Flumet

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Flumet
Flumet

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Flumet.jpg|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason ville Fr Flumet (Savoie).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 49′ 13″ N, 6° 31′ 03″ E
Superfícia 17,15 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
1 930 m
854 m
Geografia politica
Region istorica Savòia (Arpitània) Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
73
Savòia Armas deu Departament de Savòia
Arrondiment Albertville
Canton Ugine
Cònsol Pierre Ouvrier-Buffet (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Flumerans (en francés)
Còde postal 73590
Còde INSEE 73114

Flumet en arpitan (Flumet en francés) es una comuna arpitana de Savòia, situada dins lo departament de Savòia e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Flumet Es una station vilatge d'aperaquí 900 abitants situats a l'altitud d'unitat|900|mètres {{}} sus un esperó rocós en dominant lo confluisson de dos torrents de montanha : lo Arly (#que pren la siá font en lo vallon de Megève e se tira en lo Isère a Albertville) e lo sieu principal afluent lo Arrondine (#que ven del massís dels Aravis).

Flumet Vei se crosar doas grandas rotas touristiques : la RN 212 (nòrd-sud) #que permet de connectar Chamonix a Albertville e la « rota de las Grandas Alpes » (oèst-es) #que va de la Clusaz a Bourg-Sant-Maurici pel caulet dels Aravis, lo caulet dels Embargs, Beaufort e lo cormet de Roselend. Aquel son tres grands caulets cyclistes, freqüentment manlevats pels coureurs del torn de França o del Dauphiné Liberat.

Flumet Es aital al centre del territòri de la Nautor Val de Arly, a l'entorn #que n'an dispausat n'estela cinc unes autres pòbles : Sant-Nicolas-la-Capèla, La Giettaz, La nòstra-Madama-de-Bellecombe, Crest-Voland e Cohennoz. Totes son de pòbles-stations d'esquí. Aqueles sièis pòbles reagrupen aperaquí 2 800 abitants.

An separat los unes dels autres per gargamèlas prigondas creusées pels torrents de montanha. Lo un dels accèsses se fa dempuèi Ugine (cap de-luòc de costat) per la rota de las Gargamèlas de la Arly (anciana RN 212 ; venguda RD 1212) réputée èsser la mai cara de França al quilomètre, son tant nombrós e incessants los trabalhs de mesa n'estat e de sécurisation : 13 quilomètres de rota al fons de gargamèlas dintradas e sauvatjas. Comptar 1 h 20 de veitura dempuèi Chambéry e 1 h dempuèi Anecí. L'autre accès se fa dempuèi la vallée de la Arve, en transeünt per Megève. Cal comptar aperaquí 1 h de veitura dempuèi Genève.

Tèxte originau de l'article francés

Flumet est une station village d'environ 900 habitants situé à l'altitude de 900 mètres sur un éperon rocheux dominant le confluent de deux torrents de montagne : l'Arly (qui prend sa source dans le vallon de Megève et se jette dans l'Isère à Albertville) et son principal affluent l'Arrondine (qui vient du massif des Aravis).

Flumet voit se croiser deux grandes routes touristiques : la RN 212 (nord-sud) qui permet de relier Chamonix à Albertville et la « route des Grandes Alpes » (ouest-est) qui va de La Clusaz à Bourg-Saint-Maurice par le col des Aravis, le col des Saisies, Beaufort et le cormet de Roselend. Ce sont trois grands cols cyclistes, fréquemment empruntés par les coureurs du tour de France ou du Dauphiné Libéré.

Flumet est ainsi au centre du territoire du Haut Val d'Arly, autour duquel sont disposés en étoile cinq autres villages : Saint-Nicolas-la-Chapelle, La Giettaz, Notre-Dame-de-Bellecombe, Crest-Voland et Cohennoz. Tous sont des villages-stations de ski. Ces six villages regroupent environ 2 800 habitants.

Ils sont séparés les uns des autres par des gorges profondes creusées par les torrents de montagne. L'un des accès se fait depuis Ugine (chef-lieu de canton) par la route des Gorges de l'Arly (ancienne RN 212 ; devenue RD 1212) réputée être la plus chère de France au kilomètre, tant sont nombreux et incessants les travaux de remise en état et de sécurisation : 13 kilomètres de route au fond de gorges encaissées et sauvages. Compter 1 h 20 de voiture depuis Chambéry et 1 h depuis Annecy. L'autre accès se fait depuis la vallée de l'Arve, en passant par Megève. Il faut compter environ 1 h de voiture depuis Genève.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgFlumet
Comuna amb 401 abitants (2000)Crest-Voland (2,6km)
Comuna amb 454 abitants (2000)La Giettaz (5,2km)
Comuna amb 155 abitants (2000)Cohennoz (7,2km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Flumet Es un ancià bourg medieval apertenent dins la província del Faucigny, ligada a la Savoie l'an 1355. A l'origina Flumet es un luòc estrategic e militar. Es n'efièch la una de las pòrtas d'en primièr del Faucigny doncas que situada a las confins de la província. Mas rapidament lo bourg se desvolopèt e obténer de la part de las sires de Faucigny d'importants franchises l'an 1228 del baron Aymon II de Faucigny[1]. Flumet Es la primièra vila de Faucigny e de Savoie a obténer de talas franchises, en donant aital dins la vila un gra d'autonomia fòrça important.

En 1355, lo Faucigny ven savoyard e los princes de Savoie confirman dins la vila de Flumet las franchises concedidas un sègle mai d'ora. En 1679, lo grand incendi de Flumet estrosseja la vila e lo vièlh castèl dels sires de Faucigny. La data de la catastròfa a inscrich sus la una de las bigas del porche de la Glèisa Santa Théodule. La vila obten de Christine de França, régente de Savoie en 1684 l'autorizacion de destruir lo castèl[2].

En la nuèch del 21 al 22 de setembre de 1792, las tropas revolucionàrias francesas ocupan la Savoie e l'intègra a la França jol nom de "departament del Mont-Blanc". De nombroses pòbles de Savoie, #que Flumet, n'an estrossejat e saquejats pels revolucionaris. Lo campanal a Bulbe de la glèisa Santa Théodule i aurà destruit mas jamai reconstruit a l'identic. En 1798, lo Nòrd del departament del Mont-Blanc intègra lo departament del Léman #que la capitala n'es a Genève. Lo vilatge de Flumet es alavetz ligat al departament del Léman fins a la restauracion sarde l'an 1814.

En 1860, lo annexion de la Savoie dividís la ancià duché de Savoie en dos departaments. L'ensems del Faucigny a integrat a l'Anautita-Savoie (74) a l'excepcion dels pòbles de Flumet, Sant-Nicolas-La-Capèla, La Giettaz, La nòstra-Madama-De-Bellecombe e Cret-Voland #qu'auràn ligat a la Savoie (73). Es a aquela epòca #que se met en marcha a Flumet una plaça de Doana en marcant lo limit de la zòna Franca amb la Soïssa conclusa en lo tractat de Annexion de la Savoie a la França. Aital, la segonda mitat de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle a #èsser marcada per una activitat de contrebande fòrça desvolopada a Flumet e en tot lo Val de Arly.

Tèxte originau de l'article francés

Flumet est un ancien bourg médiéval appartenant à la province du Faucigny, rattachée à la Savoie en 1355. À l'origine Flumet est une place stratégique et militaire. Elle est en effet l'une des portes d'entrée du Faucigny puisque située aux confins de la province. Mais rapidement le bourg va se développer et obtenir de la part des sires de Faucigny d'importantes franchises en 1228 du baron Aymon II de Faucigny[3]. Flumet est la première ville de Faucigny et de Savoie à obtenir de telles franchises, donnant ainsi à la ville un degré d'autonomie très important.

En 1355, le Faucigny devient savoyard et les princes de Savoie confirment à la ville de Flumet les franchises accordées un siècle plus tôt. En 1679, le grand incendie de Flumet ravage la ville et le vieux château des sires de Faucigny. La date de la catastrophe est inscrite sur l'une des poutres du porche de l'Église Saint Théodule. La ville obtient de Christine de France, régente de Savoie en 1684 l'autorisation de détruire le château[4].

Dans la nuit du 21 au 22 septembre 1792, les troupes révolutionnaires françaises envahissent la Savoie et l'intègre à la France sous le nom de "département du Mont-Blanc". De nombreux villages de Savoie, dont Flumet, sont ravagés et pillés par les révolutionnaires. Le clocher à Bulbe de l'église Saint Théodule sera détruit mais jamais reconstruit à l'identique. En 1798, le Nord du département du Mont-Blanc intègre le département du Léman dont la capitale est à Genève. Le village de Flumet est alors rattaché au département du Léman jusqu'à la restauration sarde en 1814.

En 1860, l'annexion de la Savoie divise l'ancien duché de Savoie en deux départements. L'ensemble du Faucigny est intégré à la Haute-Savoie (74) à l'exception des villages de Flumet, Saint-Nicolas-La-Chapelle, La Giettaz, Notre-Dame-De-Bellecombe et Cret-Voland qui seront rattachés à la Savoie (73). C'est à cette époque que se met en place à Flumet un poste de Douane marquant la limite de la zone Franche avec la Suisse conclue dans le traité d'Annexion de la Savoie à la France. Ainsi, la seconde moitié du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle a été marquée par une activité de contrebande très développée à Flumet et dans tout le Val d'Arly.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Pierre Ouvrier-Buffet    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
820 991 1 008 892 963 961 -

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
779 801 820 861 848 898 926 943 949

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
873 984 816 888 928 706 703 731 731

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
667
740
769
727
760
769
864
877
865
2009 2010
862
875
848
868
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 58: bar:1806 from:0 till: 1008

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '1008' not within range as specified by command Period.



Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Modèl:Labor. Veire tanben Modèl:Labor.
  2. Modèl:Labor.
  3. Léon Ménabréa, Article « De la marche des études historiques en Savoie et en Piémont, depuis le Sègle XIV jusqu'à nos jours, et des développements dont ces études seraient encore susceptibles », Mémoires (n°1, IX), Académie de Savoie, , p. 354. Voir aussi Article de Ruth Mariotte-Löber « Ville et seigneurie : Les chartes de franchises des comtes de Savoie: fin XIIe siècle-1343 », Mémoires et Documents (Vol. 4), Académie Florimontane - Librairie Droz, .
  4. Michelle Leroy, Geneviève de Montleau, Fondation pour l'action culturelle internationale en montagne, En Beaufortain et Val d'Arly : sur les chemins du Baroque (Vol. 1), La Fontaine de Siloë, (ISBN 2-84206-108-X, 9782842061081[à vérifier : ISBN invalid]), p. 154.