Villaines-la-Juhel

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Villaines-la-Juhel
Villaines-la-Juhel

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
FrancePaysDeLaLoireVillainesLaJuhelEglise.jpg
La glèisa Santa-Georges.
Blason Villaines-la-Juhel.svg
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 20′ 43″ N, 0° 16′ 43″ O
Superfícia 28,90 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
238 m
155 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
53
Mayenne Armas del Departament de Mayenne
Arrondiment Mayenne
Canton Villaines-la-Juhel (capluòc)
Intercom
245300397
de Villaines la Juhel
Cònsol Alain Schmitt (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Villainais (en francés)
Còde postal 53700
Còde INSEE 53271
www.villaines-la-juhel.mairie53.fr

Villaines-la-Juhel es una comuna francesa, situada dins lo departament de Mayenne e la region dels Païses de Léger.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La vila de Villaines-la-Juhel s'es pas pas facha per edart. La siá localizacion sus una via romaine estrategica lududes a permeses de se desvolopar per donar la vila #que se connait uèi. Villaines-La-Juhel es un pol rural relativament isolat e depen d'unas autras divisions administrativas.

Villaines-La-Juhel compte 3 084 abitants (populacion municipala 2009). La municipalitat s'estend sus unitat|29|km|2}} e a una densitat de 107 abitants/km². Es la treizième comuna la mai poblada del departament de la Mayenne. Se situa en la part nòrd-es del departament, a 56 quilomètres de la siá prefectura, es-a dire Laval. La siá posicion, a la separacion de las vias principalas, de las grandas aglomeracions, e de la ret ferré fach de Villaines-la-Juhel un pol central per tota aquela part del departament.

La vila es prèpa del limit oriental de la Mayenne. Lo sieu costat es limitrophe del departament de la Sarthe, e fòrça prèp del limit amb lo Adorna. Es al centre d'un triangle constituit al nòrd-es per Pré-en-Pail, a l'oèst per Mayenne e al sud-es per Sillé-lo-Guillaume en la Sarthe. Caduna d'aquelas vilas d'importància, a l'escalièr de la Mayenne, a separat de 16 a 28 quilomètres de Villaines-la-Juhel. La municipalitat es d'aluenhadas grandas vias nacionalas e autoroutières mas las rotas départementales partisson n'estela per irrigar lo costat. Cela refortilha l'idèa #que siá un autentic pol d'atraccion sus lo sieu costat.

Tèxte originau de l'article francés

La ville de Villaines-la-Juhel ne s’est pas faite par hasard. Son emplacement sur une voie romaine stratégique lui a permis de se développer pour donner la ville que l'on connait aujourd’hui. Villaines-la-Juhel est un pôle rural relativement isolé et dépend d’autres divisions administratives.

Villaines-la-Juhel compte 3 084 habitants (population municipale 2009). La commune s’étend sur 29 km2 et a une densité de 107 habitants/km². Elle est la treizième commune la plus peuplée du département de la Mayenne. Elle se situe dans la partie nord-est du département, à 56 kilomètres de sa préfecture, c’est-à-dire Laval. Sa position, à l’écart des voies principales, des grandes agglomérations, et du réseau ferré fait de Villaines-la-Juhel un pôle central pour toute cette partie du département.

La ville est proche de la limite orientale de la Mayenne. Son canton est limitrophe du département de la Sarthe, et très proche de la limite avec l’Orne. Elle est au centre d’un triangle constitué au nord-est par Pré-en-Pail, à l’ouest par Mayenne et au sud-est par Sillé-le-Guillaume dans la Sarthe. Chacune de ces villes d’importance, à l’échelle de la Mayenne, est séparée de 16 à 28 kilomètres de Villaines-la-Juhel. La commune est éloignée des grandes voies nationales et autoroutières mais les routes départementales partent en étoile pour irriguer le canton. Cela renforce l’idée qu’elle soit un véritable pôle d’attraction sur son canton.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVillaines-la-Juhel
Comuna amb 637 abitants (2000)Averton (4,1km)
Comuna amb 994 abitants (2000)Courcité (4,7km)
Comuna amb 193 abitants (2000)Villepail (5,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Fichièr:Blason Villaines-La-Juhel.svg
Armoiries : De sable fretté de sòus, al cap de meteis, cargat d'un leon issant de caras, armat, lampassé e coronat d'aur.

La via romaine Jublains-Lisieux passava près de l'aglomeracion actuala, #çò que daissa supausar una aucupacion del luòc dempuèi aquela epòca. Al Mièja Edat, lo senhor de Mayenne erigeix un castèl sus una butte, pas luènh del bourg de Sant-Georges, nuclèu de l'aglomeracion. Aiglibert, avesque de las Mans, dona al monastèri de Sant-Ostal la mitat de las #dire de Villaines, Trans, Thorigné, lo 9 de julhet 692. Aqueles localités son tanben confirmadas a Sant-Aldric per Louis lo Débonnaire l'an 892 mas jol nom de Vilhena.

En 1140, Mathilde de Angleterre #donar la tèrra de Villaines, a Juhel II de Mayenne, en remerciements dels servicis #que i aviá retuts. La distincion #prene alavetz lo sieu nom. Una fortalesa i aguèt bastit a aquela epòca. Es en ruïna dempuèi la guèrra amb los Angleses. En subsisteix, de los nòstres jorns, los soubassements del donjon.

Villaines-La-Juhel #formar en principi una châtellenie, cap de-luòc dels francs-fiefs d'una de las distincions del Maine l'an 1312 e en levant del comtat del Maine. La familha de Champagne #ocupar la tèrra de Villaines-la-Juhel fins a la Revolucion. Los fils de lli e de canabàs utilizat en las manufacturas de Alençon o de Mayenne provenián de Villaines-la-Juhel. Lo bourg exportait tanben los sieus œufs, lo sieu burre, las siás volailles e los sieus pòrcs.

Après la Segonda Guèrra mondiala, un deputat MRP de la Mayenne (1945-1959), Robert Buron, vengut divèrsas fai ministra, #èsser conselhièr general (1951-1970) e cònsol de Villaines-la-Juhel (1953-1970). Es jos lo sieu impulsió, de contunh amb lo relèu dels municipalités successivas que la vila a preses un nòu essor. La preséncia de grandas entrepresas testifica d'aquel dynamisme. Uèi, la municipalitat patís la délocalisation de qualques unas de dintre. La vila s'es dotada d'importantas entrepresas industrialas, fonts de trabalhs potenciales per un grand nombre de salariats.

La municipalitat a tot de quitament sofèrt de la clausura de divèrsas grandas unitats industrialas, coma la fabrica Seb-Moulinex #qu'emplegava fins a divèrses centenats de salariats. Malgrat aiçò, d'unas autras indústrias (materialas de bureautique, fabricacion de supports multimèdia, èca.) an una activitat dinamica e emplegan una part importanta de la populacion activa locala.

Tèxte originau de l'article francés
Armoiries : De sable fretté d'argent, au chef de même, chargé d'un lion issant de gueules, armé, lampassé et couronné d'or.

La voie romaine Jublains-Lisieux passait à proximité de l’agglomération actuelle, ce qui laisse supposer une occupation du site dès cette époque. Au Moyen Âge, le seigneur de Mayenne érige un château sur une butte, non loin du bourg de Saint-Georges, noyau de l’agglomération. Aiglibert, évêque du Mans, donne au monastère de Sainte-Marie la moitié des dîmes de Villaines, Trans, Thorigné, le 9 juillet 692. Ces localités sont aussi confirmées à Saint-Aldric par Louis le Débonnaire en 892 mais sous le nom de Vilhena.

En 1140, Mathilde d'Angleterre donna la terre de Villaines, à Juhel II de Mayenne, en remerciements des services qu'il avait rendus. La seigneurie prit alors son nom. Une forteresse fut construite à cette époque. Elle est en ruine depuis la guerre avec les Anglais. Il en subsiste, de nos jours, les soubassements du donjon.

Villaines-la-Juhel forma d’abord une châtellenie, chef-lieu pour les francs-fiefs d’une des seigneuries du Maine en 1312 et relevant du comté du Maine. La famille de Champagne occupa la terre de Villaines-la-Juhel jusqu’à la Révolution. Les fils de lin et de chanvre utilisés dans les manufactures d'Alençon ou de Mayenne provenaient de Villaines-la-Juhel. Le bourg exportait aussi ses œufs, son beurre, ses volailles et ses cochons.

Après la Seconde Guerre mondiale, un député MRP de la Mayenne (1945-1959), Robert Buron, devenu plusieurs fois ministre, fut conseiller général (1951-1970) et maire de Villaines-la-Juhel (1953-1970). C’est sous son impulsion, puis avec le relais des municipalités successives que la ville a pris un nouvel essor. La présence de grandes entreprises témoigne de ce dynamisme. Aujourd’hui, la commune subit la délocalisation de certaines d’entre-elles. La ville s’est dotée d’importantes entreprises industrielles, sources d'emplois potentiels pour un grand nombre de salariés.

La commune a tout de même souffert de la fermeture de plusieurs grandes unités industrielles, comme l'usine Seb-Moulinex qui employait jusqu'à plusieurs centaines de salariés. Cependant, d'autres industries (matériels de bureautique, fabrication de supports multimédia, etc.) ont une activité dynamique et emploient une part importante de la population active locale.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Alain Schmitt    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 201 2 346 2 420 2 435 2 483 2 440 2 465 2 508 2 623

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 635 2 615 2 765 2 833 2 913 2 776 2 653 2 535 2 583

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 558 2 518 2 209 2 001 2 013 1 964 1 869 1 872 1 825

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 037
2 321
2 732
3 081
3 171
3 179
3 106
3 095
3 084
2009 2010
3 084
3 171
3 072
3 158
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]