Braize

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Braize
Braize

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 40′ 05″ N, 2° 39′ 02″ E
Superfícia 20,95 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
291 m
186 m
Geografia politica
Region istorica Borbonés Escut de Borbonés
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
3
Alèir Armas deu Departament d'Alèir
Arrondiment Montluçon
Canton Cérilly
Intercom
240300558
du Pays de Tronçais
Cònsol Solange Lalevée (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 03360
Còde INSEE 03037

Braize es una comuna francofòna de Borbonés, situada dins lo departament d'Alèir e la region d'Auvèrnhe.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

D'una superficie de 2 095 ectaras, en comptant aperaquí 8 km en la siá mai granda dimension, del limit del departament del Doncas que fins al cercle Raffignon, la municipalitat de Braize s'estend de part e d'autra d'un vallon orientat es-oèst de la Pacaudière cap a las #Rire.

Sovent marécageux, sustot als Étangs Roux, aquel vallon es drainé pel ruisseau dicha « de la glèisa » o « de las mailleries » #qu'a totjorn alimenté de nombroses étangs. Sus la mapa de Cassini, se lèva ja aqueles de la Pacodière (Pacaudière), de Pouvereux (Pouveux), de Laleu (Laloeuf) amb lo sieu molin, de la Martinière, Dure (Lo #Rire)..., Se son multiplicats al cors del darrièr deceni. Es al extremitat oèst d'aquel vallon #que se tròba los ponches los mai bas de la municipalitat, amb quòtas avoisinant 200 m (187 m mini al #Rire).

Al sud, a vorejat pels primièrs contreforts del bòsc de Tronçais, dominats per qualques buttes près del Cercle de la Nautor del Parc o cap a Puy Agut, per culminer, pas luènh de Montaloyer a la quòta 291 m, indicada per una hita I.G.N.

Al nòrd, se remonta en pendent doç cap a la localizacion del bourg actual, amb la preséncia considerabla de la anciana motte féodale, dicha « Lo Mamelon », près de la granja de la Commanderie. Al nòrd-es de Baignereau, la linha de parteja d'aigas cap al riu Sologne, pauc marcada, i aviá donat naissença a una sèria de « Pâturaux » humides, coneguts jol nom de lo sieu proprietari « los Pâturaux de Untel... ». D'après G.Sand : « Lo Pâturail es un darrièr vestigi de la vida pastorala e nomade ; existís pas mai qu'en las parts centralas de la França. Es una vasta pleta, abandonat de temps immémorial als caprices de la natura e vèrge de tota cultura. Aquel son de terrens barrats de barralhas impénétrables e tot emplís de broussailles, amb una maire creusée e plantada en un canton ; l'èrba i empenh pas ni polida, ni bona ». Las maires an #èsser comblées, dels quilomètres de « bouchures » an #èsser arrancadas.

Al delà del pòble, fins als limits de la municipalitat, un scenari faiblement ondulé condusís al « Vignoble de Verneuil », #que pas subsisteix #qu'una sòla parcelle encara espetada. A la Cornille, en una barralha vorejant una vinha, una hita trapézoïdale ne marcava antany « lo ponch culminant, defòra de bòsc domaniale » a 246 m, hita rota en lo moment dels trabalhs de remembrement. Qualques taillis suggerisson l'estenduda del bòsc primitive : Flambert o aquel dels Camps de Balais #que corriá antany de la rota de Charenton a aquela de Ainay-lo-Castèl. Lo toponyme « Camp de balais » remembra tanben la preséncia de las nombrosas friches de genets que las « chaveurs de balais » arrancavan alavetz en los terrens ingrates de la comuna.


Tèxte originau de l'article francés
Braize...aperçu du relief.jpg

D'une superficie de 2 095 hectares, comptant environ 8 km dans sa plus grande dimension, de la limite du département du Cher jusqu'au rond Raffignon, la commune de Braize s'étend de part et d'autre d'un vallon orienté est-ouest de La Pacaudière vers Les Ris.

Souvent marécageux, notamment aux Étangs Roux, ce vallon est drainé par le ruisseau dit « de l'église » ou « des mailleries » qui a toujours alimenté de nombreux étangs. Sur la carte de Cassini, on relève déjà ceux de La Pacodière (Pacaudière), de Pouvereux (Pouveux), de Laleu (Laloeuf) avec son moulin, de La Martinière, Duri (Les Ris)..., ils se sont multipliés au cours de la dernière décennie. C'est à l'extrémité ouest de ce vallon qu'on trouve les points les plus bas de la commune, avec des cotes avoisinant 200 m (187 m mini au Ris).

Au sud, il est bordé par les premiers contreforts de la forêt de Tronçais, dominés par quelques buttes près du Rond du Haut du Parc ou vers Puy Aigu, pour culminer, non loin de Montaloyer à la cote 291 m, indiquée par une borne I.G.N.

Au nord, on remonte en pente douce vers l'emplacement du bourg actuel, avec la présence remarquable de l'ancienne motte féodale, dite « Le Mamelon », près de la ferme de la Commanderie. Au nord-est de Baignereau, la ligne de partage des eaux vers la rivière Sologne, peu marquée, avait donné naissance à une série de « Pâturaux » humides, connus sous le nom de leur propriétaire « les Pâturaux de Untel... ». D'après G.Sand : « Le Pâturail est un dernier vestige de la vie pastorale et nomade ; il n'existe que dans les parties centrales de la France. C'est un vaste enclos, abandonné de temps immémorial aux caprices de la nature et vierge de toute culture. Ce sont des terrains fermés de haies impénétrables et tout remplis de broussailles, avec une mare creusée et plantée dans un coin ; l'herbe n'y pousse ni belle, ni bonne ». Les mares ont été comblées, des kilomètres de « bouchures » ont été arrachées.

Au-delà du village, jusqu'aux limites de la commune, un plateau faiblement ondulé nous conduit au « Vignoble de Verneuil », dont ne subsiste qu'une seule parcelle encore exploitée. À La Cornille, dans une haie bordant une vigne, une borne trapézoïdale marquait autrefois « le point culminant, hors forêt domaniale » à 246 m, borne brisée lors des travaux de remembrement. Quelques taillis suggèrent l'étendue de la forêt primitive : Flambert ou celui des Champs de Balais qui courait autrefois de la route de Charenton à celle d'Ainay-le-Château. Le toponyme « Champ de balais » nous rappelle aussi la présence des nombreuses friches de genets que les « chaveurs de balais » arrachaient alors dans les terrains ingrats de la commune.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'origina del nom de la municipalitat a fach l'objècte de divèrsas interpretacions, fondadas sus la topographie dels luòcs o sul étymologie ; mas se s'i èra interrogat un authentique Braizois en los ans 1930, vos i auriá respondut sens vacil·lar que Braize (braise) i aviá #èsser « antany » una vila opulente, aniquilada per un violent incendi.

Tèxte originau de l'article francés

L'origine du nom de la commune a fait l'objet de diverses interprétations, fondées sur la topographie des lieux ou sur l'étymologie ; mais si on avait interrogé un authentique Braizois dans les années 1930, il vous aurait répondu sans hésiter que Braize (braise) avait été « autrefois » une cité opulente, anéantie par un violent incendie.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Solange Lalevée    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
347 332 335 303 411 430 443 454 417

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
405 439 423 451 501 486 472 472 452

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
432 507 495 378 362 359 362 334 329

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
342
326
307
275
254
257
276
279
286
2009 2010
290
295
288
292
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 2 errors found
Line 69: bar:1876 from:0 till: 501

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '501' not within range as specified by command Period.



Line 75: bar:1906 from:0 till: 507

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '507' not within range as specified by command Period.



Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]