Plancy-l'Abbaye

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Plancy-l’Abbaye
Plancy-l’Abbaye

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 34′ 15″ N, 3° 58′ 09″ E
Superfícia 41,38 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
132 m
76 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
10
Auba Armas del Departament d'Auba
Arrondiment Nogent-sur-Seine
Canton Méry-sur-Seine
Intercom
241000371
de Plancy-l'Abbaye
Cònsol James Lionnet (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 10380
Còde INSEE 10289
http://www.plancy-abbaye.fr

Plancy-l'Abbaye es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Auba e la region de Champanha-Ardena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Se étirant sul marge drech (o nòrd) del Alba, lo vilatge es a ieu-distància dintre Anglure e Arcis-sus-Alba.

A l'origina, un pauc a la separacion en aval del riu, la zòna viscuda la mai a l'oèst constituissiá una municipalitat siá sòl, nomenada alavetz Abbaye-jos-Plancy. E aiçò èra a Plancy #que se concentrava (e se concentra encara) lo gròs de l'abitat, al endroit ont la rota D 7 en procedéncia de Champfleury (al nòrd) afranquís la vallée per se dirigir cap a Méry-sus-Seine.

Tèxte originau de l'article francés

S'étirant sur la rive droite (ou nord) de l'Aube, le village est à mi-distance entre Anglure et Arcis-sur-Aube.

À l'origine, un peu à l'écart en aval de la rivière, la zone habitée la plus à l'ouest constituait une commune à elle seule, nommée alors Abbaye-sous-Plancy. Et c'était à Plancy que se concentrait (et se concentre encore) le gros de l'habitat, à l'endroit où la route D 7 en provenance de Champfleury (au nord) franchit la vallée pour se diriger vers Méry-sur-Seine.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgPlancy-l'Abbaye
Comuna amb 217 abitants (2000)Rhèges (3,3km)
Comuna amb 230 abitants (2000)Boulages (4,1km)
Comuna amb 132 abitants (2000)Bessy (4,9km)
Comuna amb 59 abitants (2000)Vouarces (5,7km)
Comuna amb 158 abitants (2000)Champfleury (6,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

En los ans 1970, las 2 municipalitats "independentas" de Plancy e de Abbaye-jos-Plancy #fusionar per constituir una nòva entité administrativa, Plancy-la Abbaye.

Bòsc domaniale de la Perthe : Dètz lo sieu nom a doas oras granjas situadas al luòc-ditz "La Perthe" e #que, unas fes réquisitionnées l'an 1918, #servir de casernement, de contunh de aérodrome militar. Lo terren de la Perthe i aguèt creat l'an 1918 per aculhir lo CIACB (Centre de Entrainement pel Aviation de Combat e de Bombardement). Aquel son près de 650 ectaras situadas de cada costat de la rota Courcemain - Champfleury #que #èsser aital réquisitionnés amb la fin de protegir un aérodrome, dels casernements mas tanben un vast camp de manœuvre ont los pilòts podián s'exercir al tir e al bombardement.

Après la guèrra, la aéronautique militara #decidir de conservar aquel vast amassa. Los procediments d'aquesiments aguèron lançat l'an 1922. Los hangars Bessonneau aguèron remplaçat en los ans 1920 per tres hangars metallics.

Se los casernements e los 3 hangars èran al nòrd de la rota, la aérodrome pròpiament-dicha se situava, lududes, al sud. La plateforme #duplicar la siá superficie al mièg dels ans trenta (mas en restant en los limits del camp) per ressortir las 100 ectaras (1 400 m x 1 000 m). Ne la dintre-doas guèrras, lo camp de la Perthe èra una annèxa de la basa aeriana de Romilly sus Seine #que i manteniá un deslligament de gardiennage. A periòdes regulars, las unitats de la aéronautique (de contunh Armada de l'Aire) venián i efectuar dels manœuvres facilitadas per la proximitat del camp militar de Mailly. L'escòla de pilotage de Romilly (perfectionnement de las officiers pilòtas) la #utilizar coma terren annèx en 1938/39. En 1939/40, La Perthe #èsser un terren d'operacions #que viu passar de divèrsas unitats (GB E/51, GAO 512 e E/514, GB E/15, GC III/2, GC II/1, Centre d'aplicacion d'observacion aeriana, èca.). Un depaus de munitions i #èsser egalament installat. Los Alemands la #utilizar egalament, après lo débarquement aliat en Normandie : stationnement dels IV/JG27 e II/JG53. Fòrtament bombardat n'en agost 44 pels Americanes, las installacions èran pas mai #qu'un camp de ruïnes a la Desliurança. Los Americanes i #installar alavetz un depaus. En 1946, lo aérodrome i aguèt descatalogat e lo fonzièr de 650a i aguèt mes a las Aigas e Bòsques #que lo #transformar en bòsc.

Tèxte originau de l'article francés

Dans les années 1970, les 2 communes "indépendantes" de Plancy et de Abbaye-sous-Plancy fusionnèrent pour constituer une nouvelle entité administrative, Plancy-l'Abbaye.

Forêt domaniale de la Perthe : Elle doit son nom aux deux fermes situées au lieu-dit "La Perthe" et qui, une fois réquisitionnées en 1918, servirent de casernement, puis d'aérodrome militaire. Le terrain de La Perthe fut créé en 1918 pour accueillir le CIACB (Centre d'Entrainement pour l'Aviation de Combat et de Bombardement). Ce sont près de 650 hectares situés de chaque côté de la route Courcemain - Champfleury qui furent ainsi réquisitionnés afin d'abriter un aérodrome, des casernements mais aussi un vaste champ de manœuvre où les pilotes pouvaient s'exercer au tir et au bombardement.

Après la guerre, l'aéronautique militaire décida de conserver ce vaste ensemble. Les procédures d'acquisitions furent lancées en 1922. Les hangars Bessonneau furent remplacés dans les années 1920 par trois hangars métalliques.

Si les casernements et les 3 hangars étaient au nord de la route, l'aérodrome proprement-dit se situait, lui, au sud. La plateforme doubla sa superficie au milieu des années trente (mais en restant dans les limites du camp) pour dépasser les 100 hectares (1 400 m x 1 000 m). Dans l'entre-deux guerres, le camp de La Perthe était une annexe de la base aérienne de Romilly sur Seine qui y maintenait un détachement de gardiennage. À périodes régulières, les unités de l'aéronautique (puis Armée de l'Air) venaient y effectuer des manœuvres facilitées par la proximité du camp militaire de Mailly. L'école de pilotage de Romilly (perfectionnement des officiers pilotes) l'utilisa comme terrain annexe en 1938/39. En 1939/40, La Perthe fut un terrain d'opérations qui vit passer plusieurs unités (GB I/51, GAO 512 et I/514, GB I/15, GC III/2, GC II/1, Centre d'application d'observation aérienne, etc.). Un dépôt de munitions y fut également installé. Les Allemands l'utilisèrent également, après le débarquement allié en Normandie : stationnement des IV/JG27 et II/JG53. Fortement bombardé en août 44 par les Américains, les installations n'étaient plus qu'un champ de ruines à la Libération. Les Américains y installèrent alors un dépôt. En 1946, l'aérodrome fut déclassé et le foncier de 650ha fut remis aux Eaux et Forêts qui le transformèrent en forêt.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 James Lionnet    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
870 888 901 1 135 1 164 1 213 1 192 1 248 1 251

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 275 1 304 1 258 1 220 1 255 1 276 1 241 1 272 1 200

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 109 1 088 1 066 887 900 886 814 692 734

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
697
757
931
964
957
849
922
932
941
2009 2010
937
960
944
967
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]