Mécleuves

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Mécleuves
Mécleuves
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Eglise Mecleuves.jpg
Glèisa La nòstra-Madama.
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 02′ 36″ N 6° 16′ 15″ E / 49.0433, 6.2708 / 49.0433; 6.2708


Superfícia | 12,88 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
292 m
220 m
192 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
41
Lorena Blason Lorraine.svg
Departament
57
Mosèla Armas de Mosèla
Arrondiment
Metz-Campèstre
Canton
Verny
Intercom
245700935
du Val Saint Pierre
Cònsol

Michel Tournaire (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
1 162 ab.
Evolucion de la populacion

1 181 ab.
Densitat 90,22 ab./km²
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 57245
Còde INSEE 57454


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Mécleuves.

Mécleuves es una comuna francesa, situada dins lo departament de Mosèla e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMécleuves
Comuna amb 437 abitants (2000)Chesny (2,5km)
Comuna amb 443 abitants (2000)Pontoy (2,8km)
Comuna amb 347 abitants (2000)Orny (2,9km)
Comuna amb 1184 abitants (2000)Jury (3,3km)
Comuna amb 327 abitants (2000)Sorbey (3,4km)
Comuna amb 935 abitants (2000)Courcelles-sur-Nied (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Mécleuves #Èsser un fief de justícia anautita, mièja e basatz en movent del rei de França e apertenent al capítol de la catedrala de Mètz. Fasiá partida antany TRES-EVECHES, bailliage e costum de Mètz. Mécleuves A fach partida del Costat de Goin en 1720 de contunh a aquel de solgne jos l' organizacion de l'an III, fin finala dempuèi 1802, en aquel de Verny. Abans la fusion, Frontigny èra un fief en movent del rei de França, apertenent al capítol de la catedrala de Mètz. La proximitat de la via romaine Mètz-Estrasburg via Delme #retre lo luòc de Mécleuves accessible dempuèi longtemps e de nombroses vestigis gallo-romains disséminés sus l'ensems del ban communal i aguèt descobèrt. Çò de mès d'important i aguèt mes a jorn l'an 1957 al luòc-ditz la Chassenotte. En mesurant 170 sus 100 mètres, aiçò èra una residéncia de mèstre partiellement calcinada. Remembrar d'un passat mouvementé e violent. Lo Mièja Edat pas #èsser pas un periòde de tot repaus. La situacion privilegiada de Mécleuves (12 km de Mètz) aviá tanben los sieus inconvénients. Principalas datas :

1430 : Lo Pòrti de Lorraine passa en la region e destruissi totas las récoltes 1482 : Lo Pòrti de Créhange met Mécleuves a fuòc e a sang 1490 : Lo Pòrti de Lorraine destruissi lo luòc fòrt del luòc-ditz uèi desaparegut de CAMBA 1492 : La Horgne a redusit en cendres per un @dénommer Blaise Modèl:S2- : sorcellerie, famine, peste, estralls de la guèrra... Amb la guèrra dels 30 ans #qu'a #èsser la mai crusèla e homicida de totas. Prèp de l'actual lotissement del Lanceumont, una fosse comuna i aviá #èsser creusée per amortallar-i las personas defallides de mòrt suspècta (epidèmia…) Fins en 1789 : egemonia de la glèisa : Mécleuves dépendait de l'autoritat temporala de l'avesque #que mancava pas per d'extraire divèrsas impositions en natura e ne de espècias : la dîme, lo drech de banvin, la part sus las gròssas fruchas, lo cens, los redevances partériennes. Una taula de pèira erigida a l'intrada de la carrièra del Mont servissiá de luòc de perception. 1811, lo 28 de decembre, per decrèt imperial, la municipalitat de Frontigny a ligat a aquela de Mécleuves per causa de dolenta gestion. 1814 : vilatge ocupat per un regiment de cosaques. 1826 : 2 sœurs de la maternité de Mètz fondan un establiment de caritat a Frontigny 1828 : Lo rei Charles X en venent de Mètz, s'artura al caval roge alavetz relèu de la plaça per i cambiar lo sieu attelage. Lo abbé Renault lo #saludar e lo rei ludut #metre 5 pèças de 20 francs per los sieus paures. 1852 : lo 15 de novembre : inauguracion del camin de fèrre e de la linha Mètz-Sarrebruck, fòrça freqüentada. Es tanben la fin dels diligences e de las « plaças-relèus » (Caval brun a la granja de Argel, caval roge a la Horgne, caval blanc près de solgne...). Lo ère nòva de la mecanització e de l'indústria debuta… 8 de decembre 1957 : benediccion de la nòva glèisa, 15 sacerdòts oficien a l'entorn de l'autar 1928 : començament del électrification del pòble. Délibérément, Mécleuves Pren lo camin de la modernité 1970 : mesa ne partís d'installacions de assainissement ligadas al bastiment de la majoritat de las lotissements e del Grop escolar al Lanceumont. La populacion passa de 243 a 1073 abitants en fasent d'ela laModèl:3 e comuna del Costat. 1990 : Se dòta d'una nòva comuna e d'un larèr socio-educatiu 2000 : Creacion d'una bibliotèca a Frontigny

En relacion amb lo nom dels abitants : I a pas òc longtemps, los abitants de Mécleuves avián trucat (o puslèu qualificats) de « Biancs bastons ». #Encobrir fach referéncia al baston blanc, attribut de la sorcellerie çò de mès de poderós. Èra d'una esséncia fòrça dura, perforat d'extrèm en extrèm e conteniá una tige d'acièr magnétisée. Èra pas ni pintat, ni sculpté mas blanc, levat d'en aquelas 2 extremitats tinturat de roge e de blau. La rason n'es qu'aquel plàcid vilatge i aviá la reputacion d'albergar de personas consagrant-se a la magia negra. Çò de mès Sovent, elas puisaient lo sieu saber occulte en de vièlh grimoires venduts jos l'abric per colporteurs venguts la majoritat del temps de Belgica.

Frontigny #Que fasiá partida del costat de Pange a amassat a Mécleuves per decrèt del 28 de decembre de 1811[1]. http://mecleuves.valstpierre.fr/index.php/decouverte/Istoric

Mécleuves fut un fief de justice haute, moyenne et base mouvant du roi de France et appartenant au chapitre de la cathédrale de Metz. Elle faisait partie autrefois des TROIS-EVECHES, bailliage et coutume de Metz. Mécleuves a fait partie du Canton de Goin en 1720 puis à celui de solgne sous l'organisation de l'an III, enfin depuis 1802, dans celui de Verny. Avant la fusion, Frontigny était un fief mouvant du roi de France, appartenant au chapitre de la cathédrale de Metz. La proximité de la voie romaine Metz-Strasbourg via Delme rendit le site de Mécleuves accessible depuis fort longtemps et de nombreux vestiges gallo-romains disséminés sur l'ensemble du ban communal fut découverts. Le plus important fut mis au jour en 1957 au lieu-dit la Chassenotte. Mesurant 170 sur 100 mètres, c'était une résidence de maître partiellement calcinée. Souvenir d'un passé mouvementé et violent. Le Moyen Âge ne fut pas une période de tout repos. La situation privilégiée de Mécleuves (12 km de Metz) avait aussi ses inconvénients. Principales dates :

  • 1430 : Le Duc de Lorraine passe dans la région et détruit toutes les récoltes
  • 1482 : Le Duc de Créhange met Mécleuves à feu et à sang
  • 1490 : Le Duc de Lorraine détruit la place forte du lieu-dit aujourd'hui disparu de CAMA
  • 1492 : La Horgne est réduite en cendres par un dénommé Blaise
  • Modèl:S2- : sorcellerie, famine, peste, ravages de la guerre... avec la guerre des 30 ans qui a été la plus cruelle et meurtrière de toutes. Proche de l'actuel lotissement du Lanceumont, une fosse commune avait été creusée pour y ensevelir les personnes décédées de mort suspecte (épidémie…)
  • Jusqu'en 1789 : hégémonie de l'église : Mécleuves dépendait de l'autorité temporelle de l'évêque qui ne manquait par de prélever diverses impositions en nature et en espèces : la dîme, le droit de banvin, la part sur les gros fruits, le cens, les redevances partériennes. Une table de pierre érigée à l'entrée de la rue du Mont servait de lieu de perception.
  • 1811, le 28 décembre, par décret impérial, la commune de Frontigny est rattachée à celle de Mécleuves pour cause de mauvaise gestion.
  • 1814 : village envahi par un régiment de cosaques.
  • 1826 : 2 sœurs de la maternité de Metz fondent un établissement de charité à Frontigny
  • 1828 : Le roi Charles X venant de Metz, s'arrête au cheval rouge alors relais de la poste pour y changer son attelage. L'abbé Renault le salua et le roi lui remit 5 pièces de 20 francs pour ses pauvres.
  • 1852 : le 15 novembre : inauguration du chemin de fer et de la ligne Metz-Sarrebruck, très fréquentée. C'est aussi la fin des diligences et des « postes-relais » (Cheval brun à la ferme d'Alger, cheval rouge à la Horgne, cheval blanc près de solgne...). L'ère nouvelle de la mécanisation et de l'industrie débute…
  • 8 décembre 1957 : bénédiction de la nouvelle église, 15 prêtres officient autour de l'autel
  • 1928 : début de l'électrification du village. Délibérément, Mécleuves prend le chemin de la modernité
  • 1970 : mise en place des installations d'assainissement liées à la construction de la plupart des lotissements et du Groupe scolaire au Lanceumont. La population passe de 243 à 1073 habitants faisant d'elle la 3en commune du Canton.
  • 1990 : Elle se dote d'une nouvelle mairie et d'un foyer socio-éducatif
  • 2000 : Création d'une bibliothèque à Frontigny

Concernant le nom des habitants : Il n'y a pas si longtemps, les habitants de Mécleuves étaient appelés (ou plutôt qualifiés) de « Biancs bastons ». cela fait référence au bâton blanc, attribut de la sorcellerie le plus puissant. Il était d'une essence très dure, percé de bout en bout et contenait une tige d'acier magnétisée. Il n'était ni peint, ni sculpté mais blanc, sauf en ces 2 extrémités teinté de rouge et de bleu. La raison en est que ce paisible village avait la réputation d'héberger des personnes s'adonnant à la magie noire. Le plus souvent, elles puisaient leur savoir occulte dans de vieux grimoires vendus sous le manteau par des colporteurs venus la plupart du temps de Belgique.

Frontigny qui faisait partie du canton de Pange est réuni à Mécleuves par décret du 28 décembre 1811[2]. http://mecleuves.valstpierre.fr/index.php/decouverte/historique

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michel Tournaire    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 1162, totala: 1181
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
217 263 270 385 500 498 - -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- 480 476 423 422 429 404 394 385
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
377 383 362 291 287 257 279 235 245
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
244
280
553
1 029
1 073
1 011
1 138
1 156
1 174
2009 2010
1 169
1 189
1 162
1 181
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 1 error found
Line 51: PlotData=

- PlotData invalid. No (valid) command 'Period' specified in previous lines.


Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Louis Emmanuel de Chastellux, Lo territòri del departament de la Moselle : istòria e estatistica, Maline, 1860, 232 pàg., pàg. 219
  2. Louis Emmanuel de Chastellux, Le territoire du département de la Moselle : histoire et statistique, Maline, 1860, 232 p., p. 219