La Loupe

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

La Loupe
La Loupe

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:60px|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 28′ 21″ N, 1° 00′ 57″ E
Superfícia 7,27 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
243 m
192 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
24
Centre e Vau de Léger
Departament
28
Eure et Loir Armas deu Departament d'Eure et Loir
Arrondiment Nogent-le-Rotrou
Canton La Loupe
Intercom
242852549
des Portes du Perche
Cònsol Eric Gérard (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 28240
Còde INSEE 28214
www.ville-la-loupe.com

La Loupe es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Eure et Loir e la region dau Centre.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La Loupe a situat en la arrondissement de Nogent-lo-Rotrou, en o Portamantèl.

La linha de camin de fèrre París - Las Mans travèrsa La Loupe, la en connectant aital pel tren a París Montparnasse, Chartres e Las Mans.

Ròsa dels vents Ròsa dels vents
N
O    '    E
S
Tèxte originau de l'article francés

La Loupe est située dans l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou, dans le Perche.

La ligne de chemin de fer Paris - Le Mans traverse La Loupe, la reliant ainsi par le train à Paris Montparnasse, Chartres et Le Mans.

Ròsa dels vents Ròsa dels vents
N
O    '    E
S

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLa Loupe
Comuna amb 515 abitants (2000)Meaucé (1,9km)
Comuna amb 470 abitants (2000)Vaupillon (2,0km)
Comuna amb 806 abitants (2000)Saint-Éliph (2,5km)
Comuna amb 559 abitants (2000)Manou (6,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'origina del nom "La Loupe" a pas jamai #èsser perfièchament establida. Segon cèrtas fonts, la vila tira lo sieu nom dels lops (lupa : louve) #que freqüentaven la region ; segon d'autras d'un roure druidique enòrme #que se trucava "roure de la loupe" (quercus de lupa). S'a egalament parlat de "laubja", d'ont la paraula "lòtja" (ostal forestal).

Segon los mai ancians documents trobats a aquel jorn, La Loupe fasiá de partidas tèrras del diocèse de Chartres, baillée a Thibault lo Grand, comte de Champagne e de Chartres, mòrt l'an 1152.

Lo comte de Sancerre #eretar alavetz de la chatellenie en 1232. Los sieus fils, Etienne de Sant-Coesair, comte del Portamantèl, #far batir la capèla La nòstra Madama de las Flors al pè del castèl.

Al Sègle XIV, lo domeni #passar successivament en los familhas de Melun, de Préaux, de la Revière e de Angennes. Lo 26 d'agost de 1393, lo fief de la Loupe i aguèt vendut a Renaud II de Angennes, senhor de Rambouillet. Lo solar féodal i aguèt destruit pels Angleses dins lo XV° sègle e #èsser reconstruit l'an 1574.

En 1665, lo maréchal de la Ferté #far bastir lo castèl actual sus plànols de Vauban. Lo domeni #èsser la possession de la familha de la Ferté Sant-Nectaire fins en 1790 : #èsser confisqué a la Revolucion e lo marques de la Ferté #emigrar. La Loupe #èsser alavetz erigida en costat.

Del castèl, demòra un grand còrs d'abitatge #que la façada costada vila n'es austera ; del costat del parc, un còrs n'avançada se adorna a cada escalona de doas niches en enquadrant la granda baia. La municipalitat a represes los armoiries de la familha de Angennes, en i apondent lo gròs roure (una curiositat rota de Rémalard) aital coma la crotz de guèrra en remembrar del bombardement de 1944.

Jos l'Ancian Regim, La Loupe dépendait del bailliage principal de Chartres, del govèrn militar e de la généralité de Orléans.

Lo 1er {{}} en junh 1811, l'Emperaire Napoleon 1er e l'Emperairitz Maride-Louise aguèron recebut a la Loupe, #çò que #ocasionar una despensa #que lor calguèsse a el contribuir las municipalitats los mai rics del arrondissement.

Los Prussiens #ocupar la municipalitat del 20 de novembre de 1870 al 14 de març de 1871. Paul Deschanel (1855-1922), Deputat de Eure-e-Loir, President de la Cambra e futur president de la Republica (en 1920) aviá sobrenomenat la vila "l'Atenes d'Eure-e-Loir". Lo 23 de novembre de 1929, un gròs incendi #destruir la glèisa, #çò que #permetre la descobèrta del cavòt dels senhors de Angennes.


La , en començament de serada, lo centri-vila a bombardat a fauta per 7 bombardiers aliats #que mancan lo blanc previst, un depaus d'esséncia alemanda. Lo balanç es pesat : 73 personas an aucit, #que lo cònsol de l'epòca, e mai de 100 n'an ferit, 92 immeubles an destruit, 83 son venguts inhabitables e aperaquí 250 an deteriorat. La Loupe veniá la vila la mai sinistrada de la Segonda Guèrra mondiala del departament e i aurà decòr de la Crotz de guèrra lo data|11|de

Autignac, Hérault 01.jpg

Autinhac en novembre.

novembre

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
1èr 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30  

.

Dels décombres sorgís un nòu centri vila. La municipalitat a crompat lo castèl e lo parc, e La Loupe flueix uèi jorns plàcids. Bourg De mercats e de fièras dempuèi lo XIVe sègle, es çò cap de-luòc d'un costat dinamic.

Fonts : luòc de la Vila de la Loupe

Tèxte originau de l'article francés

L'origine du nom "La Loupe" n'a jamais été parfaitement établie. Selon certaines sources, la ville tire son nom des loups (lupa : louve) qui hantaient la région ; selon d'autres d'un chêne druidique énorme qu'on appelait "chêne de la loupe" (quercus de lupa). On a également parlé de "laubja", d'où le mot "loge" (maison forestière).

Selon les plus anciens documents retrouvés à ce jour, La Loupe faisait partie des terres du diocèse de Chartres, baillée à Thibault le Grand, comte de Champagne et de Chartres, mort en 1152.

Le comte de Sancerre hérita alors de la chatellenie en 1232. Son fils, Etienne de Saint-Coesair, comte du Perche, fit batir la chapelle Notre Dame des Fleurs au pied du château.

Au Sègle XIV, le domaine passa successivement dans les familles de Melun, de Préaux, de la Revière et d'Angennes. Le 26 août 1393, le fief de La Loupe fut vendu à Renaud II d'Angennes, seigneur de Rambouillet. Le manoir féodal fut détruit par les Anglais au XV° siècle et fut reconstruit en 1574.

En 1665, le maréchal de La Ferté fit construire le château actuel sur des plans de Vauban. Le domaine fut la possession de la famille de La Ferté Saint-Nectaire jusqu'en 1790 : il fut confisqué à la Révolution et le marquis de La Ferté émigra. La Loupe fut alors érigée en canton.

Du château, il reste un grand corps de logis dont la façade côté ville est austère ; du côté du parc, un corps en avancée s'orne à chaque étage de deux niches encadrant la grande baie. La commune a repris les armoiries de la famille d'Angennes, y ajoutant le gros chêne (une curiosité route de Rémalard) ainsi que la croix de guerre en souvenir du bombardement de 1944.

Sous l'Ancien Régime, La Loupe dépendait du bailliage principal de Chartres, du gouvernement militaire et de la généralité d'Orléans.

Le 1er juin 1811, l'Empereur Napoléon 1er et l'Impératrice Marie-Louise furent reçus à La Loupe, ce qui occasionna une dépense à laquelle durent contribuer les communes les plus riches de l'arrondissement.

Les Prussiens occupèrent la commune du 20 novembre 1870 au 14 mars 1871. Paul Deschanel (1855-1922), Député d'Eure-et-Loir, Président de la Chambre et futur président de la République (en 1920) avait surnommé la ville "l'Athènes d'Eure-et-Loir". Le 23 novembre 1929, un gros incendie détruisit l'église, ce qui permit la découverte du tombeau des seigneurs d'Angennes.


Le Mes invalid (juin), en début de soirée, le centre-ville est bombardé à tort par 7 bombardiers alliés qui manquent la cible prévue, un dépôt d'essence allemand. Le bilan est lourd : 73 personnes sont tuées, dont le maire de l'époque, et plus de 100 sont blessées, 92 immeubles sont détruits, 83 sont devenus inhabitables et environ 250 sont endommagés. La Loupe devenait la ville la plus sinistrée de la Seconde Guerre mondiale du département et sera décorée de la Croix de guerre le .

Des décombres surgit un nouveau centre ville. La commune a acheté le château et le parc, et La Loupe coule aujourd'hui des jours paisibles. Bourg de marchés et de foires dès le XIVe siècle, elle est le chef-lieu d'un canton dynamique.

Sources : site de la Ville de La Loupe

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Eric Gérard    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
988 1 169 1 049 1 096 1 030 1 149 1 161 1 322 1 371
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 355 1 357 1 357 1 361 1 382 1 442 1 623 1 617 1 716
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 814 1 861 2 133 2 025 2 106 2 072 2 111 2 041 2 173
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 737
3 510
3 719
3 693
3 820
3 734
3 506
3 474
3 465
2009 2010
3 464
3 621
3 483
3 615
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]


Modèl:Portal Meaucé