Saxi-Bourdon

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Saxi-Bourdon
Saxi-Bourdon

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 03′ 32″ N, 3° 29′ 21″ E
Superfícia 18,44 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
357 m
248 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
58
Nièvre Armas de Nièvre
Arrondiment Nevers
Canton Saint-Saulge
Intercom
245804513
le Coeur du Nivernais
Cònsol Jean-Philippe Gauthier (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 58330
Còde INSEE 58275

Saxi-Bourdon es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nièvre e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Saxi-Bourdon Es una municipalitat situada en lo costat de Sant-Saulge, als confins del Bazois e dels Amognes, al limit sud d'aquel #que se truca los Vali de Montenoison, una depression #que cor a la bordure oèst del massís de Sant-Saulge e del Bazois. A l'èst se tròban doncas las nautors del Bòsc Joly e a l'èst se lèvan las nautors del Bòsc Castell.

La municipalitat a vorejat al nòrd per la rota de Nivèrns a Sant-Saulge. A connectat al sud per Rouy o per Billy-Chevannes a la rota de Nivèrns a Autun.

Lo territòri es un "patchwork" de pradas ont an elevat los bovins e las fedas, e de camps de céréales. Las "carrièras" an vorejat de nogueres e de barralhas #que donan dins aquel vilatge un aspècte délicieusement bucolique. Saxi-Bourdon A adaigat de nombrós cors d'aiga #que lo ruisseau de Trougny e aquel de la Coa de la Étang #que se'n tiran en lo Baston, afluent del Aron. La Baston, en venent de Jailly, travèrsa la municipalitat sus qualques centenats de mètres, banha los pès del solar de Pontillard e adaiga lo Étang Nòu e lo sieu vièlh molin.

A l'entorn del bourg de Saxy #qu'acuèlh la glèisa, la comuna escor e la sala de las fèstas Santas Leugièr, la populacion a repartit dintre de nombroses caserius. Al sud se tròba çò de mès de poblat, mai poblat que lo bourg centre : se sona "los Simonots" del subernòm #que i aviá donat a una fòrça nombrosa familha #que viviá aquel luòc antany @dénommer "los Tannières". Pornat, Las Porterias, lo Bòsc de Fourcherenne, la Coa de la Etang, Merlanveau forman caserius de mendre importància. Mas manca tanben citar Pontillard, Percy, Trougny, los Camps Bourdiaux, los Camps Canon, los Brossas, l'anciana parròquia de Narloup unes autres luòcs viscuts.

Tèxte originau de l'article francés

Saxi-Bourdon est une commune située dans le canton de Saint-Saulge, aux confins du Bazois et des Amognes, à la limite sud de ce qu'on appelle les Vaux de Montenoison, une dépression qui court à la bordure ouest du massif de Saint-Saulge et du Bazois. À l'est se trouvent donc les hauteurs du Bois Joly et à l'est se dressent les hauteurs du Bois Château.

La commune est bordée au nord par la route de Nevers à Saint-Saulge. Elle est reliée au sud par Rouy ou par Billy-Chevannes à la route de Nevers à Autun.

Le territoire est un "patchwork" de prairies où sont élevées les bovins et les moutons, et de champs de céréales. Les "rues" sont bordées de noyers et de haies qui donnent à ce village une allure délicieusement bucolique. Saxi-Bourdon est arrosée de nombreux cours d'eau dont le ruisseau de Trougny et celui de la Queue de l'Étang qui se jettent dans la Canne, affluent de l'Aron. La Canne, venant de Jailly, traverse la commune sur quelques centaines de mètres, baigne les pieds du manoir de Pontillard et arrose l'Étang Neuf et son vieux moulin.

Autour du bourg de Saxy qui accueille l'église, la mairie école et la salle des fêtes Saint Léger, la population est répartie entre de nombreux hameaux. Au sud se trouve le plus peuplé, plus peuplé que le bourg centre : il s'appelle "les Simonots" du surnom qui était donné à une très nombreuse famille qui habitait ce lieu autrefois dénommé "les Tannières". Pornat, les Loges, le Bois de Fourcherenne, la Queue de l'Etang, Merlanveau forment des hameaux de moindre importance. Mais il faut aussi citer Pontillard, Percy, Trougny, les Champs Bourdiaux, les Champs Canon, les Brossas, l'ancienne paroisse de Narloup autres lieux habités.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaxi-Bourdon
Comuna amb 68 abitants (2000)Jailly (4,3km)
Comuna amb 604 abitants (2000)Rouy (4,8km)
Comuna amb 329 abitants (2000)Bona (5,1km)
Comuna amb 874 abitants (2000)Saint-Saulge (5,5km)
Comuna amb 152 abitants (2000)Saint-Firmin (7,6km)
Comuna amb 96 abitants (2000)Sainte-Marie (7,7km)
Comuna amb 57 abitants (2000)Cizely (7,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Se sap pauc de causas sus las originas de Saxy-Bourdon (#que s'escriu ara Saxi-Bourdon). Una via romaine secondaire traversava lo territòri en venent de Rouy e actiu cap a Repotegatz(Bòna). Al Sègle IX, lo édit de Pistas #aconselhar als senhors de bastir d'ostals fortificades. #Çò que #èsser sens dobte a l'origina dels 6 "mottes" féodales recensées pel archéologue Magdelaine. A Lathenon se tròban las traces de la una de dintre.
Lo territòri, a partir del Sègle X i auriá #èsser partejat entre dos seigneureries, aquela del Sant Saulge #que possedissián lo castèl de Fourcherenne e aquela dels de Saxy.

L'istòria es melhor coneguda a comptar de la fin del Sègle XIV. Lo castèl de Fourcherenne #que i auriá #èsser bastit en portar cap a aquela epòca i aurà transformat per Pèira del Verne, lo un dels mèstres d'Otèl de Texans de Clamecy, lo comte de Nivèrns. Aquel castèl passarà de paire en filha, de las del Verne als Fontenay de contunh als Babute abans d'èsser crompat en 1628 per Florimond Rapine, conselhièr e fiscal general del Pòrti de Mantoue. Los sieus fils Pierre cromparà en 1640 la distincion de Saxy en amassant aital las doas distincions. Demoraràn en la familha Rapine fins a la Revolucion.

Crompat en lo moment de la Revolucion per un nomenat Vincent, lo castèl de Fourcherenne #èsser de contunh vendut a Durand de Faÿe e #demorar en aquela familha en transeünt a cada generacion de paire en filha fins a la Sra. Longchampt Dulignier Actuala proprietària. Dos dels proprietaris #èsser de cònsols de Saxy-Bourdon, Durand la Faye e Pellecier.

Al cors del sègle XIX l'istòria de Saxy Bourdon es analogue a aquela de fòrça pichonas comunas. Lo curé constitucional Bernard Antoine Frébault #èsser lo primièr cònsol elegit en 1790. La populacion i aguèt convidat a manifestar lo sieu zèle revolucionari. Es aital coma i aguèt espetat de manièra intensiva çò salpêtre #que produsissián los murs de la glèisa, al risc de la metre en perilh!

En 1795, jol Directoire, la municipalitat #pèrdre la siá comuna e dépendit un temps de la "municipalité" cantonale de Rouy.

Bonaparte Restablís la municipalité en cada municipalitat e fins a 1815, aquela de Saxy Bourdon i aguèt dirigit pel cònsol Amable dels Ulmes, lo châtelain de Trougny. Pendent los #Cent-Jorns, Pierre Courtoux i aguèt elegit cònsol bonapartiste mas i aguèt pas pas lo temps de siéger.

Jols reialmes de Louis XVIII e Charles X se #succedir lo meunier Nicolas Melaine e lo notaire François Javon.

A l'endeman dels "tres Glorioses" lo ministre Guizot i aviá nomenat Durand de Fâÿe. Mas las eleccions de 1830 #portar un nomenat Jean Grizard, meunier del foulon de Pontillard, dins la comuna. Una cabale denonciada per las supporters de Grizard desboca totun: Grisard a desembarcat pel prefècte #que nomena....Durand La Faÿe! Aquel demorarà dins plaça fins en 1848

En 1848 aquel son lo republican #que la #emportar. #Portar al cap de la comuna Jean Baptiste Grizard, los fils de l'ancian cònsol. Polida revenja mas de cuerta durada doncas que lo President de la Republica Louis Napoleon Bonaparte lo revòca dempuèi la Mes invalid (de febrièr).

A la vespra del còp d'Estat de 1851, los republicans inquietes se mobilizan en societats secrètas. Lo General Pellion procedís en lo departament a de nombrosas detencions preventivas. Divèrses abitants de Saxy Bourdon an arturat: Philibert Trameçon, Marcel Jolly, Edme Courtoux dicha "Afortunada"- malgrat aiçò los fils de l'ancian cònsol bonapartiste - e Jean Baptiste Grisard, l'ancian cònsol agut pel jutge Lassier de Sant Saulge coma lo un dels meneurs del movement en lo costat. Aqueles dos darrièrs an condemnat a èsser "transportès" a Africa.

Pendent tota la durada del Segond Empèri, la municipalitat i aguèt dirigit per Louis Pichona dicha "Louiset" de contunh per Pellecier, fils d'un general del 1er Empèri. Amb lo retorn de la Republica, es "Afortunat" Courtoux #que ven cònsol. Es jos lo sieu majorat #qu'en 1885 la comuna #decidir de desmontar lo campanal en bòsc de la glèisa #que menaçava ruïna. Las campanas aguèron davalat e installadas pendent divèrses decenis bastís dessús en bòsques sul parvis de la glèisa. Aquela installacion originala #far la felicitat dels fotògrafes e vendeires de mapas postalas.

A la mòrt de "Afortunat" lududes #succedir un cònsol moderat, Jean Bernard, fins en 1900. A aquela data es l'esquèrra radicala e socialista #qu'empòrta las eleccions municipalas. Tres cònsols d'aquela tendéncia se succedisson: Jean Gaudry fins a la siá mòrt en 1906, Jean Baptiste Briland, lo cabaretier, de contunh Edme Fleury #que serà lo cònsol pendent la Primièra Guèrra Mondiala.

Tèxte originau de l'article francés

On sait peu de choses sur les origines de Saxy-Bourdon (que l'on écrit maintenant Saxi-Bourdon). Une voie romaine secondaire traversait le territoire venant de Rouy et allant vers Huez(Bona). Au Modèl:IXe siècle, l'édit de Pistes conseilla aux seigneurs de construire des maisons fortifiées. Ce qui fut sans doute à l'origine des 6 "mottes" féodales recensées par l'archéologue Magdelaine. À Lathenon se trouvent les traces de l'une d'entre elles.
Le territoire, à partir du Sègle X aurait été partagé entre deux seigneureries, celle des Saint Saulge qui possédaient le château de Fourcherenne et celle des de Saxy.

L'histoire est mieux connue à compter de la fin du Sègle XIV. Le château de Fourcherenne qui aurait été bâti en dur vers cette époque sera transformé par Pierre du Verne, l'un des maîtres d'Hôtel de Jean de Clamecy, le comte de Nevers. Ce château passera de père en fille, des du Verne aux Fontenay puis aux Babute avant d'être acheté en 1628 par Florimond Rapine, conseiller et procureur général du Duc de Mantoue. Son fils Pierre achètera en 1640 la seigneurie de Saxy réunissant ainsi les deux seigneuries. Elles demeureront dans la famille Rapine jusqu'à la Révolution.

Acheté lors de la Révolution par un nommé Vincent, le château de Fourcherenne fut ensuite vendu à Durand de Faÿe et resta dans cette famille en passant à chaque génération de père en fille jusqu'à Mme Longchampt Dulignier actuelle propriétaire. Deux des propriétaires furent maires de Saxy-Bourdon, Durand la Faye et Pellecier.

Au cours du sègle XIX l'histoire de Saxy Bourdon est analogue à celle de beaucoup de petites communes. Le curé constitutionnel Bernard Antoine Frébault fut le premier maire élu en 1790. La population fut invitée à manifester son zèle révolutionnaire. C'est ainsi que fut exploitée de façon intensive le salpêtre que produisaient les murs de l'église, au risque de la mettre en péril!

En 1795, sous le Directoire, la commune perdit sa mairie et dépendit un temps de la "municipalité" cantonale de Rouy.

Bonaparte rétablit la municipalité dans chaque commune et jusqu'à 1815, celle de Saxy Bourdon fut dirigée par le maire Amable des Ulmes, le châtelain de Trougny. Pendant les Cent-Jours, Pierre Courtoux fut élu maire bonapartiste mais n'eut pas le temps de siéger.

Sous les règnes de Louis XVIII et Charles X se succédèrent le meunier Nicolas Melaine et le notaire François Javon.

Au lendemain des "trois Glorieuses" le ministre Guizot avait nommé Durand de Fâÿe. Mais les élections de 1830 portèrent un nommé Jean Grizard, meunier du foulon de Pontillard, à la mairie. Une cabale dénoncée par les supporters de Grizard aboutit cependant: Grisard est débarqué par le préfet qui nomme....Durand la Faÿe! Celui-ci restera en poste jusqu'en 1848

En 1848 ce sont les républicains qui l'emportèrent. Ils portèrent à la tête de la mairie Jean Baptiste Grizard, le fils de l'ancien maire. Belle revanche mais de courte durée puisque le Président de la République Louis Napoléon Bonaparte le révoque dès le Mes invalid (février).

À la veille du coup d'État de 1851, les républicains inquiets se mobilisent dans des sociétés secrètes. Le Général Pellion procède dans le département à de nombreuses arrestations préventives. Plusieurs habitants de Saxy Bourdon sont arrêtés: Philibert Trameçon, Marcel Jolly, Edme Courtoux dit "Fortuné"- pourtant le fils de l'ancien maire bonapartiste - et Jean Baptiste Grisard, l'ancien maire tenu par le juge Lassier de Saint Saulge comme l'un des meneurs du mouvement dans la canton. Ces deux derniers sont condamnés à être "transportés" en Afrique.

Pendant toute la durée du Second Empire, la commune fut dirigée par Louis Petit dit "Louiset" puis par Pellecier, fils d'un général du 1er Empire. Avec le retour de la République, c'est "Fortuné" Courtoux qui devient maire. C'est sous son majorat qu'en 1885 la mairie décida de démonter le clocher en bois de l'église qui menaçait ruine. Les cloches furent descendues et installées pendant plusieurs décennies sur des bâtis en bois sur le parvis de l'église. Cette installation originale fit le bonheur des photographes et vendeurs de cartes postales.

À la mort de "Fortuné" lui succéda un maire modéré, Jean Bernard, jusqu'en 1900. À cette date c'est la gauche radicale et socialiste qui emporte les élections municipales. Trois maires de cette tendance se succèdent: Jean Gaudry jusqu'à sa mort en 1906, Jean Baptiste Briland, le cabaretier, puis Edme Fleury qui sera le maire pendant la Première Guerre Mondiale.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Philippe Gauthier    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
783 614 741 755 833 849 919 1 002 1 031
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 053 1 084 1 133 1 133 1 078 1 014 1 032 1 094 1 015
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
960 930 848 731 659 610 586 587 507
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
508
436
340
281
263
273
287
286
292
2009 2010
296
298
301
302
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]