Villard-Léger

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Villard-Léger
Villard-Léger

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 30′ 57″ N, 6° 11′ 08″ E
Superfícia 6,73 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
1 025 m
293 m
Geografia politica
Region istorica Savòia (Arpitània) Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
73
Savòia Armas deu Departament de Savòia
Arrondiment Chambéry
Canton Chamoux-sur-Gelon
Intercom
247300775
du Gelon et du Coisin
Cònsol Jean-François Claraz (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Villarlégois / Villarlégoises (en francés)
Còde postal 73390
Còde INSEE 73315

Villard-Léger en arpitan (Villard-Léger en francés) es una comuna arpitana de Savòia, situada dins lo departament de Savòia e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Tèxte originau de l'article francés


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVillard-Léger
Comuna amb 300 abitants (2000)Hauteville (2,0km)
Comuna amb 277 abitants (2000)La Trinité (3,7km)
Comuna amb 118 abitants (2000)Le Pontet (3,8km)
Comuna amb 716 abitants (2000)Châteauneuf (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

11 de novembre 2006 : per via de referendum e après aver-i efectuat una consulta près dels administrats, los abitants se trucan los villarlégois e villarlégoises; Segon l'Universitat de Savoie, aquel ethnonyme es una malformation : las nòrmas per las municipalitats de Savoie indican que lo ethnonyme li cal èsser légerin o lagérien; n'efièch, en un nom de municipalitat compausada, lo primièr tèrme, en lo occurrence "villard", es pas pas significatiu, doncas es pas pas retengut (exemple, los abitants de villardgondran son los gondraniens, aqueles de villardmartin los martiniens); lo segond tèrme, "leugièr", a la siá origina del proprietari romain lagerius o legerus; lo ethnonyme exacte pòt doncas èsser siatz lagérien siatz légerin; aquel darrièr tèrme es çò de mès agréable euphoniquement, e li cal èsser retengut: los abitants son doncas los "légerins". S'aquelas donadas avián #èsser somesas als abitants honnêtement, l'error soslinhat i auriá pas pas #èsser comesa en lo moment del "referendum"; cossí sovent #cridar, se verifica #qu'un referendum prepausat sens informacion completa condusida a errors regrettables.

Lo castèl de villard-leugièr, uèi trucat "castèl de sant-bon", ostal fòrt de la familha seigneuriale de l'Isòla-la Rochette, bastida abans 1426 (cf "istòria dels senhors de la Cambra"), e engrandida a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, rénovée a Modèl:La s mini- e a Modèl:La s mini-, a #èsser la proprietat de la familha L'Isòla-la Rochette fins a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, de contunh, del fach d'un matrimòni, de la familha Pacoret de Sant-Bon de 1781 a 1913. Lo amiral Simon Pacoret de Sant-Bon n'a #èsser çò de mès illustra proprietari; nascut en Savoie del temps del reialme de Savoie-Piémont-Sardenha, escolleix, en lo moment del annexion de la Savoie per la França en 1860, de demorar al servici de lo sieu rei, #lo que #venir en 1861 lo primièr rei d'Itàlia; #èsser a divèrsas recuperacions ministra de la marina de l'Itàlia; a reconegut a Itàlia coma lo créateur de la flotte militara e comerciala modèrna; de nombroses libres e monuments remembran lo sieu œuvre, en particular a la Spezia, a Turin e a Roma; a defallit l'an 1892. Après la siá mòrt, lo sieu fraire Alexis, en avent per çò qu'es de lududes escuelhut la nacionalitat francesa a la annexion, #èsser proprietària del castèl fins a la siá mòrt, la siá veusa #vendre la totalitat de la proprietat entre 1911 e 1913.

Tèxte originau de l'article francés

11 novembre 2006 : par voie de référendum et après avoir effectué une consultation auprès des administrés, les habitants s'appellent les villarlégois et villarlégoises; Selon l'Université de Savoie, cet ethnonyme est une malformation : les règles pour les communes de Savoie indiquent que l'ethnonyme doit être légerin ou lagérien; en effet, dans un nom de commune composé, le premier terme, en l'occurrence "villard", n'est pas significatif, donc n'est pas retenu (exemple, les habitants de villardgondran sont les gondraniens, ceux de villardmartin les martiniens); le second terme, "léger", tient son origine du propriétaire romain lagerius ou legerus; l'ethnonyme exact peut donc être soit lagérien soit légerin; ce dernier terme est le plus agréable euphoniquement, et doit être retenu: les habitants sont donc les "légerins". Si ces données avaient été soumises aux habitants honnêtement, l'erreur signalée n'aurait pas été commise lors du "référendum"; comme souvent hélas, on constate qu'un référendum proposé sans information complète conduit à des erreurs regrettables.

le château de villard-léger, aujourd'hui appelé "château de saint-bon", maison forte de la famille seigneuriale de La Chambre-La Rochette, construite avant 1426 (cf "histoire des seigneurs de La Chambre"), et agrandie à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, rénovée au Modèl:S mini- et au Modèl:S mini-, a été la propriété de la famille La Chambre-La Rochette jusqu'à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, puis, du fait d'un mariage, de la famille Pacoret de Saint-Bon de 1781 à 1913. L'amiral Simon Pacoret de Saint-Bon en a été le plus illustre propriétaire; né en Savoie du temps du royaume de Savoie-Piémont-Sardaigne, il choisit, lors de l'annexion de la Savoie par la France en 1860, de rester au service de son roi, lequel devint en 1861 le premier roi d'Italie; il fut à plusieurs reprises ministre de la marine de l'Italie; il est reconnu en Italie comme le créateur de la flotte militaire et commerciale moderne; de nombreux livres et monuments rappellent son œuvre, en particulier à La Spezia, à Turin et à Rome; il est décédé en 1892. Après sa mort, son frère Alexis, ayant quant à lui choisi la nationalité française à l'annexion, fut propriétaire du château jusqu'à sa mort, sa veuve vendit la totalité de la propriété entre 1911 et 1913.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-François Claraz    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
600 664 677 733 797 758 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
873 836 840 822 875 873 820 810 760
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
702 667 631 536 511 524 462 385 412
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
352
361
331
289
317
382
446
458
467
2009 2010
479
486
491
498
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]