Hellimer

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Hellimer
Hellimer
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 59′ 54″ N 6° 49′ 50″ E / 48.9983333333, 6.83055555556 / 48.9983333333; 6.83055555556


Superfícia | 10,42 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
334 m
240 m
218 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
41
Lorena Blason Lorraine.svg
Departament
57
Mosèla Armas de Mosèla
Arrondiment
Forbach
Canton
Grostenquin
Intercom
245701172
du Centre Mosellan
Cònsol

Gérard Haven (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
621 ab.
Evolucion de la populacion

636 ab.
Densitat 59,6 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 57660
Còde INSEE 57311


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Hellimer.

Hellimer es una comuna francesa, situada dins lo departament de Mosèla e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

  • Situat al encreuament de la D 674 ( anciana N 74 ) en connectant Sarreguemines a Nancy, e la D 29 en connectant Rosbrück a Insming, Hellimer es un vilatge Lorrain, principalament concentrat a l'entorn de la siá glèisa.
  • A environat de Diffembach-los-Hellimer al nòrd-es, Leyviller e Altrippe al nòrd, Lo Kreuzhof a l'oèst, Gréning al sud e Pichon-Tenquin al sud-es.
  • Situé au croisement de la D 674 ( ancienne N 74 ) reliant Sarreguemines à Nancy, et la D 29 reliant Rosbrück à Insming, Hellimer est un village Lorrain, principalement concentré autour de son église.
  • Il est entouré de Diffembach-les-Hellimer au nord-est, Leyviller et Altrippe au nord, Le Kreuzhof à l'ouest, Gréning au sud et Petit-Tenquin au sud-est.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgHellimer
Comuna amb 359 abitants (2000)Diffembach-lès-Hellimer (1,0km)
Comuna amb 220 abitants (2000)Petit-Tenquin (2,7km)
Comuna amb 144 abitants (2000)Gréning (3,0km)
Comuna amb 429 abitants (2000)Altrippe (3,5km)
Comuna amb 384 abitants (2000)Freybouse (3,8km)
Comuna amb 501 abitants (2000)Leyviller (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

  • Al Xe s., Hellimer A inscrich coma possession de la Abbaye Sant-Martin-de-Glandières[1], de Longeville-lo-Sant Avold.
  • Al XIVe s., Es la proprietat del Comtat de Morhange.
  • Lo 4 de decembre de 1391, Lo comte Antoine de Morhange #qu'èra alavetz Senhor de Hellimer i aguèt fach presoèr dins lo castèl per las tropas messines. Pas #dever la siá vida #qu'après aver-i donat penyora de se metre al servici de los sieus vassaux e de la populacion del vilatge afin ...De indemnitzar totes #çò qu'avián sofèrt del banc d'aquela fortalesa jos pena de retre's presoèr a Mètz.
  • En 1571, Un tractat #partejar la distincion #que compreniá Hellimer, Diffembach e Ackerbach per un quatren (Diffembach e Ackerbach) a l'avesque de Mètz, #que demorava suzerain dels consagrats, e tres quatrens (Hellimer) al Pòrti de Lorraine #que #venir aquel dels senhors.
  • En 1630, Georges II Del Xaval, Capitani Châtelain de Albestroff, #que i aviá #èsser fach "baron liure del Sant Empèri" per un diplôme datat del 12 de novembre de 1629 per l'emperaire Ferdinand II De Habsbourg (1578-1637)[2], entre en possession de la distincion de Hellimer #que #crompar al Baron Guillaume Marzloff De Braubach lo 22 de decembre de 1622.
  • Pendent la Guèrra de 30 ans (1618-1648), tota la region Lorraine es vengut una fòrça complèxe mosaic de territòris apertenentes a fiefs #que dépendent del Sant Empèri, del Duché de Lorraine e dels 3 évêchés. La famine, la peste e las raids militaras homicidas en condusint a de incessants de cambiaments d'autoritat, desbocan a un dépeuplement rapid. Aquel #èsser particularament cèrt per Diffembach e Hellimer en lo moment de l'atac de la châtellenie de Albestroff e de las siás dependéncias en junh 1637. Los regiments de suedeses del Pòrti de Weimar e las tropas de la garnison de Saverne #èsser particularament homicidas. Segon lo testimoniatge del châtelain de Albestroff, rescapé de l'atac, en datant de decembre 1637, demorava pas mai que 11 abitants sus 300 a Albestroff, 7 sus 80 a Hellimer, e 4 sus 45 a Diffembach[3].Qualques ans mai tard, en 1642, aquel son las tropas de Louis XIII #que prenon lo castèl de Hellimer e parlan encara de pèrdas. Aquel es pas qu'en lo darrièr quatren del XVIIe s. Que lo pòble, coma fòrça d'autras en la region, #èsser repeuplé per una onda d'immigrants venguts Ardennes, de Belgica, de Sarre, del Tyrol e de Bavière.
  • Lo 2 d'abril de 1765, Stanislas Leszczyńesquí (1677-1766), Pòrti de Lorraine dempuèi 1737, erigeix lo domeni dins comtat en favor de Claude Del Xaval.
  • Conformément A las disposicions del Tractat de Viena (1738), Hellimer a ligat al reialme de França en 1766.
  • Una pichona comunitat de confession josieva comença a s'installar a Hellimer cap a 1753. Lo cementèri a creat l'an 1786 pels fraires SALOMON #que crompan lo terren al Comte de Hellimer Gabriel Pleickart Del Xaval (1726-1795). En 1811, la comunitat josieva de Hellimer es la mai importanta en Moselle-Es, s'e mai se una Sinagoga a erigit l'an 1822. En 1841 se compta 319 abitant de confession josieva sus 1097 abitants. Pendent la Guèrra de 39-45, la totalitat de la populacion de confession josieva a #èsser déportée las 10 e 13 d'abril 1944 en los convois 68 e 71 a la sortida de Drancy.
  • En 1790, Hellimer ven cap de luòc de costat[4] del District de Sarreguemines. Lo redécoupage administratiu de 1801 lududes farà pèrdre aquel títol #que passarà alavetz a Grostenquin.
  • En 1870, après la desbranda de Sedan, la Alsace-Moselle a annexat per l'Alemanda e Hellimer a integrat en lo Landkreis de Mörschingen (Morhange)
  • l'an 1940, la plaça de commandement del sector fortificat de la Sarre i aviá installat a Hellimer. Aquel sector corriá la longitud de la frontièra en formant una linha de Lixing, transeünt de Puttelange, fins a Sarralbe.
  • Lo pòble a #èsser liberat en la nuèch del 22 al 23 de novembre de 1944 per la 212e bataillon de la 6e Armada americana.
  • Au Xe s., Hellimer est inscrit comme possession de l'Abbaye Saint-Martin-de-Glandières[5], de Longeville-les-Saint Avold.
  • Au XIVe s., il est la propriété du Comté de Morhange.
  • Le 4 décembre 1391, Le comte Antoine de Morhange qui était alors Seigneur de Hellimer fut fait prisonnier au château par les troupes messines. Il ne dut sa vie qu'après avoir donné gage de se mettre au service de ses vassaux et de la population du village afin ...d'indemniser tous ceux qui avaient souffert du siège de cette forteresse sous peine de se rendre prisonnier à Metz.
  • En 1571, Un traité partagea la seigneurie qui comprenait Hellimer, Diffembach et Ackerbach pour un quart (Diffembach et Ackerbach) à l'évêque de Metz, qui restait suzerain des voués, et trois quarts (Hellimer) au Duc de Lorraine qui devint celui des seigneurs.
  • En 1630, Georges II Du Gaillard, Capitaine Châtelain d'Albestroff, qui avait été fait "baron libre du Saint Empire" par un diplôme daté du 12 novembre 1629 par l'empereur Ferdinand II De Habsbourg (1578-1637)[6], entre en possession de la seigneurie de Hellimer qu'il acheta au Baron Guillaume Marzloff De Braubach le 22 décembre 1622.
  • Pendant la Guerre de 30 ans (1618-1648), toute la région Lorraine est devenue une très complexe mosaïque de territoires appartenant à des fiefs qui dépendent du Saint Empire, du Duché de Lorraine et des 3 évêchés. La famine, la peste et les raids militaires meurtriers conduisant à d'incessants changements d'autorité, aboutissent à un dépeuplement rapide. Ce fut particulièrement vrai pour Diffembach et Hellimer lors de l'attaque de la châtellenie d'Albestroff et de ses dépendances en juin 1637. Les régiments de suédois du Duc de Weimar et les troupes de la garnison de Saverne furent particulièrement meurtriers. Selon le témoignage du châtelain d'Albestroff, rescapé de l'attaque, datant de décembre 1637, il ne restait plus que 11 habitants sur 300 à Albestroff, 7 sur 80 à Hellimer, et 4 sur 45 à Diffembach[7].Quelques années plus tard, en 1642, ce sont les troupes de Louis XIII qui prennent le château de Hellimer et causent encore des pertes. Ce n'est que dans le dernier quart du XVIIe s. que le village, comme beaucoup d'autres dans la région, fut repeuplé par une vague d'immigrants venus des Ardennes, de Belgique, de Sarre, du Tyrol et de Bavière.
  • Le 2 avril 1765, Stanislas Leszczyński (1677-1766), Duc de Lorraine depuis 1737, érige le domaine en comté en faveur de Claude Du Gaillard.
  • Conformément aux dispositions du Traité de Vienne (1738), Hellimer est rattaché au royaume de France en 1766.
  • Une petite communauté de confession juive commence à s'installer à Hellimer vers 1753. Le cimetière est créé en 1786 par les frères SALOMON qui achètent le terrain au Comte d'Hellimer Gabriel Pleickart Du Gaillard (1726-1795). En 1811, la communauté juive de Hellimer est la plus importante en Moselle-Est, si bien qu'une Synagogue est érigée en 1822. En 1841 on compte 319 habitant de confession juive sur 1097 habitants. Durant la Guerre de 39-45, la totalité de la population de confession juive a été déportée les 10 et 13 avril 1944 dans les convois 68 et 71 au départ de Drancy.
  • En 1790, Hellimer devient chef lieu de canton[8] du District de Sarreguemines. Le redécoupage administratif de 1801 lui fera perdre ce titre qui passera alors à Grostenquin.
  • En 1870, après la défaite de Sedan, l'Alsace-Moselle est annexée par l'Allemagne et Hellimer est intégré dans le Landkreis de Mörschingen (Morhange)
  • En 1940, le poste de commandement du secteur fortifié de la Sarre était installé à Hellimer. Ce secteur courait le long de la frontière formant une ligne de Lixing, passant par Puttelange, jusqu'à Sarralbe.
  • Le village a été libéré dans la nuit du 22 au 23 novembre 1944 par le 212e bataillon de la 6e Armée américaine.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Gérard Haven    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 621, totala: 636
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
720 832 920 1 524 1 189 1 097 - -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- 1 001 947 885 865 854 837 777 759
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
696 657 615 537 526 496 489 390 469
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
494
461
470
521
537
486
593
608
623
2009 2010
632
647
621
636
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 51: PlotData=

- PlotData invalid. No (valid) command 'Period' specified in previous lines.


Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Diccionari topographique de l'ancian departament de la Moselle, Ernest Bouteiller 1874
  2. Albestroff, banc d'una châtellenie de la Evêché de Mètz pàg.48
  3. Archiu départementales de Meurthe e Moselle, Archiu del évêché
  4. Aquel Costat compreniá : Altrippe, Biding, Diffembach, Fremestroff, Freybouse, Gréning, Hellimer, Hilsprich, Laning, Leyviller, Lixing, Lelling, Morsbronn, Castviller, Maxstadt, Nelling, Pichon-Tenquin e Vahl Ebersing
  5. Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, Ernest Bouteiller 1874
  6. Albestroff, siège d'une châtellenie de l'Evêché de Metz p.48
  7. Archives départementales de Meurthe et Moselle, Archives de l'évêché
  8. Ce Canton comprenait : Altrippe, Biding, Diffembach, Fremestroff, Freybouse, Gréning, Hellimer, Hilsprich, Laning, Leyviller, Lixing, Lelling, Morsbronn, Castviller, Maxstadt, Nelling, Petit-Tenquin et Vahl Ebersing