Saint-Dizier-l'Évêque

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Saint-Dizier-l'Évêque
Saint-Dizier-l'Évêque

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Saint-Dizier-l'Évêque, Mairie.jpg|center|280px|link=|border]]
La comuna
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 28′ 14″ N, 6° 57′ 48″ E
Superfícia 10,83 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
615 m
374 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
90
Territòri de Belfòrt Armas del Territòri de Belfòrt
Arrondiment Belfort
Canton Beaucourt
Intercom
249000241
du Sud Territoire
Cònsol Denis Bandelier (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Fêchois, Fêchoises (en francés)
Còde postal 90100
Còde INSEE 90090

Saint-Dizier-l'Évêque es una comuna francesa, situada dins lo departament del Territòri de Belfòrt e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge a situat a 560 m d'altitud sus la près del scenari jurassique en formant l'extrèm sud del departament.

Tèxte originau de l'article francés

Le village est situé à 560 m d'altitude sur le bord du plateau jurassique formant l'extrême sud du département.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Dizier-l'Évêque
Comuna amb 456 abitants (2000)Lebetain (2,2km)
Comuna amb 161 abitants (2000)Croix (2,9km)
Comuna amb 5013 abitants (2000)Beaucourt (3,1km)
Comuna amb 431 abitants (2000)Montbouton (3,4km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

A la localizacion del vilatge actual se trobava, d'après la legenda de sant Dizier, un oratoire dédié a sant Martin. Es ailà #que #èsser enterré Desiderius, futur sant Dizier e lo sieu diacre Regenfroid (o Reinfroid), après i aver #èsser d'assassinats a Crotz per bandolers, en los ans 670. Cap a 736, lo comte Eberhard, fils del pòrti de Alsace, fa don al abbaye de Murbach (creada en 728) de la villa Datira (Delle) aital coma la glèisa ont se tròba lo còrs de Dizier. Una glèisa existissiá doncas ja a l'epòca mérovingienne e lo cavòt de Dizier fasiá l'objècte de pelegrinatges importants ont èran portats los malauts mentales ; la thérapie consistissiá dintratz d'autras a far ramper lo pacient en un estrech passatge situat jol sarcophage del sant. Aquela glèisa #èsser reconstruite al començament del XIe sègle e inaugurada en 1041. La parròquia #que simbolizava cobrissiá alavetz los pòbles de Villars-lo-Shut, Fêche-la Glèisa, Lebetain e una part de Beaucourt e de Montbouton. A una cèrta epòca, compreniá egalament Bure (#Jurar) (a l'ora d'ara en Soïssa) e Crotz. La reconstruction de la glèisa #èsser l'escasença pels fraires de Murbach de transferir en lo sieu abbaye las rèstas e reliques de sant Dizier e de sant Regenfroid. Lo pòble, #que s'i èra desvolopat al XIe sègle mercés a la reputacion del sant, i èra vengut çò cap de-luòc d'una comuna #que l'estenduda n'èra aquela de la parròquia.

Lo fief de Sant-Dizier a levat del Sant Empèri (abbaye de Murbach, comtat de Ferrette) fins en 1648, après la guèrra de Trenta Ans, e lo sieu rattachement a la França. En los actes redigits n'alemand lo nom del pòble a #èsser germanisé en Sanct Sthörgen o Sanct Stoeringen.

La glèisa de Sant-Dizier es una dels mai ancianas de la region. Plan segur demòra pas sens dobte mai res del oratoire de Sant-Martin ont Desiderius lududes-a celebrat quitament la messa cap a 670. De la glèisa bastida al començament del VIIIe sègle subsistirien una absidiole e la part inferiora del campanal-porche. Lo bastiment de 1041 conserva pas que qualques murs e lo plànol de la bastissa precedenta. Cap a 1575, nòu bastiment ont lo tet orizontal a remplaçat per voûtes en caireforques de ogives, #çò qu'obliga a apondre contreforts exteriors. Al començament del XVIIIe sègle, la toiture es totalament modificada. Divèrsas disposicions an #èsser efectuats al XIXe sègle, en particular cap a 1853, 1875 e 1881. Lo campanal #èsser surélevé l'an 1875 e l'orientacion del faîte de lo sieu tet a dos pans a #èsser virada de 90 gras. Es en 1937 que lo tèrme « l'Avesque » a #èsser adjunt al nom de Sant-Dizier per designar lo pòble en evitant lo homonymie amb los autres Sant-Dizier de França.

Tèxte originau de l'article francés

A l'emplacement du village actuel se trouvait, d'après la légende de saint Dizier, un oratoire dédié à saint Martin. C'est là que fut enterré Desiderius, futur saint Dizier et son diacre Regenfroid (ou Reinfroid), après avoir été assassinés à Croix par des brigands, dans les années 670. Vers 736, le comte Eberhard, fils du duc d'Alsace, fait don à l'abbaye de Murbach (créée en 728) de la villa Datira (Delle) ainsi que l'église où se trouve le corps de Dizier. Une église existait donc déjà à l'époque mérovingienne et le tombeau de Dizier faisait l'objet de pèlerinages importants où étaient amenés les malades mentaux ; la thérapie consistait entre autres à faire ramper le patient dans un étroit passage situé sous le sarcophage du saint. Cette église fut reconstruite au début du XIe siècle et inaugurée en 1041. La paroisse qu'elle symbolisait alors couvrait les villages de Villars-le-Sec, Fêche-l'Église, Lebetain et une partie de Beaucourt et de Montbouton. À une certaine époque, elle comprenait également Bure (Jura) (actuellement en Suisse) et Croix. La reconstruction de l'église fut l'occasion pour les moines de Murbach de transférer dans leur abbaye les restes et reliques de saint Dizier et de saint Regenfroid. Le village, qui s'était développé au XIe siècle grâce à la renommée du saint, était devenu le chef-lieu d'une mairie dont l'étendue était celle de la paroisse.

Le fief de Saint-Dizier a relevé du Saint Empire (abbaye de Murbach, comté de Ferrette) jusqu'en 1648, après la guerre de Trente Ans, et son rattachement à la France. Dans les actes rédigés en allemand le nom du village a été germanisé en Sanct Sthörgen ou Sanct Stoeringen.

La glèisa de Saint-Dizier est une des plus anciennes de la région. Bien sûr il ne reste sans doute plus rien de l'oratoire de Saint-Martin où Desiderius lui-même a célébré la messe vers 670. De l'église construite au début du VIIIe siècle subsisteraient une absidiole et la partie inférieure du clocher-porche. La construction de 1041 ne conserve que quelques murs et le plan de l'édifice précédent. Vers 1575, nouvelle construction où le plafond horizontal est remplacé par des voûtes en croisées d'ogives, ce qui oblige à ajouter des contreforts extérieurs. Au début du XVIIIe siècle, la toiture est entièrement modifiée. Plusieurs aménagements ont été effectués au XIXe siècle, en particulier vers 1853, 1875 et 1881. Le clocher fut surélevé en 1875 et l'orientation du faîte de son toit à deux pans a été tournée de 90 degrés. C'est en 1937 que le terme « l'Évêque » a été adjoint au nom de Saint-Dizier pour désigner le village en évitant l'homonymie avec les autres Saint-Dizier de France.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Denis Bandelier    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
505 315 346 428 490 534 610 652 637

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
685 704 700 651 652 653 630 608 613

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
559 508 480 437 401 321 310 285 300

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
295
282
281
321
346
367
390
394
397
2009 2010
402
410
412
420
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]