Rigny-Saint-Martin

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Rigny-Saint-Martin
Rigny-Saint-Martin

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 36′ 41″ N, 5° 42′ 53″ E
Superfícia 16,11 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
421 m
247 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
55
Mòsa Armas de Mòsa
Arrondiment Commercy
Canton Vaucouleurs
Intercom
245501341
du Val des Couleurs
Cònsol Éliane Poirson (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 55140
Còde INSEE 55434

Rigny-Saint-Martin es una comuna francesa, situada dins lo departament de Mòsa e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgRigny-Saint-Martin
Comuna amb 321 abitants (2000)Chalaines (2,7km)
Comuna amb 147 abitants (2000)Gibeaumeix (3,6km)
Comuna amb 2083 abitants (2000)Vaucouleurs (3,7km)
Comuna amb 352 abitants (2000)Uruffe (5,3km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Rigny-Sant-Martin es la municipalitat ont #debanar la celèbra entrevista Quatre-Val en #èsser 1299, ont se #trobar un rei e un emperaire. Aquela conferéncia #demorar vivante en lo remembre, quitament en l'imaginacion populara. Lo luòc-dich de las Quatre-Vali se tròba en bòsc dintre Vaucouleurs e Toul. En 1299 regnava a França Philippe IV lo Polit (1268-1314) e en lo Sant-Empèri romain germanique Albert Eer de Habsbourg (1250-1308). Los enviats de dos sobirans se #trobar en junh 1299 a Neufchâteau de contunh los sobirans eles-meteisses aguèron aquela famosa entrevista a Quatre-Val entre Rigny-Sant-Martin (Meuse) e Blénod-lès-Toul (Meurthe-e-Moselle) en la parròquia de Rigny, ela-quitament en la châtellenie de Vaucouleurs. Se #conversar del matrimòni de Blanca de Flandres, sœur de Philippe, e d'Albert, e los dos sobirans #determinar lo limit de los sieus Estats en reconeissent çò fleuve Meuse coma la frontièra comuna. Se sona mai que de hitas de airain avián #èsser plantadas per ne fixar lo traçat. Vet Aicí del mens #çò qu'informan las enquèstas de 1387 e 1390, mas aquelas hitas avián pas alavetz #èsser de vistas per persona. #Çò qu'es segur, es que la question dels limits de l'Empèri germanique #apassionar los esperits. Aquela entrevista i aguèt seguit per la signatura lo 4 de junh 1301 del tractat de Brujas e #que #metre final als discordas entre lo rei de França Philippe lo Polit e lo comte de Bar Henri III. Aquel tractat retrocedissiá singularment las frontièras de l'Empèri en benefici del Reialme en lo Barrois. Per aquel tractat, Henri III se reconnait vassal pel rei de França per totas las siás tèrras a l'oèst de la Meuse. Es aital coma i aguèt creat, als dépens de la sobeiranetat del comte de Bar, lo Barrois en movent (en la mouvance, en la dependéncia del Reialme).

Tèxte originau de l'article francés

Rigny-Saint-Martin est la commune où eut lieu la célèbre entrevue des Quatre-Vaux en été 1299, où se rencontrèrent un roi et un empereur. Cette conférence demeura vivante dans le souvenir, voire dans l'imagination populaire. Le lieu-dit des Quatre-Vaux se trouve en forêt entre Vaucouleurs et Toul. En 1299 régnait en France Philippe IV le Bel (1268-1314) et dans le Saint-Empire romain germanique Albert Ier de Habsbourg (1250-1308). Les envoyés de deux souverains se rencontrèrent en juin 1299 à Neufchâteau puis les souverains eux-mêmes eurent cette fameuse entrevue à Quatre-Vaux entre Rigny-Saint-Martin (Meuse) et Blénod-lès-Toul (Meurthe-et-Moselle) dans la paroisse de Rigny, elle-même dans la châtellenie de Vaucouleurs. On discuta du mariage de Blanche de Flandres, sœur de Philippe, et d'Albert, et les deux souverains déterminèrent la limite de leurs États en reconnaissant le fleuve Meuse comme la frontière commune. On dit que des bornes d'airain avaient été plantées pour en fixer le tracé. Voilà du moins ce que rapportent les enquêtes de 1387 et 1390, mais ces bornes n'avaient alors été vues par personne. Ce qui est sûr, c'est que la question des limites de l'Empire germanique passionna les esprits. Cette entrevue fut suivie par la signature le 4 juin 1301 du traité de Bruges et qui mit fin aux discordes entre le roi de France Philippe le Bel et le comte de Bar Henri III. Ce traité reculait singulièrement les frontières de l'Empire au profit du Royaume dans le Barrois. Par ce traité, Henri III se reconnait vassal pour le roi de France pour toutes ses terres à l'ouest de la Meuse. C'est ainsi que fut créé, aux dépens de la souveraineté du comte de Bar, le Barrois mouvant (dans la mouvance, dans la dépendance du Royaume).

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Éliane Poirson    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
70 98 108 144 196 135 138 150 175

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
151 159 149 141 143 116 132 113 118

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
109 97 89 81 97 88 75 72 65

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
57
58
51
53
45
60
59
52
54
2009 2010
56
58
58
60
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]