Dammarie-sur-Saulx

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Dammarie-sur-Saulx
Dammarie-sur-Saulx

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 35′ 39″ N, 5° 14′ 24″ E
Superfícia 11,34 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
316 m
237 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
55
Mòsa Armas de Mòsa
Arrondiment Bar-le-Duc
Canton Montiers-sur-Saulx
Intercom
245501234
de la Haute Saulx
Cònsol Christian Lechaudel (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 55500
Còde INSEE 55144

Dammarie-sur-Saulx es una comuna francesa, situada dins lo departament de Mòsa e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Es a Dammarie-sus-Saulx – al luòc-dich Chinel – que la Òrdi se tira en la Saulx.

Tèxte originau de l'article francés

C'est à Dammarie-sur-Saulx – au lieu-dit Chinel – que l'Orge se jette dans la Saulx.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgDammarie-sur-Saulx
Comuna amb 213 abitants (2000)Morley (1,8km)
Comuna amb 89 abitants (2000)Couvertpuis (4,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Aquel vilatge s'estend entre la Saulx (ont s'es bastit la forja) e la glèisa perchée a qualques centenats de mètres del riu, sus la nautor #que domina lo bourg.

Se o tròba citat, dempuèi 96, jol nom de " Domna Maria" , " Madama Marida ", al sens de madama sobirana, en designant la Vèrge, en una donation de la avesque de Toul #que dépendait lo pòble. Dels substructures ancians al luòc dich "Possesse " testifiquen de la ancienneté de l'aucupacion del luòc.

Un prieuré bénédictin i i aguèt fondat a Modèl:La s- per Geoffroy de Joinville. El dépendait de la granda abbaye de Clunhic e se #desvolopar pendent tot l'ancian regim. Ne'n demòra qualques vestigis prèps de la glèisa. S'i obsèrva doas elegantas fenèstras géminées a las linteaux armoriés. En la tempèsta revolucionària de 1792, lo prieuré #desaparéisser. Los sieus bens aguèron vendut al nom de la nacion e M.J.B. Vivaux #Èsser acquéreur del monastèri #que ne demòra encara qualques abitacions de la Modèl:S2- e la grange dîmeresse. La glèisa del prieuré es vengut la glèisa paroissiale. Lo sieu bastiment remonta a 1478, aital coma la testifica l'inscripcion gotica en figurant sus un de las piliers. I aguèt emprés pel prieur Jean Lefèvre #que #far édifier lo chœur, lo abside e lo transept. La nef e los sieus dos basses-costats aguèron acabat a Modèl:La s-. Las doas capèlas jouxtant lo chœur datan tanben de la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Se se tròba aital davant una bastissa d'una granda homogénéité architecturale, en un estil gotic flamboyant pel abside, las capèlas e lo transept. Los voûtes ogivales e la nef a las sàvias nervures ramifiées, las piliers cylindriques, la pèira ocrée e clara ofrisson a l'aficionat un polit exemple del exubérance de l'art flamboyant, inscricha en la pèira pels mèstres maçons de Dammarie. Un decrèt del 15 de julhet de 1901 l'a classificada coma monument istoric. Las tres campanas sonan respectivament, per òrdre de grosseur, ré, mi, e fa dièse. A la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, lo torn del campanal #èsser surélevée e surmontée d'una anautita fletxa octogonale.

Dempuèi 1590 un foguet a fondre lo minaré existissiá a Dammarie, #qu'utilizava lo minaré del vilatge e dels pòbles environnants. En 1751 i aguèt bastit un anautit foguet en produsint de la fonte utilizada per moulages en la fonderie.

Aquela indústria métallurgique se #desvolopar a Modèl:La s- jos la impulsió dels fraires Vivaux de contunh de la familha Salí. Subsisteix Encara de los nòstres jorns, especializada en la produccion de gròssas pèças de fonte.

Près de las bastissas de la fabrica, los proprietaris #far bastir en 1861 lo castèl del foguet. A partir d'un còrs d'abitatge rectangulaire se desligan doas cuertas alas en retorn de équerre, jos un tet de pissarra a croupes. La façada a fenèstras rectangulaires surmontées de frontons a coronat per una ordenada de lucarnes

Tèxte originau de l'article francés

Ce village s’étend entre la Saulx (où s’est construite la forge) et l’église perchée à quelques centaines de mètres de la rivière, sur la hauteur qui domine le bourg.

On le trouve cité, dès 96, sous le nom de " Domna Maria" , " Dame Marie ", au sens de dame souveraine, désignant la Vierge, dans une donation de l’évêque de Toul dont dépendait le village. Des substructures antiques au lieu dit "Possesse " témoignent de l’ancienneté de l’occupation du site.

Un prieuré bénédictin y fut fondé au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle par Geoffroy de Joinville. Il dépendait de la grande abbaye de Cluny et se développa pendant tout l’ancien régime. Il en reste quelques vestiges proches de l'église. On y remarque deux élégantes fenêtres géminées aux linteaux armoriés. Dans la tourmente révolutionnaire de 1792, le prieuré disparut. Ses biens furent vendus au nom de la nation et M.J.B. Vivaux fut acquéreur du monastère dont il reste encore quelques habitations des Modèl:S2- et la grange dîmeresse. L’église du prieuré est devenue l’église paroissiale. Sa construction remonte à 1478, ainsi que l’atteste l’inscription gothique figurant sur un des piliers. Elle fut entreprise par le prieur Jean Lefèvre qui fit édifier le chœur, l’abside et le transept. La nef et ses deux bas-côtés furent achevés au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Les deux chapelles jouxtant le chœur datent aussi de la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. On se trouve ainsi devant un édifice d’une grande homogénéité architecturale, dans un style gothique flamboyant pour l’abside, les chapelles et le transept. Les voûtes ogivales et la nef aux savantes nervures ramifiées, les piliers cylindriques, la pierre ocrée et claire offrent à l’amateur un bel exemple de l’exubérance de l’art flamboyant, inscrite dans la pierre par les maîtres maçons de Dammarie. Un décret du 15 juillet 1901 l’a classée comme monument historique. Les trois cloches sonnent respectivement, par ordre de grosseur, ré, mi, et fa dièse. À la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la tour du clocher fut surélevée et surmontée d’une haute flèche octogonale.

Depuis 1590 un fourneau à fondre le minerai existait à Dammarie, qui utilisait le minerai du village et des villages environnants. En 1751 fut construit un haut fourneau produisant de la fonte utilisée pour des moulages dans la fonderie.

Cette industrie métallurgique se développa au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle sous l’impulsion des frères Vivaux puis de la famille Salin. Elle subsiste encore de nos jours, spécialisée dans la production de grosses pièces de fonte.

À proximité des bâtiments de l’usine, les propriétaires firent construire en 1861 le château du fourneau. À partir d’un corps de logis rectangulaire se détachent deux courtes ailes en retour d’équerre, sous un toit d’ardoise à croupes. La façade à fenêtres rectangulaires surmontées de frontons est couronnée par une rangée de lucarnes

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Christian Lechaudel    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
390 385 414 404 514 554 556 575 666
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
720 734 718 692 696 649 623 591 550
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
559 525 528 507 489 467 500 445 470
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
513
481
471
502
512
403
418
425
433
2009 2010
440
444
442
446
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]