Cirfontaines-en-Ornois

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Cirfontaines-en-Ornois
Cirfontaines-en-Ornois

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 27′ 20″ N, 5° 23′ 17″ E
Superfícia 13,95 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
423 m
323 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
52
Nauta Marna Lògo del Departament de Nauta Marna
Arrondiment Saint-Dizier
Canton Poissons
Intercom
200017267
du Canton de Poissons
Cònsol Antoine Allemeersch (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 52230
Còde INSEE 52131

Cirfontaines-en-Ornois es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Nauta Marna e la region de Champanha-Ardena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Comuna del costat de Peisses a 51 km de Chaumont, sul marge drech de la Saulx, al limit del departament de la Meuse. Lo territòri #qu'a traversat pel camin de mièja comunicacion n°15, e ont s'espeta de minas de fèrre. Per una superficie de 1385 ectaras, l'aiga i es abondiua e i forma a l'èst un étang pro considerable. Per una populacion de 364 (Justa abans la guèrra de la Prusse), Cirfontaines fasiá partida del diocèse de Toul, doyenné de Reynel ; de l'eleccion de Joinville, généralité de Champagne, e de la prévôté de Andelot, bailliage de Chaumont.

Tèxte originau de l'article francés

Commune du canton de Poissons à 51 km de Chaumont, sur la rive droite de la Saulx, à la limite du département de la Meuse. Le territoire qui est traversé par le chemin de moyenne communication n°15, et où l'on exploite des mines de fer. Pour une superficie de 1385 hectares, l'eau y est abondante et y forme à l'est un étang assez considérable. Pour une population de 364 (Juste avant la guerre de la Prusse), Cirfontaines faisait partie du diocèse de Toul, doyenné de Reynel ; de l'élection de Joinville, généralité de Champagne, et de la prévôté d'Andelot, bailliage de Chaumont.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgCirfontaines-en-Ornois
Comuna amb 118 abitants (2000)Lezéville (2,8km)
Comuna amb 28 abitants (2000)Gillaumé (4,3km)
Comuna amb 45 abitants (2000)Germay (5,5km)
Comuna amb 91 abitants (2000)Échenay (5,8km)
Comuna amb 39 abitants (2000)Saudron (5,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Çò Marques de Germay, oficiar superior, n'èra lo senhor. Una granda via romaine partissiá de Langres passava a Cirfontaines, d'ont un embrancament i aviá dirigit sus Grand per Lezéville.

S'i es trobat fòrça d'antiquitats, e se preten que sus la montanha al pè #que fluïa la fontaine a las trueitas, i i aviá una fortalesa #que, d'après la tradicion, se'n trucava "Galli-Burdo. En 1636, los Suedeses #establir a Cirfontaines los sieus quartièrs d'ivèrn e #arruïnar aquel país. Cirfontaines-En-Ornois, dicha antany Sirefontaine (Sirus Fondes in Pagui Ornensi) aperteniá a la distincion del Marques de Germay, #que possedissiá en mai Germay, Suzannecourt e Bressoncourt.

Lo abbaye de Mirevaux i aviá tanben, dempuèi l'an 1251, de las proprietats e cèrts dreches seigneuriaux sus Cirfontaines e i requectava dels #dire #que #far al XIVe sègle l'aquesiment, #que i n'aguèt confirmat l'an 1344 per un diplôme de Philippe, rei de França. La glèisa, dédiée a Sant-Pierre, del diocèse de Toul e del doyenné de Gondrecourt-lo-Castèl, èra succursale de de Guitèras-en-Barrois, #que fa uèi partida del diocèse de Verdun e del Departament de la Meuse. Èra desservie après pels guariguèsse de Guitèras, après pels Vicaris. Dempuèi 1803, Cirfontaines forma una parròquia curiale en avent per annèxa Bressoncourt. I a #aver una escòla de filhas fondadas per la municipalitat l'an 1869, a l'ajuda d'una donation de la Sra. Pitois E confiada a la sœurs de la providence de Langres. Mr Voillot, Sacerdòt e curé de Montiers-sus-Saux, fisèl e déporté jos la revolucion, s'i èra retirat l'an 1791 a Cirfontaines lo sieu país natal.

Tèxte originau de l'article francés

Le Marquis de Germay, officier supérieur, en était le seigneur. Une grande voie romaine partait de Langres passait à Cirfontaines, d'où un embranchement était dirigé sur Grand par Lezéville.

On y a trouvé beaucoup d'antiquités, et l'on prétend que sur la montagne au pied de laquelle coulait la fontaine aux truites, il y avait une forteresse qui, d'après la tradition, s'appelait "Galli-Burdo. En 1636, les Suédois établirent à Cirfontaines leurs quartiers d'hiver et ruinèrent ce pays. Cirfontaines-en-Ornois, dit autrefois Sirefontaine (Sirus Fons in Pago Ornensi) appartenait à la seigneurie du Marquis de Germay, qui possédait en plus Germay, Suzannecourt et Bressoncourt.

L'abbaye de Mirevaux avait aussi, dès l'an 1251, des propriétés et certains droits seigneuriaux sur Cirfontaines et elle y percevait des dîmes dont elle fit au XIVe siècle l'acquisition, qui fut confirmé en 1344 par un diplôme de Philippe, roi de France. L'église, dédiée à Saint-Pierre, du diocèse de Toul et du doyenné de Gondrecourt-le-Château, était succursale de Mandres-en-Barrois, qui fait aujourd'hui partie du diocèse de Verdun et du Département de la Meuse. Elle était desservie tantôt par les curés de Mandres, tantôt par les Vicaires. Depuis 1803, Cirfontaines forme une paroisse curiale ayant pour annexe Bressoncourt. Il y a eu une école de filles fondée par la commune en 1869, à l'aide d'une donation de Mme Pitois et confiée aux sœurs de la providence de Langres. Mr Voillot, prêtre et curé de Montiers-sur-Saux, fidèle et déporté sous la révolution, s'était retiré en 1791 à Cirfontaines son pays natal.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Antoine Allemeersch    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
261 270 304 344 386 352 388 427 402
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
343 357 364 327 312 306 287 312 244
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
217 203 175 171 165 169 154 124 144
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
133
122
98
111
96
81
82
86
85
2009 2010
82
84
78
80
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]