120, et les plaines alluviales dans la vallée de l'Oise, entre la RD 120 et la rivière. L'on y trouve des prairies, des surfaces agricoles, quatre étangs de pêche artificiels, un marais et des petits bois, à une altitude variant entre 28 m et 39 m seulement. Le point culminant de la commune est localisé à l'extrémité sud-ouest du territoire communal, au carrefour du Four en forêt d'Halatte, à 107 m. La RD 120 est l'unique route traversant Beaurepaire, sans compter les chemins ruraux et routes forestières. Il n'y a pas de desserte par les transports en commun. Parmi les quatre communes limitrophes, Brenouille est situé sur la rive opposée de l'Oise, et Fleurines est séparé de Beaurepaire par la forêt.

Comunas confrontantas de Beaurepaire[6]
Brenouille
Verneuil-en-Halatte Beaurepaire[6] Pont-Sainte-Maxence
Fleurines

La forêt d'Halatte est protégée par une ZNIEFF type 1, « Massif forestier d'Halatte » n° national 220005064[7], et par un site naturel classé « Forêt d'Halatte et ses glacis agricoles », créé par décret du 5 août 1993[8]. Ces sites excluent le secteur au nord de la RD 120. Sinon, l'ensemble du territoire communal entre dans le site inscrit « Vallée de la Nonette » créé par arrêté du 6 février 1970[9]. Finalement, Beaurepaire est membre à part entière du Parc naturel régional Oise-Pays de France, instauré par décret du 13 janvier 2004[10].


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgBeaurepaire
Comuna amb 2163 abitants (2000)Brenouille (2,7km)
Comuna amb 740 abitants (2000)Monceaux (3,0km)
Comuna amb 1156 abitants (2000)Les Ageux (3,4km)
Comuna amb 1759 abitants (2000)Fleurines (3,9km)
Comuna amb 1600 abitants (2000)Rieux (4,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Christian de Luppé    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
125 119 134 116 133 125 134 108 105

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
102 77 74 75 80 63 61 71 82

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
83 92 94 102 101 109 108 95 106

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
113
91
84
70
74
67
60
59
57
2009 2010
56
57
56
57
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Modèl:Géoportail
  2. Cf. http://www.donnees.picardie.developpement-durable.gouv.fr/patnat/znieff/Ficha_znieff.php?get_id_spn=220005064 modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 17 de novembre de 2011).
  3. Cf. [PDF] http://www.donnees.picardie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Fila/patnat/luòcs/60-23.pdf modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 17 de novembre de 2011).
  4. Cf. [PDF] http://www.donnees.picardie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Fila/patnat/luòcs/60-29.pdf modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 17 de novembre de 2011).
  5. Cf. [PDF] http://www.donnees.picardie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Fila/patnat/pnr/DEVI-PNR-OPF.pdf modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 17 de novembre de 2011).
  6. Modèl:Géoportail
  7. Cf. « Présentation de la znieff Massif forestier d'Halatte », DREAL Picardie (consultat lo 17 novembre 2011).
  8. Cf. [PDF] « Forêt d'Halatte et ses glacis agricoles », DREAL Picardie (consultat lo 17 novembre 2011).
  9. Cf. [PDF] « Vallée de la Nonette », DREAL Picardie (consultat lo 17 novembre 2011).
  10. Cf. [PDF] « Journal officiel de la République française du 15 janvier 2004, p. 1143-1144 », DREAL Picardie (consultat lo 17 novembre 2011).