Cussangy

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Cussangy
Cussangy

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Cussangy lavoir.JPG|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 01′ 07″ N, 4° 06′ 12″ E
Superfícia 21,39 km²
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
10
Auba Armas del Departament d'Auba
Arrondiment Troyes
Canton Chaource
Intercom
241000462
du Chaourcois
Cònsol Jean-Louis Laffrat (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 10210
Còde INSEE 10120

Cussangy es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Auba e la region de Champanha-Ardena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • Lo vilatge a environat a l'èst e al sud per plateaux conreats de céréales e de oléagineux. A l'entorn del vilatge subsisteixen prés environats de barralhas.
  • Demòra pas mai que qualques grandas espleitacions agricòlas #qu'una ramaderia laitier.
  • Una espleitacion champignonnière produch e ne comercializa pleurotes e dels champignons de París.
  • Al nòrd s'estend lo vast bòsc de Cussangy #que se prossegueix fins a Chaource. Es un bòsc de feuillus essencialament : roures, encants, acacias, bouleaux, merisiers. Los bòsques son siatz communaux o privats.
Tèxte originau de l'article francés
  • Le village est entouré à l'est et au sud par des plateaux cultivés de céréales et d'oléagineux. Autour du village subsistent des prés entourés de haies.
  • Il ne reste que quelques grandes exploitations agricoles dont un élevage laitier.
  • Une exploitation champignonnière produit et commercialise des pleurotes et des champignons de Paris.
  • Au nord s'étend la vaste forêt de Cussangy qui se poursuit jusqu'à Chaource. C'est une forêt de feuillus essentiellement : chênes, charmes, acacias, bouleaux, merisiers. Les bois sont soit communaux ou privés.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgCussangy
Comuna amb 187 abitants (2000)Lagesse (2,2km)
Comuna amb 38 abitants (2000)Turgy (4,5km)
Comuna amb 135 abitants (2000)Vallières (4,5km)
Comuna amb 1105 abitants (2000)Chaource (4,9km)
Comuna amb 340 abitants (2000)Chesley (4,9km)
Comuna amb 78 abitants (2000)Les Granges (5,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • Las fonts :

- Una nòta sus l' istòria d'aquela comuna : de distincions e de dreches communaux, se tròba en lo Diccionari istoric de la Champagne meridionala de Modèl:Mgr, tres volums, Langres, 1942 -1948, nòva edicion : editàvem Laffite reprints, Marselha, 1983.

-L'archiu del Alba an meses en linha, sus lo sieu luòc, los recensements de la populacion de la municipalitat entre 1841 e 1931, las taulas décennales e de las reproduccions del cadastre de 1830.

  • Servicis e notabilités a Cussangy: XIXe e començament del XXe sègles:

- Parròquia e de sacerdòts desservants: Fins a la Primièra Guèrra mondiala, las recensements fan mencion dels guariguèsse o desservants de la parròquia de Cussangy. Residisson carrièra de l'Espina, en cara de la glèisa, e asseguran los servicis religioses a Cussangy e a Vallières. Après la guèrra de 1914-1918, i a pas mai de sacerdòt en residint e lo solid ostal del presbytère a transformat en burèu de plaça. Dintre los recensements de 1841 e 1911, cinc guariguèsse se son succedits a Cussangy : Jean-Claude Guyot. Pierre Urban Simonnot, nascut a Tròias lo 28 de mai de 1808. Aristide Stingre, Nascut a Bayel lo 17 de decembre de 1840. Henri Rémy, Nascut a Chaource lo 13 de març de 1854. René Thiney, Nascut a Bernon lo 29 de febrièr de 1876. Los recensements donan qualques elements de la siá faiçon de vida. An rarament una domestica. Vivon amb la siá vièlha maire veusa. Dos de dintratz eles an un "pensionnaire", jove de dètz ans, natiu d'una autra comuna. Aqueles pichons notables locales, los guariguèsse, son procedentes del departament. La siá desaparicion pòt s'explicar per divèrses postièrs:la déchristianisation sovent anotada en aquela part de la Conca Parisenc, e sustot la bassa importanta de la populacion de Cussangy. S'arriba de 690 abitants l'an 1836 a 411 abitants l'an 1911, e lo meteis fenomèn se tròba a Vallières, parròquia #qu'èra desservie pel curé de Cussangy (429 abitants l'an 1831 e solament 280 l'an 1911). Lo évêché de Tròias a, après la Granda Guèrra, reagrupat aquelas doas parròquias amb aquela de Chesley.

- Mèstres d'escòla e ostal d'escòla: Los instituteurs #que se son succedits a Cussangy l'an facha a ritmes desparièrs. Qualqu'uns i son pas presents que lo temps d'un recensement : Pierre Champfort en 1836, Pierre Prunier en 1851, Hélène Hérard e Achille Pagador l'an 1876. Aqueles mèstres son sovent joves : Pierre Champfort a 22 ans, Pierre Prunier 26. Hélène Hérard E Achille Pagador an pas respectivament que 27 e 33 ans. Pels mai joves, Cussangy es pas probablament #qu'un començament de carrièra. D'unes autres mèstres séjournent mai longtemps en la comuna. Hilaire Guilleminot E Alcide Bazin an levat en lo moment de dos recensements successius :l e primièra l'an 1841 e 1846, lo segond l'an 1911 e 1921. A Modèl:La s-, lo mèstre #qu'es passat una longa part de la siá carrièra a Cussangy es Granda Just Grados, nascut a Chesley lo 3 de julhet de 1814. Los recensements lo répertorient l'an 1856, 1866, 1872. Aquel long sojorn pòt s'explicar per las siás ligas familiales : la siá femna Clara Rollin es nascut lo 28 de genièr de 1814 a Cussangy. S'i son maridats lo 19 de novembre de 1838. Après la siá jubilacion, Granda Just demorarà a Cussangy e i residirà carrièra de Chavigny amb la siá esposa. De meteis, Ferdinand Laroche a ensenhat a Cussangy lo temps de tres recensements : 1886, 1896, 1901. Lo grand nombre de mainats a sovent agut de besonh la preséncia de dos ensenyants simultanèament. La solucion del coble de instituteurs apparait amb Alcide e Juliette Bazin, al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Gabriel e Alice Rousseau prenon la lèva de contunh. Aquel besonh de instituteurs s'explica per familhas mai nombrosas #qu'uèi e per la preséncia sovent levada de mainats en nourrice o de mainats de l'Assisténcia Publica.

Tèxte originau de l'article francés
  • Les sources :

- Une note sur l'histoire de cette commune : seigneuries et droits communaux, se trouve dans le Dictionnaire historique de la Champagne méridionale de Modèl:Mgr, trois volumes, Langres, 1942 -1948, nouvelle édition : éditions Laffite reprints, Marseille, 1983.

-Les archives de l'Aube ont mis en ligne, sur leur site, les recensements de la population de la commune entre 1841 et 1931, les tables décennales et des reproductions du cadastre de 1830.

  • Services et notabilités à Cussangy: XIXe et début du XXe siècles:

- Paroisse et prêtres desservants: Jusqu'à la Première Guerre mondiale, les recensements font mention des curés ou desservants de la paroisse de Cussangy. Ils résident rue de l'Épine, en face de l'église, et assurent les services religieux à Cussangy et à Vallières. Après la guerre de 1914-1918, il n'y a plus de prêtre résidant et la solide maison du presbytère est transformée en bureau de poste. Entre les recensements de 1841 et 1911, cinq curés se sont succédé à Cussangy : Jean-Claude Guyot. Pierre Urbain Simonnot, né à Troyes le 28 mai 1808. Aristide Stingre, né à Bayel le 17 décembre 1840. Henri Rémy, né à Chaource le 13 mars 1854. René Thiney, né à Bernon le 29 février 1876. Les recensements nous donnent quelques éléments de leur mode de vie. Ils ont rarement une domestique. Ils vivent avec leur vieille mère veuve. Deux d'entre eux ont un "pensionnaire", jeune de dix ans, natif d'une autre commune. Ces petits notables locaux, les curés, sont originaires du département. Leur disparition peut s'expliquer par plusieurs facteurs:la déchristianisation souvent notée dans cette partie du Bassin Parisien, et surtout la baisse importante de la population de Cussangy. On passe de 690 habitants en 1836 à 411 habitants en 1911, et le même phénomène se retrouve à Vallières, paroisse qui était desservie par le curé de Cussangy (429 habitants en 1831 et seulement 280 en 1911). L'évêché de Troyes a, après la Grande Guerre, regroupé ces deux paroisses avec celle de Chesley.

- Maîtres d'école et maison d'école: Les instituteurs qui se sont succédé à Cussangy l'ont fait à des rythmes différents. Certains n'y sont présents que le temps d'un recensement : Pierre Champfort en 1836, Pierre Prunier en 1851, Hélène Hérard et Achille Payeur en 1876. Ces maîtres sont souvent jeunes : Pierre Champfort a 22 ans, Pierre Prunier 26. Hélène Hérard et Achille Payeur n'ont respectivement que 27 et 33 ans. Pour les plus jeunes, Cussangy n'est probablement qu'un début de carrière. D'autres maîtres séjournent plus longtemps dans la commune. Hilaire Guilleminot et Alcide Bazin sont relevés lors de deux recensements successifs :l e premier en 1841 et 1846, le second en 1911 et 1921. Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, le maître qui a passé une longue partie de sa carrière à Cussangy est Grand Just Grados, né à Chesley le 3 juillet 1814. Les recensements le répertorient en 1856, 1866, 1872. Ce long séjour peut s'expliquer par ses attaches familiales : sa femme Claire Rollin est née le 28 janvier 1814 à Cussangy. Ils s'y sont mariés le 19 novembre 1838. Après sa retraite, Grand Just restera à Cussangy et y résidera rue de Chavigny avec son épouse. De même, Ferdinand Laroche a enseigné à Cussangy le temps de trois recensements : 1886, 1896, 1901. Le grand nombre d'enfants a souvent nécessité la présence de deux enseignants simultanément. La solution du couple d'instituteurs apparait avec Alcide et Juliette Bazin, au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Gabriel et Alice Rousseau prennent ensuite la relève. Ce besoin d'instituteurs s'explique par des familles plus nombreuses qu'aujourd'hui et par la présence souvent relevée d'enfants en nourrice ou d'enfants de l'Assistance Publique.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Louis Laffrat    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
655 725 747 685 682 690 691 679 665

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
616 598 552 566 538 522 508 461 439

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
415 415 401 332 338 336 327 304 301

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
263
282
258
225
209
199
199
202
205
2009 2010
207
208
210
211
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]