Villetaneuse

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Villetaneuse
Villetaneuse

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
L'otèl de vila de Villetaneuse.
[[Fichièr:Blason de Villetaneuse.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 57′ 55″ N, 2° 20′ 42″ E
Superfícia 2,31 km²
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
93
Sèina Saint Denis
Arrondiment Saint-Denis
Canton Pierrefitte-sur-Seine
Intercom
249300088
Plaine Commune
Cònsol Carinne Juste (PCF) (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Villetaneusiens (en francés)
Còde postal 93430
Còde INSEE 93079
www.mairie-villetaneuse.fr

Villetaneuse es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina Saint Denis e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Parc départemental de Villetaneuse.

La vila es incluse en lo costat de Pierrefitte-sus-Seine, e a situat a una desena de quilomètres de París. La part nòrd es de la municipalitat constituissi una part del parc de la Butte Pinson, domeni natural progressivament condicionat per l'Agéncia dels espacis verdes de la Region d'Isla-de-França sus mai de 120 ectaras. Aquel espaci verd se prossegueix, al sud de l'avenguda Jean Jaurès, sus las 12 ectaras del parc départemental de Villetaneuse.

La cœur de la municipalitat acuèlh dempuèi 1971, sus una trentena d'ectaras, lo campus de l'Universitat París Nòrd[1] concebut per Adrien Fainsilber en lo marc d'un projècte inabouti #que deviá s'estendre egalament sus las municipalitats de Montmagny e de Deuil-la-Barra. En rason d'aquel inachèvement, la vila e l'universitat an trabalhat a un Projècte Univesitari e Urban, concebut pel architecte urbaniste Christian Devillers destinat a :

  • tisser dels ligams urbans amb la rèsta de la vila,
  • d'assegurar las possibilitats de desvolopament de l'Universitat,
  • organizar l'arribada del tramvia T8
  • assegurar la reestructuracion de la Vila Allende [2]
  • e crear los espacis publics a l'entorn de la futura estacion de la Tangentielle Nòrd.

Lo ancià bourg rural a fach l'objècte l'an 1975 d'un procediment de résorption de l'abitat insalubre (RHI), e lo nòu quartièr a #èsser concebut per Jean Renaudie. Lo centri vila a #èsser desplaçat mai al centre géographique de la municipalitat, mas sustot près del campus del universitat París XIII, amb la fin de jónher vila e universitat, #que s'ignoravan. La glèisa Santa-Liphard es lo segond bastit a la siá localizacion (e la tresena coneguda a Villetaneuse), doncas que la precedenta, édifiée en 1857 amb matériaux mediocres, s'es partiellement effondrée en decembre 1987. La glèisa actuala a #èsser concebuda per Raymond Ferlay e inaugurada lo 18 de decembre de 1991[3]

Fichièr:Villetaneuse Otèl de vila.JPG
L'otèl de vila de Villetaneuse.
  • L'otèl de vila[4], inaugurat en setembre 1992 a situat dins un quartièr plàcid, mas #que manca d'animacion comerciala.
  • Lo torn dels Joves Maridats, 3 carrièra Paul-Langevin, a #èsser bastida sul modèl dels torns Aillaud, sens dobte per un escolan del architecte.
  • Lo cementèri intercommunal dels Joncherolles [5] e lo talhièr SNCF de las Joncherolles an implantat a l'èst de la municipalitat, e s'estendon egalament sus Pierrefitte. Una zòna d'activitat essencialament dédiée a las PiME/PMI s'estend egalament al sud-es de la vila.

Fin finala, lo centre comercial Benvengut[6], amb lo sieu hypermarché Auchan, dobèrt l'an 1993 sus la localizacion d'una anciana entrepresa de celluloïd (la Nobel Bozel), forma lo dintrat sud de la municipalitat, la longitud de la rota de Sant Leu. La Méridienne Verda passa a l'oèst de Villetaneuse, en los terrens de l'universitat demorada en friche.

Ciutat fleurie : tres flors atribuidas[7] dempuèi 2006 pel Conselh nacional dels Vilas e de Pòbles Fleuris de França al Concors de las vilas e pòbles fleuris.

Tèxte originau de l'article francés
Parc départemental de Villetaneuse.

La ville est incluse dans le canton de Pierrefitte-sur-Seine, et est située à une dizaine de kilomètres de Paris. La partie nord est de la commune constitue une partie du parc de la Butte Pinson, domaine naturel progressivement aménagé par l'Agence des espaces verts de la Région d'Île-de-France sur plus de 120 hectares. Cet espace vert se poursuit, au sud de l'avenue Jean Jaurès, sur les 12 hectares du parc départemental de Villetaneuse.

Le cœur de la commune accueille depuis 1971, sur une trentaine d'hectares, le campus de l'Université Paris Nord[8] conçu par Adrien Fainsilber dans le cadre d'un projet inabouti qui devait également s'étendre sur les communes de Montmagny et de Deuil-la-Barre. En raison de cet inachèvement, la ville et l'université ont travaillé à un Projet Universitaire et Urbain, conçu par l'architecte urbaniste Christian Devillers destiné à :

  • tisser des liens urbains avec le reste de la ville,
  • d'assurer les possibilités de développement de l'Université,
  • organiser l'arrivée du tramway T8
  • assurer la restructuration de la Cité Allende [9]
  • et créer les espaces publics autour de la future gare de la Tangentielle Nord.

L'ancien bourg rural a fait l'objet en 1975 d'une procédure de résorption de l'habitat insalubre (RHI), et le nouveau quartier a été conçu par Jean Renaudie. Le centre ville a été déplacé plus au centre géographique de la commune, mais surtout à proximité du campus de l'université Paris XIII, afin d'unir ville et université, qui s'ignoraient. L’église Saint-Liphard est la seconde construite à son emplacement (et la troisième connue à Villetaneuse), puisque la précédente, édifiée en 1857 avec des matériaux médiocres, s'est partiellement effondrée en décembre 1987. La glèisa actuelle a été conçue par Raymond Ferlay et inaugurée le 18 décembre 1991[10]

  • L’hôtel de ville[11], inauguré en septembre 1992 est situé dans un quartier paisible, mais qui manque d'animation commerciale.
  • La tour des Jeunes Mariés, 3 rue Paul-Langevin, a été construite sur le modèle des tours Aillaud, sans doute par un élève de l'architecte.
  • Le cimetière intercommunal des Joncherolles [12] et l'atelier SNCF des Joncherolles sont implantés à l'est de la commune, et s'étendent également sur Pierrefitte. Une zone d'activité essentiellement dédiée aux PME/PMI s'étend également au sud-est de la ville.

Enfin, le centre commercial BienVenu[13], avec son hypermarché Auchan, ouvert en 1993 sur l'emplacement d'une ancienne entreprise de celluloïd (la Nobel Bozel), forme l'entrée sud de la commune, le long de la route de Saint Leu. La Méridienne Verte passe à l'ouest de Villetaneuse, dans les terrains de l'université restés en friche.

Ville fleurie : trois fleurs attribuées[14] depuis 2006 par le Conseil national des Villes et Villages Fleuris de France au Concours des villes et villages fleuris.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Extrach De la mapa de Cassini. Villetaneuse Se a lo nòrd-oèst de Sant-Denis
Tèxte originau de l'article francés
Extrait de la carte de Cassini. Villetaneuse est au nord-ouest de Saint-Denis


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Carinne Juste (PCF)    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
262 281 294 362 374 378 387 338 365

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
366 489 567 490 450 536 562 718 643

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
826 855 950 1 278 1 844 3 213 3 251 3 066 3 937

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
4 892
7 405
8 909
10 080
11 177
11 376
11 887
12 378
12 655
2009 2010
12 818
12 901
12 592
12 662
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. FONT : plaquette "Concors d'idèas per la disposicion de la Plana de Villetaneuse, Deuil, Montmagny, en comportant un ensems urban e univesitari, organizat pel Ministèri de l'educacion nacionala e lo District de la region de París en mai 1966 - Editions IAURP en Mai 1971
  2. #ANOTAR : La Vila Allende a #èsser concebuda per Adrien Fainsilber, e reabilitada per Serge e Lipa Goldstein l'an 2004/2006
  3. FONT : plaquette La nòva glèisa Sant-Liphard de Villetaneuse, editada per la Municipalité en març 1992
  4. Otèl de vila : Pipa Schuch, architecte
  5. Cementèri intercommunal dels Joncherolles : Robert Auzelle, architecte. L'equipa a dobèrt lo 2 d'abril de 1977
  6. Centre comercial Benvengut : Jean Tribel e Sabatier, architectes
  7. http://www.villes-i-pobles-fleuris.com/leconcours/palmaresdep/P93.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 18 de junh de 2008)
  8. SOURCE : plaquette "Concours d'idées pour l'aménagement de la Plaine de Villetaneuse, Deuil, Montmagny, comportant un ensemble urbain et universitaire, organisé par le Ministère de l'éducation nationale et le District de la région de Paris en mai 1966 - Editions IAURP Mai 1971
  9. NOTA : La Cité Allende a été conçue par Adrien Fainsilber, et réhabilitée par Serge et Lipa Goldstein en 2004/2006
  10. SOURCE : plaquette La nouvelle église Saint-Liphard de Villetaneuse, éditée par la Municipalité en mars 1992
  11. Hôtel de ville : Nina Schuch, architecte
  12. Cimetière intercommunal des Joncherolles : Robert Auzelle, architecte. L'équipement a ouvert le 2 avril 1977
  13. Centre commercial BienVenu : Jean Tribel et Sabatier, architectes
  14. « Palmarès du concours Villes et villages fleuris - Seine Saint Denis » (consultat en 18 juin 2008)