Villiers-le-Sec (Val d'Oise)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Villiers-le-Sec
Villiers-le-Sec

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Villiers-le-Sec - Mairie.jpg|center|280px|link=|border]]
Comuna de Villiers-lo-Shut
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 04′ 00″ N, 2° 24′ 00″ E
Superfícia 3,26 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
146 m
112 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
95
Val d'Oise Armas de la Val d'Oise
Arrondiment Sarcelles
Canton Luzarches
Intercom
249500323
Pays de France
Cònsol Cyril Diarra (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Villerains (en francés)
Còde postal 95720
Còde INSEE 95682

Villiers-le-Sec es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Val d'Oise e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge se situa a la cœur de la plana de França, près de Montsoult e de la intersection entre la Francilienne e la RD 316, a una distància orthodromique d'unitat|25|km {{}} al nòrd de París. La Francilienne travèrsa lo territòri communal al extremitat sud, e dispausa aicí d'un connecteur en permetent d'i accèder dirèctament dempuèi lo pòble. Tres expedisses départementales asseguren las connexions cap a municipalitats vesinas : la RD 26 vèrs Villaines-jos-Bòsc a l'oèst, la RD 85 vèrs Belloy-a-França al nòrd-oèst, e la RD 9 vèrs Mareil-a-França a l'èst. Los dos unas autras municipalitats limitrophes, Épinay-Champlâtreux al nòrd e Lo Mesnil-Aubry al sud, son accessibla via la RD 316.

Comunas confrontantas de Villiers-lo-Shut (Val-d'Oise)
Villiers-lo-Shut (Val-d'Oise)
Lo Mesnil-Aubry

thumb|upright|left|Albereda De Ecouen.

L'estacion la mai prèpa es aquela de Montsoult-Maffliers, a unitat|6|km {{}}[1], Sus la linha H del Transilien. Los trens per la Parca de París-Nòrd metan entre 27 min e 33 min. Lo vilatge es dirèctament desservi per una part dels servicis de la linha Modèl:Beguda Optile/correspondéncias amb intitulat Montsoult SNCF - Viarmes - Persa SNCF, a rason de sièis anats-retorns del diluns al divendres solament.

La municipalitat es membre a despart entièra del Parc natural regional Oise-País de França[2], Sens doncas conservar un patrimòni natural o paysager notable. Al contrari, lo païsatge practicament dénudé a marcat pel passatge d'un grop de linhas d'anautita tension e la Francilienne, e se verifica pas #qu'un minuscule bòsc e un darrièr òrta. Lo albereda de Écouen, #que correspond al ancià traçat de l'actual RD 316 fins al mièg del Sègle XVIII, a recentament #èsser replantée. Coma lo nom de la municipalitat l'indica, los corses d'aiga son absentes sus la comuna. Lo relief es pauc variat, mas se verifica un aument successiu de l'altitud del sud cap al nòrd, ont se tròba lo ponch culminant de Villiers-lo-Shut a unitat|143|m {{}} a lo-dessus del nivèl de la mar. Lo pòble ludut-a bastit quitament a unitat|127|m}} d'altitud.

Tèxte originau de l'article francés

Le village se situe au cœur de la plaine de France, près de Montsoult et de l'intersection entre la Francilienne et la RD 316, à une distance orthodromique de 25 km au nord de Paris. La Francilienne traverse le territoire communal à l'extrémité sud, et dispose ici d'un connecteur permettant d'y accèder directement depuis le village. Trois routes départementales assurent les liaisons vers des communes voisines : la RD 26 vers Villaines-sous-Bois à l'ouest, la RD 85 vers Belloy-en-France au nord-ouest, et la RD 9 vers Mareil-en-France à l'est. Les deux autres communes limitrophes, Épinay-Champlâtreux au nord et Le Mesnil-Aubry au sud, sont accessibles via la RD 316.

Comunas confrontantas de Villiers-le-Sec (Val-d'Oise)
Belloy-en-France Épinay-Champlâtreux
Villaines-sous-Bois Villiers-le-Sec (Val-d'Oise) Mareil-en-France
Le Mesnil-Aubry
Allée d'Ecouen.

La gare la plus proche est celle de Montsoult-Maffliers, à 6 km[3], sur la ligne H du Transilien. Les trains pour la Gare de Paris-Nord mettent entre 27 min et 33 min. Le village est directement desservi par une partie des services de la ligne Modèl:Bus Optile/correspondances avec intitulé Montsoult SNCF - Viarmes - Persan SNCF, à raison de six aller-retours du lundi au vendredi seulement.

La commune est membre à part entière du Parc naturel régional Oise-Pays de France[4], sans pour autant conserver un patrimoine naturel ou paysager notable. Au contraire, le paysage pratiquement dénudé est marqué par le passage d'un groupe de lignes de haute tension et la Francilienne, et l'on ne constate qu'un minuscule bois et un dernier verger. L'allée d'Écouen, qui correspond à l'ancien tracé de l'actuelle RD 316 jusqu'au milieu du Sègle XVIII, a récemment été replantée. Comme le nom de la commune l'indique, les cours d'eau sont absents sur la commune. Le relief est peu varié, mais l'on constate une augmentation successive de l'altitude du sud vers le nord, où l'on trouve le point culminant de Villiers-le-Sec à 143 m au-dessus du niveau de la mer. Le village lui-même est bâti à 127 m d'altitude.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVilliers-le-Sec
Comuna amb 1819 abitants (2000)Attainville (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo pòble deu lo sieu nom a las dificultats de aprovisionament n'aiga, del fach de l'abséncia de cors d'aiga o de fonts sus lo sieu territòri.

Divèrsas traces d'abitat neolític an #èsser de descobèrtas sul territòri de la comuna. L'aucupacion ven permanenta a partir de la Tène mièja (200-150 av. J.-C.). Lo pòble se situa al intersection de doas vias romaines: de París a Amians e de Meaux a Beauvais via Beaumont-sus-Oise. Un vicus s'i implanta. Al Sègle IX, lo pòble es la proprietat de la abbaye de Sant-Denis. Lo bourg a possedit al Sègle XV pels ducs de Gesvres e al sègle XIX pel comte de Molé.

La municipalitat a #èsser lo centre d'activitats de fermage dempuèi la Mièja Edat fins a Modèl:La s-. Dels dynasties de rics laboureurs an affermés de las tèrras près dels religioses del capítol de St Germain dels Près: se compta, en particular las familhas Ste Beuve, Chartier, Delions, Collot #qu'an permeses dins las tèrras de la parròquia de demorar prospères.

La municipalitat es adherent del Parc natural regional Oise-País de França.

Tèxte originau de l'article francés

Le village doit son nom aux difficultés d'approvisionnement en eau, du fait de l'absence de cours d'eau ou de sources sur son territoire.

Plusieurs traces d'habitat néolithique ont été découvertes sur le territoire de la commune. L'occupation devient permanente à partir de la Tène moyenne (200-150 av. J.-C.). Le village se situe à l'intersection de deux voies romaines: de Paris à Amiens et de Meaux à Beauvais via Beaumont-sur-Oise. Un vicus s'y implante. Au Modèl:IXe siècle, le village est la propriété de l'abbaye de Saint-Denis. Le bourg est possédé au Sègle XV par les ducs de Gesvres et au sègle XIX par le comte de Molé.

La commune a été le centre d'activités de fermage depuis le Moyen Âge jusqu'au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Des dynasties de riches laboureurs ont affermés des terres auprès des religieux du chapitre de St Germain des Près: on compte, en particulier les familles Ste Beuve, Chartier, Delions, Collot qui ont permis aux terres de la paroisse de demeurer prospères.

La commune est adhérente du Parc naturel régional Oise-Pays de France.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Cyril Diarra    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
209 178 182 182 193 190 184 183 184

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
172 178 195 209 231 245 288 240 248

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
255 275 264 271 329 329 272 272 249

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
209
223
190
171
161
168
151
160
168
2009 2010
176
176
176
176
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Comuns limitrophes e unas autras informacions topographiques segon la mapa topographique 1 : 25 000e « TOP 25 » de la IGN, consultable en 3D sul luòc http://www.geoportail.fr/ modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 21 de novembre de 2011). Distàncias mesuradas per l'esturment prepausat en la faiçon de visionnage en 3D.
  2. Cf. [PDF] http://www.donnees.picardie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Fila/patnat/pnr/DEVI-PNR-OPF.pdf modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 21 de novembre de 2011).
  3. Communes limitrophes et autres renseignements topographiques selon la carte topographique 1 : 25 000e « TOP 25 » de l'IGN, consultable en 3D sur le site « Geoportail » (consultat lo 21 novembre 2011). Distances mesurées par l'outil proposé dans le mode de visionnage en 3D.
  4. Cf. [PDF] « Journal officiel de la République française du 15 janvier 2004, p. 1143-1144 », DREAL Picardie (consultat lo 21 novembre 2011).