Mathons

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Mathons
Mathons

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 25′ 09″ N, 5° 02′ 41″ E
Superfícia 13,4 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
349 m
308 m
242 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
52
Nauta Marna Lògo del Departament de Nauta Marna
Arrondiment Saint-Dizier
Canton Joinville
Intercom
245200365
Marne Rognon
Cònsol Michel Truilhé (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Mathonais, Mathonaises (en francés)
Còde postal 52300
Còde INSEE 52316
Site de la ville

Mathons es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nauta Marna e la region de Champanha-Ardena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Mathons Se situat sul scenari surplombant Joinville per l'oèst. Entre la Marna e la Blaise, la municipalitat se compausa del vilatge en lududes-quitament aital coma dels caserius tal qu'aquel dels BonsHommes. 1 340 ectaras. Localizacion : 9 km a l'oèst de Joinville (52300) Departament : Elevada-Marna (52) Region Champagne Ardenne. Lo vilatge a connectat a Morancourt, Grindrecourt als ormes, Nomécourt, Ferrière e Lafolie.

Longitude Èst : 5° 02′ 00″ (de gras-minutas-segon) - 5,0333 gras centésimaux - 0,087848 radians

Latitud nòrd : 48° 25′ 00″ (de gras-minutas-segon) - 48,4167 gras centésimaux - 0,84503 radians

indústria mas l'agricultura :

de Ramaderias bovines, polyculture (blat, colza, mas) e sylviculture.

Tèxte originau de l'article francés

Mathons se situé sur le plateau surplombant Joinville par l'ouest. Entre la Marne et la Blaise, la commune se compose du village en lui-même ainsi que des hameaux tel que celui des BonsHommes. 1 340 hectares. Localisation : 9 km à l'ouest de Joinville (52300) Département : Haute-Marne (52) Région Champagne Ardenne. Le village est relié à Morancourt, Grindrecourt aux ormes, Nomécourt, Ferrière et Lafolie.

Longitude est : 5° 02′ 00″ (degrés-minutes-secondes) - 5,0333 degrés centésimaux - 0,087848 radians

Latitude nord : 48° 25′ 00″ (degrés-minutes-secondes) - 48,4167 degrés centésimaux - 0,84503 radians

Pas d'industrie mais l'agriculture : Élevages bovins, polyculture (blé, colza, mais) et sylviculture.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMathons
Comuna amb 102 abitants (2000)Nomécourt (3,0km)
Comuna amb 129 abitants (2000)Morancourt (3,4km)
Comuna amb 60 abitants (2000)Brachay (4,8km)
Comuna amb 109 abitants (2000)Blécourt (5,1km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Font : http://perso.orange.fr/grandmont/mathons.html

Lo luòc-dich "las Bonshommes" a situat sus la municipalitat de Mathons.
L'aquela de Mathons i aguèt fondat en 1168 per Geoffroy III, sire de Joinville e sénéchal de Champagne. Dempuèi 1181, la capèla de Mathons possedissiá reliques de las compagnes de Santa Ursule, daissadas sens dobte per fraires de Grandmont a lo sieu retorn de Cologne. Es de manièra versemblant a aquela epòca #que #èsser institué a Mathons lo pelegrinatge a St Fiacre e als compagnes de Ste Ursule. Malgrat aiçò cèrts istorians farián pas remontar aquel pelegrinatge #qu'a Modèl:La s- en se fondant sul fach que l'avesque de Mètz, Henri de Lorraine, #obténer del pape Alexandre VI (Borgia elegit en 1492 e mòrt en 1503), dels indulgences per aquel santuari #qu'èra lo banc d'un pelegrinatge fòrça freqüentat… En 1201, Godefroy de Joinville #far don als religioses de Mathons de doas familhas de serfs a Nomecourt; lo sieu fraire, Simon de Joinville, en #donar d'autras en 1206. En 1209, Aubry de Brachey, vassal de Godefroy, los #donar a Brachey, un ostal, de las prés, dels bòsques e meteis dels serfs… En 1255, Gauthier de Vignory los #donar una renda sus un peatge a Vignory. En febrièr 1269, Renier, chevalier de Curel, los #constituir una renda sus la siá grange de Ancigne. E aital de continuament, de nombroses dons en essent concedits als religioses de Mathons pendent tota Modèl:La s-

Vestigis : Sonque, lo mur nòrd de la glèisa, lo passatge dels mòrtes, la façada oèst de la sala capitulaire an survécu a l'incendi del 12 d'agost de 1944 alugat per las tropas alemandas en représailles contra las exploitants de la granja, supausats aver-i ajudat los maquisards.
Aquel ensems a totun survécu mercés a la coriosa conformation del voûtement en quatren de cercle del passatge dels mòrtes, e als arcatures de las fenèstras costadas cloître de la sala capitulaire. A anotar que lo voûtement en quatren de cercle del passatge dels mòrtes es cèrtament excepcional en l'arquitectura grandmontaine. Aquela disposicion sembla far mestièr d'arc-boutant al mur nòrd de la glèisa. La largeur d'aquel passatge es de 2,20m. La sala capitulaire a #èsser voûtée cossí lo pròvan arrachements suls murs interiors. Se llaurava costat cloître per una pòrta enquadrada de doas baias jumelées, separadas caduna per doas cuertas colomnas. Aquela sala a #èsser viscuda fins n'en agost 1944. Un escalièr de bòsc a existit al dedins, contra lo passatge del cementèri, per accedir al escalona. La rèsta de l'aquela de Mathons a pas desgraciadament pas survécu; demòra pas mai que la basa dels murs de las bastissas es e sud, e lo mur sud de la glèisa sus aperaquí 1 m de nautor….

Un saut en l'istòria cap a l'epòca actuala :

….Fin en julhet 1944 los maquis se #installar en lo bòsc de Mathons, al chalet dels Gaudes jol commandement de Georges Debert. Aquel grop compreniá una trentena d'òmes mai sèt aviateurs canadiens en formant lo équipage d'un bombardier alacaigut dels Alemands. Dispausava de doas traccions réquisitionnées, d'armas de récupération e de doas mitrailleuses d'avion. La basa de ravitaillement èra la granja de las Bonshommes aguda per la familha Douillot. Lo 10 d'agost, cap a 4 oras del matin, los Alemands al nombre de 1.200 a 1.500 òmes #atacar los maquis. Aquel se scinda en dos grops. Lo primièr i aviá comandat per Georges Debert e #arribar a s'escapar cap al sud. Lo segond grop jol commandement d'un guarda-forestal Gabriel Sanrey, essuya una fusillade alimentada a la lisière nòrd del bòsc e se #replegar. El se scinda en dos grops. Lo primièr en comprenent Gabriel Sanrey (23 ans), Maurici Launois (26 ans), René Jakubas (18 ans) e Serge Dervaire (17 ans) aital coma los sèt canadiens se fan passar près Alemands per bûcherons, Gabriel Sanrey en essent en aguda de guarda-forestala. Los Alemands semblan acceptar de contunh los martyrisent e los assassinan, per çò qu'es dels Canadiens, an fach de presoèrs. Lo segond grop en comprenent onze òmes escapa, providentiellement, a las investigacions dels Alemands, en restant agropat plan camouflés jos feuillages a l'entorn d'un gròs roure. Per çò qu'es dels esposes Drouillot, an interrogat, menaçats, la siá granja-prieuré, a saquejat e incendiada jos los sieus uèlhs. Son incarcérés pendent uèch jorns a Chaumont. L'endeman 11 d'agost los Alemands tòrnan als Bonshommes, e tiran ailà las personas presentas. Los fils dels esposes Douillot, Bernard màger de 11 ans a aucit per una bohada del temps qu'el se enfuyait. Los sieus parents coneisseràn pas lo sieu defalhiment #qu'en sortint de preson!

Còdi Insee : 520316

Còdi postal : 52300

Tèxte originau de l'article francés

Source : http://perso.orange.fr/grandmont/Mathons.html

Le lieu-dit "les Bonshommes" est située sur la commune de Mathons.
La celle de Mathons fut fondée en 1168 par Geoffroy III, sire de Joinville et sénéchal de Champagne. Dès 1181, la chapelle de Mathons possédait des reliques des compagnes de Sainte Ursule, laissées sans doute par des moines de Grandmont à leur retour de Cologne. C'est vraisemblablement à cette époque que fut institué à Mathons le pèlerinage à St Fiacre et aux compagnes de Ste Ursule. Pourtant certains historiens ne feraient remonter ce pèlerinage qu'au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle en se fondant sur le fait que l'évêque de Metz, Henri de Lorraine, obtint du pape Alexandre VI (Borgia élu en 1492 et mort en 1503), des indulgences pour ce sanctuaire qui était le siège d'un pèlerinage très fréquenté… En 1201, Godefroy de Joinville fit don aux religieux de Mathons de deux familles de serfs à Nomecourt; son frère, Simon de Joinville, en donna d'autres en 1206. En 1209, Aubry de Brachey, vassal de Godefroy, leur donna à Brachey, une maison, des prés, des bois et même des serfs… En 1255, Gauthier de Vignory leur donna une rente sur un péage à Vignory. En février 1269, Renier, chevalier de Curel, leur constitua une rente sur sa grange d'Ancigne. Et ainsi de suite, de nombreux dons étant accordés aux religieux de Mathons durant tout le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle

Vestiges : Seuls, le mur nord de l'église, le passage des morts, la façade ouest de la salle capitulaire ont survécu à l'incendie du 12 août 1944 allumé par les troupes allemandes en représailles contre les exploitants de la ferme, supposés avoir aidé les maquisards.
Cet ensemble a néanmoins survécu grâce à la curieuse conformation du voûtement en quart de cercle du passage des morts, et aux arcatures des fenêtres côté cloître de la salle capitulaire. À noter que le voûtement en quart de cercle du passage des morts est tout à fait exceptionnel dans l'architecture grandmontaine. Cette disposition semble faire office d'arc-boutant au mur nord de l'église. La largeur de ce passage est de 2,20m. La salle capitulaire a été voûtée comme le prouvent des arrachements sur les murs intérieurs. Elle s'ouvrait côté cloître par une porte encadrée de deux baies jumelées, séparées chacune par deux courtes colonnes. Cette salle a été habitée jusqu'en août 1944. Un escalier de bois a existé à l'intérieur, contre le passage du cimetière, pour accéder à l'étage. Le reste de la celle de Mathons n'a malheureusement pas survécu; il ne reste que la base des murs des bâtiments est et sud, et le mur sud de l'église sur environ 1 m de hauteur….

Un saut dans l'histoire vers l'époque actuelle :

….fin juillet 1944 le maquis s'installa dans la forêt de Mathons, au chalet des Gaudes sous le commandement de Georges Debert. Ce groupe comprenait une trentaine d'hommes plus sept aviateurs canadiens formant l'équipage d'un bombardier abattu par les Allemands. Il disposait de deux tractions réquisitionnées, d'armes de récupération et de deux mitrailleuses d'avion. La base de ravitaillement était la ferme des Bonshommes tenue par la famille Douillot. Le 10 août, vers 4 heures du matin, les Allemands au nombre de 1.200 à 1.500 hommes attaquèrent le maquis. Celui-ci se scinda en deux groupes. Le premier était commandé par Georges Debert et parvint a s'échapper vers le sud. Le deuxième groupe sous le commandement d'un garde-forestier Gabriel Sanrey, essuya une fusillade nourrie à la lisière nord du bois et se replia. Il se scinda en deux groupes. Le premier comprenant Gabriel Sanrey (23 ans), Maurice Launois (26 ans), René Jakubas (18 ans) et Serge Dervaire (17 ans) ainsi que les sept canadiens se font passer auprès des Allemands pour des bûcherons, Gabriel Sanrey étant en tenue de garde-forestier. Les Allemands semblent accepter puis les martyrisent et les assassinent, quant aux Canadiens, ils sont fait prisonniers. Le second groupe comprenant onze hommes échappe, providentiellement, aux recherches des Allemands, en restant groupé bien camouflés sous des feuillages autour d'un gros chêne. Quant aux époux Drouillot, ils sont interrogés, menacés, leur ferme-prieuré, est pillée et incendiée sous leurs yeux. Ils sont incarcérés pendant huit jours à Chaumont. Le lendemain 11 août les Allemands reviennent aux Bonshommes, et là ils tirent sur les personnes présentes. Le fils des époux Douillot, Bernard âgé de 11 ans est tué par une rafale alors qu'il s'enfuyait. Ses parents ne connaîtront son décès qu'en sortant de prison!

Code Insee : 520316

Code postal : 52300

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michel Truilhé    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
269 265 267 203 293 299 300 312 321
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
312 303 267 257 263 214 195 180 165
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
151 157 154 142 110 112 99 116 103
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
92
75
68
55
51
52
56
57
57
2009 2010
56
57
60
62
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]