Bourg-sous-Châtelet

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Bourg-sous-Châtelet
Bourg-sous-Châtelet

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Bourg-90-village.jpg
Vista de Bourg-sous-Châtelet.
Blason Bourg-sous-Châtelet.svg
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 42′ 16″ N, 6° 56′ 54″ E
Superfícia 0,84 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
481 m
386 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
90
Territòri de Belfòrt Armas del Territòri de Belfòrt
Arrondiment Belfort
Canton Rougemont-le-Château
Intercom
249000217
du Pays Sous Vosgien
Cònsol Armand Nawrot (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 90110
Còde INSEE 90016

Bourg-sous-Châtelet es una comuna francesa, situada dins lo departament del Territòri de Belfòrt e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo territòri de la municipalitat a una superficie de 84 a #que 36 li cal bòsc. L'altitud mièja del vilatge es de 418 mètres.

Bourg-Jos-Châtelet dètz lo sieu nom al pichon castèl (lo « châtelet » #qu'el ne rèsta pas de traça #qu'en la toponymie) e a la capèla castrale #qu'aurián existit entre lo Sègle X e lo Sègle XII a la reünion de la butte #que domina Sant-Germain-lo-Châtelet e Bourg.

Tèxte originau de l'article francés

Le territoire de la commune a une superficie de 84 ha dont 36 ha de forêt. L'altitude moyenne du village est de 418 mètres.

Bourg-sous-Châtelet doit son nom au petit château (le « châtelet » dont il ne reste de trace que dans la toponymie) et à la chapelle castrale qui auraient existé entre le Sègle X et le Sègle XII au sommet de la butte qui domine Saint-Germain-le-Châtelet et Bourg.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Fins a la fin del Sègle XVII, lo vilatge èra pas #qu'un grop de qualques granjas en en protegint 70 abitants aperaquí. E aviá possedit una capèla fins al mièg del Sègle XV mas e aviá ligat a la parròquia de Étueffont. S'amb lo bastiment en 1776 de la siá glèisa #que Anjoutey #venir una parròquia en en englobant Bourg.

  • Mièja Edat : a l'abric del châtelet de Sant-Germain, qualques espleitacions agricòlas se establisson en lo espaci en en separant Anjoutey e Sant-Germain-lo-Châtelet. Lo terren Se paure mas permet la cultura del seigle, del épeautre e del avoine. Lo pòble Fa partida de la distincion del Rosemont.
  • Abans 1800 : amb la guèrra de Trenta Ans se se acabat un periòde entrebolit de divèrses sègles #qu'e aviá frenat lo desvolopament de la region. La populacion aumenta per arribar a un centenat de abitants.
  • 1800-1850 : establiment de nombrós tisserands dins abitança en trabalhant per las fabricas mulhousiennes. Almens Dos talhièrs de tissage se installan e emplegan 50 tisserands, sens comptar los obrièrs cargats del ourdissage, montatge de cadena… La populacion del pòble ressòrt los 150 abitants.
  • 1850-1900 : déclin dels talhièrs de Bourg en benefici dels tissages mecanics vesins e crisis de l'indústria texila. Qualques obrièrs De Bourg trabalhan a Anjoutey o Sant-Germain, fòrça prèps.
  • 1900-1950 : emigracion cap als centres industriales urbans. La populacion campula a una trentena de abitantas.
  • 1950-1970 : las pichonas espleitacions agricòlas basten per pena a alimentar los abitants #que lor cal completar las siás intradas amb de unas autras d'activitats.
  • 1970-1985 : lo desvolopament del automobila, lo accroissement de las intradas e lo prètz dels terrens a las immeditaeses dels grands centres industriales encoratjan los citadins a far bastir de ostals de abitacion de jamai en jamai luènh de las vilas. La pichona superficie de la municipalitat e la siá situacion a la separacion dels grands aqueles favorisson pas pas lo bastiment de lotissements.
  • 1985-2000 : la crisi economica alenteix lo desvolopament de nòus bastiments mas una recuperacion fòrça neta a observat a la fin dels ans 1990.
Tèxte originau de l'article francés

Jusqu'à la fin du Sègle XVII, le village n'était qu'un groupe de quelques fermes abritant 70 habitants environ. Il avait possédé une chapelle jusqu'au milieu du Sègle XV mais était rattaché à la paroisse d'Étueffont. C'est avec la construction en 1776 de son église qu'Anjoutey devint une paroisse englobant Bourg.

  • Moyen Âge : à l'abri du châtelet de Saint-Germain, quelques exploitations agricoles s'établissent dans l'espace séparant Anjoutey et Saint-Germain-le-Châtelet. Le terrain est pauvre mais permet la culture du seigle, de l'épeautre et de l'avoine. Le village fait partie de la seigneurie du Rosemont.
  • Avant 1800 : avec la guerre de Trente Ans s'est achevée une période troublée de plusieurs siècles qui avait freiné le développement de la région. La population augmente pour atteindre une centaine d'habitants.
  • 1800-1850 : établissement de nombreux tisserands à domicile travaillant pour les fabriques mulhousiennes. Au moins deux ateliers de tissage s'installent et emploient 50 tisserands, sans compter les ouvriers chargés de l'ourdissage, montage de chaîne… La population du village dépasse les 150 habitants.
  • 1850-1900 : déclin des ateliers de Bourg au profit des tissages mécaniques voisins et crises de l'industrie textile. Des ouvriers de Bourg travaillent à Anjoutey ou Saint-Germain, très proches.
  • 1900-1950 : émigration vers les centres industriels urbains. La population tombe à une trentaine d'habitants.
  • 1950-1970 : les petites exploitations agricoles suffisent à peine à nourrir les habitants qui doivent compléter leurs revenus avec d'autres activités.
  • 1970-1985 : le développement de l'automobile, l'accroissement des revenus et le prix des terrains aux abords des grands centres industriels encouragent les citadins à faire construire des maisons d'habitation de plus en plus loin des villes. La petite superficie de la commune et sa situation à l'écart des grands axes ne favorisent pas la construction de lotissements.
  • 1985-2000 : la crise économique ralentit le développement de nouvelles constructions mais une reprise très nette est observée à la fin des années 1990.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Armand Nawrot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
80 98 117 143 159 159 132 126 126

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
109 109 95 83 87 78 82 72 85

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
71 59 57 37 32 39 37 22 34

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
30
28
45
85
111
126
129
130
130
2009 2010
129
131
128
130
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]