Murlin

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Murlin
Murlin

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Murlin (Nièvre, Fr), église Saint-Martin.JPG|center|280px|link=|border]]
Glèisa Santa-Martin
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 12′ 16″ N, 3° 10′ 53″ E
Superfícia 15,09 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
307 m
211 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
58
Nièvre Armas de Nièvre
Arrondiment Cosne-Cours-sur-Loire
Canton Charité-sur-Loire
Intercom
245804562
du Pays Charitois
Cònsol Christine Corbelon-Biougne (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 58700
Còde INSEE 58186

Murlin es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nièvre e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Murlin A bastit en la vallée del Mazou (#que pren la siá font près de la glèisa) e sul vessant dels tucs que # flueix aquel ruisseau.

Qualques tucs paucs anautitas environan entre el lo país #que l'altitud ne vària de 235 a 307 mètres. Las tèrras son argilauses e argilo-calcaires en general, doças sus cèrts plateaux.

Tèxte originau de l'article francés

Murlin est bâti dans la vallée du Mazou (qui prend sa source près de l'église) et sur le versant des collines entre lesquelles coule ce ruisseau.

Des collines peu élevées entourent le pays dont l'altitude varie de 235 à 307 mètres. Les terres sont argileuses et argilo-calcaires en général, douces sur certains plateaux.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMurlin
Comuna amb 138 abitants (2000)Chasnay (4,7km)
Comuna amb 108 abitants (2000)Arbourse (6,0km)
Comuna amb 128 abitants (2000)Nannay (6,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

En 1052, se'n #far una parròquia jol nom de Murlunium, Murellanium, d'ont lo nom Murlin o Meurlin, aital coma se o pronóncia encara qualque còp.

Aquela anciana parròquia #far longtemps partida del diocèse de Aussèrra e èra jos la dependéncia del prieuré de La Caritat-sus-Loire.

A la revolucion, aquela pichona municipalitat #èsser pendent una desena d'ans ligats coma aquela de st Aubin e L'Aquela, al costat de Beaumont

la Ferrière e al district de la Caritat. District E costat en avent #èsser suprimits en l'an XIII, Murlin #far, de contunh partida del costat de la Caritat e de Cosne. La municipalitat de Murlin #èsser sectionnée l'an 1791. Lo cadastre i aguèt acabat sul terren l'an 1818 e revisat l'an 1827. Mas, las chifras d'aquela epòca an sensiblement variat per continuament de demolicions, bastiments, confeccion de rotas, déssechements de étangs, défrichements. Los abitants de Murlin #èsser, longtemps per los sieus redevances someses als sieus senhors particulars #que lor caliá a el la corvée e la dinni. La municipalitat #far, de contunh partida de la généralité d'Orleans,e de l'eleccion de la Caritat. En 1697, Murlin es de la généralité de Borges. Los impots talha e capitation, èran, alavetz extraches per collecteurs nomenats en cada municipalitat pels abitants. De contunh, los roles aguèron mes en adjudication, e, i agut un percepteur dins cada pòble. En 1806, Murlin #èsser réunni a la perception de Beaumont. Lo budgèt de Murlin s'elevava en 1805 a 159 F per las recèptas e una soma parièra per las despensas. Industie. I agut, antany sul territòri de Murlin,divèrses establiments métallurgiques, los unes jonh pel ruisseau de st Vincent, los autres pel Mazou, #çò qu'a testificat per de nombrosas buttes de laitier, telefonadas perrier. Forgis Limousins: Aquela forja, la mai importanta de totas, aperteniá de tempses immémorial, al prieuré de la Caritat. Passada a las mans de l'estat a la Revolucion, i aguèt vendut a Mr Bourdier, acquéreur de la proprietat de las Limousins.

  1. Cessar De foncionar cap a 1837 e #èsser démolie l'an 1847, per la Sra. Veusa Monteignier. En, 1876, Mr Berfaurt o Perfaurt, gendre de Bourdier, proprietari del anciana forja, fa bastir un bocard per esclafar lo laitier. Aquel bocard a egalament desaparegut l'an 1890.

La forja Limousins,amb la siá fonderie de fèrre produsissiá en l'an IX, 3427 miriagrammes de pichon fèrre.

Tèxte originau de l'article francés

En 1052, on en fit une paroisse sous le nom de Murlunium, Murellanium, d'où le nom Murlin ou Meurlin, ainsi qu'on le prononce encore quelquefois.

Cette ancienne paroisse fit longtemps partie du diocèse d'Auxerre et était sous la dépendance du prieuré de La Charité-sur-Loire.

A la révolution, cette petite commune fut pendant une dizaine d'années rattachée comme celle de st Aubin et La Celle, au canton de Beaumont

la Ferrière et au district de La Charité. District et canton ayant été supprimés en l'an XIII, Murlin fit, ensuite partie du canton de La Charité et de Cosne. La commune de Murlin fut sectionnée en 1791. Le cadastre fut terminé sur le terrain en 1818 et révisé en 1827. Mais, les chiffres de cette époque ont sensiblement varié par suite de démolitions, constructions, confection de routes, déssechements d'étangs, défrichements. Les habitants de Murlin furent, longtemps pour leurs redevances soumis à leurs seigneurs particuliers auxquels ils devaient la corvée et la dine. La commune fit, ensuite partie de la généralité d'Orleans,et de l'élection de la Charité. En 1697, Murlin est de la généralité de Bourges. Les impots taille et capitation, étaient, alors prélevés par des collecteurs nommés dans chaque commune par les habitants. puis, les roles furent mis en adjudication, et, il y eu un percepteur dans chaque village. En 1806, Murlin fut réunni à la perception de Beaumont. Le budget de Murlin s'élevait en 1805 à 159 F pour les recettes et une somme égale pour les dépenses. Industie. Il y eu, jadis sur le territoire de Murlin,plusieurs établissements métallurgiques, les uns unis par le ruisseau de st Vincent, les autres par le Mazou, ce qui est attesté par de nombreuses buttes de laitier, appelées perrier. Forges des Limousins: cette forge, la plus importante de toutes, appartenait de temps immémorial, au prieuré de la Charité. Passée aux mains de l'état à la Révolution, elle fut vendue à Mr Bourdier, acquéreur de la propriété des Limousins. Elle cessa de fonctionner vers 1837 et fut démolie en 1847, par Mme veuve Monteignier. En, 1876, Mr Berfaurt ou Perfaurt, gendre de Bourdier, propriétaire de l'ancienne forge, fait construire un bocard pour écraser le laitier. Ce bocard a également disparu en 1890. La forge des Limousins,avec sa fonderie de fer produisait en l'an IX, 3427 miriagrammes de petit fer.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Christine Corbelon-Biougne    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
293 245 313 324 280 276 268 308 346

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
307 337 348 320 346 316 310 279 278

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
278 230 228 181 168 159 163 158 143

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
101
89
92
94
94
94
107
112
107
2009 2010
102
104
97
99
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]